Articles

10 bonnes raisons d'aller manifester demain

C'est à cela que l'on me reconnaît : c'est que j'ose tout, y compris de me tromper ou de me contredire sans même faire mine de m'excuser ou de chercher la moindre cohérence dans tout ce foutoir qui n'arrive même pas à me servir de pensée!

Second life

Puisqu'il paraît qu'il va falloir travailler plus longtemps ou, tout au moins, attendre plus longtemps le droit de se reposer d'une vie de travail, explorons le no future que l'on nous vend à la hache.

Les nouveaux riches

Ce qui est fascinant avec nos concitoyens, c'est qu'ils ont un niveau de vie nettement au-dessus de leurs revenus.

L'imposture humanitaire

Au début, je voulais surtout voyager

Jérémy a la petite vingtaine tranquille et joyeusement ébouriffée des membres de la grande tribu des surfeurs, des glisseurs, des grimpeurs, l'œil aussi limpide qu'un lac pyrénéen à la fonte des glaces et un projet de vie qui se construit pas à pas.

Ce n'est pas parce qu'ils n'en ont rien à foutre qu'on va se priver de leur donner notre avis!

Ou comment une abstentionniste convaincue, voire forcenée, en vient à faire de la retape pour inciter à se rendre en masse dans des bureaux de vote sauvages. Et comme d'hab', moins ils veulent qu'on y aille, plus il est important d'y aller.

Internet, le fossoyeur du monde moisi

Internet m'a tuer : c'est devenu la grosse tarte à la crème de ces dernières années. Le réseau mondial se retrouve systématiquement sur le banc des accusés de la plupart des maux de notre société. Tout secteur menacé de déclin ou d'obsolescence dégaine automatiquement le bazooka anti-Internet pendant que notre gouvernement mouline des lois comme un tas de shadocks hallucinés sous ecsta pour tenter de circonscrire le monstre numérique.

Ministère des sinistrés

Suite et fin (provisoire ?) des aventuriers du sillage de Klaus, avec des hommes de bonne volonté et des visiteurs venus d'ailleurs.