Articles

Qu'ils dégagent!

À chaque nouvelle élection, c'est le même refrain dans les chaumières : qu'ils dégagent ! Mais à l'arrivée, vote sanction ou pas, c'est toujours la même politique qu'on se fade. D'un côté, les europhiles qui gambadent avec des…

La fin du tunnel

Je roule tranquillement dans les lacets verdoyants du Lot-et-Garonne du bas lorsque j'apprends par la voix de ma fidèle radio que je vais me payer une bonne tranche de campagne officielle.

De l'art subtil de l'automystification

Je commence à comprendre que je viens de passer l'essentiel de ma vie à tenter de faire entrer une clé carrée dans une serrure triangulaire.
Forcément, ça n'a pas marché.

Le paradoxe démocratique

Ha, quelle bonne idée que de tirer à vue sur les Gitans, les métèques et les délinquants en culottes courtes ! C'est ce que l'on pourrait appeler une arme de diversion médiatique massive qui vient de faire passer l'affaire Woerth directement aux oubliettes. Et c'est bien dommage, parce que l'on touchait là au cœur du système !

Ça sent le sapin!

Tout vient à point à qui sait attendre, mais depuis plus d'un mois que je rongeais mon frein, j'ai bien cru ne jamais voir le bout de ma première grande aventure éditoriale.

Internet, le fossoyeur du monde moisi

Internet m'a tuer : c'est devenu la grosse tarte à la crème de ces dernières années. Le réseau mondial se retrouve systématiquement sur le banc des accusés de la plupart des maux de notre société. Tout secteur menacé de déclin ou d'obsolescence dégaine automatiquement le bazooka anti-Internet pendant que notre gouvernement mouline des lois comme un tas de shadocks hallucinés sous ecsta pour tenter de circonscrire le monstre numérique.

FreeWifi pour tous!

Il y a des jours, comme ça, où Internet me prend vraiment la gueule. Mais cela doit être de ma faute : quelle idée que d'aller habiter au cul des vaches, là où même La Poste et les pigeons voyageurs rechignent à passer!

Potes to potes

Où l'on découvre, entre autres, que la démocratie et la révolution numériques, c'est peut-être beaucoup plus que 36 gus dans un hémicycle...

Tout va bien!

Juste pour traduire mon état d'esprit en ce début d'année, sans me noyer dans les mots...

Résurgence des vieux démons

J'étais gosse quand j'ai découvert la réalité de la Shoah. C'est quelque chose qui m'a marqué au-delà de toute expression, qui a probablement guidé nombre de mes choix et a conditionné en partie mon regard sur le monde.
Deux choses en sont sorties immédiatement : l'incompréhension totale (comment mes semblables ont-ils pu commettre cela?) et le soulagement (heureusement, c'était il y a longtemps, ces horreurs sont révolues!).

Fièvre acheteuse

Je me demande à partir de quel moment tout a basculé, qu'est-ce qui a fait que nous avons abdiqué presque toutes les dimensions de notre vie d'êtres humains pour ne plus être que des consommateurs!

Au cas par cas

Expulsés de Cachan, quémandeurs de papiers ou recalculés de la prime pour l'emploi, rassurez-vous, on va étudier votre dossier au cas par cas.

Des marques

Quand j'étais gosse, acheter de la bouffe de marque, c'était forcément opter pour la qualité! Enfin, ma grand-mère en était convaincue. Ensuite, c'est devenu un acte de consumérisme imposé par l'habitude.