Articles

Kathrine Switzer, molestée parce qu'elle est une femme au marathon de Boston de 1967

Dernières de cordée

Nous devons absolument continuer d’être les pires chieuses de l’univers, parce que chaque fois que nous faisons mine de prendre des vacances, nous nous retrouvons immédiatement en fin de liste des combats sociétaux, quand nous n’en…
Matthieu Kassowitz au visage amoché dans le film Sparring

Le loser magnifique

Je ne sais pas pour vous, mais j’en ai un peu marre des superhéros. En fait, j’en ai même marre tout court du monde superlatif dans lequel on nous force à cavaler comme le hamster dans sa roue. On se croirait dans une fausse pub pour…
Verre à dents

Les dents

Plutôt que d'infliger à PrototypeKblog un long commentaire sur son dernier papier sur les dents, j'ai préféré directement lui répondre ici, sur l'autre versant de sa réflexion. Ils mordent pour faire mal. Ils mordent pour exister. Ils…
Partie de l'affiche espagnole du film «Tout sur ma mère».

Tout sur ma mère

La dernière fois que j'ai parlé de ma mère, j'avais été convoquée au bureau de la psychologue de l'université et je pensais qu'il s'agissait là d'une procédure standard. Cela faisait déjà un bon bout de temps que j'avais rangé la…
Affiche de fan de Soleil vert, avec des machines qui trient les humains

Parcours complexe de supériorité

S'il y a bien une chose à retenir de Parcoursup, c'est que l'algorithme n'est pas bienveillant. En fait, la machine ou le traitement automatisé ne peut pas être bienveillant. Parce qu'il ne permet pas l’interaction, tout simplement, pas…
Artiste pauvre se chauffant les mains devant la toile d'une cheminée
, ,

La vie d'artiste

Imaginez que pour préparer ce délicieux repas pascal que vous venez de déguster en bonne compagnie, vous vous soyez rendu chez le boucher, il y a à peine quelques jours, et que vous ayez tenu ce genre de propos : Écoutez, nous adorons…

Encore Cantat

Dans l'absolu, je ne changerai pas une virgule du texte que j'avais écrit au sujet de Bertrand Cantat, il y a 10 ans. Par contre, j'ai bien noté depuis que, comme souvent, la prison n'a pas réellement conduit le condamné à une remise…
Benne à recyclables pleine de livres

Civilisation de la poubelle

Alors ça, c'est ce que j'ai trouvé dans une poubelle à déchets recyclables à la déchetterie Trigone à Auch dans le Gers. En fait, c'est ce que j'ai trouvé dans quatre bennes à ordures pleines donc… de livres de la bibliothèque…

Le libre arbitre

La question du choix m'obsède depuis longtemps et je me suis rendu compte, à la longue, qu'elle sous-tend fondamentalement notre paysage politique. Dire que tout le monde a tout le temps une multitude de choix comme le consommateur devant…
Cabane de maintenance avec fresque décorative représentant des rouages et des ouvriers

Faim damnée

Je n'ai jamais si bien ressenti l'essence même de Noël que sur cette colline battue par le vent où deux malheureux containers à emballages recyclables dégueulaient leurs entrailles de cartons éventrés. C'est bien là tout ce qui reste…

Blâmer les victimes

L'un des mécanismes les plus efficaces et les plus pernicieux du système capitaliste, c'est avec quelles facilités et décontraction, il nous amène tou⋅te⋅s à blâmer ses victimes. Et tombent les anges en feu… Donc, l'autre jour,…
Terminator

Bienvenue en dystopie

Ça commence comme une histoire  d'Isaac Asimov et tout de suite, on se dit que, ça y est, on est enfin arrivés dans le futur, même si, pour ma part, je continue à rêver de voitures qui volent. En Arabie Saoudite, le robot Sophia,…
Bol de haricots frais du Portugal

Le beurre et l'argent du beurre

Hier, je faisais le plein de choux de Bruxelles chez ma maraichère préférée quand la discussion est tombée, assez inévitablement, sur le beurre. Je ne vais pas m'étaler 360 ans sur le mérite de l'approvisionnement direct, mais…
Enfant qui pleure

Les inconsolables

L'une des premières choses que j'ai dites à ma fille, c'est qu'elle n'était pas obligée de nous aimer. Cela peut sembler abrupt ou incompréhensible pour beaucoup d'entre vous, mais j'ai tellement vu de personnes souffrir de cet impossible…

La couleur sans nom

On aimerait tous que ça change sans vouloir nous avouer qu'en fait on ne veut surtout pas que ça change. Alors du coup, les hommes politiques — dont le boulot, intrinsèquement, est de nous caresser dans le sens du poil pendant…
Panneau attention sol glissant

Drôle d'ambiance en Macronie

C'est un été un peu bizarre qui vient de passer. Enfin, surtout dans notre cas, assignés à résidence comme nous le sommes par la dépression massive de monsieur Monolecte. Difficile de se sentir en phase avec le reste du monde quand…
Dessin de ronde censé représenter la solidarité

Au sujet des emplois aidés

D'accord, je vais énerver, mais pourquoi défendre les emplois aidés ? De ce que j'ai pu expérimenter dans ma vie active, ceux qui sont aidés, ce sont surtout les employeurs et non les employés… et pas qu'un peu… au point que l'idée…
La servante écarlate assise en contre-jour devant la fenêtre de sa chambre

Que Dieu nous protège des bigots!

Cela fait tellement de temps que je vis sans religion que j'ai oublié la place que cela pouvait prendre dans la vie d'un être humain. Jusqu'à rendre inhumain, précisément. Juste un automate soumis au dogme, un zélote prompt à dominer…

Totalitarisme numérique

Mon père devient dépendant. C'est normal, me direz-vous : il doit être vieux, à son âge, il a du mal à arquer, il n'est plus aussi vif, ce genre de choses. Sauf qu'il est encore très autonome : il s'occupe de ses problèmes domestiques…
Homme assis devant une porte dans la rue

Casser du cassos

Ce genre de nouvelle est tellement banal que personne ne s’arrête dessus deux minutes pour tenter de comprendre exactement de quoi il s’agit. À la limite, c’est le type de chose qui réjouit profondément le travailleur pauvre harcelé…
Un étron juste à côté d'une pâquerette.

Nous, Daniel Blake

Je crois qu'il ne faut jamais rien attendre d'un film. Ni du bien ni du mal. Il faut toujours en savoir le moins possible et commencer la séance l'esprit aussi ouvert que les adducteurs de Jean-Claude Van Damme. Je déteste être influencée…