Articles

On est là!

Je commence juste à être un peu en retard quand j'arrive enfin à portée d'oreille de la place de la Libération. Il est à peine 9 h 30 et déjà, je crois percevoir ce bruit de fête foraine qui m'exaspère tant, mais je me dis que…

Tousse ensemble, tousse ensemble…

Il fait tellement mauvais sur la place de la Libération qu'on croirait que le MEDEF s'est payé le ciel rien pour nous faire chier. Déjà qu'on y est allé un peu à reculons. Pas seulement à cause du temps. Mais d'un autre côté, on…

Principe de réalité

C'est le moment très précis où les variables d'ajustement se rappellent au bon souvenir de la race des saigneurs. Où l'on se souvient que l'économie n'est pas l'accumulation de richesses indécentes en quelques sanctuaires bien protégés…

Braquage géant chez Smart : les bandits ne courent même pas.

Le démontage en cours du Code du travail a ceci de particulier qu'il nous renvoie à la féodalité sans que personne mesure réellement l'amplitude hallucinante de ce gigantesque bond en arrière. Le simple fait de faire primer l'accord…

Le théorème de Filoche

Tout corps plongé dans l’entreprise reçoit une poussée proportionnelle à la force d’exploitation. Gérard Filoche fait partie de ces gens fort nombreux qui ne sont jamais meilleurs que lorsqu’ils parlent de ce qu’ils connaissent.…

La mort du socialisme

Parfois, au cœur de la nuit, je me dis que tout cela n'est qu'une vaste fumisterie, que nous sommes tous morts, si nous avons jamais été vivants, et que c'est exactement ça l'enfer : un endroit de merde où tout marche sur la tête.

Les petits ruisseaux

À moment donné, ils ont compris. Ils ont compris qu’il n’y avait rien à attendre des autres, des relais habituels. Ils ont compris qu’ils allaient devoir prendre leur destin en main.

10 bonnes raisons d'aller manifester demain

C'est à cela que l'on me reconnaît : c'est que j'ose tout, y compris de me tromper ou de me contredire sans même faire mine de m'excuser ou de chercher la moindre cohérence dans tout ce foutoir qui n'arrive même pas à me servir de pensée!

Battre le pavé et le fer, tant qu'il est chaud

J'adore!
Laissez-nous vivre encore un peu, par Le Monolecte


Ce n'est pas la rue qui gouverne. L'affaire est entendue depuis 2002 et son grand bond en arrière. Mais que cela ne nous empêche en rien d'ouvrir encore bien grand nos gueules de prolétaires.

Le Fakir sort des clous

Il y a la presse-sandwich, qui glisse une fine couche d'infos vides qui brossent tout le monde dans le sens du poil entre deux grosses tranches de pub bien juteuses et puis il y a la presse-passion, avec plein de vrais bons gros morceaux d'informations qu'on ne trouve nulle part ailleurs et qu'une tribu de journalistes intègres et enragés est allée chercher sauvagement jusqu'au fin fond des latrines de la République.

L'Autre Réseau tire le rideau

Nous avions été nombreux à nous réjouir de l'arrivée d'un nouveau portail d'information au côté du bon vieux Rezo des copains. Nous avions apprécié les sélections du taulier et nous nous étions habitués assez rapidement à compter sur lui pour nous dénicher de la bonne info bien pertinente de derrière les fagots.
Puis, le 6 mars dernier, c'est le mur et l'incompréhension. Pour tous ceux qui avaient leur rond de serviette à l'Autre Réseau, je transmets ce message de l'aubergiste.

Les absents ont toujours tort

Hier, c'était manif au bled en chef, malgré la tempête Klaus qui n'en finit plus de perturber la vie quotidienne des Gascons.

Milles milliards de petits pas

Comme le rappelait l'ami CSP, si aujourd'hui c'était l'anniversaire du princident, demain, ça va être sa fête. Face aux milliers de milliards de jetons dilapidés en pure perte dans la soi-disant économie réelle, aux milliers de milliards…

Miniver report

En vérité, je vous le dis : celui qui croit en Ma Parole sera sauvé, mais le mécréant qui refuse de regarder en face la lumière de Ma vérité, celui-là, il va en chier des ronds de chapeaux.