Sélectionner une page

Le beurre et l’argent du beurre

Hier, je faisais le plein de choux de Bruxelles chez ma maraichère préférée quand la discussion est tombée, assez inévitablement, sur le beurre. Je ne vais pas m'étaler 360 ans sur le mérite de l'approvisionnement direct, mais disons que plus le temps passe et moins j'achète de légumes ailleurs, et surtout pas dans les grandes surfaces. Certes, le choix est limité par la saisonnalité, la météo...

Le beurre et l’argent du beurre

Le beurre et l’argent du beurre

Hier, je faisais le plein de choux de Bruxelles chez ma maraichère préférée quand la discussion est tombée, assez inévitablement, sur le beurre. Je ne vais pas m'étaler 360 ans sur le mérite de l'approvisionnement direct, mais disons que plus le temps passe et moins...

Le beurre et l’argent du beurre

Hier, je faisais le plein de choux de Bruxelles chez ma maraichère préférée quand la discussion est tombée, assez inévitablement, sur le beurre. Je ne vais pas m'étaler 360 ans sur le mérite de l'approvisionnement direct, mais disons que plus le temps passe et moins j'achète de légumes ailleurs, et surtout pas dans les grandes surfaces. Certes, le choix est limité par la saisonnalité, la météo...

Le beurre et l’argent du beurre

Hier, je faisais le plein de choux de Bruxelles chez ma maraichère préférée quand la discussion est tombée, assez inévitablement, sur le beurre. Je ne vais pas m'étaler 360 ans sur le mérite de l'approvisionnement direct, mais disons que plus le temps passe et moins j'achète de légumes ailleurs, et surtout pas dans les grandes surfaces. Certes, le choix est limité par la saisonnalité, la météo...

Le beurre et l’argent du beurre

Hier, je faisais le plein de choux de Bruxelles chez ma maraichère préférée quand la discussion est tombée, assez inévitablement, sur le beurre. Je ne vais pas m'étaler 360 ans sur le mérite de l'approvisionnement direct, mais disons que plus le temps passe et moins j'achète de légumes ailleurs, et surtout pas dans les grandes surfaces. Certes, le choix est limité par la saisonnalité, la météo...

Le beurre et l’argent du beurre

Hier, je faisais le plein de choux de Bruxelles chez ma maraichère préférée quand la discussion est tombée, assez inévitablement, sur le beurre. Je ne vais pas m'étaler 360 ans sur le mérite de l'approvisionnement direct, mais disons que plus le temps passe et moins j'achète de légumes ailleurs, et surtout pas dans les grandes surfaces. Certes, le choix est limité par la saisonnalité, la météo...

lire plus
Les affabulsificateurs

Les affabulsificateurs

L’Histoire est écrite par les vainqueurs alors que ce sont les vaincus qui la font.

Des putains et des hommes

Des putains et des hommes

Tant que les hommes auront des besoins impérieux à assouvir, il ne faudra pas s’étonner de servir de porte-manteaux dans les conseils d’administration.

Au sujet des dons

Parce que finalement, tout travail mérite salaire et surtout, parce qu’il faut encore de l’argent pour vivre, j’ai lancé depuis le 5 juin 2009 un appel aux dons sur Le Monolecte. Tout comme le salaire entretient la force de travail, le don peut aider à maintenir la force d’écriture.

Merci de votre soutien

Soutenir Le Monolecte, concrètement!

Mon dernier livre

Comprendre l'antisémitisme
Version papier : 13€HT

Crédit photo couverture : ©Beth Jusino

Version numérique

Livre numérique Comprendre l'antisémitisme
Agnès Maillard
Le Monolecte
6,49 €

Commentaires récents

Mes réseaux sociaux

  • Mastodon
  • Seenthis
  • Sens Critique
  • Diaspora
  • Flickr
  • Instagram
  • LinkedIn
  • Page Facebook
  • Profil Facebook
  • Twitter
  • Viadéo

Catégories

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031