Sélectionner une page

Petites mains et gros mépris

À quoi reconnait-on du bon journalisme? À ce qu'il s'emploie aussi à bousculer les idées reçues, à mettre en évidence ce qui est caché, à déconstruire les préjugés et les certitudes condescendantes. Cela fait un moment que je suis agacée par l'aristocratie du cerveau telle qu'elle est construire en France, par cette féodalité du travail qui oppose la figure noble des professions intellectuelles,...

Petites mains et gros mépris

Petites mains et gros mépris

À quoi reconnait-on du bon journalisme? À ce qu'il s'emploie aussi à bousculer les idées reçues, à mettre en évidence ce qui est caché, à déconstruire les préjugés et les certitudes condescendantes. Cela fait un moment que je suis agacée par l'aristocratie du cerveau...

Petites mains et gros mépris

À quoi reconnait-on du bon journalisme? À ce qu'il s'emploie aussi à bousculer les idées reçues, à mettre en évidence ce qui est caché, à déconstruire les préjugés et les certitudes condescendantes. Cela fait un moment que je suis agacée par l'aristocratie du cerveau telle qu'elle est construire en France, par cette féodalité du travail qui oppose la figure noble des professions intellectuelles,...

Petites mains et gros mépris

À quoi reconnait-on du bon journalisme? À ce qu'il s'emploie aussi à bousculer les idées reçues, à mettre en évidence ce qui est caché, à déconstruire les préjugés et les certitudes condescendantes. Cela fait un moment que je suis agacée par l'aristocratie du cerveau telle qu'elle est construire en France, par cette féodalité du travail qui oppose la figure noble des professions intellectuelles,...

Petites mains et gros mépris

À quoi reconnait-on du bon journalisme? À ce qu'il s'emploie aussi à bousculer les idées reçues, à mettre en évidence ce qui est caché, à déconstruire les préjugés et les certitudes condescendantes. Cela fait un moment que je suis agacée par l'aristocratie du cerveau telle qu'elle est construire en France, par cette féodalité du travail qui oppose la figure noble des professions intellectuelles,...

Petites mains et gros mépris

À quoi reconnait-on du bon journalisme? À ce qu'il s'emploie aussi à bousculer les idées reçues, à mettre en évidence ce qui est caché, à déconstruire les préjugés et les certitudes condescendantes. Cela fait un moment que je suis agacée par l'aristocratie du cerveau telle qu'elle est construire en France, par cette féodalité du travail qui oppose la figure noble des professions intellectuelles,...

lire plus
L’air du temps

L’air du temps

Petite balade au débotté, en rentrant de l’école.

Le grand silence

Le grand silence

Dans moins de deux mois, nous sommes censés voter. Ça a l’air bête, mais plus ça va et plus j’ai l’impression que le vote est un truc bien trop sérieux pour être laissé au peuple.

Potes to potes

Potes to potes

Où l’on découvre, entre autres, que la démocratie et la révolution numériques, c’est peut-être beaucoup plus que 36 gus dans un hémicycle…

Maintenant ou jamais

Maintenant ou jamais

La course au fric pour payer le loyer (l’emprunt…) quelques mois de plus est en passe de devenir un sport international de haut niveau auquel je m’adonne comme tout le monde, au détriment de ce blog, entre autres. Mais il s’agit bien là de tout ce que je consens à sacrifier à la détérioration entropique de notre vieux monde.

Merci de votre soutien

Soutenir Le Monolecte, concrètement!

Mon dernier livre

Comprendre l'antisémitisme
Version papier : 13€HT

Crédit photo couverture : ©Beth Jusino

Version numérique

Livre numérique Comprendre l'antisémitisme
Agnès Maillard
Le Monolecte
6,49 €

Commentaires récents

Mes réseaux sociaux

  • Mastodon
  • Seenthis
  • Sens Critique
  • Framasphère
  • Flickr
  • Instagram
  • LinkedIn
  • Page Facebook
  • Profil Facebook
  • Twitter
  • Viadéo

Catégories

Archives

juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930