Sélectionner une page

Tapis

J'ai commencé à empiler mes petites courses de fin de semaine sur le long tapis quand je les vois arriver derrière moi, un couple de gens pratiquement aussi petits que moi et avec juste quelques articles dans les bras. Je suis loin d'avoir rempli le caddie, mais bon, y a pas photo, pour eux, ce sera l'affaire d'une minute, alors je recule ce que j'ai déjà déposé sur le tapis et je leur propose...

Tapis

Tapis

J'ai commencé à empiler mes petites courses de fin de semaine sur le long tapis quand je les vois arriver derrière moi, un couple de gens pratiquement aussi petits que moi et avec juste quelques articles dans les bras. Je suis loin d'avoir rempli le caddie, mais bon,...

Tapis

J'ai commencé à empiler mes petites courses de fin de semaine sur le long tapis quand je les vois arriver derrière moi, un couple de gens pratiquement aussi petits que moi et avec juste quelques articles dans les bras. Je suis loin d'avoir rempli le caddie, mais bon, y a pas photo, pour eux, ce sera l'affaire d'une minute, alors je recule ce que j'ai déjà déposé sur le tapis et je leur propose...

Tapis

J'ai commencé à empiler mes petites courses de fin de semaine sur le long tapis quand je les vois arriver derrière moi, un couple de gens pratiquement aussi petits que moi et avec juste quelques articles dans les bras. Je suis loin d'avoir rempli le caddie, mais bon, y a pas photo, pour eux, ce sera l'affaire d'une minute, alors je recule ce que j'ai déjà déposé sur le tapis et je leur propose...

Tapis

J'ai commencé à empiler mes petites courses de fin de semaine sur le long tapis quand je les vois arriver derrière moi, un couple de gens pratiquement aussi petits que moi et avec juste quelques articles dans les bras. Je suis loin d'avoir rempli le caddie, mais bon, y a pas photo, pour eux, ce sera l'affaire d'une minute, alors je recule ce que j'ai déjà déposé sur le tapis et je leur propose...

Tapis

J'ai commencé à empiler mes petites courses de fin de semaine sur le long tapis quand je les vois arriver derrière moi, un couple de gens pratiquement aussi petits que moi et avec juste quelques articles dans les bras. Je suis loin d'avoir rempli le caddie, mais bon, y a pas photo, pour eux, ce sera l'affaire d'une minute, alors je recule ce que j'ai déjà déposé sur le tapis et je leur propose...

lire plus
De la normalité en temps de crise

De la normalité en temps de crise

— T'inquiètes maman, c'est pas grave : tous mes copains savent que j'ai une mère space ! J'ai récupéré la gosse au collège en fin de matinée, ce mardi. Plus de profs en vue, pour cause de formation. Ce n'est pas trop grave, cette demi-journée buissonnière, ce n'est...

Bon débarras!

Bon débarras!

Franchement, l'année 2014 était médiocre pour la plupart d'entre nous. En dehors de la poignée de profiteurs pour lesquels le pillage des biens communs s'est traduit par un enrichissement personnel totalement indécent, pour la grande majorité des gens, ils peuvent...

Déshabiller tout le monde pour n’habiller personne

Déshabiller tout le monde pour n’habiller personne

Si le Gers est le pays du Bonheur dans le pré, alors le Garros, c'est le tas de compost qu'on planque derrière la haie. Le Garros. Déjà, il y a 30 ans, c'était le quartier à réhabiliter et à désenclaver. Un peu comme le Mirail à Toulouse, les 4000 à la Courneuve, les...

Le théorème de Filoche

Le théorème de Filoche

Tout corps plongé dans l’entreprise reçoit une poussée proportionnelle à la force d’exploitation. Gérard Filoche fait partie de ces gens fort nombreux qui ne sont jamais meilleurs que lorsqu’ils parlent de ce qu’ils connaissent. Et s’il y a un truc que Gérard connait...

Décennie

Décennie

Il y a 3649 jours exactement, j’ouvrais Le Monolecte. Je ne me souviens plus réellement de mon état d’esprit d’alors, parce que j’ai beau faire — et même me relire en passant — ces 10 années m’ont profondément changée. De toute manière, 10 ans, ça change tout le...

Histoires d’eau

Histoires d’eau

En ce moment, de simples citoyens peuvent être mutilés par les forces de l'ordre, juste parce qu'ils s'opposent à une certaine forme de désordre. Ils peuvent même en mourir. C'est vrai que c'est un peu dérangeant dans une démocratie déclarée qu'il faille se vivre...

Merci de votre soutien

Soutenir Le Monolecte, concrètement!

Mon dernier livre

Comprendre l'antisémitisme
Version papier : 13€HT

Crédit photo couverture : ©Beth Jusino

Version numérique

Livre numérique Comprendre l'antisémitisme
Agnès Maillard
Le Monolecte
6,49 €

Commentaires récents

Mes réseaux sociaux

  • Mastodon
  • Seenthis
  • Sens Critique
  • Framasphère
  • Flickr
  • Instagram
  • LinkedIn
  • Page Facebook
  • Profil Facebook
  • Twitter
  • Viadéo

Catégories

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031