Articles

Police de proximité

Il est 20h40, à la terrasse de l'Usine, métro Avron, quand Olympe se rend compte subitement que son sac à main n'est plus lové à ses pieds comme un vieux chien malade.
Je suis assez sûre de l'heure, parce que c'est exactement ce moment que ma fille a choisi pour me réclamer par téléphone mon bisou distant et maternel de bonne nuit, devoir incontournable que je m'efforce d'accomplir dans le brouhaha de la rue, sous un brumatiseur qui ne cesse d'embuer mes lunettes comme un lama colérique et tuberculeux.

Étho-géomatique ou la quatrième dimension des espaces publics

Le vrai sens de la pensée politique n'est pas tant de jouer le combat des chefs entre petits égos démesurés qui écrasent le personnel politique que de penser le monde, la société et la manière dont nous vivons ou aimerions vivre ensemble dedans. Autrement dit, un vrai papier politique n'est pas l'inventaire des avantages comparés des têtes de gondoles des partis en lice à la course aux urnes du moment, mais plus une exploration du champ social ou du vivre-ensemble.

Notification de licenciement pour causes réelles et sérieuses

M. Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA,

Au cours de la mobilisation préalable du 29 janvier 2009, vous avez été informé que le peuple français envisageait une mesure de licenciement à votre égard.

Ministère des sinistrés

Suite et fin (provisoire ?) des aventuriers du sillage de Klaus, avec des hommes de bonne volonté et des visiteurs venus d'ailleurs.

Les absents ont toujours tort

Hier, c'était manif au bled en chef, malgré la tempête Klaus qui n'en finit plus de perturber la vie quotidienne des Gascons.

Sauvons Actu>chômage

Le militantisme souffre ces derniers temps. Surtout celui qui a vocation à défendre les plus faibles d'entre nous, à lutter contre la machine à écraser les crevards, à ne pas nous laisser nous pondre dans la tête. Les appels de détresse (financière et participative) se suivent et se ressemblent. Au bout d'un moment, on peut être tenté de détourner la tête, de se dire qu'on ne pourra pas sauver tout le monde. Pourtant, c'est moins le moment que jamais de lâcher la rampe.

Des contrats sans avenir

Un pas en avant, cinq pas en arrière : telle est la vie du chômeur et du travailleur précaire, deux faces d'une même pièce qui tombe toujours du côté poisse.

Petit pot de terre

Ce devait être en juin 1997. Nous venions de quitter précipitamment Paris après nous être rendus compte que bosser nous appauvrissait chaque mois d'avantage et qu'encore 3 ou 4 mois de boulot mal payé suffiraient pour finir de bouffer nos petites économies et nous retrouver en faillite personnelle.

Ta gueule!

Et oui, les saisons du Web se suivent et se ressemblent, ou pourquoi il vaut mieux éviter d'avoir des vélléités d'écriture quand on est salarié de quelqu'un!

Dématérialisation

Amis trekkies, bonsoir, mais malgré son titre évocateur, ce billet n'est vraiment pas pour vous.

Silence, on souffre!

Un peu comme on éteint la lumière en quittant une pièce, le blog de Bereno a brutalement cessé d'émettre hier dans la blogosphère.

Au cas par cas

Expulsés de Cachan, quémandeurs de papiers ou recalculés de la prime pour l'emploi, rassurez-vous, on va étudier votre dossier au cas par cas.

Chomdupédia

Il existe un lieu où les chômeurs ne sont plus seuls, plus soumis à la vindicte des nantis, plus abandonnés aux dérives d'une administration instrumentalisée par ceux qui aiment tant désigner des coupables, élaborer des boucs-émissaires pour endosser leur propre impuissance.

Ma vie cachée

Ou comment je viens de découvrir que j'ai une double vie.