Impondérables

J'étais tranquillement en train d'écrire mes articles de la semaine quand l'onduleur de monsieur Monolecte s'est mis à couiner de façon poignante.
La seconde d'après, c'est la naine qui bramait comme une sirène d'alerte en demandant qu'on lui remette Piwi.

En April, ne te découvre pas d'un file!

Voilà plus près de deux ans que j'ai lâché le monde policé de Windows pour les contrées sauvages et quasi-inexplorées du Logiciel Libre.
Changement d'environnement, certes, mais aussi de pratiques, d'habitudes et de manière de penser.

J'adore!
Et je concrétise aujourd'hui cette démarche en adhérant à APRIL et en invitant tous ceux qui pensent qu'un autre ordinateur est possible d'en faire de même.

Recherche fondamentale

En ce moment tout me fait chier. Mais vraiment tout!
Du coup, j'ai une humeur de pitbull chikungugné que je préfère garder pour moi.
Jusqu'à ce que ça explose...

L'œuf et la poule

Est-ce l'Histoire qui fait le personnage historique ou est-ce l'homme d'exception qui fait l'histoire?

La carmagnole des gnous

Disons-le tout net, l'élection de Nicolas Sarkozy m'a bel et bien coupé la chique.
L'impensable s'était produit : que pouvait-on ajouter de plus?
Rien, si ce n'est plusieurs jours de silence.

Les ombres de la caverne

Les débats politiques devraient être interdits d'antenne. La télévision est le format idéal pour les lessiviers et les marchands de tapis et le purgatoire du débat d'idées et des projets de société.

Globalisation

J'avais lu, dans des récits de mer, qu'après un naufrage, il n'était pas rare que l'on retrouve sur les épaules des noyés des traces de bottes. Tout simplement parce que lorsque le bateau coule, les marins tentaient de respirer quelques vitales goulées de plus en grimpant sur leurs copains. Ce qui n'empêchait pas tout le monde de se noyer.