La carmagnole des gnous

Disons-le tout net, l’élection de Nicolas Sarkozy m’a bel et bien coupé la chique.
L’impensable s’était produit : que pouvait-on ajouter de plus?
Rien, si ce n’est plusieurs jours de silence.

Je ne voyais pas trop ce que j’aurais pu ajouter à la fiévreuse agitation des premières heures, puis des premiers jours. De manière totalement incontestable, 53% des votants a clairement choisi Nicolas Sarkozy. Dont acte. Je ne suis pas hyper sûre qu’ils ont pris tout le package : le bonhomme + l’ensemble du programme + les copains du gars, mais bon, le choix est pourtant assez clair. La démocratie n’est pas un système à géométrie variable, admirable quand le résultat nous convient et à réformer en profondeur quand ce qui sort de l’urne ressemble terriblement à ce qui se planquait sous le couvercle de la boîte de Pandore.

Personne ne sait réellement pour quoi les électeurs de Sarko ont réellement voté. Je pense que chacun a fait ses courses : les riches pour le bouclier fiscal, les précaires pour le plein emploi, les classes moyennes pour la chasse aux faignasses, les vieux pour la sécurité et les électeurs de Le Pen pour la chasse au facies enfin en position de loi. Le programme de Sarko, c’est un peu la Samaritaine… enfin, du temps où ça existait.
Par contre, je ne suis pas sûre qu’il y ait eu vraiment beaucoup de suffrages pour une nouvelle cure d’austérité du régime de retraite, du démontage de l’assurance maladie et de sa revente par pans entiers aux appétits insatiables du privé, de l’école ajustée en fonction des moyens des parents et de la fac accessible seulement aux portefeuilles blindés.

La chasse aux pauvres, RMIstes, sans-papiers et trotskistes valait-elle donc la liquidation de notre modèle social?

Les ailes du déplaisir

Si le triomphalisme revanchard de la France qui accumule est un peu gonflant, mais au combien prévisible, les cris de hyène blessée qui s’élèvent de mon camp ont le don de me les briser menu. Les appels vibrants à la résistance m’ont franchement bien faite marrée. Résistance contre quoi? Le verdict démocratique? Résistance de qui? Des ventres mous de la cyberpolitique de gauche qui n’a même pas su faire l’union sacrée contre l’antéchrist Sarko?
Laissez-moi rire! La Résistance ne s’organise pas entre le clavier et l’écran plat 16/9. C’est du sacrifice en barre, la résistance, c’est l’expression d’un idéal bâillonné par la répression. Nous sommes bien trop riches, trop gras et inconstants pour ce genre de combat. Nous avons encore tant à perdre et nous ne le savons même pas.

Et les réactions de cette première semaine ne vont pas nous aider à peser dans le combat bien réel celui-là qui s’annonce : celui pour contrer le démantèlement du modèle social hérité de la Résistance, celle à laquelle nous nous référons sans cesse, jusqu’à la vider de sa substance.

Sarko sur un bateau!

Whaouhouh, la grande affaire : Sarko a des amis riches et se vautre dans le luxe. On ferait mieux de concentrer notre force d’indignation sur des choses un peu plus substantielles que cela. Parce qu’il va nous falloir en mobiliser, des torrents d’indignation, parvenir à galvaniser l’opinion publique, pour l’instant tout béate devant la success-story du roitelet. Faut vraiment avoir la tête dans un sac bolchévique pour penser une seule seconde que les vacances de monsieur Sarko feront autre chose que de faire rêver les Michu au fin fond de leur HLM toute blême. Des années que leurs contes de fées modernes, que ce soit sur TF1 ou M6 ou dans la salle d’attente du toubib, entre Voici, Gala et les autres, c’est la démesure du train de vie des nababs : leurs châteaux, somptueusement décorés à grands frais, leurs palaces or sur marbre précieux, leurs grands chefs aux additions vertigineuses, leurs sapes griffées haute couture, exemplaire unique sur mesure, les rallyes des gosses, pour se reproduire dans l’entre-soi.
Tout ce gaspillage ostentatoire ne les révolte pas, il les fait rêver, il leur fait envie. Ils rêvent d’un monde encore plus inégalitaire, mais où ils arriveront à chopper une plus grosse miette que leur voisin et joueront à être pleins aux as!

Bref, une fois de plus, c’est un coup dans l’eau. Ça rouspète dans les entournures alors que nous n’avons même pas commencé la bataille.

Cessons de commenter à l’envi les faux plis du costard de celui qui n’est même pas encore en fonction. Attendons voir déjà quelle belle brochette de bras cassés on va se goinfrer en guise de gouvernement. Les bruits de couloir font état de Fillon aux manettes, voilà déjà un épouvantail de taille en perspective, un autre de Klarsfeld, le seulement fils de son père au ministère de l’intolérance de l’autre et toute la dream team des capitaines du nouveau parrain, comme Devedjian (qui vise le perchoir de l’Assemblée : là oui, la démocratie risque d’avoir mal au cul) et tous ses potes issus du GUD ou d’Occident.
Voilà qui est bien plus grave et important que du canotage princier au large des Templiers.

Sarko sur un plateau

Bref, au lieu de nous répandre en critiques acerbes alors que rien n’est encore réellement commencé, nous aurions mieux fait, nous aussi, de prendre des vacances de politique et de nous rassembler en prévision des nombreuses batailles à mener.
Au lieu de cela, c’est un peu le festival des tartes à la crème où l’on tape à tout va sur tout et n’importe quoi. Avant même le début des hostilités, nous sommes déjà éparpillés et partiellement décrédibilisés.

Je dirais même que tant que nous ne sommes pas foutus de refonder la gauche de la gauche en une organisation unique, remplissant ainsi le vide abyssal laissé à gauche par le glissement du PS vers le centre mou casimir-libéral, on ferait mieux de faire profil bas. Car je pense que notre capacité à nous diviser pour des histoires de virgules et d’appareil n’est pas pour rien dans la victoire de Sarko et de ses idées. Nous sommes toujours infoutus de présenter une alternative crédible au libéralisme forcené qui va s’abattre sur nos fioles. Nous sommes ridicules du point de vue de la classe laborieuse qui a préféré la tonfa à des idéaux creux portés par un troupeau brouillon et coupeur de cheveux en quatre.

Sortons de la critique stérile et systématique et attaquons-nous à un chantier prioritaire, sinon vital : nous refonder en une force politique crédible, ce qui nous a manifestement manqué lors des présidentielles et qui risque de nous faire encore bien défaut aux législatives.

117 réponses
  1. André Gunthert
    André Gunthert dit :

    Pas d’accord pour la Paloma. Ne te laisse pas abuser par la propagande sarkozienne. Le retour avancé de 24h, le ban et l’arrière-ban de l’UMP mobilisé pour soutenir son chef, plus deux sondages pour enterrer l’affaire disent assez que l’épisode n’est pas si négligeable. Bien sûr, c’est un détail, mais c’est aussi un mauvais début. On ne nous fera pas de cadeau – pourquoi en faire à l’adversaire? Maintenant, nous savons que chaque coup compte. Et quelqu’un qui a gagné par l’image peut aussi perdre par l’image.

    Répondre
  2. André Gunthert
    André Gunthert dit :

    Pas d’accord pour la Paloma. Ne te laisse pas abuser par la propagande sarkozienne. Le retour avancé de 24h, le ban et l’arrière-ban de l’UMP mobilisé pour soutenir son chef, plus deux sondages pour enterrer l’affaire disent assez que l’épisode n’est pas si négligeable. Bien sûr, c’est un détail, mais c’est aussi un mauvais début. On ne nous fera pas de cadeau – pourquoi en faire à l’adversaire? Maintenant, nous savons que chaque coup compte. Et quelqu’un qui a gagné par l’image peut aussi perdre par l’image.

    Répondre
  3. arya
    arya dit :

    Voilà quelques jours que, assommée aussi, je viens régulièrement sur ton blog pour y chercher, au pire, la consolation de n’être pas toute seule à avoir les boules, au mieux, l’inspiration pour savoir quoi penser, que faire maintenant. Mais en fait, tu as parfaitement résumé ce que je pense: ça me fait bien marrer tous ces appels à la résistance (sans déconner, on résiste à quoi là?) et ces grandes déclarations de la gôche qui trouve plus facile encore une fois de faire le martyr que de se remettre en cause. Ils n’ont pas compris que la stratégie "taper sur tout ce que fait Sarkozy" c’est pas suffisant, faut avoir des propositions à faire…

    Au lieu de manifester dans le vide, réfléchissons, bâtissons, tirons parti de nos erreurs, bref, cultivons notre jardin…

    J’espère que tout cela ne t’a coupé le sifflet que momentanément, et que tu ne baisses pas les bras pour autant, car le genre de réflexion et d’analyse critique que tu mènes sur ce blog est plus que jamais utile.

    Répondre
  4. arya
    arya dit :

    Voilà quelques jours que, assommée aussi, je viens régulièrement sur ton blog pour y chercher, au pire, la consolation de n’être pas toute seule à avoir les boules, au mieux, l’inspiration pour savoir quoi penser, que faire maintenant. Mais en fait, tu as parfaitement résumé ce que je pense: ça me fait bien marrer tous ces appels à la résistance (sans déconner, on résiste à quoi là?) et ces grandes déclarations de la gôche qui trouve plus facile encore une fois de faire le martyr que de se remettre en cause. Ils n’ont pas compris que la stratégie "taper sur tout ce que fait Sarkozy" c’est pas suffisant, faut avoir des propositions à faire…

    Au lieu de manifester dans le vide, réfléchissons, bâtissons, tirons parti de nos erreurs, bref, cultivons notre jardin…

    J’espère que tout cela ne t’a coupé le sifflet que momentanément, et que tu ne baisses pas les bras pour autant, car le genre de réflexion et d’analyse critique que tu mènes sur ce blog est plus que jamais utile.

    Répondre
  5. Snoow
    Snoow dit :

    Entièrement d’accord avec votre analyse de "Sarko sur un bateau"… Vive cette société et ses communicants qui nous montent les uns contre les autres !
    "Diviser pour mieux régner" qu’il disait.

    Répondre
  6. Snoow
    Snoow dit :

    Entièrement d’accord avec votre analyse de "Sarko sur un bateau"… Vive cette société et ses communicants qui nous montent les uns contre les autres !
    "Diviser pour mieux régner" qu’il disait.

    Répondre
  7. chris
    chris dit :

    Le probleme , c’est que la force politique possible que tu evoques chere Agnes ,n’est pas prete de voir le jour .

    Et pour une fois ,c’est pas forcément la faute des elites ….le paysage politique hexagonal s’est completement transformé avec une droite conservatrice et un desir democrate ..avec au bout une gauche qui ne se situe meme plus .

    Soyons clair ,autant beaucoup de blogueurs ont compris et fait illico le constat de la gourrance ,je pense a GB ou meme a Yves Barraut de chez Renovdem entre autres qui ne cachent plus leur penchant ou leur ouverture vers un centre nouveau .

    Autant les forumeurs Segoleniens n’ont toujours rien compris ,aveuglés qu’ils sont par leur madone dechue .

    Autant ils ont pollués les forums dans la campagne , autant ils contribuent encore a augmenter les inscriptions de lecteurs sur les sites liberaux .

    Alors meme ,qu’il y a une confusion certaine pour ces citoyens la , une meprise avec le sens du mot liberal …….ou ils y voient une espece de reminiscence de liberté .

    Ce qui explique aussi un des aspects du vote Sarkozyste …..effrayé par des discours moralisants lenifiants et collectivisants ,ces gens ont fui la gauche .

    La diabolisation a elle toute seule de sarkozy ,certains (es) ont meme été assez cons pour tenter de refederer la vielle strategie Mitterandienne a ce propos ……on a vu le resultat coté transfert de vote , meme Lepen s’en remet pas .

    Je crois de plus en plus fermement que ce n’est pas avec de l’ideologie qu’on peut battre sarkozy ,je pense aux legislative bien sur pour l’instant .

    Je dirais meme que ce qu’il reste de la gauche est un frein pour recuperer les electeurs qui "socialement " se sont fourvoyés …….seule une nouvelle mouvance ,peut etre celle qui semble vouloir ,faut etre tres prudent malgre tout …..comme celle des jeunes centristes ;

    j’ai ete l’un des premiers a recuperer cet excellente investigation de Backchich sur la collusion Bolloré et a la divulguer sur des sites liberaux (ou subsiste parfois plus de pluralisme possible que …..)…….elle a provoquée un reel embarras chez beaucoup de forumeurs sympathisant ssarkozystes .

    Plus efficace que toute la lenification habituelle qu’on peut lire "chez ceux qui devraient s’employer a ce dialogue la ,au lieu de se conforter sur leurs positions ,entre eux .

    Sans compter le manque de soutien a la toute jeune mouvance centriste ,qui eux tente de rebatir une opposition possible sur les cendres actuelles .

    Et ,je ne vois malheureusement rien d’autre a l’horizon .

    Le seul adversaire credible de sarkozy aujourd’hui ,c’est lui meme dans sa capacité a cocufier une partie de son electorat ……et dans ce cas ,il faudra bien que ceux la reportent sur un autre projet possible .

    Répondre
  8. chris
    chris dit :

    Le probleme , c’est que la force politique possible que tu evoques chere Agnes ,n’est pas prete de voir le jour .

    Et pour une fois ,c’est pas forcément la faute des elites ….le paysage politique hexagonal s’est completement transformé avec une droite conservatrice et un desir democrate ..avec au bout une gauche qui ne se situe meme plus .

    Soyons clair ,autant beaucoup de blogueurs ont compris et fait illico le constat de la gourrance ,je pense a GB ou meme a Yves Barraut de chez Renovdem entre autres qui ne cachent plus leur penchant ou leur ouverture vers un centre nouveau .

    Autant les forumeurs Segoleniens n’ont toujours rien compris ,aveuglés qu’ils sont par leur madone dechue .

    Autant ils ont pollués les forums dans la campagne , autant ils contribuent encore a augmenter les inscriptions de lecteurs sur les sites liberaux .

    Alors meme ,qu’il y a une confusion certaine pour ces citoyens la , une meprise avec le sens du mot liberal …….ou ils y voient une espece de reminiscence de liberté .

    Ce qui explique aussi un des aspects du vote Sarkozyste …..effrayé par des discours moralisants lenifiants et collectivisants ,ces gens ont fui la gauche .

    La diabolisation a elle toute seule de sarkozy ,certains (es) ont meme été assez cons pour tenter de refederer la vielle strategie Mitterandienne a ce propos ……on a vu le resultat coté transfert de vote , meme Lepen s’en remet pas .

    Je crois de plus en plus fermement que ce n’est pas avec de l’ideologie qu’on peut battre sarkozy ,je pense aux legislative bien sur pour l’instant .

    Je dirais meme que ce qu’il reste de la gauche est un frein pour recuperer les electeurs qui "socialement " se sont fourvoyés …….seule une nouvelle mouvance ,peut etre celle qui semble vouloir ,faut etre tres prudent malgre tout …..comme celle des jeunes centristes ;

    j’ai ete l’un des premiers a recuperer cet excellente investigation de Backchich sur la collusion Bolloré et a la divulguer sur des sites liberaux (ou subsiste parfois plus de pluralisme possible que …..)…….elle a provoquée un reel embarras chez beaucoup de forumeurs sympathisant ssarkozystes .

    Plus efficace que toute la lenification habituelle qu’on peut lire "chez ceux qui devraient s’employer a ce dialogue la ,au lieu de se conforter sur leurs positions ,entre eux .

    Sans compter le manque de soutien a la toute jeune mouvance centriste ,qui eux tente de rebatir une opposition possible sur les cendres actuelles .

    Et ,je ne vois malheureusement rien d’autre a l’horizon .

    Le seul adversaire credible de sarkozy aujourd’hui ,c’est lui meme dans sa capacité a cocufier une partie de son electorat ……et dans ce cas ,il faudra bien que ceux la reportent sur un autre projet possible .

    Répondre
  9. Anta
    Anta dit :

    "modèle social hérité de la Résistance" ?!?
    Pour rappel:
    -L’Etat providence (puisque c’est de cela dont il semble être question, merci de m’indiquer si je fais fausse route) , ou plutôt "Welfare state" pour en revenir à l’appelation originale est un terme anglais "inventé" par William Temple.
    -Historiquement, les premières mesurent sociales ont été mises en place par l’Allemagne de Bismark: 1ère assurance maladie en 1883, 1ère loi sur les accidents du travail en 1884, 1er système de retraite en 1889.

    Rendons à César ce qui appartient à César!

    Répondre
  10. Anta
    Anta dit :

    "modèle social hérité de la Résistance" ?!?
    Pour rappel:
    -L’Etat providence (puisque c’est de cela dont il semble être question, merci de m’indiquer si je fais fausse route) , ou plutôt "Welfare state" pour en revenir à l’appelation originale est un terme anglais "inventé" par William Temple.
    -Historiquement, les premières mesurent sociales ont été mises en place par l’Allemagne de Bismark: 1ère assurance maladie en 1883, 1ère loi sur les accidents du travail en 1884, 1er système de retraite en 1889.

    Rendons à César ce qui appartient à César!

    Répondre
  11. Grabuge
    Grabuge dit :

    Agnès, tout d’accord…

    Le tour en pirogue du Petit Père des People n’est étonnant pour personne.
    Il est scandaleux mais pas moins que ses 5 ans comme Sinistre de l’intérieur, que son parcours politique en fils spirituel de Pasqua et traître à tout ce qui bouge.

    Ce qui est choquant ET désespérant, c’est de constater que le français moyen s’en fout comme de l’an 40.
    Parce qu’on aurait pu croire que l’aventure Tapie les aurait vaccinés contre ce penchant coupable pour les voyous flamboyants.
    Ben non.
    Ça gueule dans les troquets contre "les politiques, tous des pourris qui s’en mettent plein les fouilles"… mais ça ne gueule que contre le petit larçin, la petite indélicatesse… parce que c’est très exactement celle qu’ils auraient commise in situ s’ils en avaient eu l’opportunité.

    Alors que le gros escroc, l’as de la cambriole, le cerveau du casse de Nice, celui-là, c’est de la légende, du mythe, du récit d’aventures…
    Et ce gros défaut des neurones, c’est aussi ce qui fait que le FFDLE (le "français fier de l’être") préfère la chasse facile, celle où on te balance quasiment sous le nez un lapin affolé pris dans les phares de voiture, celle où tu es sûr et certain de ne pas rater ton coup : la chasse aux pauvres, aux chômeurs, aux étrangers.

    Finalement, l’élection du bichon maltais, comme dit asserdune, ressemble à s’y méprendre à celle de Bush (la seconde ! puisque je rappelle qu’il n’a PAS été élu la première fois mais qu’il a fait un fric-frac électoral grâce à la Floride de son petit frère) et ce qu’en disait Norman Mailer.

    Répondre
  12. Grabuge
    Grabuge dit :

    Agnès, tout d’accord…

    Le tour en pirogue du Petit Père des People n’est étonnant pour personne.
    Il est scandaleux mais pas moins que ses 5 ans comme Sinistre de l’intérieur, que son parcours politique en fils spirituel de Pasqua et traître à tout ce qui bouge.

    Ce qui est choquant ET désespérant, c’est de constater que le français moyen s’en fout comme de l’an 40.
    Parce qu’on aurait pu croire que l’aventure Tapie les aurait vaccinés contre ce penchant coupable pour les voyous flamboyants.
    Ben non.
    Ça gueule dans les troquets contre "les politiques, tous des pourris qui s’en mettent plein les fouilles"… mais ça ne gueule que contre le petit larçin, la petite indélicatesse… parce que c’est très exactement celle qu’ils auraient commise in situ s’ils en avaient eu l’opportunité.

    Alors que le gros escroc, l’as de la cambriole, le cerveau du casse de Nice, celui-là, c’est de la légende, du mythe, du récit d’aventures…
    Et ce gros défaut des neurones, c’est aussi ce qui fait que le FFDLE (le "français fier de l’être") préfère la chasse facile, celle où on te balance quasiment sous le nez un lapin affolé pris dans les phares de voiture, celle où tu es sûr et certain de ne pas rater ton coup : la chasse aux pauvres, aux chômeurs, aux étrangers.

    Finalement, l’élection du bichon maltais, comme dit asserdune, ressemble à s’y méprendre à celle de Bush (la seconde ! puisque je rappelle qu’il n’a PAS été élu la première fois mais qu’il a fait un fric-frac électoral grâce à la Floride de son petit frère) et ce qu’en disait Norman Mailer.

    Répondre
  13. Vincent
    Vincent dit :

    Agnès > Je dirais même que tant que nous ne sommes pas foutus de refonder la gauche de la gauche en une organisation unique, remplissant ainsi le vide abyssal laissé à gauche par le glissement du PS vers le centre mou casimir-libéral, on ferait mieux de faire profil bas.

    Si la gauche de la gauche fait des scores aussi faibles, c’est tout simplement parce que l’expérience montre que collectivisme et l’auto-gestion sont beaucoup moins efficaces pour résoudre les problèmes du quotidien et élever le niveau global de la population que l’économie de marché encadrée par un Etat fort à la scandinave. On fait pas rêver 60% de l’électorat avec Cuba, l’Albanie et la Corée du nord.

    En revanche, on peut se demander pourquoi le PS n’a toujours pas officiellement et une bonne fois pour toute déclaré son adoption de l’économie de marché comme base de son programme, et à expliquer quel est le plus-produit par rapport à l’UMP.

    Bah, ils ont 5 ans avant la prochaine présidentielle (si Sarko n’explose pas en vol avant).

    Répondre
  14. Vincent
    Vincent dit :

    Agnès > Je dirais même que tant que nous ne sommes pas foutus de refonder la gauche de la gauche en une organisation unique, remplissant ainsi le vide abyssal laissé à gauche par le glissement du PS vers le centre mou casimir-libéral, on ferait mieux de faire profil bas.

    Si la gauche de la gauche fait des scores aussi faibles, c’est tout simplement parce que l’expérience montre que collectivisme et l’auto-gestion sont beaucoup moins efficaces pour résoudre les problèmes du quotidien et élever le niveau global de la population que l’économie de marché encadrée par un Etat fort à la scandinave. On fait pas rêver 60% de l’électorat avec Cuba, l’Albanie et la Corée du nord.

    En revanche, on peut se demander pourquoi le PS n’a toujours pas officiellement et une bonne fois pour toute déclaré son adoption de l’économie de marché comme base de son programme, et à expliquer quel est le plus-produit par rapport à l’UMP.

    Bah, ils ont 5 ans avant la prochaine présidentielle (si Sarko n’explose pas en vol avant).

    Répondre
  15. pingouin
    pingouin dit :

    Le problème est que les gens de gauche n’ont pas cessé de pinailler sur des faits anecdotiques alors ceux de droite se préparent à engager la grosse artillerie. C’est une armure de papier contre une cuirasse blindée.
    La droite est armée maintenant pour démonter méthodiquement tous les acquis sociaux et nous laisser tous nus mais la gauche est toujours en train de discuter sur les dernières frasques présidentielles jetées en pâture au petit peuple.
    C’est pathétique et consternant.
    Après une campagne d’opérette, occupés à discuter sur le patrimoine des uns et des autres, un écran de fumée s’est posé sur la politique défaillante du gouvernement qui n’a pas été évoquée … du tout. Et pourtant, il y avait matière !!!!

    Répondre
  16. pingouin
    pingouin dit :

    Le problème est que les gens de gauche n’ont pas cessé de pinailler sur des faits anecdotiques alors ceux de droite se préparent à engager la grosse artillerie. C’est une armure de papier contre une cuirasse blindée.
    La droite est armée maintenant pour démonter méthodiquement tous les acquis sociaux et nous laisser tous nus mais la gauche est toujours en train de discuter sur les dernières frasques présidentielles jetées en pâture au petit peuple.
    C’est pathétique et consternant.
    Après une campagne d’opérette, occupés à discuter sur le patrimoine des uns et des autres, un écran de fumée s’est posé sur la politique défaillante du gouvernement qui n’a pas été évoquée … du tout. Et pourtant, il y avait matière !!!!

    Répondre
  17. satya
    satya dit :

    bonjour agnès,
    de passage je lis ta réaction et je voudrais juste attirer ton attention sur quelques aspects:
    – ta réaction vis à vis du début de résistance qui veut s’organiser est assez intéressante dans le fait que d’une part, la résistance n’est pas seulement armée comme nos anciens l’ont fait, mais elle est aussi ce que toi (entre autres) a justement fait pendant des années sur ce blog et sur d’autres sites: c’est à dire questionner, informer, dénoncer et remettre les i sur certains points pour défendre l’humain et une certaine liberté et qualité de vie (qui ne passe pas uniquement par le fric). donc apparemment tu fais de la résistance sans le savoir.
    – 18 millions de français effectivement ont votés pour sarko mais 25 millions n’ont pas votés pour lui. il ne s’agit pas de dénier la réalité d’une élection, mais de se positionner et de faire savoir que justement ces 25 millions ont un pouvoir d’opposition (y compris hors partis) qu’ils peuvent prendre. certainEs s’y essaient et s’y engagent. ce n’est qu’un début.
    – la polémique sur le yacht bolloré et sarko a deux intérêts, d’une part sarko a écourté ses vacances et a donc bien subi des pressions et d’autre part il s’agit de démontrer le conflit d’intérêt important et les mensonges aussi bien de bolloré que de sarko car bolloré a bien obtenu des marchés publics et en plus la pub offerte à bolloré par sarko lui a bien fait gagner 2 points à la bourse: tout ceci n’est pas secondaire du tout encore moins quand sarko déclare tout bonnement qu’il fait ce qu’il veut et qu’il nous emm….
    en attendant, il va falloir que nous soyons constemment sur ses talons.
    – dernier point, la creation d’un nouveau parti politique. cela me semble encore plus improbable maintenant que lorsque les collectifs unitaires ont tenté de le faire. les réalités politiques françaises nous ont amené à cet échec programmé. tout un ensemble d’éléments ont été réunis et aussi créés afin d’en arriver là; ne restons pas inutilement à nous battre la coulpe mais au contraire essayons un peu plus de lucidité quant à l’échec et ses raisons qui sont elles bien réelles. la culpabilité de l’échec est stérile amha. il va devoir se passer beaucoup de choses avant d’être capables de créer un nouveau parti vraiment de gauche. dans les années à venir c’est un parti social démocrate qui va se dessiner de plus en plus et qui sera la jonction du ps et de l’udf. c’est ce qui est en route et une fois les législatives passées, les négociations entre eux vont s’amplifier et amha elles sont déjà en cours "discrètement". le profil dualiste américain des républicains/démocrates (tous deux libéraux) est en application déjà. quand à nous, c’est clair nous allons avaler la pillule libérale et néolibérale de plein fouet. nous avons une évolution à faire (plus qu’une révolution amha), et effectivement nous sommes encore trop gras et trop en "sécurité" pour y arriver; nous avons encore des oeillères. cependant, une chose est certaine et je pense que beaucoup l’ont appris, c’est au niveau local que nos actions seront efficaces. le système qui va être mis en place, pour beaucoup nous le connaissons déjà. internet risque fort d’être limité au niveau de l’expression et les médias officiels sont déjà sous emprise: il ne nous restera que la rue et que le local. cependant, nous avons des atouts et des connaissances, des expériences aussi sur lesquelles nous pouvons nous appuyer d’une façon constructrice et solide. c’est là-dessus que nous devrons nous appuyer. des milliers (millions?) de personnes vont souffrir du nouveau régime, des solutions existent qui vont réclamer des remises en questions mais qui vont être acceptables et acceptées par une bonne partie des rejetéEs tout simplement parce qu’humainement la lutte de la compétivité n’est pas tenable bien longtemps et que la moindre anicroche familiale ou de santé en fera chuter plus d’unE.
    bien sûr il y a des égos qui vont être mis à mal; mais ceux qui feront leur évolution trouveront les chemins véritablement alternatifs qui sont possibles et cela pas seulement par des écrits sur un écran bien au contraire (ni même d’ailleurs par des "militantismes imbéciles").
    nous avons le choix ou nous nous soumettons et essayons de grapiller une miette du gateau, ou nous cherchons à créer, nous avons les éléments de base nécessaires. c’est comme toujours une question de volonté personnelle en premier plan et volonté politique ensuite par nos regroupements et nos actions.
    mais nous devons aujourd’hui affirmer un espace d’opposition afin de pouvoir agir et c’est immédiatement que nous devons envoyer le signal clair afin de pouvoir construire au lieu de devoir rester sur la défensive ou l’attaque. n’oublions pas l’histoire de la france qui est un pays colonial de droite depuis longtemps et nous savons ce que la france fait de ses prisonnierEs politiques, les chats ne font pas des chiens, soyons réalistes plutôt. bon courage à toi et aux autres. salut 🙂
    ps: je voudrais juste et seulement rajouter que le problème auquel nous sommes confrontés aujourd’hui n’est pas seulement franco-français, j’ai des amis américains qui dernièrement m’ont transmis leur inquiétude et leur épuisement et ont posé une question qui m’a vraiment surprise: "qui va venir nous délivrer chez nous et nous sortir du piège où nous nous sommes enfermés?"

    Répondre
  18. satya
    satya dit :

    bonjour agnès,
    de passage je lis ta réaction et je voudrais juste attirer ton attention sur quelques aspects:
    – ta réaction vis à vis du début de résistance qui veut s’organiser est assez intéressante dans le fait que d’une part, la résistance n’est pas seulement armée comme nos anciens l’ont fait, mais elle est aussi ce que toi (entre autres) a justement fait pendant des années sur ce blog et sur d’autres sites: c’est à dire questionner, informer, dénoncer et remettre les i sur certains points pour défendre l’humain et une certaine liberté et qualité de vie (qui ne passe pas uniquement par le fric). donc apparemment tu fais de la résistance sans le savoir.
    – 18 millions de français effectivement ont votés pour sarko mais 25 millions n’ont pas votés pour lui. il ne s’agit pas de dénier la réalité d’une élection, mais de se positionner et de faire savoir que justement ces 25 millions ont un pouvoir d’opposition (y compris hors partis) qu’ils peuvent prendre. certainEs s’y essaient et s’y engagent. ce n’est qu’un début.
    – la polémique sur le yacht bolloré et sarko a deux intérêts, d’une part sarko a écourté ses vacances et a donc bien subi des pressions et d’autre part il s’agit de démontrer le conflit d’intérêt important et les mensonges aussi bien de bolloré que de sarko car bolloré a bien obtenu des marchés publics et en plus la pub offerte à bolloré par sarko lui a bien fait gagner 2 points à la bourse: tout ceci n’est pas secondaire du tout encore moins quand sarko déclare tout bonnement qu’il fait ce qu’il veut et qu’il nous emm….
    en attendant, il va falloir que nous soyons constemment sur ses talons.
    – dernier point, la creation d’un nouveau parti politique. cela me semble encore plus improbable maintenant que lorsque les collectifs unitaires ont tenté de le faire. les réalités politiques françaises nous ont amené à cet échec programmé. tout un ensemble d’éléments ont été réunis et aussi créés afin d’en arriver là; ne restons pas inutilement à nous battre la coulpe mais au contraire essayons un peu plus de lucidité quant à l’échec et ses raisons qui sont elles bien réelles. la culpabilité de l’échec est stérile amha. il va devoir se passer beaucoup de choses avant d’être capables de créer un nouveau parti vraiment de gauche. dans les années à venir c’est un parti social démocrate qui va se dessiner de plus en plus et qui sera la jonction du ps et de l’udf. c’est ce qui est en route et une fois les législatives passées, les négociations entre eux vont s’amplifier et amha elles sont déjà en cours "discrètement". le profil dualiste américain des républicains/démocrates (tous deux libéraux) est en application déjà. quand à nous, c’est clair nous allons avaler la pillule libérale et néolibérale de plein fouet. nous avons une évolution à faire (plus qu’une révolution amha), et effectivement nous sommes encore trop gras et trop en "sécurité" pour y arriver; nous avons encore des oeillères. cependant, une chose est certaine et je pense que beaucoup l’ont appris, c’est au niveau local que nos actions seront efficaces. le système qui va être mis en place, pour beaucoup nous le connaissons déjà. internet risque fort d’être limité au niveau de l’expression et les médias officiels sont déjà sous emprise: il ne nous restera que la rue et que le local. cependant, nous avons des atouts et des connaissances, des expériences aussi sur lesquelles nous pouvons nous appuyer d’une façon constructrice et solide. c’est là-dessus que nous devrons nous appuyer. des milliers (millions?) de personnes vont souffrir du nouveau régime, des solutions existent qui vont réclamer des remises en questions mais qui vont être acceptables et acceptées par une bonne partie des rejetéEs tout simplement parce qu’humainement la lutte de la compétivité n’est pas tenable bien longtemps et que la moindre anicroche familiale ou de santé en fera chuter plus d’unE.
    bien sûr il y a des égos qui vont être mis à mal; mais ceux qui feront leur évolution trouveront les chemins véritablement alternatifs qui sont possibles et cela pas seulement par des écrits sur un écran bien au contraire (ni même d’ailleurs par des "militantismes imbéciles").
    nous avons le choix ou nous nous soumettons et essayons de grapiller une miette du gateau, ou nous cherchons à créer, nous avons les éléments de base nécessaires. c’est comme toujours une question de volonté personnelle en premier plan et volonté politique ensuite par nos regroupements et nos actions.
    mais nous devons aujourd’hui affirmer un espace d’opposition afin de pouvoir agir et c’est immédiatement que nous devons envoyer le signal clair afin de pouvoir construire au lieu de devoir rester sur la défensive ou l’attaque. n’oublions pas l’histoire de la france qui est un pays colonial de droite depuis longtemps et nous savons ce que la france fait de ses prisonnierEs politiques, les chats ne font pas des chiens, soyons réalistes plutôt. bon courage à toi et aux autres. salut 🙂
    ps: je voudrais juste et seulement rajouter que le problème auquel nous sommes confrontés aujourd’hui n’est pas seulement franco-français, j’ai des amis américains qui dernièrement m’ont transmis leur inquiétude et leur épuisement et ont posé une question qui m’a vraiment surprise: "qui va venir nous délivrer chez nous et nous sortir du piège où nous nous sommes enfermés?"

    Répondre
  19. matsujio
    matsujio dit :

    1) A propos des vacances de M. Sarkozy : Je ne comprend pas qu’on parle de vacances luxieuses de ce type ! C’est un flagrant délit de corruption et tout ce qu’on a à dire c’est "faut pas pousser, y’a pas de mal à se faire du bien". La presse et la gauche auraient crucifié Chirac s’il avait osé faire la même chose.

    2) Je veux un projet de société de gauche ! J’ai l’impression que la gauche et la gauche de la gauche n’ont parlé que de mesure d’accompagnement de notre société actuelle sans rien proposer. Genre "le smic" à 1500 euros". Désolé, mais un smic à 1500 ce n’est pas pour moi un projet de société, mais juste une mesurette qui n’apportera pas de grand changement si 10/15% des actifs sont aux chomages. Je pense qu’on ne peux pas réunir la gauche sans projet ambitieux et assumé.

    3) Je discutais avant les éléctions un avec un gars qui a monté sa pizzeria familiale. Sur son comptoir il y avait un tract de la LCR je le branche donc la-dessus. Ils me dit que des gars de la LCR étaient venus dans sa boutique pour déposer quelques tracts et discuter. Lorsqu’il leurs a dit qu’il était le "patron" de la pizzeria, les gars lui ont foutu la pression car c’était qu’un "salaud de patron". Conclusion il a laissé le tract sur le zinc mais lui a voté Bayrou. Je suis certain que si les gars de la LCR étaient pas venus, il aurait voté très à gauche. Comment concilier la gauche qui déteste les patrons mais reste salariée et celle qui ne veux pas avoir de patron et monte sa boite?

    4) Agnès, pourquoi ne ferais-tu pas un billet (ou plus) avec un projet de loi personnel qui te tiens à coeur, et qu’on commenterait abondamment pour en dicuter et l’améliorer. Cela pourrait-être intéressant à tester.

    a+. Matsujio

    Répondre
  20. matsujio
    matsujio dit :

    1) A propos des vacances de M. Sarkozy : Je ne comprend pas qu’on parle de vacances luxieuses de ce type ! C’est un flagrant délit de corruption et tout ce qu’on a à dire c’est "faut pas pousser, y’a pas de mal à se faire du bien". La presse et la gauche auraient crucifié Chirac s’il avait osé faire la même chose.

    2) Je veux un projet de société de gauche ! J’ai l’impression que la gauche et la gauche de la gauche n’ont parlé que de mesure d’accompagnement de notre société actuelle sans rien proposer. Genre "le smic" à 1500 euros". Désolé, mais un smic à 1500 ce n’est pas pour moi un projet de société, mais juste une mesurette qui n’apportera pas de grand changement si 10/15% des actifs sont aux chomages. Je pense qu’on ne peux pas réunir la gauche sans projet ambitieux et assumé.

    3) Je discutais avant les éléctions un avec un gars qui a monté sa pizzeria familiale. Sur son comptoir il y avait un tract de la LCR je le branche donc la-dessus. Ils me dit que des gars de la LCR étaient venus dans sa boutique pour déposer quelques tracts et discuter. Lorsqu’il leurs a dit qu’il était le "patron" de la pizzeria, les gars lui ont foutu la pression car c’était qu’un "salaud de patron". Conclusion il a laissé le tract sur le zinc mais lui a voté Bayrou. Je suis certain que si les gars de la LCR étaient pas venus, il aurait voté très à gauche. Comment concilier la gauche qui déteste les patrons mais reste salariée et celle qui ne veux pas avoir de patron et monte sa boite?

    4) Agnès, pourquoi ne ferais-tu pas un billet (ou plus) avec un projet de loi personnel qui te tiens à coeur, et qu’on commenterait abondamment pour en dicuter et l’améliorer. Cela pourrait-être intéressant à tester.

    a+. Matsujio

    Répondre
  21. tgb
    tgb dit :

    je suis bien d’accord faut arrêter de résister (genre défense des acquis) bref de faire du sur-place – faut attaquer – faut proposer – faut inventer – y compris et d’abord sur la sémantique – on nous a volé les valeurs – on nous a volé le mot liberté – on nous a volé la modernité – on nous accuse même d’être la pensée unique – c’est dire…
    en analyse on est trés fort en proposition d’un autre modèle on est trés court – c’est pas un humanisme d’hier qu’il faut promouvoir c’est l’ humanisme de demain
    sarko est vieux mais il fait ‘jeune’ nous on est jeune mais ça fait vieux

    Répondre
  22. tgb
    tgb dit :

    je suis bien d’accord faut arrêter de résister (genre défense des acquis) bref de faire du sur-place – faut attaquer – faut proposer – faut inventer – y compris et d’abord sur la sémantique – on nous a volé les valeurs – on nous a volé le mot liberté – on nous a volé la modernité – on nous accuse même d’être la pensée unique – c’est dire…
    en analyse on est trés fort en proposition d’un autre modèle on est trés court – c’est pas un humanisme d’hier qu’il faut promouvoir c’est l’ humanisme de demain
    sarko est vieux mais il fait ‘jeune’ nous on est jeune mais ça fait vieux

    Répondre
  23. chris
    chris dit :

    @matsujio

    Avec ton histoire de pizzaria ,tu souleves un probleme enorme ….qui a ete recurrent dans cette election .

    L’une des clefs de la division francaise sur laquelle Sarko a surfé .

    ""Comment concilier la gauche qui déteste les patrons mais reste salariée et celle qui ne veux pas avoir de patron et monte sa boite?
    """

    Tout est la , si l’on considere la mort du salariat en tant que tel …et ceux qui n’ont plus d’autres choix .

    La scission societale ne fait que commencer .

    Répondre
  24. chris
    chris dit :

    @matsujio

    Avec ton histoire de pizzaria ,tu souleves un probleme enorme ….qui a ete recurrent dans cette election .

    L’une des clefs de la division francaise sur laquelle Sarko a surfé .

    ""Comment concilier la gauche qui déteste les patrons mais reste salariée et celle qui ne veux pas avoir de patron et monte sa boite?
    """

    Tout est la , si l’on considere la mort du salariat en tant que tel …et ceux qui n’ont plus d’autres choix .

    La scission societale ne fait que commencer .

    Répondre
  25. charlot
    charlot dit :

    Bonjour Agnès,
    il y a des silences… qui en disent long sur le désespoir, la stupeur, voire l’incompréhension.
    Je vous guetteis tous les jours sur "rezo.net". Ravi, donc de retrouver vos chroniques vivifiantes.
    Plein de MERCIS à vous
    charlot
    (sculpteur breton)

    Répondre
  26. charlot
    charlot dit :

    Bonjour Agnès,
    il y a des silences… qui en disent long sur le désespoir, la stupeur, voire l’incompréhension.
    Je vous guetteis tous les jours sur "rezo.net". Ravi, donc de retrouver vos chroniques vivifiantes.
    Plein de MERCIS à vous
    charlot
    (sculpteur breton)

    Répondre
  27. timeo
    timeo dit :

    En repassant…
    j’ai lu ici-même dans les commentaires que le militantisme ne servait à rien.
    Ben non. C’est en s’investissant directement dans des contre-pouvoirs (asso, syndicats, partis…) qu’on peut espérer améliorer la sauce, voire même à termes changer la donne.

    Ce qui manque, c’est la pratique du réel. De l’unité, de la solidarité et surtout de la sueur. Combien d’entre-nous se contentent de poser de temps à autres un bulletin dans l’urne et braillent ensuite « j’ai honte » dès que la Droite la plus brutale est plébiscitée ?

    Mais quel geste concret avons-nous fait pour empêcher ce désastre ? Quel engagement pratique ? Dans quoi nous sommes-nous investis pour défendre nos idéaux ? Avons-nous vraiment été solidaires de ceux qui se battent ou qui sont déjà à terre ? Comment ?

    Ce qui fait un "pays de cons" c’est lorsque certains d’entre nous commencent à abdiquer, aspirés par leurs problèmes, vaincus par le matraquage des médias, leur boulot, leur absence de boulot etc.
    Certains appellent ça du "contrôle social".

    Bien sûr, on peut se borner à commenter la lente décrépitude du monde derrière sa télé, s’énerver derrière son ordinateur, faire de jolies images de rebelle (présent…) ou éditorialiser au kilomètre.
    Ce n’est manifestement pas suffisant.

    A bientôt (dans les rues ?)

    P.S :
    La défaite du P.S. ? Vus le bilan, les propositions et les discours…
    je m’en branle.

    L’alternative au centre ? Ahahah !

    P.C:
    @Agnès : Les vacances de Bolloré ne sont pas anodines, elles montrent déjà clairement le mélange des genres (qui,lui, je te l’accorde, n’est pas nouveau).

    Répondre
  28. neLLie
    neLLie dit :

    Ah bon?

    Tout le monde est donc d’accord avec ça ?

    je cite:

    "les cris de hyène blessée qui s’élèvent de mon camp ont le don de me les briser menu."…

    Alors là je suis sciée parce que moi c’est précisément le contraire, c’est grâce à ces cris et ces hurlements et surtout à ces quelques mouvements de révolte (que les merdias ont eu vite fait d’enterrer) que je n’ai pas sombré depuis dimanche soir dans le désespoir…

    Agnès, vous qui étiez si lucide et si claire avant, attendez donc d’avoir cpmplètement évacué les effets de cette terrible secousse dont nous sommes tous victimes avant de reprendre la plume.

    Imitez l’exemple de Petaramesh qui ne sait pas quoi dire, en effet on ne sait plus que dire.

    Cela vous évitera d’écrire des âneries comme celles que je viens de lire plus haut, et surtout de lire le concert de bêlements de vos contributeurs habituels -ils ont été évidemment habitués à mieux et doivent se sentir aussi légèrement désorientés!…..

    Répondre
  29. Grabuge
    Grabuge dit :

    Hum…
    Nous avions donc le fantôme de Louise Michel en ces pages de stupre et nous ne le savions pas…
    Who you gonna call ? GHOSTBUSTERS !

    Trêve de plaisanterie.
    On peut concevoir votre aigreur, NeLLie.
    Pas votre vocabulaire.
    "âneries", "bêlements"… diantre !
    Si j’étais cruelle je vous ferai le coup de Fanfan la Tulipe rétorquant à l’adjudant pète-sec qui vient de l’agonir d’injures : "Oh ? Joli nom… et qui vous va bien !".

    Ce que je trouve assez hilarant dans votre diatribe, c’est que vous n’avez visiblement pas lu ce qu’Agnès écrivait. Ou pas compris.
    Quant elle dit que les cris de rage virtuels l’agacent et qu’elle leur préfère l’action, l’engagement pas virtuel du tout… c’est ça qui vous choque tant ?
    Vous vous sentez visée par la description des révolutionnaires du clavier ?

    Tout l’engagement d’Agnès prouve si besoin en était qu’elle ne se contente pas de hurler depuis son salon, bien au chaud.
    Vous auriez pu lui faire ce crédit, avec une petite louche d’introspection, avant de lui tomber sur le poil sans réfléchir.

    Répondre
  30. Grabuge
    Grabuge dit :

    @ Agnès

    Au fait !
    Ce ne sont pas 53% de votants mais 53% de votes exprimés.
    Si on le ramène aux votants, le Petit Père des People fait un 50,3% pas si glorieux que ça…
    Mais bon… on va pas chipoter ! ;)))

    Répondre
  31. FT
    FT dit :

    @ tous

    Petite info dans le Monde sur le voyage de NS : Une majorité de Français déclare ne pas être choquée du séjour de M. Sarkozy à Malte (http://www.lemonde.fr/web/article/0…)

    "D’après une enquête CSA-Cisco pour i-Télé, 65 % des Français se disent "pas choqués" par le fait que Nicolas Sarkozy et sa famille ont passé la nuit de dimanche à lundi au Fouquet’s, puis ont utilisé le jet privé de l’homme d’affaires Vincent Bolloré pour séjourner sur le yacht de ce dernier."

    Ouf, nous sommes rassurés !

    Autre info du même journal, sur une autre page : Le jeu politique de Vincent Bolloré (http://www.lemonde.fr/web/article/0…)

    "Le groupe Bolloré a aussi pris un ticket sur le marché des sondages en devenant actionnaire de l’institut CSA, dont il détient 44 %."

    Vous croyez qu’il y a un rapport entre les deux infos ? Le Monde, quotidien de réf(v)érence ne fait pas le rapprochement….

    Répondre
  32. Pluc
    Pluc dit :

    Bien d’accord avec toi, Agnes !

    Le probleme (au-dela de la tradition ridicule de la gauche de creer des sous-sous-courants de courants, deja tellement bien illustree dans la vie de Brian…), le probleme, donc, c’est que l ideologie de la gauche (pour faire caricatural, la collectivisation de type communiste) en a pris un sacre coup au XXeme siecle.

    Certes, elle s’inspirait des valeurs fortes et humanistes, dans lesquelles je crois encore, mais l’ideal d’organisation de societe qui en decoule est plus que perime. Et du coup, il nous manque ce ciment d’une societe ideale vers laquelle on converge tous, malgre nos petites differences. Et puis meme si on l’a pas vecu directement, on est tous un peu effarouche par l’echec de la mise en pratique de cet ideologie et le temps que ca a pris au PCF pour la condamner, qui nous rend du coup tres suspicieux par toute action collective massive. D’ou les batailles de chiffoniers et les peurs de "recuperation politique" des mouvements sociaux, qui font que, par exemple et pour parler de ce que je connais, le mouvement des chercheurs contre Raffarin ont refuse de s’allier aux intermittants, parce que ca sentait justement "la recuperation politique".

    En face, ils ont le meme bagage : une ideologie (encore pour caricaturer, la main invisible d’Adam Smith, le chancun pour soi et tout le monde s en porte mieux) et une societe ideale qui va avec (le liberalisme, de nos jours mondialise). Il s’avere que cette societe ideale est aussi inaccessible que celle du communisme, mais que la mise en pratique a ete moins pire que la notre, et a du coup gagne le grand affrontement de la guerre froide.

    Du coup, j’ai l impression que pour lutter a arme egale, il faut qu’on commence par se reconstruire une societe ideale, un nouveau modele qui prenne en compte nos valeurs, et les nouvelles realites, et qu’on ose rever un monde ideal qui est en accord avec tout ca. Ce monde sera tout aussi inatteignable que le communisme ou le capitalisme, mais on peut esperer que les essais de mise en oeuvre seront un peu plus vertueux que ceux qu’on a vecu jusque la. Et je te parie que si on a cet ideal, les gens "de gauche" auront bcp moins de mal a travailler ensemble vers cet ideal renouvellé.

    Le probleme, c’est que je ne sais pas quel est cet ideal (sinon, je serai en train de repandre la bonne nouvelle ;-), ni d’ou il viendra. J’ai l impression que l’altermondialisme et les forums sociaux sont des bons moyens de faire murir cet ideal renouvele, les peuples d’Amerique du Sud ont l’air d’avoir envie d’essayer d’experimenter, chancun a leur facon, et j’ai l’impression que de tout ca va peut-etre naitre un nouveau modele, un nouvel ideal, qui nous reunira tous. Peut-etre… A moins qu’on attende que le liberalisme s’ecroule, et son ideal avec, et qu’on devienne des sans-ideaux et des pragmatiques absolus , mais j’en doute…

    Bon, desole pour les approximations et les racourcis, corrigez moi si je me trompe, et faites moi signe si vous voyez ce nouvel ideal pointe le bout de son nez !

    Pluc

    Répondre
  33. chris
    chris dit :

    Je dois etre trop pragmatique …trop loin des belles idées genereuses et de l’humanisme mais je vois plus une ideologie capable de changer le monde et encore moins l’hexagone .

    C’est ce qui rend si particulier cette election derniere avec cette exploitation du vieux clivage droite-gauche ……de croire la democratie ou la republique dans ces conditions la .

    Quel est le vrai resultat ,l’affirmation par les urnes a quelques pourcents pres ……que la moitié des francais n’est pas d’accord du tout avec l’autre .

    Ca ,c’est dangereux pour la democratie ……de permettre sous le pretexe de l’urne a une moitié de la population …d’infeoder l’autre .

    Je va pas sortir les vieux preceptes anarchistes sur ce sujet la …mais la ,on y est tout plein et si Sego avait gagné …..ce serait idem .

    Les revoltes populaires de la rue a venir peut etre ,permettront de regagner quelques points a fin de pouvoir maintenir la tete des plus touchés juste un peu au dessus de l’eau ……mais sans doutes pas plus .

    La vraie revolution ou evolutions comme on veut ……seront plus probablement individuelles avec des exclusions massives qui recreeront des micros societés ……encore une fois ,vieux concept anarchiste de la reapropriation a son niveau .

    Quant aux assoces , aux partis ,a cette militance la …je respecte ceux qui y croient encore ,tout combattant le merite …….mais perso ,j’y crois plus .

    Répondre
  34. Jean Ploi
    Jean Ploi dit :

    > Car je pense que notre capacité à nous diviser pour des histoires de virgules et d’appareil n’est pas pour
    rien dans la victoire de Sarko et de ses idées. Nous sommes toujours infoutus de présenter une alternative crédible au libéralisme forcené qui va s’abattre sur nos fioles.

    En attendant de présenter cette alternative crédible, il va falloir au moins parer les mauvais coups. À commencer par la mort programmée du CDI et son remplacement par le contrat unique. Si on focalise là-dessus dès maintenant, on peut fédérer du monde.

    De manière plus générale, en travaillant sur le fond des questions on a plus de chances d’estomper les divisions et les appétits de pouvoir.

    Si des militants de la LCR ne savent pas faire la différence entre un travailleur indépendant et un capitaliste, il y a effectivement encore du chemin à faire.

    <provoc> Bon moi, je continue à miser sur le PCF parce qu’il n’est pas une scission d’une autre organisation. Autrement dit, il n’est pas génétiquement programmé pour diviser les travailleurs.</provoc>

    Répondre
  35. Alf
    Alf dit :

    J’attendais votre retour

    Rédigé par: Alf | le 09 mai 2007 à 15:00
    chez Carnets de nuit
    _

    Allez soyez sympa !
    V’la un homme qui a bossé comme un malade avec les outils qui existent, avec lesquels quotidiennement on alimente les cerveaux des mass(media). Il a des copains, tout plein de copains qui sont contents quand un pote réussit. On se réjouit pour lui, on lui fait des cadeaux, des fleurs quoi ! Attends ! c’est normal non ?
    Après avoir bien travaillé, il se repose. Tout le monde fait ça !

    Et puis, de quoi on a peur ?
    On accepte le truc : la première fois on vote par conviction, la deuxième pour le moins pire. C’est comme ça en France! NON ?
    Bien sûr, je l’admets, ça ressemble à la réunion où l’on doit prendre une décision mais pour laquelle on n’a pas vraiment travaillé sur le dossier et l’on doit voter juste sur des impressions du moment. Pas vrai ?
    Alors, il y en a qui vont débarquer, se frotter les yeux, râler ( on aime bien ça chez nous). C’est trop tard…

    Quand même, soyez tolérant nom de bleu !!

    z’avez pas vu ?
    Il va souffrir comme une bête maintenant.
    Les copains ne vont pas se priver.
    – Dis dong euh.. Nico t’avais pas dit que les taxes allaient disparaître pour nous… un peu ?
    – Eh ! on t’a mis sur le trône, maintenant tu fais ce que tu as dit !
    – tu peux pas faire en sorte que …
    – tu te débrouilles pour que ça passe ! Quoi les élus !?

    bref, du BUSH bis en perspective…

    Election pipole, réaction bipole.

    Répondre
  36. Fanette
    Fanette dit :

    SR s’est cassée la gueule : j’ai voté blanc et en suis fière !
    SR a fait son scoore uniquement grace aux voix alternatives, PC et cie, et quelques unes de Bayrou, sans ces voix dès le premier tour, le PS rejoignait le PC, c’est exactement ce qui va se passer en 2012 : des utopistes comme moi ont cru en une"rénovation du PS" (archi faux).

    Le problème de la gauche tout entière (gauche + PC + LCR+++) est de n’avoir pas su se remettre en question à fond, s’allier les uns aux autres, SR a fait campagne seule et a refusé de s’allier avec le centre : elle s’est pris une claque supplémentaire dans la tr****.

    Le PS est, à ce jour "incapable" de se remettre en question, aussi, vous qui faites partie de la gauche gauche, battez vous, alliez vous une bonne fois pour toutes ! Vous auriez pu faire autant que Le Pen, sans ce "vote utile" stupide, quel dommage !
    Je trouve génial qu’il y ait les partis traditionnels au 1° tour, cette gauche est partie dans tous les sens, au plaisir et au bonheur du Nain.

    Mais je crois qu’il ne faut pas le perdre de vue et ne rien lui laisser passer, car qu’on le veuille ou non, il nous fera adopter d’emblée une Constitution pour entrer dans l’ UE, renommera le CPE et supprimera peut être le CDI ?

    je plains le premier ministre qui va jouer aux chaises dansantes pendant un moment..mais ne nous fatiguons pas, il nous faudra supporter 2 ans de sa politique, ensuite il se rendormira pour mieux préparer sa ré-élection..

    Au pire, s’il n’arrive pas à passer ses réformes, il s’alignera sur la politique chiraquienne, ce qui veut dire qu’il n’en fichera pas une !
    Bon week end 😉

    Répondre
  37. bakedbeans
    bakedbeans dit :

    Bonjour.

    Pas tout à fait d’accord. On vit à l’époque de l’internet et des multitudes de cyber-réactions, je trouve normal que dans le lot, dans ce foisonnement, il y ait eu toutes sortes de réactions, des interventions sur toutes sortes de plans, beaucoup brouillonnes, épidermiques, mais légitimes parce qu’il y a un formidable besoin de s’exprimer, de réagir, de ne pas subir en silence. D’autres sont plus lucides et constructives, je crois que ça va se décanter…

    Le nouveau Président de la République file sur un yacht de Bolloré. Ce voyage donne le la de ce que doit être l’air du temps sarkoziste: "pauvres, on vous emmerde".
    De plus, y a-t-il corruption du nouveal Président? La question se pose. De même que la question du premier mensonge présidentiel. Par ailleurs ce Bolloré est un grand opérateur de la Françafrique.
    Il n’y a donc pas à être blasé et accueillir ça par un bof désabusé. Je salue toutes les réactions d’indignation, d’analyse, de sarcasme, de dénonciation : là où y’a de l’indignation, y’a de la vie. S’il n’y avait pas de réactions, c’est là qu’il faudrait s’inquiéter.

    Bien entendu il ne faut pas en rester là, mais à mon avis on trouve déjà toutes sortes de contributions utiles pour approfondir, y voir clair et construire l’avenir.

    Salut à tous.

    Répondre
  38. Mamie Rose
    Mamie Rose dit :

    Aujourd’hui, j’ai fait de la résistance : je suis allée à la CGT chômeurs, pour faire des tracts. Ils n’en peuvent plus d’être pris pour des paresseux (les chômeurs, pas les tracts). Ils ont VRAIMENT besoin d’un coup de main.

    Je vis et je travaille sur le front du chômage. Je témoigne que tout est en place pour la grande éradication des chômeurs, qui a déjà bien commencé.

    Borloo a fait baisser le chômage grâce aux radiations-sanctions (1/2 million en 2006). Le chômage va baisser encore, manu encore plus militari.

    Les chômeurs sont menacés de génocide citoyen.

    Je suis agente d’un service public et je ne veux pas me faire complice de cette éradication. Il y a trop de casse humaine, trop de mépris, trop de cynisme, trop de honte, trop de haine. Alors je résiste, aussi peu que ce soit.

    Regardons autour de nous : il y a partout des fronts de résistance qui ont besoin d’énergies neuves.

    Contrairement à vous, Agnès, j’ai sauté sur les appels à la résistance, celui du Yéti en particulier. Ouf, me suis-je dit, tout espoir n’est pas perdu, hauts les coeurs !

    Répondre
  39. Mamie Rose
    Mamie Rose dit :

    Aujourd’hui, j’ai fait de la résistance : je suis allée à la CGT chômeurs, pour faire des tracts. Ils n’en peuvent plus d’être pris pour des paresseux (les chômeurs, pas les tracts). Ils ont VRAIMENT besoin d’un coup de main.

    Je vis et je travaille sur le front du chômage. Je témoigne que tout est en place pour la grande éradication des chômeurs, qui a déjà bien commencé.

    Borloo a fait baisser le chômage grâce aux radiations-sanctions (1/2 million en 2006). Le chômage va baisser encore, manu encore plus militari.

    Les chômeurs sont menacés de génocide citoyen.

    Je suis agente d’un service public et je ne veux pas me faire complice de cette éradication. Il y a trop de casse humaine, trop de mépris, trop de cynisme, trop de honte, trop de haine. Alors je résiste, aussi peu que ce soit.

    Regardons autour de nous : il y a partout des fronts de résistance qui ont besoin d’énergies neuves.

    Contrairement à vous, Agnès, j’ai sauté sur les appels à la résistance, celui du Yéti en particulier. Ouf, me suis-je dit, tout espoir n’est pas perdu, hauts les coeurs !

    Répondre
  40. chris
    chris dit :

    @Mamie Rose

    Je n’ai vraiment rien contre la CGT chomeur ,doit y avoir des gens sinceres et apres tout ,c’est mieux que rien .

    Mais ,je suis toujours hilare quant a la distribution de tracts …..a qui ,pour quoi faire ….informer ?

    Il y a aussi les gens d’AC qui en occupant une ANPE arrive a faire sursoir a une radiation , une parmi des miliers .

    Mais ,je ne vois vraiment pas l’issue possible de ce genre de demarche ….bien sur ,on peut militer pour militer …pour exister !

    C’est humain ,l’espoir fait vivre .

    Mais le vrai probleme de l’ANPE commencera reellement lorsque les chomeurs potentiels ne dedaigneront meme plus s’y inscrire …preferant galerer comme en Angleterre ou en Espagne .

    L’eradication des chomeurs est deja a l’ordre du jour depuis un petit moment ,son acceleration sous perfusion sarkozienne va anticiper les vrais problemes a venir …..explosion du travail au noir ,des traffics et arrivée sur les marches de nouveaux entrepreneurs qui auront faim , on va devenir des russes a ce jeu la .

    Le capitalisme a horreur du vide et a une capacité etonnante a autocreer sa propre predation .

    Derriere l’eradication des chomeurs ,il y a la remise en jeu des cotisations a cet effet et quelque part de l’impot au bout du compte .

    Quand l’etat ne protege plus ,les maffias se substituent …..Berlusconi n’a fait que jeter l’italie au bord de cette implosion la .

    Répondre
  41. chris
    chris dit :

    @Mamie Rose

    Je n’ai vraiment rien contre la CGT chomeur ,doit y avoir des gens sinceres et apres tout ,c’est mieux que rien .

    Mais ,je suis toujours hilare quant a la distribution de tracts …..a qui ,pour quoi faire ….informer ?

    Il y a aussi les gens d’AC qui en occupant une ANPE arrive a faire sursoir a une radiation , une parmi des miliers .

    Mais ,je ne vois vraiment pas l’issue possible de ce genre de demarche ….bien sur ,on peut militer pour militer …pour exister !

    C’est humain ,l’espoir fait vivre .

    Mais le vrai probleme de l’ANPE commencera reellement lorsque les chomeurs potentiels ne dedaigneront meme plus s’y inscrire …preferant galerer comme en Angleterre ou en Espagne .

    L’eradication des chomeurs est deja a l’ordre du jour depuis un petit moment ,son acceleration sous perfusion sarkozienne va anticiper les vrais problemes a venir …..explosion du travail au noir ,des traffics et arrivée sur les marches de nouveaux entrepreneurs qui auront faim , on va devenir des russes a ce jeu la .

    Le capitalisme a horreur du vide et a une capacité etonnante a autocreer sa propre predation .

    Derriere l’eradication des chomeurs ,il y a la remise en jeu des cotisations a cet effet et quelque part de l’impot au bout du compte .

    Quand l’etat ne protege plus ,les maffias se substituent …..Berlusconi n’a fait que jeter l’italie au bord de cette implosion la .

    Répondre
  42. Statler
    Statler dit :

    bonjour, je souhaiterais poser une question qui vous paraitra sans doute naïve, mais bon, je me lance quand même. Vous semblez dire que ce que vous appelez la gauche de la gauche, donc l’extreme gauche, est à refonder parce que y’aurait eu grosse branlée. Mais il me semble qu’il y a une organisation qui a mis au tapis à plate couture toute les ambitions qui s’étaient tiraillées, et que cette organisation c’est la LCR. Il me semble donc que si sincèrement on ne souhaite pas se mettre les cheveux en quatre et pinailler sur des détailles la chose tant convoitée, existe. N’allez pas y voir du prosélitisme, je n’ai rien à voir avec ces gens là et par ailleurs je ne vote jamais aux élections (je considère que c’est un acte de soumission à l’Ordre établi et je ne suis pas démocrate pour deux sous- hop à la jaille la démocratie), mais je ne comprends pas vos attermoiements si vous voulez vraiment oeuvrer. Les Stals qui manoeuvrent comme des pignoufs au point de se tirer une balle dans la tête (bien fait la Buffet) en sont à mendier, Osez Bové vient d’être entérré aux côté de Laguiller et le PT… je ne vous ferais pas cet affront. Non reste la LCR, alors quoi, je voudrais comprendre. Merci à vous.

    Répondre
  43. Statler
    Statler dit :

    bonjour, je souhaiterais poser une question qui vous paraitra sans doute naïve, mais bon, je me lance quand même. Vous semblez dire que ce que vous appelez la gauche de la gauche, donc l’extreme gauche, est à refonder parce que y’aurait eu grosse branlée. Mais il me semble qu’il y a une organisation qui a mis au tapis à plate couture toute les ambitions qui s’étaient tiraillées, et que cette organisation c’est la LCR. Il me semble donc que si sincèrement on ne souhaite pas se mettre les cheveux en quatre et pinailler sur des détailles la chose tant convoitée, existe. N’allez pas y voir du prosélitisme, je n’ai rien à voir avec ces gens là et par ailleurs je ne vote jamais aux élections (je considère que c’est un acte de soumission à l’Ordre établi et je ne suis pas démocrate pour deux sous- hop à la jaille la démocratie), mais je ne comprends pas vos attermoiements si vous voulez vraiment oeuvrer. Les Stals qui manoeuvrent comme des pignoufs au point de se tirer une balle dans la tête (bien fait la Buffet) en sont à mendier, Osez Bové vient d’être entérré aux côté de Laguiller et le PT… je ne vous ferais pas cet affront. Non reste la LCR, alors quoi, je voudrais comprendre. Merci à vous.

    Répondre
  44. Henry Kanaan
    Henry Kanaan dit :

    "les cris de hyène blessée qui s’élèvent de mon camp ont le don de me les briser menu. "

    Ce qui me les brise menu, c’est notre lacheté, ma lacheté, nous sommes nombreux à être persuadé que N.S est dangereux, très dangereux pour notre pays, mais nous ne feront rien pour l’empêcher de concrétiser les menaces que nous pressentons, nous le laisserons faire parce que c’est parait il le jeu de la démocratie.

    Pour le moment, cette démocratie nous a amené le capitalisme et bientôt l’ultra-libéralisme, un vrai plaisir d’être démocrate 😎
    Ca me donne envie de commander un écran plat, un 4×4 et de me vautrer dans un canapé pour regarder TF1.

    P’tain, quand est ce que les épiciers ouvrent 24h/24h pour que je ne souffre plus de la sècheresse de bière au milieu de la nuit? 😎

    Ca me rappelle une vieille chanson des années 80:

    "Vous voulez changer le monde
    mais laissez-moi dans mon fauteuil
    Vous voulez changer le monde
    mais touchez pas à mon portefeuille

    Tout le monde veut que ça change
    mais on n’ose pas, on a peur
    Tout le monde veut que ça change
    mais on a peur de ne plus faire son beurre.

    (…) "

    Nostalgie quand tu nous tiens

    Répondre
  45. Henry Kanaan
    Henry Kanaan dit :

    "les cris de hyène blessée qui s’élèvent de mon camp ont le don de me les briser menu. "

    Ce qui me les brise menu, c’est notre lacheté, ma lacheté, nous sommes nombreux à être persuadé que N.S est dangereux, très dangereux pour notre pays, mais nous ne feront rien pour l’empêcher de concrétiser les menaces que nous pressentons, nous le laisserons faire parce que c’est parait il le jeu de la démocratie.

    Pour le moment, cette démocratie nous a amené le capitalisme et bientôt l’ultra-libéralisme, un vrai plaisir d’être démocrate 😎
    Ca me donne envie de commander un écran plat, un 4×4 et de me vautrer dans un canapé pour regarder TF1.

    P’tain, quand est ce que les épiciers ouvrent 24h/24h pour que je ne souffre plus de la sècheresse de bière au milieu de la nuit? 😎

    Ca me rappelle une vieille chanson des années 80:

    "Vous voulez changer le monde
    mais laissez-moi dans mon fauteuil
    Vous voulez changer le monde
    mais touchez pas à mon portefeuille

    Tout le monde veut que ça change
    mais on n’ose pas, on a peur
    Tout le monde veut que ça change
    mais on a peur de ne plus faire son beurre.

    (…) "

    Nostalgie quand tu nous tiens

    Répondre
  46. cromignonne
    cromignonne dit :

    (…C’est du sacrifice en barre, la résistance, c’est l’expression d’un idéal bâillonné par la répression. Nous sommes bien trop riches, trop gras et inconstants pour ce genre de combat. Nous avons encore tant à perdre et nous ne le savons même pas.)

    Et oui, je suis bien d’accord avec ces lignes d’Agnès. Surtout après avoir lu ce qui suit…

    http://khepra.free.fr/loup_voyou/in

    Allez faire un tour sur ce lien. Et c’est pire qu’à la sortie des camps de concentration, nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas…

    Allez aussi faire un tour là:

    http://khepra.free.fr/loup_voyou/in

    Et contactez-moi si vous avez des idées pour qu’on s’organise dans cette résistance-là. .

    Répondre
  47. cromignonne
    cromignonne dit :

    (…C’est du sacrifice en barre, la résistance, c’est l’expression d’un idéal bâillonné par la répression. Nous sommes bien trop riches, trop gras et inconstants pour ce genre de combat. Nous avons encore tant à perdre et nous ne le savons même pas.)

    Et oui, je suis bien d’accord avec ces lignes d’Agnès. Surtout après avoir lu ce qui suit…

    http://khepra.free.fr/loup_voyou/in

    Allez faire un tour sur ce lien. Et c’est pire qu’à la sortie des camps de concentration, nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas…

    Allez aussi faire un tour là:

    http://khepra.free.fr/loup_voyou/in

    Et contactez-moi si vous avez des idées pour qu’on s’organise dans cette résistance-là. .

    Répondre
  48. engel
    engel dit :

    "Sortons de la critique stérile et systématique et attaquons-nous à un chantier prioritaire, sinon vital : nous refonder en une force politique crédible, ce qui nous a manifestement manqué lors des présidentielles et qui risque de nous faire encore bien défaut aux législatives."

    Les collectifs unitaires n’ont jamais cesser de fonctionner, ils sont aujourd’hui le seul lieu du rassemblement, de la refondation, le seul lieu de débat ouvert.

    Des accords sont déjà en place pour les législatives, le dialogue reprend (y compris avec le PC)

    Eloignons nous de temps en temps de nos écrans, de la virtualité de nos débats en petits comités.
    Bien sur c’est moins confortable, mais je ne vois pas l’ombre d’une proposition crédible dans l’interminable fil des commentaires ici ou ailleurs.

    A tout de suite dans les réunions, les débats, les actions.
    Fraternellement…

    Répondre
  49. On / Off
    On / Off dit :

    Pourquoi résister ?

    Bien au contraire !
    Il faut maintenant que chacun appuye l’action présidentielle : plus grande sera la majorité parlementaire, plus rapide sera atteint la limite de saturation de la population, et donc plus vite ça "pêtera"…

    Car à ce moment là seulement, le peuple reprendra sa destinée en main.

    Il y aurait plein de choses à faire tout de suite, pas du tout compliquées, mais qui nuiraient aux privilèges de nos élites (de tous bords) :
    – limiter le cumul des mandats électoraux, mais aussi des divers syndicats et autres sociétés d’économie mixte où les élus siègent avec rémunérations…
    – supprimer tout droit civique à un homme politique reconnu coupable devant la justice,
    – Etc.

    Répondre
  50. On / Off
    On / Off dit :

    Pourquoi résister ?

    Bien au contraire !
    Il faut maintenant que chacun appuye l’action présidentielle : plus grande sera la majorité parlementaire, plus rapide sera atteint la limite de saturation de la population, et donc plus vite ça "pêtera"…

    Car à ce moment là seulement, le peuple reprendra sa destinée en main.

    Il y aurait plein de choses à faire tout de suite, pas du tout compliquées, mais qui nuiraient aux privilèges de nos élites (de tous bords) :
    – limiter le cumul des mandats électoraux, mais aussi des divers syndicats et autres sociétés d’économie mixte où les élus siègent avec rémunérations…
    – supprimer tout droit civique à un homme politique reconnu coupable devant la justice,
    – Etc.

    Répondre
  51. Bob
    Bob dit :

    Devedjan à Occident c’était il y a plus de 40 ans, la ficelle est un peu grosse si vous voulez le décrédibiliser. Je vous ai connu de meilleurs arguments, le monolecte.
    Et Sarkozy en libéral forcené, laissez moi rire, nos voisins anglais allemand et belge aimeraient bien qu’il soit un peu plus libéral, mais au vu de sa politique européenne, c’est plutôt protectionnisme et compagnie. C’est pas encore aujourd’hui que le libre échange sera à l’honneur en France.

    Répondre
  52. chris
    chris dit :

    C’est vrai que les oripeaux du GUD et autre Occident collés a des gens qui ont tournés ces vestes la , de leurs jeunesses agitées depuis des lustres …….ramene a la diabolisation Lepenesque tant utile aux socialistes .

    De ceux qui agitent ces guenilles la , tres peu ont reellement connus ces mouvances …..et pour cause .

    Si les fonds durs de ces mouvements ont pu generer quelques mercenaires sur d’autres continents , il y en eu autant coté gauche …..en 76 ,lors de mon engagement , il y avait autant d’anarchistes que de ces gens la , a partir chercher l’aventure loin des conformités qui s’installlait a l’aube des 90 .

    Le reste n’etait fait que d’etudiants boutonneux ,des boutes en guerre qui sont devenus fonctionnaires ou petit cadres …..aux grandes idées diluées dans la beauf democratie .

    Tout comme le veritable fond du FN se meurt doucement de la disparition naturelle de l’apres guerre d’Algerie …….et qu’une certaine extremegauche ne s’est jamais veritablement remise de la chute communiste .

    En 40 , 50 ans ,l’histoire balaie devant sa porte irremediablement et les pages se tournent tristement ;

    C’est cette situation charniere qui nous vaut cette facetie qui plaça un Sarkozy sur le trone .

    On peine a apprehender les nouvelles situations alors on cherche des explications dans le passé .

    J’ai ete l’un des rares dans l’hysterie et la conformité du discours ambiant sur des sites voisins entre autres ……a prevenir des dangers d’interpretation quant au mot "liberal" …….quant a ce qui n’etait que du neo-conservatisme ,et peut etre meme du niveau des pieds nickelés.

    Meme si theoriquement ,je pourais avoir des visions "patriote-economique "…….je me rends compte aujourd’hui de par mon bizness ,du desastre que causerait des mesures protectionnistes pures sans discernement .

    En terme de destruction d’emploi et d’activité , on ne reconstruit pas un projet industriel meme macro en quelques mois ,ni par simple volonté politique .

    Effondrer des pans entiers de distributions et du tertiaire vacillant , sous pretexe de recreer de l’industriel serait apocalyptique pour le moins .

    Et a ce niveau ,je suis tres curieux des prochains ""succes" possibles du futur gouvernement Sarkozien .

    Répondre
  53. chris
    chris dit :

    C’est vrai que les oripeaux du GUD et autre Occident collés a des gens qui ont tournés ces vestes la , de leurs jeunesses agitées depuis des lustres …….ramene a la diabolisation Lepenesque tant utile aux socialistes .

    De ceux qui agitent ces guenilles la , tres peu ont reellement connus ces mouvances …..et pour cause .

    Si les fonds durs de ces mouvements ont pu generer quelques mercenaires sur d’autres continents , il y en eu autant coté gauche …..en 76 ,lors de mon engagement , il y avait autant d’anarchistes que de ces gens la , a partir chercher l’aventure loin des conformités qui s’installlait a l’aube des 90 .

    Le reste n’etait fait que d’etudiants boutonneux ,des boutes en guerre qui sont devenus fonctionnaires ou petit cadres …..aux grandes idées diluées dans la beauf democratie .

    Tout comme le veritable fond du FN se meurt doucement de la disparition naturelle de l’apres guerre d’Algerie …….et qu’une certaine extremegauche ne s’est jamais veritablement remise de la chute communiste .

    En 40 , 50 ans ,l’histoire balaie devant sa porte irremediablement et les pages se tournent tristement ;

    C’est cette situation charniere qui nous vaut cette facetie qui plaça un Sarkozy sur le trone .

    On peine a apprehender les nouvelles situations alors on cherche des explications dans le passé .

    J’ai ete l’un des rares dans l’hysterie et la conformité du discours ambiant sur des sites voisins entre autres ……a prevenir des dangers d’interpretation quant au mot "liberal" …….quant a ce qui n’etait que du neo-conservatisme ,et peut etre meme du niveau des pieds nickelés.

    Meme si theoriquement ,je pourais avoir des visions "patriote-economique "…….je me rends compte aujourd’hui de par mon bizness ,du desastre que causerait des mesures protectionnistes pures sans discernement .

    En terme de destruction d’emploi et d’activité , on ne reconstruit pas un projet industriel meme macro en quelques mois ,ni par simple volonté politique .

    Effondrer des pans entiers de distributions et du tertiaire vacillant , sous pretexe de recreer de l’industriel serait apocalyptique pour le moins .

    Et a ce niveau ,je suis tres curieux des prochains ""succes" possibles du futur gouvernement Sarkozien .

    Répondre
  54. mc
    mc dit :

    Je vois bien que t’as la gniare, mais pourquoi dire du mal de tout le monde?

    Ceux qui font du foin autour des "vacances" de ssarko? Ils ont raison: pour nous,c’est évident, ses liens avec la grosse finance, et toutes les corruptions que ça recouvre. Mais pas pour le commun des mortels, et ce petit intermède a l’avantage de rendre visible quelque chose qui était abstrait (surtout, avec un truc très concret que j’aime bien et dont il va falloir prendre l’habitude, c’est de convertir tous ces chiffres mirobolants qui ne veulent rien dire pour la plupart des gens en années, voire en siècles de SMIC).

    Les encouragement à "résister"… Avec tout le respect que je dois à la "Résistance" avec une majuscule, bien sûr, on résiste sans majuscule et comme on peut au quotidien, le RESF en particulier, et de temps en temps on obtient une petite victoire provisoire, et ça réchauffe le coeur, celui des militants et surtout pour la famille qui a obtenu un sursis ou une carte de séjour.

    Quant à refonder une force politique cohérente….ouais, je suis pour. Mais si on attend ça pour se mettre au boulot, autant attendre Godot.

    Répondre
  55. mc
    mc dit :

    Je vois bien que t’as la gniare, mais pourquoi dire du mal de tout le monde?

    Ceux qui font du foin autour des "vacances" de ssarko? Ils ont raison: pour nous,c’est évident, ses liens avec la grosse finance, et toutes les corruptions que ça recouvre. Mais pas pour le commun des mortels, et ce petit intermède a l’avantage de rendre visible quelque chose qui était abstrait (surtout, avec un truc très concret que j’aime bien et dont il va falloir prendre l’habitude, c’est de convertir tous ces chiffres mirobolants qui ne veulent rien dire pour la plupart des gens en années, voire en siècles de SMIC).

    Les encouragement à "résister"… Avec tout le respect que je dois à la "Résistance" avec une majuscule, bien sûr, on résiste sans majuscule et comme on peut au quotidien, le RESF en particulier, et de temps en temps on obtient une petite victoire provisoire, et ça réchauffe le coeur, celui des militants et surtout pour la famille qui a obtenu un sursis ou une carte de séjour.

    Quant à refonder une force politique cohérente….ouais, je suis pour. Mais si on attend ça pour se mettre au boulot, autant attendre Godot.

    Répondre
  56. jojo
    jojo dit :

    Les Verts remportent 16,5% des suffrages, la gauche de la gauche 8,5% et les sociaux-démocrates sont arrivés en tête, vous avez deviné que c’est pas chez nous, mais aux élections régionales du plus petit Land d’Allemagne, Brême.
    Mais bon, après 5 ans de Sarkosisme qui sait ?
    Peut être même qu’il arrivera à nous unir, si on est capables d’évoluer un peu. En attendant ce petit miracle, continuons de faire ce qu’il y a à faire sans rien lâcher.

    Les vacances de Sarko ? Certains commentaires font des objections valables au point de vue d’Agnès, mais je n’en apprécie pas moins de retrouver ses analyses lucides et constructives, et visiblement je suis pas le seul !

    Répondre
  57. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    J’assume totalement mon point de vue.

    Les réactions de la gôche ne cesse de me décevoir, même si le PS compte pour du beurre, vu son ancrage de plus en plus visible au centre mou. Il y a bien des alliances aux législatives, mais seulement sur le mode oppotuniste, alors que la fusion idéologique est une évidence. Cette absence de cohérence, les électeurs l’ont sévèrement sanctionné et ils vont continuer. Un nombre important de gens est allé vers Ségo ou Bayrou suite à l’échec de la candidature unitaire et tant que nous aurons 4 ou 5 partis de gÔche, faut rien espérer de mieux que ce que nous avons eu aux présidentielles : c’est à dire qu’on va continuer à faire gentiment plantes vertes, option folklore.

    Après un échec que nous avons pourtant vu arriver de loin (je n’y croyais pas, pourtant j’ai des tas de potes qui ont renoncé assez tôt au vote gauchiste pour cause d’éparpillement de l’offre…), dans la blogobulle de gÔche, j’ai surtout vu de la chasse aux sorcières : Sarko, c’est le vote des vieux qui veulent faire trimer plus les jeunes pour changer de 4×4 plus souvent et pour booster leur PEA, c’est le vote des pedzouilles conservateurs, des jeunes urbains aux dents longues. On a cherché ailleurs qui allait prendre pour nos erreurs.
    Franchement, lire des gens de mon bord en train de tenir le même genre de raisonnement que Sarko (trouver des coupables, opposer les catégories de personnes entre elles…), ça m’a bien foutu la gerbe!
    Les gens n’ont pas voté pour nous parce qu’avec notre myriade de petits partis, on passait pour des charlots, parce que l’autre matraque ses arguments, toujours les mêmes, depuis 5 ans, sur tous les tons et toutes les chaînes, avec un vocabulaire maxi de 100 mots!

    Sur l’esprit de résistance, je continue d’autant plus à me gausser que là, aussi, nous n’apprenons manifestement pas de nos erreurs passées. La stratégie de Sarko, c’est le matraquage : chaque jour, une dose d’indignation, une petite phrase qui pue, une attitude qui dérange ou irrite. Donc, chaque jour, ça hullule dans l’opposition. Et quand tout le monde se lasse des cris d’orfraie, vlan, un texte de loi antisocial qui suscite le même bruit que les provocations quotidienne et qui se noie donc dans le brouhaha! Et hop, ça passe sans vaseline, parce qu’à force de bramer pour tout et pour rien, on est devenu inaudible.
    Pourtant, je suis sûre que Sarko et moi ne sommes pas les seul à avoir lu Pierre et le loup!

    Je ne vois donc pas pourquoi les braves électeurs auraient été plus sensibles au yatch du copain coquin qu’à l’échange de bons précédés sur l’appart de l’île de Jatte. Manière, y a qu’à voir avec quelle légereté les électeurs réélisent les corrompus pour comprendre que ce n’est pas sur cette question qu’on pourra les coincer!

    Répondre
  58. mathe
    mathe dit :

    merci encore Agnès pour ton analyse; je n’écoute plus les infos ,je n’en choppe que quelques bribes et j’entends quoi? que védrine et Allègre vont entrer au gouvernement et Kouchner alors là, les bras m’en tombent! se taire et plus tard oui, agir quand la coupe sera vraiment trop pleine! le pourrons nous encore?

    Répondre
  59. chris
    chris dit :

    Ouai ,je contresigne mc ……bien sur que la collusion reste encore virtuelle ,y a pas pire aveugle que celui qui veut point voir …..et coté militant socialiste ,on a exactement le meme style avec la blancheur de la madone .

    Je me marrais un peu tristement pendant cette campagne de voir des chomeurs en pleine hypnose a cet effet …..eux les mieux placés pour avoir un esprit critique pourtant .

    Mais les repercussions de cette affaire vont s’inscrire dans une histoire globale qui reviendra forcément en boomerang .

    Les revoltes populaires ne sont jamais faites du fond mais d’une goutte d’eau a un moment opportun .

    J’ai ete etonné hier alors que j’avais un de mes beaufreres Mexicain , tres a droite ,proche du PRI ,architecte et entrepreneur de travaux publics local ……..c’est malgre tout un homme de conversation agreable , cultivé economiquement et politiquement , ouvert et curieux des problemes du monde ,membre influent d’un Rotary …….me dire tout le mal qu’il pensait du choix des francais pour Sarkozy !!!

    Pour lui nous avions franchi le Rubicon de la connerie ,sic !

    Une epoque mauvaise s’annoncait ,faite d’errements autour d’un homme qui n’a aucune ideologie si ce n’est une schyzophrenie personnelle ancienne a regler .

    Mouai ,certes !

    Maintenant , je me dis que l’on arrive aussi au bout de la boucle …du pouvoir politique intenable en tant que position .

    Les legislatives a venir vont lui donner les pleins pouvoirs , une opposition factice et ridicule .

    Il tente de pallier a ce danger la en tentant une fausse pluralité gouvernementale ,ca tiendra pas longtemps .

    Pour ma part ,je crois pas que ce soit une opposition ,une refondatiion d’un parti ou d’une mouvance qui puisses renverser ce regime la ……mais bel et bien ,la capacité de ce regime a generer du mecontentement global au niveau de ses propres electeurs .

    Il n’ a pas elu par des ideologues mais bel et bien par des profiteurs et des naifs …..tres dangereux comme electorat ca .

    Répondre
  60. Roland
    Roland dit :

    aux editions de M.A.U.S.S. il ya un livre très interessant dont le titre est "Un si fragile verni d’humanité".
    C’est une réflexion philosophique, basées sur l’expérience, et en particulier les cas qui se sont présentés durant la 2è guerre mondiale, sur la morale.
    Parmmis les conclusions (il y en a plusieurs très interessantes, entre autres ça démolit Kant et aussi les utilitaristes, etc) il y en a une de la plus grande importance pour le présent …..
    C’est la conclusion de l’analyse du cas Stengl. Stengle a toujours demandé à ce qu’on le mute dans un autre poste, il désaprouvait ce qu’il faisait, mais il été piégé et par ses acceptations antérieures, et par sa psychologie qui lui rendait impensable de DESOBEIR;
    La conclusion (beaucoup plus fouillée dans le livre, achetez le!) c’est que le choix décisif, si il y en a eu c’est le PREMIER, (mais le problème c’est comment s’en rendre compte alors? nous on plus d’expérience que Stengl là-dessus, donc MOINS d’excuses!!) comme dan l’expérience de Milgram, c’est d’avoir mis le bout du doigt dans l’engrenage, après ça devient de plus en plus dur de refuser, on est piégé, physiquement psychologiquement,moralement,.

    La lecture de ce qui est arrivé à Stengl est un "must" pour notre temps.

    Après quand il sera devenu trop tard ne venez pas vous plaindre.

    C’est dès le départ dès le principe des choses potentiellement néfastes qu’il faut désonéir (là se souvenir de la citation de Catherine Baker sur la soumission.

    Répondre
  61. mc
    mc dit :

    @ Roland:

    "c’est que le choix décisif, si il y en a eu c’est le PREMIER"

    Je crois qu’on a là une erreur d’optique: c’est seulement après coup qu’un choix se révèle décisif, et se met à mériter le qualificatif de "premier choix".

    Dans "Une saison blanche et sèche" on voit évoluer un prof ordinaire, qui ne se pose guère de questions sur l’apartheid.

    Son "premier choix" consiste à saluer le jardinier (noir) du lycée. Comment pourrait-il imaginer que de là, le jardinier va lui demander son aide pour retrouver son fils "disparu" lors d’une manif, que de là il va découvrir bien des choses qu’il ne soupçonnait pas, que de là, le fossé va se creuser entre lui et son entourage incapable de comprendre son évolution, n’ayant pas eu accès aux mêmes informations ni subi les mêmes chocs émotionnels….

    Le choix de saluer le jardinier que ses collègues ne voient même pas est en fait un signe de son appartenance à l’humanité. Les choix suivants sont davantage déterminés par cette appartenance que par le hasard d’un geste apparemment anodin.

    La question de l’obéissance est bien sûr centrale, ce n’est pas par hasard que des idéologues divers s’acharnent depuis dix ou vingt ans sur l’esprit de mai 68.

    Et aussi cette tricherie tellement commune qui fait que, quand on a fait des choix dont on n’est pas fier, on construit à postériori le raisonnement qui les justifie.

    Répondre
  62. mc
    mc dit :

    Ouais, plus exactement l’hypothèse c’est que tu étais déjà gauchiste.

    Du coup, je me fais du souci pour moi, à 16 ans j’écoutais religieusement Jean Nocher, tout en affichant des opinions rebelles.

    Mon père (MRP, puis gaulliste) se marrait doucement, je comprenais pas bien pourquoi.
    Me disait que c’était le même genre que Doriot, mais je savais pas qui était Doriot.

    Répondre
  63. mc
    mc dit :

    Ouais, plus exactement l’hypothèse c’est que tu étais déjà gauchiste.

    Du coup, je me fais du souci pour moi, à 16 ans j’écoutais religieusement Jean Nocher, tout en affichant des opinions rebelles.

    Mon père (MRP, puis gaulliste) se marrait doucement, je comprenais pas bien pourquoi.
    Me disait que c’était le même genre que Doriot, mais je savais pas qui était Doriot.

    Répondre
  64. bakedbeans
    bakedbeans dit :

    Agnès Maillard écrit: "….dans la blogobulle de gÔche, j’ai surtout vu de la chasse aux sorcières…."
    Et si l’erreur était là? Rester le nez sur la "blogobulle", et en plus la lire mal, ne pas savoir être sélectif, et généraliser à partir d’une "impression"..
    Plus je lis ce blog, plus je me dis que la vraie vie est ailleurs.
    Merci de me le rappeler.

    Répondre
  65. Henry Kanaan
    Henry Kanaan dit :

    Un yacht de cette dimension cela doit être gourmand en carburant et l’équipage qui était sur le bateau pendant que notre nouveau président et sa famille prenaient des vacances, je doute qu’ils aient travaillé pour la gloire seulement.
    Qui a payé?
    Un beau cadeau en nature !

    Je viens d’apprendre la démission de Nicolas Sarkozy de la présidence…de l’UMP. Dommage, il aurait pu mieux faire 😎

    Répondre
  66. Henry Kanaan
    Henry Kanaan dit :

    Un yacht de cette dimension cela doit être gourmand en carburant et l’équipage qui était sur le bateau pendant que notre nouveau président et sa famille prenaient des vacances, je doute qu’ils aient travaillé pour la gloire seulement.
    Qui a payé?
    Un beau cadeau en nature !

    Je viens d’apprendre la démission de Nicolas Sarkozy de la présidence…de l’UMP. Dommage, il aurait pu mieux faire 😎

    Répondre
  67. chris
    chris dit :

    Un bateau ,un avion , un time share a Marbella ou a Cancun ……..ne sont souvent que des outils off shores destinés a huiler des contrats .

    Vu le niveau d’affaire generé dans le cas de l’odyssée maltaise ,le vrai benéficiaire n’est pas forcément celui qui bronze sur le pont …..et dans ce cas la le gazole brulé est peanuts .

    La reflexion mesquine et radine a Henri (humour off of course ) me rappelle une scene hallucinante que j’ai vecu au mexique .

    Ou mon beaufrere preferé argumentait pour vendre son zing ,un bimoteur racheté comme epave aux states ……refait a neuf au prix de la main d’oeuvre mexicaine ……a un nouveau riche , franchisé fast food .

    Calculette en main , il lui demontrait combien l’oiseau allait lui rapporter ….et ca tenait tellement la route que je me marrais grave .

    Ca coute pas ,ca rapporte , y sont cons ces nouveaux riches !

    Les riches ,y a pas plus marrant parfois …..bon ,c’est une que j’aurais pas pu raconter sur Actu toujours !!!!

    Répondre
  68. chris
    chris dit :

    Un bateau ,un avion , un time share a Marbella ou a Cancun ……..ne sont souvent que des outils off shores destinés a huiler des contrats .

    Vu le niveau d’affaire generé dans le cas de l’odyssée maltaise ,le vrai benéficiaire n’est pas forcément celui qui bronze sur le pont …..et dans ce cas la le gazole brulé est peanuts .

    La reflexion mesquine et radine a Henri (humour off of course ) me rappelle une scene hallucinante que j’ai vecu au mexique .

    Ou mon beaufrere preferé argumentait pour vendre son zing ,un bimoteur racheté comme epave aux states ……refait a neuf au prix de la main d’oeuvre mexicaine ……a un nouveau riche , franchisé fast food .

    Calculette en main , il lui demontrait combien l’oiseau allait lui rapporter ….et ca tenait tellement la route que je me marrais grave .

    Ca coute pas ,ca rapporte , y sont cons ces nouveaux riches !

    Les riches ,y a pas plus marrant parfois …..bon ,c’est une que j’aurais pas pu raconter sur Actu toujours !!!!

    Répondre
  69. Fred., de L.
    Fred., de L. dit :

    Moi ce que j’en pense. Là. A la première personne. Comme Notre Guide.

    J’en pense qu’il y a une déception. Déception de se découvrir si petits face au système. De se découvrir si peu écoutés.

    Je crois qu’il y a un phénomène de rejet. A force de faire circuler l’info parallèle, souvent gênante, souvent très engagée. Pas souvent impeccable, au sens "équilibrée". J’en pense que cela a créé un phénomène de rejet, parce que ces infos là, celles que l’on trouve sur Rezo par exemple, elles mettent systématiquement le système en cause, elles accusent. Voilà le mot. Elles accusent. Tout le temps.

    Accuser, c’est comme revendiquer. C’est faire chier le monde.

    La blogoboule, elle revendique. Elle emmerde.

    Je racontais à ma moitié l’histoire des abeilles qui crèvent toutes aux US. Elle m’a répondu, stoïque, que de toute façon, les industriels continueront à vendre leurs produits, et qu’on trouverait bien un moyen de remplacer les abeilles, que si elles ont déjà tant disparues, ça devrait avoir eu un impact, et qu’on ne le voit pas. Qu’en définitive, ça continuera comme avant, et que je fais chier avec mes prises de tête.

    Voilà.

    Emballé c’est pesé.

    Bon. N’empêche qu’on est tous orphelins. Le PS continue sa descente aux enfers. Cf. le dernier billet de Mélenchon. La LCR continue à y croire. En solitaire. Et nous, nous sommes seuls là. A ne pas savoir comment rebondir.

    On doit voter quoi en juin hein ? Quand on connait le mode de scrutin ? On vote UDF ? On vote utile comment ? Le bonheur de prise de tête…

    Et tous là. Les gens qui croyions en qq chose là, suffisamment pour s’engager en faveur de Bové, on ne sait plus quoi dire.

    On va tous se taire ? Mettre nos textes bien au chaud ? Et attendre. En rongeant not’frein. Et voir les choses venir. Se dire que Sarko, là, il est gentil avec tout le monde le temps de voir venir les élections… Il fait un gvt qui de toute façon ne doit pas vivre plus que jusqu’en juin, mais tout le monde fait comme si c’était un gvt fait pour durer.

    On va peut-être avoir des socialistes, des centristes, des UMP dans ce nouveau gouvernement. Mais pas pour plus d’un mois. Alors à quoi ça sert tout ce bruit là ?

    Ca ne sert tout de même pas à faire croire que Sarko, le Président, est prêt à partager le pouvoir ? A abandonner son programme ?

    Ou alors il va vraiment faire une politique originale ? Peut-être que vraiment tous là, on criait au loup pour rien ?

    C’est vrai quoi.

    On est peut-être vraiment tous des alter-paranos ?

    Alors on va ronger notre frein. On va tous faire comme Agnès. De peur de continuer à dire des conneries. Et comme je le disais, on va garder nos textes bien au chaud. Pour pouvoir dire à la fin : "on vous l’avait bien dit". Tout au moins. C’est ce qu’on espère. Egoïstement.

    Répondre
  70. chris
    chris dit :

    Gloups , avec la moitié a fred ….le probleme du genocide des abeilles n’en est plus un .

    Fred , le probleme des chomeurs , tu crois que ta moitié aurait une idée aussi ……ben ,remarque c’est deja fait mais c’est sarko qui a une idée en forme de STO .

    original comme politique !

    La LCR qui y croit ,ca me fait un peu marrer parce que :

    Besancenot ,assistant parlementaire a 5000 euros mensuels ……marié a Stephanie Chevrier , editrice a 10 000 euros mensuels ….creche a Montmartre , proprio dans le sacré coeur !!!!

    Alain Soral (oui ,je sais mais ca enleve rien au talent ),qui avait denoncé le truc ,disait qu’en fait ,c’etait reste secret parce qu’il ne representait aucun danger pour l’etablishment .

    Répondre
  71. chris
    chris dit :

    Gloups , avec la moitié a fred ….le probleme du genocide des abeilles n’en est plus un .

    Fred , le probleme des chomeurs , tu crois que ta moitié aurait une idée aussi ……ben ,remarque c’est deja fait mais c’est sarko qui a une idée en forme de STO .

    original comme politique !

    La LCR qui y croit ,ca me fait un peu marrer parce que :

    Besancenot ,assistant parlementaire a 5000 euros mensuels ……marié a Stephanie Chevrier , editrice a 10 000 euros mensuels ….creche a Montmartre , proprio dans le sacré coeur !!!!

    Alain Soral (oui ,je sais mais ca enleve rien au talent ),qui avait denoncé le truc ,disait qu’en fait ,c’etait reste secret parce qu’il ne representait aucun danger pour l’etablishment .

    Répondre
  72. mc
    mc dit :

    Moi, je crois qu’il faut continuer à dire ce qu’on a envie de dire, et à faire ce qu’on a envie de faire.

    Si ssarko a écourté précipitamment ses vacances, c’est peut-être pas simplement parce qu’il s’ennuyait sur son yacht, mais plutôt parce que les oreilles lui sifflaient. Et on y est pas pour rien.

    Répondre
  73. mc
    mc dit :

    Pour les abeilles, ça me chagrinait, sans plus, mais il paraît que les arboriculteurs prennent ça très au sérieux, 80% de la pollinisation passe par elles.

    De quoi ruiner toute la filière fruits après avoir trucidé la filière miel. Entre autres.

    Répondre
  74. mc
    mc dit :

    Pour les abeilles, ça me chagrinait, sans plus, mais il paraît que les arboriculteurs prennent ça très au sérieux, 80% de la pollinisation passe par elles.

    De quoi ruiner toute la filière fruits après avoir trucidé la filière miel. Entre autres.

    Répondre
  75. Grabuge
    Grabuge dit :

    @ Chris

    Le problème, c’est que vous citez un salopard de la pire espèce et menteur patenté.
    Un assistant parlementaire européen gagne entre 1300 et 3800 euros (pour les plus qualifiés !).
    Besançenot a une maîtrise d’histoire et n’a été assistant de Krivine au Parlement européen qu’une seule année de 1999 à 2000.
    Lisez donc ça :
    http://www.cees-europe.fr/fr/etudes
    C’est nettement plus sérieux que les élucubrations haineuses d’un Soral.

    Quant au fait que sa compagne soit éditrice et gagne bien sa vie (quoique ni vous ni moi n’ayons eu en main sa fiche de paye, il me semble… alors Soral pourrait aussi bien dire 20.000 ou 30.000 tant qu’il y est !), est-ce une tare ?
    Parce qu’on est à la LCR on n’a pas le droit de tomber amoureux en dehors d’un cadre restreint aux caissières de supermarchés ou aux "techniciennes de surface" ?
    Ben zut alors… je ne savais pas qu’il existait un apartheid amoureux dans la vie politique…

    Il faudrait peut-être arrêter avec cette chasse aux sorcières qui consiste à mettre en cause la légitimité de gauche d’un militant ou d’un personnage politique aux motifs qu’il ne serait pas SMICard depuis 4 générations.
    C’est quoi la prochaine étape ?
    Vous allez vérifier qu’il bouffe bien ses coquillettes jambon quotidiennes à partir du 15 du mois ?

    Répondre
  76. Grabuge
    Grabuge dit :

    @ Chris

    Le problème, c’est que vous citez un salopard de la pire espèce et menteur patenté.
    Un assistant parlementaire européen gagne entre 1300 et 3800 euros (pour les plus qualifiés !).
    Besançenot a une maîtrise d’histoire et n’a été assistant de Krivine au Parlement européen qu’une seule année de 1999 à 2000.
    Lisez donc ça :
    http://www.cees-europe.fr/fr/etudes
    C’est nettement plus sérieux que les élucubrations haineuses d’un Soral.

    Quant au fait que sa compagne soit éditrice et gagne bien sa vie (quoique ni vous ni moi n’ayons eu en main sa fiche de paye, il me semble… alors Soral pourrait aussi bien dire 20.000 ou 30.000 tant qu’il y est !), est-ce une tare ?
    Parce qu’on est à la LCR on n’a pas le droit de tomber amoureux en dehors d’un cadre restreint aux caissières de supermarchés ou aux "techniciennes de surface" ?
    Ben zut alors… je ne savais pas qu’il existait un apartheid amoureux dans la vie politique…

    Il faudrait peut-être arrêter avec cette chasse aux sorcières qui consiste à mettre en cause la légitimité de gauche d’un militant ou d’un personnage politique aux motifs qu’il ne serait pas SMICard depuis 4 générations.
    C’est quoi la prochaine étape ?
    Vous allez vérifier qu’il bouffe bien ses coquillettes jambon quotidiennes à partir du 15 du mois ?

    Répondre
  77. Henry Kanaan
    Henry Kanaan dit :

    Alain Soral a voté pour Ségolene Royal au second tour. Il n’a même pas suivi la consigne de ne pas voter du vieux gros borgne qui va bientot pouvoir chanter dans une maison de retraite 😎

    Répondre
  78. Henry Kanaan
    Henry Kanaan dit :

    Alain Soral a voté pour Ségolene Royal au second tour. Il n’a même pas suivi la consigne de ne pas voter du vieux gros borgne qui va bientot pouvoir chanter dans une maison de retraite 😎

    Répondre
  79. Henry Kanaan
    Henry Kanaan dit :

    @Grabuge:
    Un détail à rectifier:

    "Titulaire d’une licence d’histoire de l’université de Paris X (Nanterre) il continua ses études à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) en maîtrise d’histoire contemporaine."

    Source: Wikipedia 😉

    Répondre
  80. Henry Kanaan
    Henry Kanaan dit :

    @Grabuge:
    Un détail à rectifier:

    "Titulaire d’une licence d’histoire de l’université de Paris X (Nanterre) il continua ses études à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) en maîtrise d’histoire contemporaine."

    Source: Wikipedia 😉

    Répondre
  81. Fred., de L.
    Fred., de L. dit :

    @Chris : la réaction de ma douce, c’était une réaction de fatalité. Ca pourrait être vu comme une forme d’apprentissage, du genre, on a bien vu que le précédent de l’amiante n’avait pas permis d’avancer tellement dans la lutte contre l’immobilisme des industriels… que malgré les études montrant que l’amiante provoquait des nécroses des poumons dès 1906, il n’avait été possible d’interdire son utilisation que presqu’un siècle plus tard… là encore, pour les abeilles, il semble évident que les intérêts économiques sont supérieurs à tout le reste… et qu’en définitive, cela ne va qu’ouvrir un nouveau marché : celui de la pollinisation des plantes. (j’imagine assez bien des nano-robots à la "Carmen McCallum" pour effectuer ces tâches à la place des abeilles…)

    C’est terriblement cynique comme point de vue. Et elle le fait exprès. Parce qu’elle en a marre que je lui remonte systématiquement des points de vue négatifs, sans issues. Car nous n’avons tous plus aucune prise sur le réel. Et toutes nos indignations sont sans effet. Pour les raisons que nous connaissons tous, que nous ne voulons pas reconnaître, que ça nous fait mal de le reconnaître : nous sommes incapables de nous choisir des dirigeants fiables et pugnaces, et efficaces… avec pour meilleure preuve le ratage parfait de la gauche anti-libérale de la fin d’année dernière.

    Alors il ne nous reste plus que le cynisme, pour tenter de lutter un peu. Ou le fatalisme. Comme vous voulez. Vous pouvez encore faire ce choix là.

    Répondre
  82. chris
    chris dit :

    @grabuge

    Mouai , il est vrai que je pense rien de precis du train de vie d’un Besancenot , idem de la chirurgie esthetique d’une Segolene et des problemes de couple de Sarko ……n’empeche que sans aller jusqu’a une chasse aux sorcieres ,ca reste des faits .

    J’ai d’ailleurs debattu y a peu sur comment peut on etre liberal …..de gauche !!!

    Qui peuvent aider a la comprehension du rejet des electeurs ……YB de chez Actuchomage declarait tout recemment que certains chomeurs s’etaient desinscrits de son mouvement en pleine campagne parce qu’ils plebiscitaient Sarkozy .

    Lorsque les pauvres et les exclus rejettent a ce point ceux qui sont censés etre de leur coté ,trop facile parfois de parler de connerie populaire genre salauds de pauvres .

    Ca ramene a Soral dont il faut rappeler qu’il a ete un militant d’extremegauche sincere …il n’ya pas plus haineux effectivement que quelqu’un qui considere qu’il a ete trahi .

    Pour comprendre un Soral ou un Dieudonné dans leur position extremiste , il faut refaire le chemin parcourur a l’envers et qu’ils se soient tout deux egarés une seconde fois ne change rien au fond .

    Je me suis trompé sur toute la ligne electorale en predisant un Bayrou-lepen …est ce que cela rend les propos d’alors de mes contradicteurs defenseurs de la propagande Segoleniene …plus pertinents?

    Soral aurait voter Segolene au deuxieme tour ,tant mieux …..ca demontre sa naiveté sincere .

    Il me rappelle beaucoup ces ex militaires que j’ai connu a une epoque lointaine qui pleins de la sincerité de leurs engagements ,de leurs sacrifices aussi ……ne comprenaient plus cette societé de compromission ……quelques uns finirent au FN de cette façon .

    Le probleme c’est que cette attitude commence a toucher de plus en plus d’electeurs ,c’est ca le renouveau de la droite tant proné par sarkozy …….et le declin annoncé ou constaté de l’extreme gauche .

    C’est cela qui nous a echappé probablement sur la blogosphere et anticipé la cata .

    Pendant que certains webmasters contemplaient leur compteur Google et confondaient ainsi lecture et adhesion ……de nouveaux electeurs potentiels s’inscrivaient sur des sites liberaux ,pendant que certains veillaient a la bonne tenue et frequentation politiquement correcte de leurs forums ……ben ,c’est les forums de droite qui devenaient libertaires !

    Et puis Soral est mauvaise langue certes mais ca n’enleve rien au talent ou alors il faut proscrire Celine des bibliotheques …..et puis les petites investigations denoncent parfois les grandes impostures .

    Les poubelles de la democratie participe a la democratie parfois .

    Répondre
  83. mc
    mc dit :

    Merci, Grabuge, pour ta réponse à Chris. Je ne savais pas comment exprimer ma désapprobation de ce genre d’arguments, surtout quand ils transitent par un Soral, dont on voit bien transparaître les objectifs.
    Qu’il ait été un "militant d’extrême gauche sincère", c’est bien possible et je m’en fous. Je n’ai pas le sens du péché originel, mais inversement le fait d’"avoir été" ne suffit pas à faire approuver ce qu’on est devenu.
    Je parle sur le plan politique, bien sûr, je ne sais rien de l’écrivain et pour moi ça n’a aucun rapport. Je suis encore éblouie de mon premier contact avec Céline, avec l’énergie, le désespoir qui se dégagent de son style tellement novateur. Ce qui ne m’empêche pas de penser que le bonhomme est un salopard.
    Idem pour Dieudonné. Refaire à l’envers le chemin qui les a amené là, ben pourquoi pas. Comprendre comment ça s’est passé, je suis pour. Et alors? Quel rapport avec le fait de dénigrer Olivier Besancenot à partir de son salaire d’assistant parlementaire, et des revenus de sa femme? Est ce que ça donne la moindre légitimité à ce genre de ragots?

    Répondre
  84. mc
    mc dit :

    Merci, Grabuge, pour ta réponse à Chris. Je ne savais pas comment exprimer ma désapprobation de ce genre d’arguments, surtout quand ils transitent par un Soral, dont on voit bien transparaître les objectifs.
    Qu’il ait été un "militant d’extrême gauche sincère", c’est bien possible et je m’en fous. Je n’ai pas le sens du péché originel, mais inversement le fait d’"avoir été" ne suffit pas à faire approuver ce qu’on est devenu.
    Je parle sur le plan politique, bien sûr, je ne sais rien de l’écrivain et pour moi ça n’a aucun rapport. Je suis encore éblouie de mon premier contact avec Céline, avec l’énergie, le désespoir qui se dégagent de son style tellement novateur. Ce qui ne m’empêche pas de penser que le bonhomme est un salopard.
    Idem pour Dieudonné. Refaire à l’envers le chemin qui les a amené là, ben pourquoi pas. Comprendre comment ça s’est passé, je suis pour. Et alors? Quel rapport avec le fait de dénigrer Olivier Besancenot à partir de son salaire d’assistant parlementaire, et des revenus de sa femme? Est ce que ça donne la moindre légitimité à ce genre de ragots?

    Répondre
  85. chris
    chris dit :

    Mouai ,je comprends bien votre desaprobation sur le procedé …..n’empeche que je comprends aussi le coté destabilisant que peut ressentir un electeur de la LCR …dans l’impression que quelque chose lui a echappé .

    C’est un peu aussi le probleme de la blogosphere de cracher sur un Strauss Kahn et sa moitié ….ou meme a un autre niveau bien sur…. sur les amitiés equivoques d’un Sarkozy .

    J’ai moi meme en mon temps eu de grosses deceptions lorsque je militais dans des assoces …..de decouvrir des cheques qui n’avaient pas leur place .C’est le privilege aussi des RG de connaitre les petites saloperies qui protege un systeme .

    Les ventres pleins etant toujours moins agressifs que les creux .

    Répondre
  86. jojo
    jojo dit :

    Je reviens un petit peu sur les vacances de Sarko, même si c’est deja loin dans le cours impitoyable de l’actu.

     D'accord c'est moins sérieux que ce qui se mijote coté Droit du travail,  Sécu etc., 

    et j’aurais aussi tendance à dire grand bien lui fasse, qu’il aille bronzer sur la Lune si ça l’amuse (en plus suis pas jaloux j’ai mon bateau comme m’sieur Bolloré, moi, il est seulement 12 fois moins long ! ). Sauf que tout est dans le symbole, nous signifier ainsi qu’il y a pas de honte à afficher sa fortune, c’est dire entre les lignes que les riches ont mérité leur fric et donc inversement que si on est pauvre c’est qu’on l’a bien cherché…fallait travailler plus, les feignasses ! C’est une gentille petite démo d’idéologie libérale "décomplexée"à l’américaine, pas innocente du tout, qui prépare les esprits réceptifs à notre futur et merveilleux new way of life. C’est qu’il est malin le petit Sarko…

    Répondre
  87. jojo
    jojo dit :

    Je reviens un petit peu sur les vacances de Sarko, même si c’est deja loin dans le cours impitoyable de l’actu.

     D'accord c'est moins sérieux que ce qui se mijote coté Droit du travail,  Sécu etc., 

    et j’aurais aussi tendance à dire grand bien lui fasse, qu’il aille bronzer sur la Lune si ça l’amuse (en plus suis pas jaloux j’ai mon bateau comme m’sieur Bolloré, moi, il est seulement 12 fois moins long ! ). Sauf que tout est dans le symbole, nous signifier ainsi qu’il y a pas de honte à afficher sa fortune, c’est dire entre les lignes que les riches ont mérité leur fric et donc inversement que si on est pauvre c’est qu’on l’a bien cherché…fallait travailler plus, les feignasses ! C’est une gentille petite démo d’idéologie libérale "décomplexée"à l’américaine, pas innocente du tout, qui prépare les esprits réceptifs à notre futur et merveilleux new way of life. C’est qu’il est malin le petit Sarko…

    Répondre
  88. pas perdus
    pas perdus dit :

    Pour l’instant, le sarkozysme est distrayant : vacances de luxe, Juppé chez le juge, censure au JDD, débauchage de certains symboles de la gauche moderne…

    Quant à la rénovation de la gauche… attendons qu’elle soit en lambeaux… Et encore, je doute que ça suffise dans la mesure où certains sont heureux avec au mieux 4,5 % et d’autres ne parlent pas de défaite avec moins de 47% des voix…

    On vient de prendre au moins 10 ans de sarkozisme. Un triomphe électoral après avoir mené et gagné la bataille des idées…

    Répondre
  89. pas perdus
    pas perdus dit :

    Pour l’instant, le sarkozysme est distrayant : vacances de luxe, Juppé chez le juge, censure au JDD, débauchage de certains symboles de la gauche moderne…

    Quant à la rénovation de la gauche… attendons qu’elle soit en lambeaux… Et encore, je doute que ça suffise dans la mesure où certains sont heureux avec au mieux 4,5 % et d’autres ne parlent pas de défaite avec moins de 47% des voix…

    On vient de prendre au moins 10 ans de sarkozisme. Un triomphe électoral après avoir mené et gagné la bataille des idées…

    Répondre
  90. Eris
    Eris dit :

    Salut les p’tit loups !

    Vous êtes TOUS cordialement INVITES à la première du one-man show "Fils de juge", écrit par Diane Roche et joué par Charles-Louis Roche, lui-même juriste et fils de magistrat.

    Elle a lieu le samedi 26 Mai à 22 h 15 au Théâtre de la Main d’Or, 15, passage Main d’Or, dans le 11ème arrondissement de Paris – Métro Ledru-Rollin (ligne 8).

    Famille, amis et publicité bienvenus.

    Pour plus d’informations :
    http://filsdejuge.tripod.com

    Répondre
  91. Henry Kanaan
    Henry Kanaan dit :

    Petit rappel:
    Sarkozy et Le Pen sont en vacances sur un yatch, Le Pen tombe à l’eau qui est ce qui reste?
    Le Pen bien sûr ! 😎

    Répondre
  92. Henry Kanaan
    Henry Kanaan dit :

    Petit rappel:
    Sarkozy et Le Pen sont en vacances sur un yatch, Le Pen tombe à l’eau qui est ce qui reste?
    Le Pen bien sûr ! 😎

    Répondre
  93. Fin de partie
    Fin de partie dit :

    Aujourd’hui Sarkozy s’est emparé de l’histoire tragique:

    Parmi les drames les plus désolants, gardons en mémoire le souvenir de 35 garçons et filles qui avaient maladroitement confié à un agent double leur désir de combattre. Dans la nuit du 16 au 17 août, ils furent livrés par celui-ci à la Gestapo (police allemande) qui les fusilla sans délai près de la cascade du bois de Boulogne.

    Source:
    http://www.herodote.net/dossiers/ev

    Et je pense à tous ces millions de gens qui ont confié à Nicolas Sarkozy , le destin pour 5 ans de la France, contre leur propres interets et qui pour lesquels le réveil va être comme … une douche froide.

    Répondre
  94. Fin de partie
    Fin de partie dit :

    Aujourd’hui Sarkozy s’est emparé de l’histoire tragique:

    Parmi les drames les plus désolants, gardons en mémoire le souvenir de 35 garçons et filles qui avaient maladroitement confié à un agent double leur désir de combattre. Dans la nuit du 16 au 17 août, ils furent livrés par celui-ci à la Gestapo (police allemande) qui les fusilla sans délai près de la cascade du bois de Boulogne.

    Source:
    http://www.herodote.net/dossiers/ev

    Et je pense à tous ces millions de gens qui ont confié à Nicolas Sarkozy , le destin pour 5 ans de la France, contre leur propres interets et qui pour lesquels le réveil va être comme … une douche froide.

    Répondre
  95. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Et bien, c’est comme pour l’autre : j’attends de le voir gouverner.
    J’ai décidé de ne plus entendre les discours (après tout, le premier con venu peut pérorer à l’envie!) mais de me concentrer sur les actes!

    Sinon, je continue à préférer ton site à toi, mais il arrive que ton repère de gauchistes canada dry ponde quelque saillie rigolarde 😉

    Répondre
  96. mc
    mc dit :

    @ Chris:

    Tu écris: "n’empeche que je comprends aussi le coté destabilisant que peut ressentir un electeur de la LCR"

    Je vois pas ce qui t’autorise à me cataloguer électeur de le LCR (ce que je ne suis ni n’ai jamais été), à part le désir de disqualifier mon propos en insinuant à la fois que c’est un propos partisan, et que je suis sensible à (puisque "déstabilisée" par) tes arguments.

    Le fait de disposer de plus d’argent que le commun des mortels ne suffit pas, en soi, à disqualifier quelqu’un. Entre les revenus d’OB et de sa compagne et le yacht de ssarko, il y a une différence de nature, et pas seulement d’échelle de grandeur.

    Ca lui va bien, à Soral, de rejoindre Le Pen et de cracher sur les revenus de Besancenot. Là aussi, il y a une différence de nature, en plus de la différence d’échelle.

    Répondre
  97. mc
    mc dit :

    @ Chris:

    Tu écris: "n’empeche que je comprends aussi le coté destabilisant que peut ressentir un electeur de la LCR"

    Je vois pas ce qui t’autorise à me cataloguer électeur de le LCR (ce que je ne suis ni n’ai jamais été), à part le désir de disqualifier mon propos en insinuant à la fois que c’est un propos partisan, et que je suis sensible à (puisque "déstabilisée" par) tes arguments.

    Le fait de disposer de plus d’argent que le commun des mortels ne suffit pas, en soi, à disqualifier quelqu’un. Entre les revenus d’OB et de sa compagne et le yacht de ssarko, il y a une différence de nature, et pas seulement d’échelle de grandeur.

    Ca lui va bien, à Soral, de rejoindre Le Pen et de cracher sur les revenus de Besancenot. Là aussi, il y a une différence de nature, en plus de la différence d’échelle.

    Répondre
  98. chris
    chris dit :

    argh ,gloups ,j’avais pas vu ….vu le changement de sujet .

    On se relaxe …….je parlais des electeurs de la LCR en general ,pas des contradicteurs de ce post bien sur .

    De plus sur le nouveau sujet ,je decris bien ce que je pense de cette extreme gauche la ….des Cohn Bendit aux Krivine eu rapport a ce qu’ils ont pu representés ,se sont appropries …pour en faire un metier , ni plus ,ni moins et donc servir de caution a l’etablishment .

    Soral en a fait partie autrefois et je pense vraiment qu’il sait de quoi il parle a ce niveau .

    Ces gens ont ecoeurés tellement de militants "engagés" historiquement parlant ……et l’on a vu le résultat a ces dernieres elections .

    Pour Soral , Je te recommande donc la lecture puisqu’il me semble que tu disais peu le connaitre …..une de ses dernieres interviews ainsi qu’une reponse qui lui fut adressée par un de ses ex camarades est tres interessantes a ce sujet …..dispo sur Agora en plus .

    La difference entre un Sarko et un Besancenot est gigantesque et ce n’est pas un probleme de revenus mais bel et bien une question de positionnement .

    Ecouter un discours de sarko et comparer ….ne prete a aucune confusion dans le genre , on sait a qui on a affaire .

    Ecouter un discours enflammé de Besancenot meme s’ils sont excellents parfois ……pose vraiment probleme du coup .

    En rigolant ,on peut se demander qu’est ce qui est "encore" revolutionnaire a notre epoque …….a ce niveau ,Soral l’est surement beaucoup plus que Besancenot dont le conformisme ne fait plus illusion .

    Malheureusement les enjeux etaient connus par avance et on connait dorenavant le resultat pour cinq ans ,dommage !

    Et c’est en ce sens que je comprends l’acte desesperé de Soral .

    Répondre
  99. chris
    chris dit :

    http://www.agoravox.fr/article.php3

    Vla , cet article est d’autant plus savoureux si l’on compare le contexe du moment donné …..et la relecture aujourd’hui .

    Voyons ce qui arrive au MD de Bayrou actuellement , ca rend d’autant plus desesperée la tentative de soral au niveau du FN a l’epoque ……mais je rappelle que certaines mouvances de banlieue louchaient a l’epoque sur des strategies tres voisines .

    Répondre
  100. chris
    chris dit :

    http://www.agoravox.fr/article.php3

    Vla , cet article est d’autant plus savoureux si l’on compare le contexe du moment donné …..et la relecture aujourd’hui .

    Voyons ce qui arrive au MD de Bayrou actuellement , ca rend d’autant plus desesperée la tentative de soral au niveau du FN a l’epoque ……mais je rappelle que certaines mouvances de banlieue louchaient a l’epoque sur des strategies tres voisines .

    Répondre
  101. Casse Pieds
    Casse Pieds dit :

    Bonjour Agnès,

    D’accord avec toi.

    Les pires choses vont arriver après les législatives, pour l’instant on a que du show. On se croirait dans une pub pour "runnig mag" à force de voir Sarko courir en short.

    Beaucoup de gens "modestes" se sont fourvoyés dans le vote Sarko. Espérons une prise de conscience avant les législatives… Plus la vague bleue sera importante, plus l’arrogance du nouveau gouvernement sera forte.

    Vite une digue!

    Répondre
  102. Casse Pieds
    Casse Pieds dit :

    Bonjour Agnès,

    D’accord avec toi.

    Les pires choses vont arriver après les législatives, pour l’instant on a que du show. On se croirait dans une pub pour "runnig mag" à force de voir Sarko courir en short.

    Beaucoup de gens "modestes" se sont fourvoyés dans le vote Sarko. Espérons une prise de conscience avant les législatives… Plus la vague bleue sera importante, plus l’arrogance du nouveau gouvernement sera forte.

    Vite une digue!

    Répondre
  103. bbgoo
    bbgoo dit :

    "nous refonder en une force politique crédible"

    Ah, bah ! en voilà une idée bonne, la meilleure entendue depuis le 10 mai 1981 !

    "Personne ne sait réellement pour quoi les électeurs de Sarko ont réellement voté. Je pense que chacun a fait ses courses : les riches pour le bouclier fiscal, les précaires pour le plein emploi, les classes moyennes pour la chasse aux faignasses, les vieux pour la sécurité et les électeurs de Le Pen pour la chasse au facies enfin en position de loi."

    C’est ce que tu veux bien y voir mais n’y est peut-être pas. Y’a sûrement pas les pas-intelligents qui ont voté Sarko et les intelligents qui ont pas voté Sarko. çà flatte mais ce serait trop simple. Je connais des tas de cons qui votent à gauche.

    Parce que y’a ceux qui ont voté Mitterrand en 81 et ne se sont jamais retrouvés dans les errements et les condescendances de tant d’années de gauche. Les responsables pas coupables (ou le contraire) aux mains rouges de sang contaminé -les mêmes qui se sentent légitimes à valider la candidature de Ségo-, les urba gracco, les Bérégovoy, Grossouvre, Pelat lâchés, les irlandais de Vincennes, les frasques somptuaires de nos dirigeants de gogoche, les Bloubil et les triangles, l’invention de toute une terminologie qui en dit long (la gauche-caviar, les bobos bourgeois-bohême…), les banlieues laissées pour compte, ignorées, entassées, méprisées, achetées à coup de ballons Adidas ou de séjours balnéaires à la mormoilnoeud pour faire des vacances à ceux qui peuvent pas partir, après c’est tellement plus facile de rendre une droite indigente ("la plus bête du monde" qu’y disaient ?) responsable de cet abandon et de cette lâcheté. Non, rien à envier à ceux d’en face. La même morgue et le même terrorisme intellectuel.

    Les gens ne savent plus pour qui voter ni de quelle couleur, rouge ?, rose ? blanc ? mais ils savent de mieux en mieux contre qui voter. Et ils le prouvent une fois de plus.

    Répondre
  104. bbgoo
    bbgoo dit :

    "nous refonder en une force politique crédible"

    Ah, bah ! en voilà une idée bonne, la meilleure entendue depuis le 10 mai 1981 !

    "Personne ne sait réellement pour quoi les électeurs de Sarko ont réellement voté. Je pense que chacun a fait ses courses : les riches pour le bouclier fiscal, les précaires pour le plein emploi, les classes moyennes pour la chasse aux faignasses, les vieux pour la sécurité et les électeurs de Le Pen pour la chasse au facies enfin en position de loi."

    C’est ce que tu veux bien y voir mais n’y est peut-être pas. Y’a sûrement pas les pas-intelligents qui ont voté Sarko et les intelligents qui ont pas voté Sarko. çà flatte mais ce serait trop simple. Je connais des tas de cons qui votent à gauche.

    Parce que y’a ceux qui ont voté Mitterrand en 81 et ne se sont jamais retrouvés dans les errements et les condescendances de tant d’années de gauche. Les responsables pas coupables (ou le contraire) aux mains rouges de sang contaminé -les mêmes qui se sentent légitimes à valider la candidature de Ségo-, les urba gracco, les Bérégovoy, Grossouvre, Pelat lâchés, les irlandais de Vincennes, les frasques somptuaires de nos dirigeants de gogoche, les Bloubil et les triangles, l’invention de toute une terminologie qui en dit long (la gauche-caviar, les bobos bourgeois-bohême…), les banlieues laissées pour compte, ignorées, entassées, méprisées, achetées à coup de ballons Adidas ou de séjours balnéaires à la mormoilnoeud pour faire des vacances à ceux qui peuvent pas partir, après c’est tellement plus facile de rendre une droite indigente ("la plus bête du monde" qu’y disaient ?) responsable de cet abandon et de cette lâcheté. Non, rien à envier à ceux d’en face. La même morgue et le même terrorisme intellectuel.

    Les gens ne savent plus pour qui voter ni de quelle couleur, rouge ?, rose ? blanc ? mais ils savent de mieux en mieux contre qui voter. Et ils le prouvent une fois de plus.

    Répondre
  105. le pamplemousse
    le pamplemousse dit :

    Belle analyse à laquelle je souscrirais des deux mains si je n’avais un bras dans le plâtre. C’est le billet que j’ai failli écrire.
    On se retrouve, comme aux lendemains de la révolution de 1791, à remettre la propriété individuelle et la course à l’enrichissement à portée de rêves de la plèbe afin qu’elle entérine toutes les infâmies "libérales" qui scelleront hier comme aujourd’hui la tranquillité des possédants et la dignité des pauvres qui culpabilisent de ne rien avoir … Sans doute que s’ils travaillaient plus…
    J’ajouterais que madame Royal en jouant une gauche "décomplexée" a enfoncé le clou de cette chimère du "tous vers la richesse", oubliant les valeurs humanistes fondatrices de la gauche européenne, et réputées désuètes.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *