De tout et de rien

Mouche

Le bocal à mouches

Depuis quelques jours, en superposition d’un monde qui m’écœure profondément, je revois avec une acuité terrible le bocal à mouches de Maman Barrières. Maman Barrières est le vestige d’une époque révolue, celle où le travail…
Le bocal à mouches 1

Toxicité du genre

J’affectionne particulièrement les hasards de la vie, les télescopages improbables ou les rencontres impromptues. J’aime les moments où se tissent des liens inattendus et où la logique jaillit de plusieurs éléments destinés pourtant…
Le bocal à mouches 2Agnès Maillard

Maudits gazons

Je ne crois pas qu’il existe quelque chose de plus stupide qu’une tondeuse à gazon. En dehors d’une piscine individuelle. Ou d’une voiture (encore que…). Le genre d’engin qui coute un bras à l’achat, qui ne sert à rien 99…
Agès devant le Sacré-CœurAgnès Maillard

Les grandes générosités

Mon grand-père faisait partie de ces gens qui aiment à déclarer à tout bout de champ que plus ils fréquentent les gens et plus ils aiment leur chien. En fait, mon grand-père n’aimait pas grand monde en dehors de moi. J’aurais pourtant…
Le bocal à mouches 3

Le chat empoté

L'autre jour, je m'agaçais de ce que le foutu chat ne cessait de se lécher abondamment le poitrail, avec ce petit bruit humide et discret qui finit pourtant par effriter la plus belle des concentrations. Zen est un beau chat de gouttière…
Verre à dents

Les dents

Plutôt que d'infliger à PrototypeKblog un long commentaire sur son dernier papier sur les dents, j'ai préféré directement lui répondre ici, sur l'autre versant de sa réflexion. Ils mordent pour faire mal. Ils mordent pour exister. Ils…
Le bocal à mouches 4

Le libre arbitre

La question du choix m'obsède depuis longtemps et je me suis rendu compte, à la longue, qu'elle sous-tend fondamentalement notre paysage politique. Dire que tout le monde a tout le temps une multitude de choix comme le consommateur devant…
Vieille chaise vide en bois devant une vieille porte de grange

Une très brève histoire du temps

Quand est-ce, la dernière fois, au juste, que vous vous êtes assis pour seulement regarder le monde autour de vous ? Je ne parle pas du ravissement qui peut nous étreindre à l'arrivée en haut de la moraine ou du "moment carte postale"…
Soirée Tapas à Bilbao

Retrouvailles

Cela fait bien 30 ans que je n'ai pas pensé à Fabiola. Je n'étais pas très proche de ce caniche lunaire et je me méfiais — à juste titre — de sa bonhommie tranquille qui basculait d'une seconde à l'autre dans une fourberie parfaitement…
Bol de haricots frais du Portugal

Le beurre et l'argent du beurre

Hier, je faisais le plein de choux de Bruxelles chez ma maraichère préférée quand la discussion est tombée, assez inévitablement, sur le beurre. Je ne vais pas m'étaler 360 ans sur le mérite de l'approvisionnement direct, mais…
Enfant qui pleure

Les inconsolables

L'une des premières choses que j'ai dites à ma fille, c'est qu'elle n'était pas obligée de nous aimer. Cela peut sembler abrupt ou incompréhensible pour beaucoup d'entre vous, mais j'ai tellement vu de personnes souffrir de cet impossible…
Panneau attention sol glissant

Drôle d'ambiance en Macronie

C'est un été un peu bizarre qui vient de passer. Enfin, surtout dans notre cas, assignés à résidence comme nous le sommes par la dépression massive de monsieur Monolecte. Difficile de se sentir en phase avec le reste du monde quand…
Dessin d'un chat qui prend un œuf en pleine gueule!

Crise de l'ovule industriel

Il faut voir le bon côté des choses : on peut faire de sérieuses économies sur le traitement antiparasitaire du chat.
Le bocal à mouches 5

Totalitarisme numérique

Mon père devient dépendant. C'est normal, me direz-vous : il doit être vieux, à son âge, il a du mal à arquer, il n'est plus aussi vif, ce genre de choses. Sauf qu'il est encore très autonome : il s'occupe de ses problèmes domestiques…
Mais de femmes travaillant sur une machine à coudre

Petites mains et gros mépris

À quoi reconnait-on du bon journalisme? À ce qu'il s'emploie aussi à bousculer les idées reçues, à mettre en évidence ce qui est caché, à déconstruire les préjugés et les certitudes condescendantes. Cela fait un moment que…
Le bocal à mouches 6

Le régime de l'arbitraire

Je dois voir la police entre 20 et 30 fois… par an. Et quand je dis voir, je devrais dire croiser. Parce que l'essentiel du temps, je suis dans ma voiture, en train de m'acheminer du point A au point B et la maréchaussée est dans son…
Le bocal à mouches 7

Hors ligne

Finalement, ça a du bon, une coupure Internet. Bien sûr, tu ne peux pratiquement plus assumer aucune des activités modernes normales, surtout si ton travail est entièrement numérique, bien sûr tu es coupé de tout et de tout le monde,…
Le bocal à mouches 8

Chronique des jours courts

C'est un peu comme si le froid avait figé le temps. Alors, on bricole un peu en attendant la suite. J'aurais voulu commencer en écrivant que l'odeur de brulé m'a arraché du sommeil, mais en fait, rien du tout, c'est comme si avoir le…
Le bocal à mouches 9

Le résistant

C'est un homme qui s'accroche au bord de la falaise, les deux pieds pendants vers l'abime dont il sait qu'il est insondable et froid. Il ne tient plus que par la pulpe de ses doigts, il sait qu'il finira par lâcher, inéluctablement, il pleure,…
Le bocal à mouches 10

Éducations sexuelles

Ce jour-là Caro m'a rejointe dans la cour de récré avec le visage bouffi et le nez rouge de ceux qui ont déjà trop pleuré. Elle m'a juste dit : c'est la dernière fois qu'on se voit et ses yeux se sont de nouveau noyés. C'était au…
Le bocal à mouches 11

Un certain ressenti

Des fois, tu ne sais pas ce qui change réellement : toi ou les autres, le monde ou la perception que tu en as ? Tu sais juste que tu enregistres une somme de petits faits, de petits évènements insignifiants, mais qui, mis bout à bout,…