Le top de la crème du haut du panier

Bon, il n’y a pas de raison qu’il n’y ait que moi qui bosse ici : à votre tour de vous y coller!

C’est un plan à la M. Le Chieur, le verrouillage des billets en moins.

J’attends de mes lecteurs modestes et géniaux qu’ils plongent avidement dans les tréfonds des archives de ce blog (ça remonte à novembre 2004, les gars, à l’époque où seuls 10 ou 12 clampins venaient se perdre chaque jour dans mon rade!) pour en remonter la substantifique moelle, c’est-à-dire les articles vachement bien que vous trouvez joliment roulés sous les aisselles.

Évidemment, y a du boulot avec pas moins de 314 billets sur plus de deux ans et demi de bavassages très inégaux. On peut même signaler des commentaires remarquables dans le tas.
Le plan, c’est d’exhumer le meilleur de ma production pour le compiler dans ce fichu bouquin qui n’avance pas. Tout coller ne me semble pas être une bonne idée et sélectionner moi-même revient à demander à une mère lequel de ses gosses elle compte sauver.

Il y a de tout dans Le Monolecte, un peu comme à la Samaritaine avant que les crevards pétés d’oseille lui fassent la peau. Il y a des petites chroniques de la vie quotidienne, des recettes de cuisine, une méthode pour arrêter de cloper (et qui marche, putain : 5 ans, 1 mois et 11 jours!), des coups de gueule, des critiques de films, des coups de cœur, des histoires de télé, de la politique, des histoires d’ordi et de logiciel libre, du chômage, de l’actu toute faisandée depuis.
Par contre, il n’y a pas de cul! Ce n’est pas la peine de chercher : ce blog ne parle pas de sexe. Il ne racole pas. Non pas que le sujet ne soit pas intéressant, mais c’est franchement pas le truc qui me donne envie d’écrire. Ce doit être comme les Mac Cain…

Bien sûr, la tendance facile, ce serait de pointer les derniers billets, ceux dont on se souvient encore, mais loin dans le temps, il y a peut-être des petites pépites qui sommeillent dans les tréfonds de Dotclear et qui n’attendent que vous pour sortir de l’oubli.

Sinon, pas de consignes, pas de limite dans le temps et l’espace : vous notez dans les commentaires ce qui mérite de monter dans l’arche de Noé en papier. Vous en sauvez 1 ou 10 ou rien. Pour les commentaires remarquables, mieux vaut laisser un lien, c’est trop la mort à retrouver sinon.

Et puis, s’il faut… y a rien à sauver!

55 réponses
  1. matsujio
    matsujio dit :

    Comment ça pas de sexe ? Ah non, je me souviens d’un billet ou tu parlais de Russ Meyer et des mensurations des anglaises (en autres…).

    a+
    mat

    Répondre
  2. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    T’es pas joueuse, Grabugette!
    Il s’agit de choisir les billets que je vais coller dans une édition papier du Monolecte, probablement chez Lulu, afin de pouvoir me lire tranquillement dans les chiottes. Parce que le portable sur les genoux, dans l’effort, c’est moyen!

    Et puis, à la prochaine panne de courant, y aura un truc à lire. 😉

    Répondre
  3. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    T’es pas joueuse, Grabugette!
    Il s’agit de choisir les billets que je vais coller dans une édition papier du Monolecte, probablement chez Lulu, afin de pouvoir me lire tranquillement dans les chiottes. Parce que le portable sur les genoux, dans l’effort, c’est moyen!

    Et puis, à la prochaine panne de courant, y aura un truc à lire. 😉

    Répondre
  4. Grabuge
    Grabuge dit :

    Désolée ma grande !
    Pour moi, le meilleur billet est celui que tu n’as pas encore écrit et que j’attends de voir clignoter dans mon fil RSS… principe de non-perfection.
    Rien qui fige.
    Rien qui te laisse tout seul avec ta victoire et plus de but.
    Ça permet d’avancer un jour de plus en se disant : "Ah ben non ! Ce serait trop con de rater le climax d’Agnès, ou le dernier NIN, ou le prochain Chomsky, ou la floraison de mon hibiscus…etc."
    Et puis arriver tout en haut, moi, ça me fout les jetons.
    Après, tu sais que tu ne peux que dégringoler…

    Répondre
  5. Grabuge
    Grabuge dit :

    Désolée ma grande !
    Pour moi, le meilleur billet est celui que tu n’as pas encore écrit et que j’attends de voir clignoter dans mon fil RSS… principe de non-perfection.
    Rien qui fige.
    Rien qui te laisse tout seul avec ta victoire et plus de but.
    Ça permet d’avancer un jour de plus en se disant : "Ah ben non ! Ce serait trop con de rater le climax d’Agnès, ou le dernier NIN, ou le prochain Chomsky, ou la floraison de mon hibiscus…etc."
    Et puis arriver tout en haut, moi, ça me fout les jetons.
    Après, tu sais que tu ne peux que dégringoler…

    Répondre
  6. Swâmi Petaramesh
    Swâmi Petaramesh dit :

    Lire le Monolecte dans les chiottes quand, comme moi, on manque actuellement de temps, en voilà une bonne idée !

    Mais sélectionner parmi tes billets est une tâche impossible, en dehors du fait qu’elle serait titanesque… et de plus, elle incombe indubitablement à l’auteur (ou, soyons larges, à l’éditeur 😉 Suis vââche, hein… :-}

    Couac il en soit, ton billet que j’ai le plus souvent cité et "linké" au cours de la période électorale passée est indiscutablement celui-ci: J’emmerdele vote utile. Sans doute n’est-ce pas "le meilleur", et sans doute comme l’espère Grabugette, le meilleur est-il encore à venir, mais il me semble cependant qu’une édition du Monolecte à lire aux chiottes serait incomplète sans lui…

    Répondre
  7. Swâmi Petaramesh
    Swâmi Petaramesh dit :

    Lire le Monolecte dans les chiottes quand, comme moi, on manque actuellement de temps, en voilà une bonne idée !

    Mais sélectionner parmi tes billets est une tâche impossible, en dehors du fait qu’elle serait titanesque… et de plus, elle incombe indubitablement à l’auteur (ou, soyons larges, à l’éditeur 😉 Suis vââche, hein… :-}

    Couac il en soit, ton billet que j’ai le plus souvent cité et "linké" au cours de la période électorale passée est indiscutablement celui-ci: J’emmerdele vote utile. Sans doute n’est-ce pas "le meilleur", et sans doute comme l’espère Grabugette, le meilleur est-il encore à venir, mais il me semble cependant qu’une édition du Monolecte à lire aux chiottes serait incomplète sans lui…

    Répondre
  8. michel974
    michel974 dit :

    bonjour agnès ,
    "divorce à la française" sur le tce était ma 1ère lecture sur ton blog. j’ai adoré le ton.
    plus récemment, l’ambiance de "dans l’oeil du cyclone" , une vraie nouvelle.

    Répondre
  9. Farid
    Farid dit :

    Bon moi c’est simple je garde tout… 😉

    Tout, tout, tout… tu ecris si bien ce que je ne sais écrire avec talent (je suis un laborieux du blogging) !

    Par contre je ne sais si tu fais allusion à mon blog, qui avouons le fais parfois dans le sexe pour booster son audience, quand tu dis ‘ce blog ne parle pas de sexe. Il ne racole pas’

    Répondre
  10. Farid
    Farid dit :

    Bon moi c’est simple je garde tout… 😉

    Tout, tout, tout… tu ecris si bien ce que je ne sais écrire avec talent (je suis un laborieux du blogging) !

    Par contre je ne sais si tu fais allusion à mon blog, qui avouons le fais parfois dans le sexe pour booster son audience, quand tu dis ‘ce blog ne parle pas de sexe. Il ne racole pas’

    Répondre
  11. areuh
    areuh dit :

    et moi, j’ai bien aimé celui-ci : Le plus grand parti de France. J’avoue ne pas être remonté très loin, manque de temps et un écran qui sautille. Pour être clair, ce n’est pas l’écran mais l’image qui sautille.
    Et pour les liens, comment vas-tu faire??

    Répondre
  12. areuh
    areuh dit :

    et moi, j’ai bien aimé celui-ci : Le plus grand parti de France. J’avoue ne pas être remonté très loin, manque de temps et un écran qui sautille. Pour être clair, ce n’est pas l’écran mais l’image qui sautille.
    Et pour les liens, comment vas-tu faire??

    Répondre
  13. Alexandre
    Alexandre dit :

    Bonjour,

    je profite de cette occasion pour lire le blog, que je viens de découvrir, du début à la fin. La plupart des billets sont excellents, mais j’ai particulièrement été touché par https://blog.monolecte.fr/2005/… et par le premier post sur le tsunami (plus le lien sous la main, désolé).

    Merci beaucoup !
    /Alexandre

    Répondre
  14. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Merci à tous pour vos contributions, mais la quête continue au long cours… parce que là, pour l’instant, on n’a pas de quoi tenir pendant tout un gros popo!
    Certains ont poussé l’abnégation juqu’à repartir du début, ce qui est une bonne idée : pour une simple question de référencement, les billets d’avant le TCE ont fort peu été lus et je pense que certains méritent sûrement d’être sortis de l’oubli.
    Personnellement, j’aime bien la série Cinefil et je suis contente d’avoir écrit sur la Passion du Christ ou Gerry.

    Donc, y a pas le feu au lac, mais à l’occasion, pensez à signaler ici un billet à papiériser!

    Je vous dirai quand la collecte sera bouclée et quand l’objet sera disponible…

    Répondre
  15. mirlabeille
    mirlabeille dit :

    Moi, un de mes grands chouchous, c’est celui-ci :
    https://blog.monolecte.fr/2006/
    J’ai trouvé passionnante cette façon de parler de la guerre que l’on vous fera différemment selon que vous soyez puissant ou non à partir de l’exemple de la Gasgogne qui aurait pu être bombardée par l’Espagne pour cause d’hébergement de terroristes de l’ETA. Certains commentaires étaient également de très bon niveau.

    Répondre
  16. mirlabeille
    mirlabeille dit :

    Moi, un de mes grands chouchous, c’est celui-ci :
    https://blog.monolecte.fr/2006/
    J’ai trouvé passionnante cette façon de parler de la guerre que l’on vous fera différemment selon que vous soyez puissant ou non à partir de l’exemple de la Gasgogne qui aurait pu être bombardée par l’Espagne pour cause d’hébergement de terroristes de l’ETA. Certains commentaires étaient également de très bon niveau.

    Répondre
  17. pas perdus
    pas perdus dit :

    Un bouquin comme le dernier Jean d’Ormesson, compilation de vieux articles… Pour lui je comprends, vu son âge, mais pour vous? Y aquand même matière à écrire ces temps-ci…

    Répondre
  18. pas perdus
    pas perdus dit :

    Un bouquin comme le dernier Jean d’Ormesson, compilation de vieux articles… Pour lui je comprends, vu son âge, mais pour vous? Y aquand même matière à écrire ces temps-ci…

    Répondre
  19. Alexandre
    Alexandre dit :

    Comme promis, voici ma nouvelle livraison (c’est difficile de ne pas tous les sélectionner, désolé s’il y en a trop).

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    (désolé, je n’ai pas réussi à faire de jolis liens…)

    Hop, je repars dans les méandres du monolecte.

    Répondre
  20. Alexandre
    Alexandre dit :

    Comme promis, voici ma nouvelle livraison (c’est difficile de ne pas tous les sélectionner, désolé s’il y en a trop).

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    https://blog.monolecte.fr/2005/

    (désolé, je n’ai pas réussi à faire de jolis liens…)

    Hop, je repars dans les méandres du monolecte.

    Répondre
  21. céleste
    céleste dit :

    une sélection, non exhaustive, of course, mais désolée, sans les liens, je manque de temps, donc:

    La vache
    Le marketing des pauvres
    Derniers remparts contre la barbarie
    Les putains
    La cigale et la fourmi

    mais c’est vraiment difficile de faire un choix!

    "Tout est bon chez elle
    y a rien à jeter
    sur l’î-le déserte
    il faut tout em-mener"
    Quand l’espagne bombarde la gascogne

    Répondre
  22. céleste
    céleste dit :

    une sélection, non exhaustive, of course, mais désolée, sans les liens, je manque de temps, donc:

    La vache
    Le marketing des pauvres
    Derniers remparts contre la barbarie
    Les putains
    La cigale et la fourmi

    mais c’est vraiment difficile de faire un choix!

    "Tout est bon chez elle
    y a rien à jeter
    sur l’î-le déserte
    il faut tout em-mener"
    Quand l’espagne bombarde la gascogne

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *