Articles

Le Oueb trois point zéro près de chez toi 1

Décennie

Il y a 3649 jours exactement, j’ouvrais Le Monolecte. Je ne me souviens plus réellement de mon état d’esprit d’alors, parce que j’ai beau faire — et même me relire en passant — ces 10 années m’ont profondément changée. De…
Le Oueb trois point zéro près de chez toi 1

We need to talk about François

Dans la vie, le plus difficile à gérer, c'est la déception. Et la plupart des déceptions naissent de grands malentendus.

Le Oueb trois point zéro près de chez toi 1

La fin du tunnel

Je roule tranquillement dans les lacets verdoyants du Lot-et-Garonne du bas lorsque j'apprends par la voix de ma fidèle radio que je vais me payer une bonne tranche de campagne officielle.

Le Oueb trois point zéro près de chez toi 1

Une éternité de solitude

Entre les discours creux, les opérations de sape de la société, les petites phrases assassines et le blanc-seing délivré chaque jour à la médiocrité ordinaire, une obscénité chasse une saloperie et on perd le compte de nos louches de merde quotidiennes.

Le Oueb trois point zéro près de chez toi 1

Politics

Pour la plupart des gens, la politique, ça se résume à de foutus combats des chefs entre des Sarko-pas-beaux et des Ségolène-la-vilaine que l'on tranche, de temps à autre, d'un négligent bulletin de vote.
Et après, on s'étonne que le petit peuple se désintéresse de la chose publique !

Le Oueb trois point zéro près de chez toi 1

Le Oueb trois point zéro près de chez toi

Au commencement, il y avait la socialisation par les pieds : tu connaissais surtout les gens qui vivaient autour de toi et parfois, un hirsute voyageur poussiéreux, débarqué de quelque obscure contrée, des histoires nouvelles et captivantes plein la besace.