Articles

Les putains

Journée de la femme... Et pourquoi pas une semaine, une année, une éternité des femmes, de toutes les femmes, et pas juste des archétypes pour morale bien-pensante?

Renouveau démocratique

Je trouve fatiguant de me faire traiter de gauchiste chaque fois que je pense qu'il est nécessaire de sortir du flux des événements et de réfléchir aux origines, aux causes ou que je dis qu'il est bon de chercher à comprendre au lieu d'agir et surtout de réagir.

Négationnisme social

Parce que des fois, il ne reste que le poids des mots, le choc des images : La misère n'existe pas en France. Maintenant, on comprend mieux comment on en arrive à la situation actuelle! Merci à nos amis de Samizdat.net

Backdraft

Le backdraft est un terme pyrotechnique que l'on pourrait décrire comme une explosion de fumées. Le feu ne flambe pas, presque étouffé sur lui-même, puis, un brusque apport d'oxygène, et c'est l'explosion!

La loi du talion

La loi est comme une vieille fille : il convient de ne pas trop la bousculer. Aussi, les réactions à chaud, émotives, lors d'un fait divers sont toujours totalement inadaptées.

Les vacances de monsieur Hublot

Il n'y a pas que les "vrais" journalistes qui on le droit à leur marronnier. Tous les ans, la télé part en vacances, inévitablement, et ça me fait toujours le même effet. Mise à part que Bové n'est pas encore en taule cet été, ce texte écrit sous la canicule de 2003 est toujours d'actualité, et pour un bon bout de temps, sûrement!

Vitesse et précipitation

Plus vite, plus haut, plus loin, voilà où nous entraîne le culte de la performance. Jusqu'à l'emballement et l'agitation compulsive.

Etre comme l'oiseau sur la branche

J'ai déjà dit, et je me répéterai encore, que je suis devenue fan de l'émission Charivari de Frédéric Bonnaud sur France Inter.
Et par dessus tout, ce que je préfère, ce sont les quelques trop rares minutes qui sont accordées à mon chroniqueur préféré, l'inénarrable Philippe Collin.

Seuls au monde

Peut-on disparaître totalement? Devenir socialement invisible, jusqu'à dissolution complète dans l'oubli?

La République des autistes

Une semaine après le séisme électoral du 29 mai, il est temps de réfléchir aux conséquences réelles et profondes qu'ont eu la campagne référendaire et le vote qui l'a sanctionné ensuite.

Gueule de bois

On a gagné! disent certains. Effectivement, après des mois de débats citoyens, près de 70% des citoyens se sont rendus aux urnes et 55% d'entre eux ont rejeté le TCE. En ce sens, c'est une victoire de la démocratie.
Mais déjà, dans les appareils politiques, la contre-offensive se prépare, pour récupérer le vote citoyen et alimenter la machine propagandaire.

Avant d'aller voter

Finalement, je n'ai pas tant que ça parlé du référendum, même si c'est devenu l'obsession française n°1. Petit retour sur mon parcours du NON, avant d'aller voter.

De corps et d'esprit

Terri Schiavo est morte hier. Plongée dans un coma dit "végétatif" depuis 15 ans, cette américaine de 41 ans a été débranchée de son cathéter d'alimentation par décision de justice, 13 jours auparavant. Une polémique pour un vrai problème de société.

Chroniques de la violence ordinaire

La plupart du temps, je l'ai un peu mauvaise de payer la redevance TV, moi qui ne capte aucune chaîne en hertzien et qui doit donc payer un abonnement au satellite pour avoir la télé. Un peu comme une double peine : tu ne captes rien, donc tu paies 2 fois!
Mais il arrive des fois où France 2 est à la hauteur de sa mission de service public et nous offre, comme un vrai cadeau, des programmes de qualité.

La valeur de la vie humaine

... ou les marchandages obscènes des petits boutiquiers de l'existence.

Je dis, argent, trop cher
trop grand
La vie n'a pas de prix
Ainsi chantait dans les années 80 Jean-Louis Aubert du Groupe Téléphone.
"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits", mais pour la valeur monétaire... c'est le marché qui décide!

Les invasions barbares

Quand j'étais gosse, j'ai été vivement et durablement impressionnée par le récit des grandes invasions barbares qui déferlèrent sur l'Europe occidentale comme des nuées de sauterelles nordiques.

Soyons responsables!

Il faut responsabiliser... le jeune, le vieux, le malade, le retraité, le prof, l'élève, le consommateur, le chômeur... responsabiliser pour mieux culpabiliser, tel est le crédo des polylectes accomplis!