A free world

Parce que la vraie liberté n’est pas celle du renard dans le poulailler, mais bien celle d’une bonne grosse teuf de manchots… avant que la banquise ne vienne à manquer!

Vous ai-je déjà dit à quel point j’apprécie d’être passé du côté lumineux de la force? J’ai commencé par faire installer Debian SID sur une première bécane il y a bientôt 3 ans, puis j’ai installé moi-même avec mes petits bras musclés Ubuntu en double boot sur un nouveau portable il y a 2 ans. Et lors du passage à la version 8.04 de ma distribution préférée, j’en ai profité pour repartir sur des bases saines en bootant Windows hors de ma machine!

Bref, ceux qui ont l’impression que je me suis subitement mise au chinois se laissent abuser par l’apparente complexité des choses, alors que je parle du bonheur indicible que l’on peut éprouver à se passer de Windows et de ses multiples mesquineries et limitations mercantiles. Linux n’est pas une nouvelle servilité technique : c’est de la connaissance partagée qui libère l’utilisateur des chaînes de l’ignorance.

Tolkien a porté à la postérité la communauté de l’anneau, il nous faut encore trouver le conteur qui saura rendre l’ampleur, la générosité ou l’ouverture de la communauté des manchots.
En attendant ce grand moment où la littérature reprendra ses droits sur le marketing, il est toujours possible de rencontrer un maximum de grands gourou et de petits scarabées (il y a aussi des GNU, des canards, des hérons, tout un bestiaire charmant…) et d’apprendre un maximum de choses sur le monde du Libre en se rendant avec célérité aux 9e rencontres mondiales du logiciel libre qui auront lieu du 1er au 5 juillet prochain à Mont-de-Marsan. On n’y bouffera pas que du pingouin, on compte aussi s’enfiler quelques magrets en passant. Pour ma part, j’y serais au moins le 4, entre la matinée d’April et la conf’ de Stallman.

Par ici le programme complet des réjouissances

11 réponses
  1. bituur esztreym
    bituur esztreym dit :

    eh eh, mais on sera nombreux ! rencontrer Le Monolecte en vrai sera une joyeuse bonne surprise de plus. je serai l’un des représentants de l’asso musique libre, dogmazic.net, on y sera au moins dès le 3 puisqu’on cause ce jour-là.

    pour les habitants de la capitale et alentours, qui souhaiteraient un tour de chauffe avant les rmll, il y a à pantruche le 20 juin une journée entière sur l’art libre, le logiciel libre etc., musique, concerts, cinema, video, proections, expos,performances, émissions de radio etc.. http://libreacces.org/ : Libre Accès, le nom, l’accès, libre !

    Répondre
  2. Ongles-noirs
    Ongles-noirs dit :

    Salut,

    Linuxien convaincu depuis 1995, début sur Slackware, passage par Redhat, Mandrake, pour finalement revenir à Slackware !
    Avec les distributions actuelles installer GNU/Linux est aussi simple que d’installer Merdoze, la convivialité du vrai partage des connaissances en plus…

    Les Logiciels Libres les essayer c’est les adopter 🙂

    Répondre
  3. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Je ne savais pas pour les parrains… excellent!

    Oui, effectivement, installer Ubuntu 8.04 dit le Héron Hardi est enfantain et rapide : en 30 minutes, on peut avoir un système complet, stable, sécurisé, facile à utiliser et connecter, avec tous les logiciels nécessaires pour bosser, s’amuser, surfer, téléphoner, etc.

    Encore mieux, la version 8.04 est suffisamment optimisée pour faire tourner un vieux clou (en gros, tout le contraire de Windows qui oblige à toujours avoir une bécane plus (et inutilement) puissante : Ubuntu est donc bon pour l’environnement! Là, j’ai remis en service mon portable d’il y a deux ans qui chauffait grave et s’arrêtait souvent comme un porc, en me claquant mes données. Un coup d’aspi, de la pâte thermique bien fraîche, Ubuntu 8.04 seul et un acpi-force pour contrer un bios tout vieux et voilà un vieux portable d’il y a 5 ans de nouveau prêt pour le service. Là où je suis le plus épatée, c’est par la prise en charge extrêmement facile et efficace de sa carte wifi PCMCIA, qui m’avait fait pleurer des larmes de sang il y a 2 ans.

    Toujours dans le chapitre Linux est bon pour ton poil, il y a l’initiation express de ma belle-mère sur son EEEPC, tout Linux. Elle qui ignorait tout de l’informatique il y a deux mois, exploite à fond les possibilités de sa petite machine communiquante… d’où la remise en service de ma vieille bécane! Bref, Linux est a coller impérativement dans les pattes des grands débutants!

    Répondre
  4. no1
    no1 dit :

    Très bien…mais il n’y a pas que Ubuntu dans la vie-nux!
    ..en passant,comme les Irlandais votent demain, il faut les soutenir un peu! la version 5 de "Linux Mint",irlandaise,vient de sortir..Basée sur…Ubuntu! elle est très chouette!

    Répondre
  5. ZapPow
    ZapPow dit :

    Quinze jours après avoir acheté mon premier PC (Windows 95), j’installais une Slackware dessus, tellement j’étais dégoûté. Après être passé par Redhat, Debian, Mandrake, SuSE et de nouveau Slackware, j’ai trouvé mon bonheur avec FreeBSD et NetBSD.

    Après, des accidents matériels informatiques m’ont fait passer un peu malgré moi à BeOS (génial), Windows XP (15 mn de satisfaction suivies de 6 mois de résignation) et maintenant OS X.

    Ça ne m’empêche pas d’avoir un certain intérêt, et même, bizarrement, une sorte d’affection pour Linux, et plus encore pour les BSD (pas un problème religieux, juste qu’ils m’ont paru, et c’est là une opinion toute personnelle, plus logiques). Donc, vive Linux, vive le logiciel libre !

    Répondre
  6. Tanathos
    Tanathos dit :

    je viens de découvrir ton blog agnès. un grand merci… on se sent moins seul d’un coup.
    au sujet de Linux , j’en est révé plusieurs fois mais j’ai jamis eu le courage de me lancer.
    (peur de la compléxité un peu comme avec une voiture et un garagiste…)
    Sortons de la "dictature" de Windows
    Un grand MERCI pour ces infos

    Répondre
  7. Vieux Révolté
    Vieux Révolté dit :

    Cheres et chers ami(e)s "libres",

    Linux est la meilleure chose qui pouvait arriver à l’informatique.
    C’est simple, efficace, et "libre".

    Cela fait plus de 10 ans que je suis sur Internet et encore plus de temps ( je suis un Vieux Révolté ! ) que mon univers informatique commence par un login linuxien et pendant cette longue période je n’ai jamais utilisé la moitié de mes ressources pour des logiciels censés me protéger.

    Ma plus belle histoire linuxienne est d’avoir installé Ubuntu chez mon ex et de n’avoir depuis jamais eu d’appel au secours au sujet de son ordinateur et de sa connexion ( Free pour elle ! ).

    Alors je dis merci à Linus ( l’homme ! ), à Tannenbaum ( pour ceux qui connaissent ) et à Slackware, RedHat, Debain, Mandrake et Ubuntu ( la meilleure pour le grand public à ce jour ).

    Et une pensée pour René Cougnenc qui m’a donné l’envie de tester ce drôle d’OS dans ces discussions sur l’ancêtre de l’Internet, les BBS !

    Pour ceux qui sont effrayés par Linux, qu’ils se rassurent, c’est très facile, la seule difficulté est d’avoir la volonté de traverser le mirroir. La liberté fait parfois peur et la servitude si rassurante.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *