Putain de Noël!

Attention! Billet avec plein de spoilers : retirer les enfants et les gros naïfs de l’écran!

Les jours se suivent et se ressemblent. C’est comme si quelqu’un avait installé quelque part une énorme pompe à fric et qu’il n’en restait plus pour les autres. Bien sûr, personne ne présentera ça comme cela, c’est juste que j’ai un peu la sensation que la société manque de liquidités.
C’est la croix et la bannière pour récupérer un peu de pognon. Pour la première fois, je joue les agents de recouvrement. Un client qui traînait la patte depuis août. Depuis un mois, il fait carrément le mort. Même chose chez mon ancien proprio : il avait jusqu’à deux mois pour me rendre le bout de dépôt de garantie qu’on avait réussi à lui arracher aux forceps. Jusqu’à deux mois. Ça ne veut pas dire au moins deux mois. Donc, là, va falloir encore que je me ruine en recommandés pour le débusquer au fond de sa tanière…
Surtout que pendant ce temps, nos propres créanciers ne souffrent aucune velléité de retard. Donc le fric manque. Peut-être essentiellement sur notre compte en banque. Mais j’ai l’impression que pas seulement…

C’est la faute aux autres!

L’autre jour, je transmets à mon conjoint d’exploitant de cinéma l’analyse de la fréquentation des salles obscures. Novembre a été merdique. Vraiment merdique. Et là, tombe la brillante analyse : s’il n’y a eu personne en salle en novembre, c’est de la faute… aux grèves!
Fallait oser!
Avant, je suppose que cela aurait été la faute aux 35 heures, mais vu qu’elles sont de facto en mort clinique, ça ne le fait plus. Alors, on charge les enculés de syndicalistes qui refusent de se faire tondre la laine sur le dos.

Sauf que…

Comme je vous l’ai déjà expliqué, les grèves, ça touche surtout les grandes agglos, pas les bleds paumés au fin fond du trou du cul du monde. Et pourtant, nous avons eu la même chute de fréquentation que les autres. Un peu faiblard comme variable explicative, non? Ce n’est pas parce que les transports étaient bloqués que les gens du bled ne sont pas venus en salle.

Pareil pour le Téléthon. Il paraît que les bons citoyens ont moins donné parce… il ne faisait pas beau!
T’y crois, toi?
Parce qu’aujourd’hui, pour donner au Téléthon, suffit d’une télé et d’un bigophone. Rien qui n’expose trop aux aléas météorologiques.
Ha, oui, faut aussi du fric.
Mais ça, c’est accessoire, hein?

Sur la libre antenne d’une radio locale, mon cher et tendre a écouté les témoignages des gens du coin à ce sujet : Ben moi, j’ai toujours donné. Vraiment toujours. Mais cette année, je n’y arrive plus. Je n’arrive plus à faire face à mes dépenses de base. C’est très dur. Alors, pour la première fois, je n’ai pas donné.
Parait que pendant une heure, c’était à peu près toujours le même discours.

Mais bon, c’est sûrement de la faute au gel si les liquidités ne circulent plus.

Et la musique? Pareil, la musique! Si le marché s’effondre… c’est de la faute aux vilains pirates! Rien à voir avec le fait que le premier poste budgétaire que l’on sacrifie en période de vaches maigres, c’est forcément les loisirs…

Quand je pense qu’il y a encore quelques semaines, les médias et les politiques se gaussaient des crispations des classes moyennes sur la baisse ressentie du pouvoir d’achat en ricanant sur les prolos qui se plaignaient de ne pas s’en sortir alors qu’en fait, ils voulaient juste s’acheter un écran plat sans tirer une rame…

Érosion de la classe moyenne

Ce qui me surprend toujours, c’est qu’il y ait des gens surpris.
Des gros naïfs un peu sourdingues, en somme.
Parce que ce n’est pas faute de l’avoir claironné sur tous les tons, qu’on allait se prendre une bonne grosse branlée dans la guerre des classes.

Ce n’est pas comme si nous étions les premiers à passer dans la moulinette à serrer le kiki des pauvres. L’économie de marché a déjà fait ses preuves un peu partout dans le monde et le conservatisme libéral a déjà eu ses laboratoires sociaux célèbres en Amérique du Sud.
Car le bout du chemin n’a jamais changé d’un iota : le capitalisme libéral écrase les classes moyennes et fait exploser les inégalités.

Bien sûr, cela fait des années que cet appauvrissement constant de la classe moyenne est nié sur tous les modes. Y a juste que ces derniers mois, le processus de déconstruction a pris un méchant coup d’accélérateur et que devant la montée des complaintes de ceux qui se font bouffer les côtelettes sur le râble (y a plus de laine, toute tondue depuis longtemps!), il a bien fallu lâcher le morcif : Ha ben ouais, finalement, vous aviez raison : les classes laborieuses se sont salement appauvries ces 20 dernières années. Ha ben ouais, l’inflation était sous-estimée, surtout sur les produits de première nécessité, ceux que consomment les gueux. Ha ben oui, les classes moyennes fondent comme la banquise dans le réchauffement climatique global et leur niveau de vie se rapproche clairement de celui des foyers modestes.

Et les foyers modestes, leur mode de vie, il se rapproche de quoi? Du XIXe siècle?

Quand tout le petit monde politico-médiatique faisait mine de s’étonner du pessimisme du petit peuple, quand tout le monde fustigeait la morosité inexplicable des classes moyennes, les indices de confiance ne faisaient que décrire la réalité quotidienne de ceux qui ne possèdent que leur force de travail : le serrage de ceinture, lent, régulier, inexorable, comme le collet qui enserre le cou du lapin pris au piège.

Alors maintenant, on peut bien le dire que pendant toutes ces années, on s’est foutu de votre gueule avec les slogans creux, les études bidonnées et les chiffres triturés. Parce que ceux qui sont aux manettes ont encore plus de 4 ans pour finir le boulot de destruction des filets de solidarité sociale qui avaient permis à la classe moyenne de masse d’émerger, puis de se vautrer sans vergogne dans un mode de vie confortable et agréable au lieu de trimer comme des bêtes pendant une existence plus courte et bien moins intéressante.

Le princident vient de siffler la fin de la récré. De plus en plus de gens se sortent la tête d’entre la raie des fesses. Mais pas encore assez, pas encore suffisamment. Car il reste encore beaucoup à perdre, contrairement aux apparences.

La foi de l’autruche

L’année dernière, à peu près à la même époque, la gamine avait tendu un piège à son père. Je ne sais par quel artifice rhétorique, elle était parvenue à le coincer dans ses retranchements et à le forcer à avouer que comme elle s’en doutait, le Père Noël n’existe pas.

On était un peu vert : blousés par une naine de même pas encore 4 ans! La gamine était toute fière d’avoir compris et s’accommodait très bien de la fin du mythe. Tout ce qu’on avait pu lui arracher, c’était de ne pas cracher le morceau auprès de ses copains de classe.

Donc revoilà Noël, et la gamine qui a presque 5 ans se souvient très bien que le Père Noël est mort et enterré.
Sauf que l’autre jour, la voilà qui déclare qu’elle a vu au Centre de Loisirs le vrai Père Noël. Nous, on marche sur des œufs : Heu, comment ça, le vrai Père Noël? – Ben le vrai Père Noël, celui qui habite au Pôle Nord et qui donne des cadeaux. Il n’y a qu’un seul vrai Père Noël. Et puis, moi, j’aimerais bien aller au Pôle Nord pour le voir!

Pourtant, une semaine avant, la gamine cherchait dans le catalogue de jouets ce qu’elle allait demander à chacun de ses ascendants! Pas dupe une seconde.
Et là l’œil limpide, elle nous fait l’éloge du vrai Père Noël.

J’étais encore toute tourneboulée par cet inexplicable retournement de veste lorsque je tombais sur l’info suivante : à savoir que notre gouvernement de grands progressistes humanistes se prépare à tordre le cou aux ALD. Une protection sociale de moins par jour… Mais celle-là m’intéresse particulièrement, parce qu’elle va toucher directement mon très cher père UMPiste.

  • Salut P’pa! T’as lu la dernière de tes petits copains? Ils vont liquider les ALD.
  • Mais non, n’importe quoi. Ce n’est pas possible. Sans les ALD, les gens comme moi ne pourraient pas se soigner.
  • Écoute, je te retrouve l’article et je te le lis.

Ce que je fais. Mot à mot. Et mon père s’obstine : non, ce n’est pas possible, ils ne peuvent pas supprimer les ALD. Ils ne peuvent pas, c’est tout!

Les gars liquident toute la protection sociale, pan après pan, comme le castor qui abat un arbre, mais non, ils ne peuvent pas toucher au truc qui concerne mon père!

  • Mais s’ils font ça, il y a des gens qui ne pourront plus se soigner et qui vont mourir.
  • Et alors, tu as l’impression que cela gêne beaucoup de monde aux USA? Dans son dernier film, Moore démontre bien comment, avec une mutuelle qui te coûte la peau des yeux, tu peux quand même te retrouver rapido à vendre ta maison pour te soigner et comment on te laisse crever si tu es à court de pognon.

Je lui lis ce délicieux passage (c’est moi qui graisse le meilleur!) :

La commission a tranché en faveur d’une troisième solution : l’instauration du bouclier sanitaire, dont M. Briet a étudié les incidences dans un rapport élaboré avec Bertrand Fragonard, président du Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance-maladie.

Cette réforme préconise la gratuité des dépenses de santé au-delà d’un plafond des dépenses fixé selon le niveau de revenus des ménages. Elle supprimerait de facto les ALD et constituerait, affirme la commission, "un dispositif juste pour le volet social et efficace d’amélioration de la qualité du suivi des malades pour le volet médical".

Ben non… mon paternel s’énerve, refuse d’entendre et on se raccroche au pif en bougonnant… comme d’hab!

Et c’est là que je repense à ma fille et au Père Noël. À sa capacité à se remettre à croire à quelque chose dont elle connaît pertinemment l’inexistence. À faire comme si de rien n’était, comme si elle ne savait rien.

Mon père, c’est pareil. Il trouve que finalement, il est plus confortable de croire ce qui l’arrange plutôt que se colleter avec une réalité qui déchante.
Comme des millions d’autres personnes qui choisissent de croire qu’ils ont des belles têtes de vainqueurs plutôt que d’admettre qu’ils se sont fait mettre profond en mai dernier!

124 réponses
  1. Shugyo21
    Shugyo21 dit :

    Ce que personne ne comprend apparemment sous les latitudes officielles (plus ensoleillées, plus friquées, plus Auteuil-Neuilly-Passy… et j’en oublie), c’est que la France est le 1er pays du tiers monde depuis quelques années, seulement que maintenant, ça commence à se sentir au quotidien.
    Enfin un classement où les rêves de grandeur (je m’abstiendrais de dire les "délires") de la nomenklatura sont devenus réalité.
    Comme dirait le divin marquis, "Encore un petit effort et nous y parviendrons enfin"… A quoi ? A faire le grand saut en avant alors qu’on est au bord du gouffre.

    Répondre
  2. Shugyo21
    Shugyo21 dit :

    Ce que personne ne comprend apparemment sous les latitudes officielles (plus ensoleillées, plus friquées, plus Auteuil-Neuilly-Passy… et j’en oublie), c’est que la France est le 1er pays du tiers monde depuis quelques années, seulement que maintenant, ça commence à se sentir au quotidien.
    Enfin un classement où les rêves de grandeur (je m’abstiendrais de dire les "délires") de la nomenklatura sont devenus réalité.
    Comme dirait le divin marquis, "Encore un petit effort et nous y parviendrons enfin"… A quoi ? A faire le grand saut en avant alors qu’on est au bord du gouffre.

    Répondre
  3. christie
    christie dit :

    Tout le monde sait que le Père Noël est un mythe et que c’est bien plus rassurant d’y croire. Nous nous sommes installés de puis trop d’années dans un consensus de "paix" qui arrange tout le monde pour le moment. Et puis , personne , ne veut pour l’instant voir LA réalité et reste sur le joli monde de lumières de Jean-Pierre Pernault. Son journal est une ode poétique, l’épopée des aventuriers , l’air d’avoir encore gardé un certain code l’honneur. Et on se laisse endormir ,dans ce ronronnement médiatique ..Genre conte de Fées , plein de Père Noël. Et puis y en a marre de ces oiseaux de malheur qui jouent les casssandre. laissons les dormir en paix.
    Le jour de gloire arrivera à son heures, en attendant , c’est Noël !!!
    Les personnes âgées vont en profiter cette année encore , les ald sont en sursis et le couloir de la mort est encore loin..
    Et puis même , on vient de voter l’abolition de la peine de morte au New jersey , donc laissons vivre !!!

    Répondre
  4. arto
    arto dit :

    « Nous haïssons la vérité ; on nous la cache. Nous voulons être flattés ; on nous flatte. Nous aimons être trompés ; on nous trompe. » (Pascal)
    Et c’est pas prêt de changer, mais que font les socialistes ! Si ce n’était tragique on s’étranglerait de rire devant tant de servilité et d’allégeance. comme disait Choron ‘qu’ils crèvent’ et qu’ils viennent pas chialer dans nos girons, franchise sécu, mépris des nantis, ALD, redevance télé (bien fait, elle devrait être triplée), bientôt franchise judiciaire…etc.
    MERDRE

    Répondre
  5. krysalia
    krysalia dit :

    c’est tellement juste, tout ça se produit parce qu’une majorité des votants sentant venir le coup de grisou a préféré fourrer d’un coup sec la tête dans le sable, en se persuadant que le souffle allait épargner leur croupion contrairement à celui des voisins…

    Ce que je n’arrive pas à entrevoir, ce sont les éventuelles portes de sorties à ce fonctionnement 🙁 . Dans leur foi désespérée ils nous entraînent tous, et pour moi, l’idée de ne pas distinguer d’échappatoire possible est presque pire que de songer à l’avenir qu’ils nous préparent.

    Répondre
  6. Le Yéti
    Le Yéti dit :

    Chère Agnès,

    Je comprends ta colère (tu sais que nous sommes plusieurs à la partager). Mais les gros cons (je pèse soigneusement mes mots) qui nous ont entrainés là ne sont pas quitte non plus.

    Aujourd’hui, dans le Journal du Dimanche, torchon bien pensant de l’héritier Lagardère, un certain Jacques Attali, ex-mitterrandien émigré de frais en Zébulonnerie, déclare en page de couverture : "Nous risquons une crise de 1929." Et d’ajouter, révélant crûment la trouille qui s’est emparée des crétins de son camp : "Nous sommes au bord d’une récession. (…) En quelques mois, nous sommes passés d’une économie de l’euphorie à une économie de panique."

    Agnès, nous arrivons petit à petit, je pense, au dénouement d’un épisode de notre histoire. Je ne sais ce qui adviendra. Mais pas sûr au bout du compte que les victimes les plus douloureuses soient les déshérités ou les classes moyennes.

    Rappelons-nous aussi que c’est à l’issue de ces crises sanctionnant des fins de cycle qu’ont été obtenues de haute lutte les avancées sociales les plus significatives (Front populaire 1936, par exemple).

    Répondre
  7. Le Yéti
    Le Yéti dit :

    Chère Agnès,

    Je comprends ta colère (tu sais que nous sommes plusieurs à la partager). Mais les gros cons (je pèse soigneusement mes mots) qui nous ont entrainés là ne sont pas quitte non plus.

    Aujourd’hui, dans le Journal du Dimanche, torchon bien pensant de l’héritier Lagardère, un certain Jacques Attali, ex-mitterrandien émigré de frais en Zébulonnerie, déclare en page de couverture : "Nous risquons une crise de 1929." Et d’ajouter, révélant crûment la trouille qui s’est emparée des crétins de son camp : "Nous sommes au bord d’une récession. (…) En quelques mois, nous sommes passés d’une économie de l’euphorie à une économie de panique."

    Agnès, nous arrivons petit à petit, je pense, au dénouement d’un épisode de notre histoire. Je ne sais ce qui adviendra. Mais pas sûr au bout du compte que les victimes les plus douloureuses soient les déshérités ou les classes moyennes.

    Rappelons-nous aussi que c’est à l’issue de ces crises sanctionnant des fins de cycle qu’ont été obtenues de haute lutte les avancées sociales les plus significatives (Front populaire 1936, par exemple).

    Répondre
  8. céleste
    céleste dit :

    insécuriser les classes moyennes, leur faire comprendre qu’il suffit d’un rien pour sombrer dans la misère, les effrayer, les exploiter, les diviser.

    Sarkozy déroule son programme, rien de tout cela n’est étonnant.

    mais s’il peut manipuler les Français, il est totalement incapable d’agir sur les conditions économiques et climatiques mondiales.

    il peut mouliner tant et plus ses petits bras, ça ne remplacera pas la glace des pôles, et ça ne palliera pas à la crise économique mondiale qui se prépare.

    je partage l’opinion du Yéti, le dénouement est proche, et il ne faut surtout pas rater l’après;

    Répondre
  9. chris
    chris dit :

    """Rappelons-nous aussi que c’est à l’issue de ces crises sanctionnant des fins de cycle qu’ont été obtenues de haute lutte les avancées sociales les plus significatives (Front populaire 1936, par exemple)."""

    Tiens ca remet le moral ca ,ca change du bling bling de base ….

    Je crois aussi qu’on arrive au denouement d’une histoire ,l’epoque est a la mediocrite ,au regne des cons ……mais la nature va forcement avoir horreur de ce vide la …

    Voyez que je peux etre optimiste parfois …

    Répondre
  10. chris
    chris dit :

    """Rappelons-nous aussi que c’est à l’issue de ces crises sanctionnant des fins de cycle qu’ont été obtenues de haute lutte les avancées sociales les plus significatives (Front populaire 1936, par exemple)."""

    Tiens ca remet le moral ca ,ca change du bling bling de base ….

    Je crois aussi qu’on arrive au denouement d’une histoire ,l’epoque est a la mediocrite ,au regne des cons ……mais la nature va forcement avoir horreur de ce vide la …

    Voyez que je peux etre optimiste parfois …

    Répondre
  11. Pierre de Mars
    Pierre de Mars dit :

    Ce que tu dis, Agnès ( je me permets de te tutoyer car je te lis souvent alors c’est un peu comme si je te connaissais), au début de ton article sur les difficultés financières des gens se vérifie chaque jour. Je bosse beaucoup en intérim dans la manutention et il est vrai que j’entends souvent les gens avec qui je travaille dire qu’ils ont du mal à s’en sortir. La vie est extrêmement chère, les loyers ont atteint un niveau insupportable…et en plus, on doit se coltiner un gouvernement qui a pour objectif de démolir à peu près tout ce qui a été obtenu depuis 1936 en matière de protection sociale (ce dernier terme est d’ailleurs à leurs yeux très vulgaire).
    Nombre de mes amis (et moi-même) sont plutôt désabusés, je dois dire. Un vent de réaction et de haine souffle sur ce pays (il n’y a qu’à voir l’indifférence généralisée sur le sort réservé aux "sans-papiers" ou bien encore la violence avec laquelle sont traités les jeunes). Il faudra bien, à un moment ou à un autre, se remobiliser sinon le pire est vraiment à craindre.

    Répondre
  12. Pierre de Mars
    Pierre de Mars dit :

    @ Le Yeti et @ Chris
    Je suis peut-être un peu rabat-joie mais vous pensez vraiment que l’on s’achemine vers une ère de "grandes conquêtes sociales"? Attention, je suis favorable à tout ça mais j’écrivais précédemment que nous prenons plutôt le chemin inverse. Et puis les avancées ont été conquises grâce à une forte pression syndicale et politique, à chaque fois. J’aimerais me tromper mais trop de choses me font croire que les temps à venir vont être raides.

    Répondre
  13. Pierre de Mars
    Pierre de Mars dit :

    @ Le Yeti et @ Chris
    Je suis peut-être un peu rabat-joie mais vous pensez vraiment que l’on s’achemine vers une ère de "grandes conquêtes sociales"? Attention, je suis favorable à tout ça mais j’écrivais précédemment que nous prenons plutôt le chemin inverse. Et puis les avancées ont été conquises grâce à une forte pression syndicale et politique, à chaque fois. J’aimerais me tromper mais trop de choses me font croire que les temps à venir vont être raides.

    Répondre
  14. Peopleice
    Peopleice dit :

    Ah ouais, précoce la gamine ! Peut-être que, quelque années après le Père Noël, elle va être toute fière de se rendre compte que Dieu n’existe pas… (en espérant qu’elle ne va croire à nouveau en l’existence de Dieu, à la manière de G. W. Bush, en devenant adulte).

    Et à propos de ces "indices qui n’annoncent rien de bon", je ne sais pas si c’est pareil par chez vous et si vous avez remarqué, mais je vois que les commerçants font / donnent de moins en moins souvent de tickets de caisse. Alors qu’ils le faisaient / donnaient avant automatiquement. Je sais que ça a un intérêt au niveau de leur comptabilité… pour ne pas payer de taxes (ou de trucs dans le genre). Je trouve que ça fait beaucoup tout ça, c’est mauvais signe.

    Le Père Noël est une ordure 😉

    Répondre
  15. Peopleice
    Peopleice dit :

    Ah ouais, précoce la gamine ! Peut-être que, quelque années après le Père Noël, elle va être toute fière de se rendre compte que Dieu n’existe pas… (en espérant qu’elle ne va croire à nouveau en l’existence de Dieu, à la manière de G. W. Bush, en devenant adulte).

    Et à propos de ces "indices qui n’annoncent rien de bon", je ne sais pas si c’est pareil par chez vous et si vous avez remarqué, mais je vois que les commerçants font / donnent de moins en moins souvent de tickets de caisse. Alors qu’ils le faisaient / donnaient avant automatiquement. Je sais que ça a un intérêt au niveau de leur comptabilité… pour ne pas payer de taxes (ou de trucs dans le genre). Je trouve que ça fait beaucoup tout ça, c’est mauvais signe.

    Le Père Noël est une ordure 😉

    Répondre
  16. Le Père Noël est une ordure
    Le Père Noël est une ordure dit :

    À propos de révolution, et toussa. Je crois que, pour que les français agissent, il faut qu’ils en arrivent à avoir les deux pieds dans la merde : là, ils se mettent à gueuler… (et tout le monde les entends). C’est pas pour rien que le symbole de la France est le Coq !

    Répondre
  17. Le Père Noël est une ordure
    Le Père Noël est une ordure dit :

    À propos de révolution, et toussa. Je crois que, pour que les français agissent, il faut qu’ils en arrivent à avoir les deux pieds dans la merde : là, ils se mettent à gueuler… (et tout le monde les entends). C’est pas pour rien que le symbole de la France est le Coq !

    Répondre
  18. mc
    mc dit :

    Faut pas non plus rater le ‘pendant’, il va se passer quelque chose, c’est sur, mais quoi et surtout comment?

    La colere monte, mais aussi la haine, qui en est la variante frelatee et devoyee.

    Faire que la haine prenne le pas sur la colere pourrait etre un des objectifs de ceux qui nous gouvernent.

    Nous en avons plein d’indices recents, et les plus sages d’entre nous s’y laissent parfois prendre.

    Soyons vigilants aussi sur ce qui se passe chez nos amis et d’abord a l’interieur de nos tetes.

    Répondre
  19. mc
    mc dit :

    Faut pas non plus rater le ‘pendant’, il va se passer quelque chose, c’est sur, mais quoi et surtout comment?

    La colere monte, mais aussi la haine, qui en est la variante frelatee et devoyee.

    Faire que la haine prenne le pas sur la colere pourrait etre un des objectifs de ceux qui nous gouvernent.

    Nous en avons plein d’indices recents, et les plus sages d’entre nous s’y laissent parfois prendre.

    Soyons vigilants aussi sur ce qui se passe chez nos amis et d’abord a l’interieur de nos tetes.

    Répondre
  20. mc
    mc dit :

    Sois indulgente avec ton pere, Agnes, ce clivage, on a tous des domaines ou on peut pas s’empecher de le faire.

    Croyance et realite se situent dans deux univers disjoints. Aucune influence de l’un sur l’autre.

    Aussi bien tu pourrais t’etonner que ton ordi affiche une photo ensoleillee alors que dehors il fait un temps de chien.

    Répondre
  21. mc
    mc dit :

    Sois indulgente avec ton pere, Agnes, ce clivage, on a tous des domaines ou on peut pas s’empecher de le faire.

    Croyance et realite se situent dans deux univers disjoints. Aucune influence de l’un sur l’autre.

    Aussi bien tu pourrais t’etonner que ton ordi affiche une photo ensoleillee alors que dehors il fait un temps de chien.

    Répondre
  22. krysalia
    krysalia dit :

    à JG en 7> hein ?!?

    Ce n’est pas sur mon porte monnaie que je pleure, ça fait longtemps qu’il est vide et qu’à vrai dire, je m’en fous ! Je pleure sur un fonctionnement dont j’étais fière et que j’aurais aimé voir perdurer encore un peu, des idéaux peut être (oui je sais, c’est un gros mot). Des choses qui "ne se font pas" dont je respectais la limite et que j’aurais voulu ne pas voir piétinées de mon vivant ni de celui de mes enfants (et petits enfants) à venir. C’est ce recul de 70 ans qui m’est insupportable, et je ne parviens pas a accepter comme normale et saine l’idée qu’ayant le choix d’avancer ou de se replier vers la barbarie, on tourne sciemment les talons.

    Je te remercie de ne pas ramener ça à l’argument sarkozyste moisi de " je me plains pour mon pouvoir d’achat, moi moi moi, mes sous ma carrière mon fric mon manque de c*uilles". Justement ce que je hais chez ces gens c’est leur incapacité à trouver du bon dans une action qui ne leur rapporte rien à eux.

    Il me semble que la france s’est divisée en deux camps depuis le mois de mai : ceux qui sont capables de soutenir des idées qui ne les concernent pas directement quitte à y perdre quelque chose, et les autres grondant pour défendre leur pré carré. Il y a longtemps que j’ai choisi le premier et que j’en ai accepté les conséquences.

    Répondre
  23. krysalia
    krysalia dit :

    à JG en 7> hein ?!?

    Ce n’est pas sur mon porte monnaie que je pleure, ça fait longtemps qu’il est vide et qu’à vrai dire, je m’en fous ! Je pleure sur un fonctionnement dont j’étais fière et que j’aurais aimé voir perdurer encore un peu, des idéaux peut être (oui je sais, c’est un gros mot). Des choses qui "ne se font pas" dont je respectais la limite et que j’aurais voulu ne pas voir piétinées de mon vivant ni de celui de mes enfants (et petits enfants) à venir. C’est ce recul de 70 ans qui m’est insupportable, et je ne parviens pas a accepter comme normale et saine l’idée qu’ayant le choix d’avancer ou de se replier vers la barbarie, on tourne sciemment les talons.

    Je te remercie de ne pas ramener ça à l’argument sarkozyste moisi de " je me plains pour mon pouvoir d’achat, moi moi moi, mes sous ma carrière mon fric mon manque de c*uilles". Justement ce que je hais chez ces gens c’est leur incapacité à trouver du bon dans une action qui ne leur rapporte rien à eux.

    Il me semble que la france s’est divisée en deux camps depuis le mois de mai : ceux qui sont capables de soutenir des idées qui ne les concernent pas directement quitte à y perdre quelque chose, et les autres grondant pour défendre leur pré carré. Il y a longtemps que j’ai choisi le premier et que j’en ai accepté les conséquences.

    Répondre
  24. yelrah
    yelrah dit :

    L’une des issus que rique de privilègier les dangereux malades qui sont à la passerelle de comandemant pourrait bien etre malheureusement l’Iran.
    Si l’on se réfère à l’histoire ,la guerre à toujours suivi les catastrophes économiques….

    Répondre
  25. yelrah
    yelrah dit :

    L’une des issus que rique de privilègier les dangereux malades qui sont à la passerelle de comandemant pourrait bien etre malheureusement l’Iran.
    Si l’on se réfère à l’histoire ,la guerre à toujours suivi les catastrophes économiques….

    Répondre
  26. christie
    christie dit :

    repris sur le commentaire du Yeti:
    ‘"Agnès, nous arrivons petit à petit, je pense, au dénouement d’un épisode de notre histoire. Je ne sais ce qui adviendra. Mais pas sûr au bout du compte que les victimes les plus douloureuses soient les déshérités ou les classes moyennes.
    Rappelons-nous aussi que c’est à l’issue de ces crises sanctionnant des fins de cycle qu’ont été obtenues de haute lutte les avancées sociales les plus significatives (Front populaire 1936, par exemple)."

    De toute façon , cette fuite en avant ne pourra pas continuer comme ça . Un jour ou l’autre , il y aura des réactions. Ce qui se passe est je crois la pire partie de notre "belle histoire de France !" . On s’est moqué déjà énormément des français , mais là , cela dépasse tout ce que l’on peut imaginer. Ou alors nous nous sommes encroûtés avec le temps.
    Mais ce qui est sur est que beaucoup qui ont voté Sarko , ne le défendent que pour la forme. Mais sur le fond , ils en ont marre, sauf qu’ils ne râlent pas chez les opposants , ils râlent entre eux. Il y en a dans ma famille aussi..Ma mère est en ALD et l’idée de payer à nouveau la redevance ne lui plait pas beaucoup . On l’avait prévenue.
    (Que veux-tu qu’il fasse étant la réponse ?). Mais elle est restée à l’époque où l’on pratiquait encore le code de l’honneur.
    Sarko est passé cette fois , il serait de toutes façons passé la fois d’après. Et je suppose qu’il va falloir se le trinquer un bon moment avant que les français "acceptent "l’idée que c’est un vrai danger pour l’humanité. Et qu’il n’est pas plus capable de diriger la France que des personnalités de gauche. C’est celui qui a donné la meilleure illusion aux français.
    A l’étranger , on ne l’aime pas beaucoup non plus. Nous passons pour un peuple d’égoistes ,frivoles et un peu abrutis sur les bords.
    Nous sommes plusieurs en ALD, mon mari , mon fils , ma mère pour des maladies chroniques.
    Et notre Allocation d’éducation pour enfant en situation de handicap a été baissée une première fois parce que notre gamin allait renter en école adaptée (le classique n’a pas les moyens , contrairement à ce qui a été dit d’assurer la meilleure scolarité à mon fils), on nous l’a baissée une deuxième fois après qu’il soit entré dans cette école et après l’élection de Sarko.)
    Quant à la prestation de compensation pour le handicap , tu aura seulement si tu demandes pas trop. !!! c’est ce que nous a dit le médecin de la MDPH. Quand on voit les prix du matériel adapté..
    Et dire que dans les familles de handicapés , beaucoup ont voté pour le "frimeur"
    persuadés ( comme ce gilbert montagné qu’il était le meilleur) et l’association dans laquelle , il est membre d’honneur ou je ne sais quoi a été viré mon mari de son boulot (de la manière la plus honteuse qui soit , une promesse de rappel qui n’a pas été honorée, alors que mon mari a aidé au démarage l’association des Artistes Aveugles sur Paris , mais depuis que la présidente est décédée, c’est un peu n’importe quoi)
    Voilà où nous allons.
    Et je ne parle pas de ce qui se passe dans les hôpitaux , il y a matière à écrire un article.!!!
    Quelle régression sociale,

    Répondre
  27. christie
    christie dit :

    repris sur le commentaire du Yeti:
    ‘"Agnès, nous arrivons petit à petit, je pense, au dénouement d’un épisode de notre histoire. Je ne sais ce qui adviendra. Mais pas sûr au bout du compte que les victimes les plus douloureuses soient les déshérités ou les classes moyennes.
    Rappelons-nous aussi que c’est à l’issue de ces crises sanctionnant des fins de cycle qu’ont été obtenues de haute lutte les avancées sociales les plus significatives (Front populaire 1936, par exemple)."

    De toute façon , cette fuite en avant ne pourra pas continuer comme ça . Un jour ou l’autre , il y aura des réactions. Ce qui se passe est je crois la pire partie de notre "belle histoire de France !" . On s’est moqué déjà énormément des français , mais là , cela dépasse tout ce que l’on peut imaginer. Ou alors nous nous sommes encroûtés avec le temps.
    Mais ce qui est sur est que beaucoup qui ont voté Sarko , ne le défendent que pour la forme. Mais sur le fond , ils en ont marre, sauf qu’ils ne râlent pas chez les opposants , ils râlent entre eux. Il y en a dans ma famille aussi..Ma mère est en ALD et l’idée de payer à nouveau la redevance ne lui plait pas beaucoup . On l’avait prévenue.
    (Que veux-tu qu’il fasse étant la réponse ?). Mais elle est restée à l’époque où l’on pratiquait encore le code de l’honneur.
    Sarko est passé cette fois , il serait de toutes façons passé la fois d’après. Et je suppose qu’il va falloir se le trinquer un bon moment avant que les français "acceptent "l’idée que c’est un vrai danger pour l’humanité. Et qu’il n’est pas plus capable de diriger la France que des personnalités de gauche. C’est celui qui a donné la meilleure illusion aux français.
    A l’étranger , on ne l’aime pas beaucoup non plus. Nous passons pour un peuple d’égoistes ,frivoles et un peu abrutis sur les bords.
    Nous sommes plusieurs en ALD, mon mari , mon fils , ma mère pour des maladies chroniques.
    Et notre Allocation d’éducation pour enfant en situation de handicap a été baissée une première fois parce que notre gamin allait renter en école adaptée (le classique n’a pas les moyens , contrairement à ce qui a été dit d’assurer la meilleure scolarité à mon fils), on nous l’a baissée une deuxième fois après qu’il soit entré dans cette école et après l’élection de Sarko.)
    Quant à la prestation de compensation pour le handicap , tu aura seulement si tu demandes pas trop. !!! c’est ce que nous a dit le médecin de la MDPH. Quand on voit les prix du matériel adapté..
    Et dire que dans les familles de handicapés , beaucoup ont voté pour le "frimeur"
    persuadés ( comme ce gilbert montagné qu’il était le meilleur) et l’association dans laquelle , il est membre d’honneur ou je ne sais quoi a été viré mon mari de son boulot (de la manière la plus honteuse qui soit , une promesse de rappel qui n’a pas été honorée, alors que mon mari a aidé au démarage l’association des Artistes Aveugles sur Paris , mais depuis que la présidente est décédée, c’est un peu n’importe quoi)
    Voilà où nous allons.
    Et je ne parle pas de ce qui se passe dans les hôpitaux , il y a matière à écrire un article.!!!
    Quelle régression sociale,

    Répondre
  28. Claudius
    Claudius dit :

    " … c’est sûrement de la faute au gel si les liquidités ne circulent plus"

    remarque avec le réchauffement climatique, les liquidités risquent de s’évaporer cet été.

    Je suis de l’avis de mc, c’est effectivement de la haine qui s’installe.

    Vu mon âge, j’ai débuté ma vie politique, ou plutôt ma conscience politique a débuté avec De Gaulle. Depuis 1958, à part la première année de Mitterrand (comme quoi l’âge n’exonère pas d’une dose de naïveté), j’ai toujours été déçu des gouvernements qui se sont succédés. Mais là, c’est un sentiment différend, le mépris est accompagné d’une bonne dose de haine pour ces gens, cette génération de politicards copains comme cochon qui considère la population (y compris celle qui a voté pour eux) comme des rats de laboratoire sur lesquels on tente (quechua, bien sûr) des expériences sociales, des régressions, des retours en arrière. Et cette bande de "happy few" regarde ça, l’oeil amusé comme les mômes qui, bousculant une fourmilière, rassasient leur curiosité en voyant les insectes affolés essayant de se réorganiser.

    Répondre
  29. bigoud
    bigoud dit :

    Le Père Nicolas, comme le Père Noël, est quand même bien aidé par les médias pour faire croire aux "braves gens" les plus grosses balivernes.

    La "foi de nos autruches" en regardant les JT des Pernaud et Cie béatement laisse à penser qu’il faudra encore un long moment avant qu’ils entrevoient la réalité.

    Répondre
  30. henri
    henri dit :

    Chère Agnés un bien beau billet ! Des comme ton papa, chacun doit en avoir au moins un dans sa famille (43% des votants ca fait du monde !), mais"il n’y a pire sourd que celui qui ne veut point entendre". Je rejoindrai également ce que dit, Le Yéti, ce systéme absurde avec des malades à sa tête arrive à son terme. Le pire, même s’il n’est jamais certain, est bien devant nous.

    Répondre
  31. henri
    henri dit :

    Chère Agnés un bien beau billet ! Des comme ton papa, chacun doit en avoir au moins un dans sa famille (43% des votants ca fait du monde !), mais"il n’y a pire sourd que celui qui ne veut point entendre". Je rejoindrai également ce que dit, Le Yéti, ce systéme absurde avec des malades à sa tête arrive à son terme. Le pire, même s’il n’est jamais certain, est bien devant nous.

    Répondre
  32. kobkob
    kobkob dit :

    1/ big up pour claudius et sa naïveté: la seule parenthèse aura à peine duré 12 mois, juste histoire de sauver les apparences…
    2/ big up à MC… même si ça fait mal à la gueule de le dire. Ca semble évident vu de chez moi que la haine risque de l’emporter largement lors d’éventuels futurs scrutins à coup de pavé, et ça ne permet pas en soi d’espérer un après plus bisounoursville, au contraire. Je vois d’ici les flashball se muer en automatiques, les tasers être employés à qui mieux mieux, les matraques se rallonger et les prisons se multiplier (ah, tiens non, c’est pas au futur ça, c’est déjà en cours).
    3/ juste une remarque de détail par rapport à ce billet qui remporte sinon toute mon adhésion: j’ai un petit pb avec le téléthon. Plus largement j’ai un gros problème avec tout ce qui permet de faire passer la pilule de la disparition de la solidarité au profit d’un "charité choisie". A mon sens, ce genre de guimauverie est emblématique de toutes les autres influences qui ont préparé le terrain à ce qui est précisément en train de nous arriver.
    Cela me permet de faire le lien avec un autre commentaire, celui, lapidaire, qui rappelle que le tarif des mutuelles vont augmenter…
    Et comment!
    Et pour cause, elles n’auront plus de mutuelle que le nom.
    Depuis la super réforme fillon, tout mécanisme de solidarité, de mutualisation entre les différentes catégories de la population (au premier rang desquelles actifs/retraités) est désormais proscrite, ni plus, ni moins. Ajoutez à cela que ces "mutuelles" doivent désormais se positionner en termes aussi concurrentiels que les assureurs (vous savez cette espèce non menacée qui a tant de mal à boucler ses fins de mois) et générer suffisamment de profit pour constiter de très confortables matelas de milliards d’euros pour amortir d’éventuelles dévissages des marchés et vous obtenez… les prémices d’un système de santé à l’américaine.
    Si si.
    Bon j’arrête là, mais moi aussi j’aimerais trouver des motifs d’espoirs (autres que vous tous) en cette fin d’année si froide. Si froide…

    Répondre
  33. Lib
    Lib dit :

    Toujours aussi sympa les billets d’ agnès, c est la premeière fois que je réagis, et je viens juste de finir de relire le cycle Fondation d’Aasimov. Une question me vient à l ‘esprit, serions nous , nous aussi , au début d’une crise Sheldon, si oui, nous devrions avoir les moyens de nous en sortir, si non la crise n ‘est pas encore à son paroxysme et il y a pire encore à attendre…

    Répondre
  34. Lib
    Lib dit :

    Toujours aussi sympa les billets d’ agnès, c est la premeière fois que je réagis, et je viens juste de finir de relire le cycle Fondation d’Aasimov. Une question me vient à l ‘esprit, serions nous , nous aussi , au début d’une crise Sheldon, si oui, nous devrions avoir les moyens de nous en sortir, si non la crise n ‘est pas encore à son paroxysme et il y a pire encore à attendre…

    Répondre
  35. Doomu Rewmi
    Doomu Rewmi dit :

    Ah la grosse déprime hivernale de l’année du Sarko!

    Pour en rajouter, je propose un scénario plus sombre encore pour cette fin de cycle. Une société avec trois groupes : une élite parasitaire, une masse paupérisée qui sert de force de travail et un groupe intermédiaire chargé de la sécurité de l’élite. Plus le parasitisme de l’élite se renforcera, plus la force de sécurité lui grossira et consommera les ressources. Cette société est forcéement totalitaire, probablement hyprocrite (elle ne reconnait pas son totalitairisme). Elle est intrinséquement instable mais elle peut durer longtemps avec le retrécissement progressif de l’élite. Quand elle s’éffondre elle laisse un monde détruit et vidé de ses ressources.

    Ce modéle de société a déjà existe plusieurs fois dans l’Histoire. Recemment avec l’Afrique du Sud sous Apartheid. Tout y etait : la masse des travailleurs, totalement soumis aux dictats des employeurs grace une prècarité artificelle basée sur les "PASS" , leurs structures familiales détruites par les migrations obligatoires, …etc.

    A un autre échelle, cela existe aussi entre monde developpé et sous developpé.

    La mondialisation libérale et la retraite des etats vers leurs fonctions regalienne (Police!) c’est un peu le début non ?

    Franchement je ne suis pas optimiste ….

    Répondre
  36. Croa
    Croa dit :

    "C’est comme si quelqu’un avait installé quelque part une énorme pompe à fric"… Et pour cause : LA POMPE EXISTE ET MARCHE à FOND !

    "j’ai un peu la sensation que la société manque de liquidités."… Là, au contraire cette impression est fausse car Il N’Y A JAMAIS TANT EU DE LIQUIDITEES disponibles ! C’est bien sûr, à cause de la pompe qui absorbe tout. Même que les banques en produisent toujours plus pour assouvir la machine qui, sans cela, tournerait à sec et gripperait. C’est bien sûr une fuite en avant et il vaudrait mieux tout arrêter car la pompe ne prend pas que le liquide en excès mais aussi (par effet Venturi dans les tuyaux percés?) à ceux qui triment, lesquels se retrouvent forcément de plus en plus fauchés malgrés les énormes disponibilités, CQFD !

    Pour donner au Téléthon il faut être crédule. La recherche instituée comme valeur suprême ne me convient guerre, personnellement. Quoique Dieu, qui ne constitue pas non plus un sauvetage, ne me convienne pas mieux mais je donne quant même un peu à mon curé qui est sympa après tout…
    Donner pour les Restau du coeur, voilà du concret ! Mais on se lasse un peu à soutenir une intolérable situation contre laquelle nous attendons éternellement les mesures de fond qui devraient constituer une priorité nationale. Le problème bien traité, il y a longtemps que les restau à Coluche auraient fermé !
    Ceci dit, oui, il y a bien de plus en plus de fauchés,

    §:o) comme démontré ci-dessus de toute façon. §:o)

    Répondre
  37. Croa
    Croa dit :

    "C’est comme si quelqu’un avait installé quelque part une énorme pompe à fric"… Et pour cause : LA POMPE EXISTE ET MARCHE à FOND !

    "j’ai un peu la sensation que la société manque de liquidités."… Là, au contraire cette impression est fausse car Il N’Y A JAMAIS TANT EU DE LIQUIDITEES disponibles ! C’est bien sûr, à cause de la pompe qui absorbe tout. Même que les banques en produisent toujours plus pour assouvir la machine qui, sans cela, tournerait à sec et gripperait. C’est bien sûr une fuite en avant et il vaudrait mieux tout arrêter car la pompe ne prend pas que le liquide en excès mais aussi (par effet Venturi dans les tuyaux percés?) à ceux qui triment, lesquels se retrouvent forcément de plus en plus fauchés malgrés les énormes disponibilités, CQFD !

    Pour donner au Téléthon il faut être crédule. La recherche instituée comme valeur suprême ne me convient guerre, personnellement. Quoique Dieu, qui ne constitue pas non plus un sauvetage, ne me convienne pas mieux mais je donne quant même un peu à mon curé qui est sympa après tout…
    Donner pour les Restau du coeur, voilà du concret ! Mais on se lasse un peu à soutenir une intolérable situation contre laquelle nous attendons éternellement les mesures de fond qui devraient constituer une priorité nationale. Le problème bien traité, il y a longtemps que les restau à Coluche auraient fermé !
    Ceci dit, oui, il y a bien de plus en plus de fauchés,

    §:o) comme démontré ci-dessus de toute façon. §:o)

    Répondre
  38. Déçu du socialisme
    Déçu du socialisme dit :

    ‘#30’: "La retraite des états vers leurs fonctions régaliennes" on a déjà trouvé mieux !

    Dans le dernier numéro spécial de "Courrier International", le souriant Michael Bloomberg, dont on nous annonce qu’il est "maire de New York et patron d’un empire financier", nous dit que "les villes n’attendent plus que l’Etat résolve leurs problèmes". Elles s’organisent toutes seules comme des grandes. Elles font même "beaucoup mieux que le gouvernement fédéral". Et "cela séduira demain de plus en plus de familles et d’entreprises"…

    Après le retour au XIX e siècle, le retour à l’antiquité, à des cités-emporium dirigées par des oligarques richissimes… Genre, env. 1000 av. JC ?

    Tout ça pour dire que je ne suis pas trop optimiste non plus.

    Répondre
  39. kobkob
    kobkob dit :

    "déçu du socialisme"?
    où en as-tu eu l’occasion? En France comme Claudius, entre mai et décembre 81, ou aux states après la mort de Debb ? lol
    je déconne…
    plus sérieusement, à quant la formation du parti des patropoptimistesdéçusdesfauxsocialos? (non je ne milite pas pour la LCR)

    Répondre
  40. kobkob
    kobkob dit :

    "déçu du socialisme"?
    où en as-tu eu l’occasion? En France comme Claudius, entre mai et décembre 81, ou aux states après la mort de Debb ? lol
    je déconne…
    plus sérieusement, à quant la formation du parti des patropoptimistesdéçusdesfauxsocialos? (non je ne milite pas pour la LCR)

    Répondre
  41. Déçu du socialisme
    Déçu du socialisme dit :

    @kobkob: très simple… j’en ai eu l’occasion en 97, quand notre ami et bienfaiteur Jospin a commencé à mettre en vente l’entreprise publique où je travaillais, après avoir juré le contraire six mois auparavant (avec les accents touchants d’homme sérieux et responsable qu’il savait si bien prendre).

    Je ne milite pas non plus pour la LCR… J’étais même plutôt tendance de Gaulle étant très jeune !! Il est vrai que lui disait "la politique de la France ne se décide pas à la corbeille" (i.e. la bourse). Actuellement, une telle déclaration serait considérée comme un symptôme de gauchisme !

    Répondre
  42. Déçu du socialisme
    Déçu du socialisme dit :

    @kobkob: très simple… j’en ai eu l’occasion en 97, quand notre ami et bienfaiteur Jospin a commencé à mettre en vente l’entreprise publique où je travaillais, après avoir juré le contraire six mois auparavant (avec les accents touchants d’homme sérieux et responsable qu’il savait si bien prendre).

    Je ne milite pas non plus pour la LCR… J’étais même plutôt tendance de Gaulle étant très jeune !! Il est vrai que lui disait "la politique de la France ne se décide pas à la corbeille" (i.e. la bourse). Actuellement, une telle déclaration serait considérée comme un symptôme de gauchisme !

    Répondre
  43. fabienne
    fabienne dit :

    agnès, vous vous en foutez certainement, mais… je vous aime bien, vous êtes une chic fille.
    merde, c’est noel, si j’ai envie d’offrir des choses même pas monétaires, j’ai le droit.
    voilà.

    Répondre
  44. fabienne
    fabienne dit :

    agnès, vous vous en foutez certainement, mais… je vous aime bien, vous êtes une chic fille.
    merde, c’est noel, si j’ai envie d’offrir des choses même pas monétaires, j’ai le droit.
    voilà.

    Répondre
  45. manu25
    manu25 dit :

    Il est une profession qui ne connait la crise en ce moment voire deux : les notaires et les créanciers; en pleines expansions ces deux professions de gros cons bin v’oui, vu la misère de nos contemporains, ils s’en foutes pleins les fouilles les manges cadavres. Ah la rance d’après un vrai régal…
    Demain si ce n’est déjà fait, les toubibs, les pompes funèbres enfin les services à la personnes de préférence et solvable Merde faut pas déconner…

    Répondre
  46. alain maronani
    alain maronani dit :

    Pour la crise (?) financière un lien américain tout à fait remarquable (www.counterpunch.org) et qui explique bien (The Collapse of the Modern Day Banking System) que le système (casino) financier ne peut résister à la renégociation des sub-prime en Mars ou Avril 2008 ( 400 milliards de $….) au déficit américain, etc.Les options et produits dérivés (indices, index, cdo, etc.) vont probablement permettre un crash à côté duquel la crise de 1929 fera pâle figure…..Tout ceci avait été concocté pour prendre la suite du crash de la net économie en l’an 2000. Les compagnies gagnent plus d’argent sur leurs opérations financières (spéculations) que sur la fabrique de produits intelligents. Les pauvres vont payer cher bien entendu tant qu’au discours sur la classe moyenne c’est de la boullie pour les chats….Il y a les possédants et les autres (70 % du patrimoine francais est détenu par 3 % de la population….) même chiffres au Canada ou je vis..
    Joyeux Noël….

    Répondre
  47. manu25
    manu25 dit :

    Il est une profession qui ne connait la crise en ce moment voire deux : les notaires et les créanciers; en pleines expansions ces deux professions de gros cons bin v’oui, vu la misère de nos contemporains, ils s’en foutes pleins les fouilles les manges cadavres. Ah la rance d’après un vrai régal…
    Demain si ce n’est déjà fait, les toubibs, les pompes funèbres enfin les services à la personnes de préférence et solvable Merde faut pas déconner…

    Répondre
  48. manu25
    manu25 dit :

    Il est une profession qui ne connait la crise en ce moment voire deux : les notaires et les créanciers; en pleines expansions ces deux professions de gros cons bin v’oui, vu la misère de nos contemporains, ils s’en foutes pleins les fouilles les manges cadavres. Ah la rance d’après un vrai régal…
    Demain si ce n’est déjà fait, les toubibs, les pompes funèbres enfin les services à la personnes de préférence et solvable Merde faut pas déconner…

    Répondre
  49. chomon
    chomon dit :

    En 1969 Pompidou disait 500 milles chômeurs et c’est l’explosion sociale.Dans les années 70 on dépassé le million de chomeur-ses, personne n’a bougé. Il a fallu attendre fin 97 pour que les chomeur-ses commencent a se moboliser
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvem

    Cela fait plus de 30 ans que la fracture sociale s’élargit. Cela a commencé dans la france d’en bas, depuis quelques années les classes moyennes sont touchées. Elles vont peut être se réveiller. La télévision c’est l’opium du peuple en général et des classes moyennes en particulier. Elles feraient mieux de fermer la TV et de lire la bible; le coran ou les védas; cela les stimulerait peut être.

    Au début du siècle dernier la france d’en bas était représentée par le PS et le PC. De nos jours elles est représentée par quelle organisation politique? Avec quel nouveau projet de société?

    Personne n’a sous le coude un nouveau projet de société pour le premier siècle du 3eme millénaire, et pour remonter le moral des troupes?
    Ce serait un beau cadeau de Noël, il n’est pas trop tard, il reste encore 8 jours. Prions

    Répondre
  50. chomon
    chomon dit :

    En 1969 Pompidou disait 500 milles chômeurs et c’est l’explosion sociale.Dans les années 70 on dépassé le million de chomeur-ses, personne n’a bougé. Il a fallu attendre fin 97 pour que les chomeur-ses commencent a se moboliser
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvem

    Cela fait plus de 30 ans que la fracture sociale s’élargit. Cela a commencé dans la france d’en bas, depuis quelques années les classes moyennes sont touchées. Elles vont peut être se réveiller. La télévision c’est l’opium du peuple en général et des classes moyennes en particulier. Elles feraient mieux de fermer la TV et de lire la bible; le coran ou les védas; cela les stimulerait peut être.

    Au début du siècle dernier la france d’en bas était représentée par le PS et le PC. De nos jours elles est représentée par quelle organisation politique? Avec quel nouveau projet de société?

    Personne n’a sous le coude un nouveau projet de société pour le premier siècle du 3eme millénaire, et pour remonter le moral des troupes?
    Ce serait un beau cadeau de Noël, il n’est pas trop tard, il reste encore 8 jours. Prions

    Répondre
  51. Fin de partie
    Fin de partie dit :

    Quand le français moyen aura enfin compris qui étaient les vrais parasites (et je ne suis pas en train de faire de la propagande pour l’UMP, le FN et autres groupuscules de droite extrême) et identifié ses ennemis de classe, on pourra s’occuper sérieusement des problèmes et les résoudre.

    Répondre
  52. Fin de partie
    Fin de partie dit :

    Quand le français moyen aura enfin compris qui étaient les vrais parasites (et je ne suis pas en train de faire de la propagande pour l’UMP, le FN et autres groupuscules de droite extrême) et identifié ses ennemis de classe, on pourra s’occuper sérieusement des problèmes et les résoudre.

    Répondre
  53. mc
    mc dit :

    @ Claudius, 25:

    J’ai parle de haine, mais aussi de colere, qui en est la version combattive et constructive.

    Par rapport a la haine, elle monte et nous ecopons. Savoir si nous ecopons, si nous ecoperons assez vite… c’est une autre histoire, mais faut surement continuer. Et si possible pas avec des cuillers a cafe.

    Faudrait aussi colmater les trous les plus gros. Et peut etre reprendre le gouvernail. Pour aller ou? Euh, y a quelqu’un qui a une carte? Et quelqu’un qui sait la lire? Et faudrait ptet savoir ou on est exactement?

    Comme tu vois, y a du boulot pour tout le monde, suffit pas de ramer. Mais bon, pour ramer, on rame, non?

    Ah, j’oubliais l’essentiel: garder le moral et le sens de l’humour. Parait que sur les barques des Vikings, yavait un mec charge de chanter!

    Répondre
  54. mc
    mc dit :

    @ Claudius, 25:

    J’ai parle de haine, mais aussi de colere, qui en est la version combattive et constructive.

    Par rapport a la haine, elle monte et nous ecopons. Savoir si nous ecopons, si nous ecoperons assez vite… c’est une autre histoire, mais faut surement continuer. Et si possible pas avec des cuillers a cafe.

    Faudrait aussi colmater les trous les plus gros. Et peut etre reprendre le gouvernail. Pour aller ou? Euh, y a quelqu’un qui a une carte? Et quelqu’un qui sait la lire? Et faudrait ptet savoir ou on est exactement?

    Comme tu vois, y a du boulot pour tout le monde, suffit pas de ramer. Mais bon, pour ramer, on rame, non?

    Ah, j’oubliais l’essentiel: garder le moral et le sens de l’humour. Parait que sur les barques des Vikings, yavait un mec charge de chanter!

    Répondre
  55. Croa
    Croa dit :

    à "Chomon" qui a écrit : «Au début du siècle dernier la france d’en bas était représentée par le PS et le PC. De nos jours elles est représentée par quelle organisation politique? Avec quel nouveau projet de société?»

    – Le "Parti de la France d’en bas" a vraiment existé ! C’est maintenant "La France en Action", laquelle a raté son émergence cette année en ne sachant pas éviter les peaux de bananes du système mafieu en place !

    Le projet est sur :
    http://www.lafranceenaction.fr

    Qu’on le sache tout de même !

    Répondre
  56. robert
    robert dit :

    Juste pour te dire merci.
    J’ai aussi essayé de remercier Sébastien Fontenelle pour son blog, mais les commentaires sont fermés.
    Merci encore, je me sens moins seul; il fait froid et le pire est encore à venir.
    A part ça il y a encore des gens formidables dans ce pays, sans ironie.

    Répondre
  57. Fin de partie
    Fin de partie dit :

    "La France en action", encore un parti de droite qui surfe sur la vague "je ne suis pas de droite mais du centre".

    Le centre n’existe pas, c’est juste une posture attentiste. Une fois au pouvoir, il n’y a plus de centre, il y’a juste la droite avec son idéologie habituelle: la société doit faire allégeance au monde de l’entreprise et au pouvoir aveugle (et absurde) de l’économie.

    Halte à l’imposture une fois pour toute !

    Répondre
  58. manu25
    manu25 dit :

    Bonsoir, et/ou selon malsoir,
    que du lourd sur les réponses nous voilà repartis sur les profondes pensées du 14 ème dail-lama, le général, Attali, Gallo (non il était pas là ce jour là) tout ça pour vilipender ce que nous criti-cons par ailleurs : les mauvais payeurs et l’appât du gain. On croit réver, que tu fasses du biz, tu conçois par avance (et sans pardonner) qu’il y aura poisson sous caillou (anguille sous roche) donc partant de ce simple constat maintes fois éprouvés, comment t’étonner alors des mauvais payeurs et des connards patentés.
    Quitte le mais ne le justifie pas.

    Répondre
  59. manu25
    manu25 dit :

    Bonsoir, et/ou selon malsoir,
    que du lourd sur les réponses nous voilà repartis sur les profondes pensées du 14 ème dail-lama, le général, Attali, Gallo (non il était pas là ce jour là) tout ça pour vilipender ce que nous criti-cons par ailleurs : les mauvais payeurs et l’appât du gain. On croit réver, que tu fasses du biz, tu conçois par avance (et sans pardonner) qu’il y aura poisson sous caillou (anguille sous roche) donc partant de ce simple constat maintes fois éprouvés, comment t’étonner alors des mauvais payeurs et des connards patentés.
    Quitte le mais ne le justifie pas.

    Répondre
  60. Fin de partie
    Fin de partie dit :

    Bizarrement ma boite mail hier était spammée avec un pourriel pour me fourguer une formation pour "en finir avec les impayés".
    Moi ca serait plutot les impayés de loyers, pas sûr que leur formation m’aide beaucoup 😎

    Répondre
  61. Fin de partie
    Fin de partie dit :

    Bizarrement ma boite mail hier était spammée avec un pourriel pour me fourguer une formation pour "en finir avec les impayés".
    Moi ca serait plutot les impayés de loyers, pas sûr que leur formation m’aide beaucoup 😎

    Répondre
  62. Fin de partie
    Fin de partie dit :

    Avec le réchauffement planétaire, c’est 250 millions de gens qui vont être obligés de fuir l’endroit où ils vivent dans un avenir plus ou moins rapproché et à une rapidité que l’on ignore ce qui équivaudra à une condamnation à mort pour beaucoup d’entre eux je le pressens.

    Pendant ce temps là, les vrais dirigeants du monde, ceux qui vivent dans des pays riches de l’exploitation du reste du monde et qui auront les pieds au sec pendant encore quelques temps, n’ont qu’un seul soucis pour la plupart, comment parvenir à avoir un taux de croissance à deux chiffres pour continuer à se goinfrer.

    Croissance qui va accélerer et/ou amplifier la catastrophe humanitaire annoncée et qui pourrait commencer brutalement et fortement.

    Répondre
  63. Fin de partie
    Fin de partie dit :

    Avec le réchauffement planétaire, c’est 250 millions de gens qui vont être obligés de fuir l’endroit où ils vivent dans un avenir plus ou moins rapproché et à une rapidité que l’on ignore ce qui équivaudra à une condamnation à mort pour beaucoup d’entre eux je le pressens.

    Pendant ce temps là, les vrais dirigeants du monde, ceux qui vivent dans des pays riches de l’exploitation du reste du monde et qui auront les pieds au sec pendant encore quelques temps, n’ont qu’un seul soucis pour la plupart, comment parvenir à avoir un taux de croissance à deux chiffres pour continuer à se goinfrer.

    Croissance qui va accélerer et/ou amplifier la catastrophe humanitaire annoncée et qui pourrait commencer brutalement et fortement.

    Répondre
  64. Ruobé
    Ruobé dit :

    Puisque l’on parle de la nécessité de changer le système, j’en profite pour parler de la CPRE, qui est une proposition de constitution altermondialiste.

    Elle contient quelques articles volontairement provocateurs qui seraient supprimés dans une version officielle, mais dans l’ensemble, elle serait parfaitement applicable et réglerait une bonne partie des problèmes générés par le capitalisme sans changer brutalement notre mode de vie puisqu’elle implémente une économie de marché, concurrentielle mais non-capitaliste (les entreprises privées sont remplacées par des fédérations de travailleurs).

    Je me propose d’ailleurs de décrire deux autres modèles de sociétés alternatives. Cela démontrera que le capitalisme (ultra-libéral ou "socialiste") n’est absolument pas le seul système possible et encore moins le meilleur. Et je ne suis pas le seul à proposer de telles alternatives.

    Le texte est ici :
    http://www.lulu.com/content/1480621

    Répondre
  65. Fin de partie
    Fin de partie dit :

    Une lettre envoyée au père Noel par un enfant débrouillard:

    Cher père Noel,
    Je sais que tu ne commences la distribution de jouets pas avant le 24 Décembre au soir mais je me tape depuis trop longtemps la honte auprès de mes camarades de classe parce que je n’ai pas de console WII que je t’ai demandée pour Noel.

    S’il te plait, pourrais tu demander à mes parents de me payer ce cadeau avant le 24 décembre.

    Cela te fera gagner du temps dans ta tournée et
    je sais que je peux te faire confiance pour que tu les rembourses après le 24.

    Merci d’avance.

    Répondre
  66. Le libéralisme pour les débutants
    Le libéralisme pour les débutants dit :

    Voui, camarades la fin du monde capitaliste est pour demain, comme hier, avant hier et comme chaque jour depuis 150 ans environ. Sauf qu’aujourd’hui comme hier, ça ne se produira pas et c’est tant mieux pour notre prospérité et notre liberté.

    Les problèmes de pouvoir d’achat (comme de chomage) sont largement dues à des mesures étatiques en France qui freinent l’activité économique et font exploser les couts du logement.

    Mesures etatiques dont vous voulez des couches supplementaires, pour vous plaindre ensuite que décidement il y a des problèmes de pouvoir d’achat… Le cycle vertueux d’une grande partie de l’extreme gauche française.

    Daniel T

    Répondre
  67. Croa
    Croa dit :

    à "Fin de partie"

    Tu devrait lire avec un peu plus d’attention!

    En écrivant "encore un parti de droite qui surfe sur la vague "je ne suis pas de droite mais du centre" tu n’engage que toi car ce n’est écrit nulle part !

    Quant au "centre" qui n’existe pas je veux bien te suivre, mais pas avec la même explication : Il ne peut y avoir "centre" entre deux pôles VIRTUELS proposés par des ploutocrates déguisés différemment. La preuve en est la politique dite "de gauche" des années 80, en fait déjà plus régressives que celle de De Gaulle des années 60 (présentée de droite), même si elle le fut moins que celle d’aujourd’hui qui ose carrément affirmer et justifier des objectifs plus asservissants encore pour la majorité (au sens strict comprenant aussi tous les imbéciles d’accord pour en prendre plein la gueule.)

    La seule alternative ne peut venir que "d’en bas", le jour où le peuple aura le courage de s’occuper LUI MÊME de ses affaires ET AUSSI de se sortir des pièges sémantiques où il veut bien se laisser enfermer ! §:x

    Répondre
  68. Croa
    Croa dit :

    à "Fin de partie"

    Tu devrait lire avec un peu plus d’attention!

    En écrivant "encore un parti de droite qui surfe sur la vague "je ne suis pas de droite mais du centre" tu n’engage que toi car ce n’est écrit nulle part !

    Quant au "centre" qui n’existe pas je veux bien te suivre, mais pas avec la même explication : Il ne peut y avoir "centre" entre deux pôles VIRTUELS proposés par des ploutocrates déguisés différemment. La preuve en est la politique dite "de gauche" des années 80, en fait déjà plus régressives que celle de De Gaulle des années 60 (présentée de droite), même si elle le fut moins que celle d’aujourd’hui qui ose carrément affirmer et justifier des objectifs plus asservissants encore pour la majorité (au sens strict comprenant aussi tous les imbéciles d’accord pour en prendre plein la gueule.)

    La seule alternative ne peut venir que "d’en bas", le jour où le peuple aura le courage de s’occuper LUI MÊME de ses affaires ET AUSSI de se sortir des pièges sémantiques où il veut bien se laisser enfermer ! §:x

    Répondre
  69. Fin De Partie
    Fin De Partie dit :

    Et bien sûr, le chômage n’a rien à voir avec la mondialisation et la part de plus en plus importante des richesses produites que s’accaparent ceux qui n’ont pas besoin de se lever tôt pour regarder leur gros paquets d’actions travailler?

    A quand "le libéralisme pour tromper les naifs égocentrés"? 😎

    Répondre
  70. Fin De Partie
    Fin De Partie dit :

    Et bien sûr, le chômage n’a rien à voir avec la mondialisation et la part de plus en plus importante des richesses produites que s’accaparent ceux qui n’ont pas besoin de se lever tôt pour regarder leur gros paquets d’actions travailler?

    A quand "le libéralisme pour tromper les naifs égocentrés"? 😎

    Répondre
  71. chris
    chris dit :

    AH le liberalisme ,j’adore ….

    Je lui prevois meme une fusion avec le grand banditisme ,j’attends avec impatience d’ailleurs ,miam ;miam …on va bouffer du cadre serpillere et du patron bling bling meme au petit dej …..

    On verra alors si nos gentils sarkozystes auront la cuillere assez longue pour diner avec le diable comme on dit ..

    Répondre
  72. Le libéralisme pour les débutants
    Le libéralisme pour les débutants dit :

    @croa

    "La seule alternative ne peut venir que "d’en bas", le jour où le peuple aura le courage de s’occuper LUI MÊME de ses affaires ET AUSSI de se sortir des pièges sémantiques où il veut bien se laisser enfermer !"

    On est d’accord ! C’est la définition du libéralisme ! Ne pas faire confiance à l’Etat pour faire ce que l’on peut faire soi-même ou en s’associant librement !

    @FinDePartie
    La mondialisation provoque des modifications des activitées dans chaque pays, mais le travail n’est pas une ressource rare. Il y en a beaucoup, beaucoup qui ne peut pas être délocalisé – y compris pour les personnes sans formation-.

    Répondre
  73. Le libéralisme pour les débutants
    Le libéralisme pour les débutants dit :

    @croa

    "La seule alternative ne peut venir que "d’en bas", le jour où le peuple aura le courage de s’occuper LUI MÊME de ses affaires ET AUSSI de se sortir des pièges sémantiques où il veut bien se laisser enfermer !"

    On est d’accord ! C’est la définition du libéralisme ! Ne pas faire confiance à l’Etat pour faire ce que l’on peut faire soi-même ou en s’associant librement !

    @FinDePartie
    La mondialisation provoque des modifications des activitées dans chaque pays, mais le travail n’est pas une ressource rare. Il y en a beaucoup, beaucoup qui ne peut pas être délocalisé – y compris pour les personnes sans formation-.

    Répondre
  74. Fin De Partie
    Fin De Partie dit :

    @Croa:

    Je n’ai pas précisé que le PS n’est pas un parti de gauche pour moi mais qu’il est, un parti social-liberal c’est à dire un parti de droite en fait.

    J’ai le grand tort d’utiliser l’expression "de gauche" comme synonyme de "anti-capitaliste".

    @Le libéralisme pour les débutants:
    Le mot "travail" est devenu une sorte de mot dépotoir.

    Le travail précaire, 1 heure par jour , par semaine, par mois, je connais cela très bien, à faire des trucs stupides et
    alliénant pour un salaire de misère, qui maintient bon nombre de gens dans une forme de servage.
    (1/3 des gens qui vivent dans la rue connaissent cela très bien aussi, les working-poors c’est un phénomène qui est en pleine essort, afin d’ atteindre le "plein-emploi" que s’est fixé le princident)
    C’est pour moi la seule réalité qui se cache derrière la mondialisation libérale et l’usage que tu fais de l’expression "le travail n’est pas une ressource rare".

    Si c’est la généralisation du travail précaire, qui transforme les hommes en animaux de somme abrutis par la répétition de taches dépourvues de sens que tu appelles de tes voeux merci de commencer à l’expérimenter par toi-même dans ta chair et dans ta tête.

    M’essuyer les pieds sur la têtes des autres pour m’élever au dessus de la mêlée des crèves la faim qui vont se battre pour être à la botte de particuliers et être payés à coup de CESU pour travailler une misérable poignée d’heures par semaine ce n’est pas la société que je veux.

    Répondre
  75. Fin De Partie
    Fin De Partie dit :

    @Croa:

    Je n’ai pas précisé que le PS n’est pas un parti de gauche pour moi mais qu’il est, un parti social-liberal c’est à dire un parti de droite en fait.

    J’ai le grand tort d’utiliser l’expression "de gauche" comme synonyme de "anti-capitaliste".

    @Le libéralisme pour les débutants:
    Le mot "travail" est devenu une sorte de mot dépotoir.

    Le travail précaire, 1 heure par jour , par semaine, par mois, je connais cela très bien, à faire des trucs stupides et
    alliénant pour un salaire de misère, qui maintient bon nombre de gens dans une forme de servage.
    (1/3 des gens qui vivent dans la rue connaissent cela très bien aussi, les working-poors c’est un phénomène qui est en pleine essort, afin d’ atteindre le "plein-emploi" que s’est fixé le princident)
    C’est pour moi la seule réalité qui se cache derrière la mondialisation libérale et l’usage que tu fais de l’expression "le travail n’est pas une ressource rare".

    Si c’est la généralisation du travail précaire, qui transforme les hommes en animaux de somme abrutis par la répétition de taches dépourvues de sens que tu appelles de tes voeux merci de commencer à l’expérimenter par toi-même dans ta chair et dans ta tête.

    M’essuyer les pieds sur la têtes des autres pour m’élever au dessus de la mêlée des crèves la faim qui vont se battre pour être à la botte de particuliers et être payés à coup de CESU pour travailler une misérable poignée d’heures par semaine ce n’est pas la société que je veux.

    Répondre
  76. Fanette
    Fanette dit :

    La frénésie des achats de Noël et le couple de vautours VIP font oublier aux gens qu’à côté de cela, on remet couche sur couche de la vaseline, le 1 janvier 2008 va être douloureux pour certains, je crois…
    Le français est con de nature, n’est ce pas Agnès ?Moi, je dis, "pas assez", tant que certains n’auront pas le nez dedans…Tiens mais je parle comme toi maintenant, tu déteinds sur moi de plus en plus ! Sais tu que pour RB seul un candidat Bové du 82 a répondu pour le moment…ça promet pour les municipales !
    Je t’embrasse.

    Répondre
  77. Fanette
    Fanette dit :

    La frénésie des achats de Noël et le couple de vautours VIP font oublier aux gens qu’à côté de cela, on remet couche sur couche de la vaseline, le 1 janvier 2008 va être douloureux pour certains, je crois…
    Le français est con de nature, n’est ce pas Agnès ?Moi, je dis, "pas assez", tant que certains n’auront pas le nez dedans…Tiens mais je parle comme toi maintenant, tu déteinds sur moi de plus en plus ! Sais tu que pour RB seul un candidat Bové du 82 a répondu pour le moment…ça promet pour les municipales !
    Je t’embrasse.

    Répondre
  78. Swâmi Petaramesh
    Swâmi Petaramesh dit :

    @Agnès : Viens donc faire un tour au centre commercial de Lyon Part-Dieu ou à la FNAC Bellecour un dimanche… Tu risques davantage d’être étouffée que de parvenir à atteindre le rayon de n’importe-ouak que tu cherches, et le passage à la caisse vaut la queue que va se taper le petit chanoine à l’entrée du purgatoire…

    Répondre
  79. Minium
    Minium dit :

    Oui mais là Swâmi tu prends "le plus grand centre commercial d’Europe en centre ville" dans une ville que j’ai trouvée bien friquée quand j’y ai habité quelques mois.
    Bon, ici pas vraiment l’euphorie non plus : à l’hyper il n’y avait pas de foie gras frais. Par contre, des piles de grosses boites de confit de canard. Possible que certains commerçants fassent la gueule après ces fêtes.

    Mais chez nous, c’est mimi comme tout : comme c’est une ville de vieux, vraiment plein de vieux, eh bien il y a des guirlandes lumineuses dans les vitrines de déambulateurs, pansements, bouteilles à oxygène… Si si, véridique :-\

    Répondre
  80. Minium
    Minium dit :

    Oui mais là Swâmi tu prends "le plus grand centre commercial d’Europe en centre ville" dans une ville que j’ai trouvée bien friquée quand j’y ai habité quelques mois.
    Bon, ici pas vraiment l’euphorie non plus : à l’hyper il n’y avait pas de foie gras frais. Par contre, des piles de grosses boites de confit de canard. Possible que certains commerçants fassent la gueule après ces fêtes.

    Mais chez nous, c’est mimi comme tout : comme c’est une ville de vieux, vraiment plein de vieux, eh bien il y a des guirlandes lumineuses dans les vitrines de déambulateurs, pansements, bouteilles à oxygène… Si si, véridique :-\

    Répondre
  81. Fin De Partie
    Fin De Partie dit :

    A Paris, on se croirait dans une ruche d’abeilles survoltées

    Il y’a une foule partout mais surtout dans et à proximité des commerces qui vendent les trucs chinois qui servent de cadeaux de Noel ici.
    Le plus absurde dans l’histoire, c’est que le jour de Noel n’est probablement pas un jour de congé pour les chti chinois et qu’ils triment donc comme à l’ordinaire pendant que des chti enfants français bien gras ouvrent leur paquets cadeaux.

    Au moment de Noel , j ai l’impression que toute la France (le monde entier?) se presse dans les commerces parisiens pour ne pas déroger à l’obligation institutionnalisée par le commerce de faire des cadeaux ce jour là précisément comme si les autres 364 jours de l’année n’existaient pas.

    Pour ceux qui l’auraient oublié, le jour de Noel est une fête religieuse qui célèbre la naissance du Christ l’homme-dieu qui s’est parait il sacrifié pour sauver les hommes.
    (il ne les a pas (encore?) sauvés de la barbarie libérale semble t il )

    Ce jour là devrait être la "fête" de la spiritualité et non pas la fête du commerce qui se fait de plus en plus totalitaire.

    Les supermarchés et les grands magasins sont devenus des temples où faire la prière "au veau d’or": on sort sa carte bleue, on l’introduit dans le lecteur et le miracle s’accomplit: tu repars avec ton caddy plein alleluyah!

    Je me surprends à attendre le retour de Moise qui descendrait de sa montagne et pulvériserait à coups de rayon laser tous les impis-hérétiques ou nous casserait les tablettes de la loi sur la tronche 😎

    Répondre
  82. Fin De Partie
    Fin De Partie dit :

    A Paris, on se croirait dans une ruche d’abeilles survoltées

    Il y’a une foule partout mais surtout dans et à proximité des commerces qui vendent les trucs chinois qui servent de cadeaux de Noel ici.
    Le plus absurde dans l’histoire, c’est que le jour de Noel n’est probablement pas un jour de congé pour les chti chinois et qu’ils triment donc comme à l’ordinaire pendant que des chti enfants français bien gras ouvrent leur paquets cadeaux.

    Au moment de Noel , j ai l’impression que toute la France (le monde entier?) se presse dans les commerces parisiens pour ne pas déroger à l’obligation institutionnalisée par le commerce de faire des cadeaux ce jour là précisément comme si les autres 364 jours de l’année n’existaient pas.

    Pour ceux qui l’auraient oublié, le jour de Noel est une fête religieuse qui célèbre la naissance du Christ l’homme-dieu qui s’est parait il sacrifié pour sauver les hommes.
    (il ne les a pas (encore?) sauvés de la barbarie libérale semble t il )

    Ce jour là devrait être la "fête" de la spiritualité et non pas la fête du commerce qui se fait de plus en plus totalitaire.

    Les supermarchés et les grands magasins sont devenus des temples où faire la prière "au veau d’or": on sort sa carte bleue, on l’introduit dans le lecteur et le miracle s’accomplit: tu repars avec ton caddy plein alleluyah!

    Je me surprends à attendre le retour de Moise qui descendrait de sa montagne et pulvériserait à coups de rayon laser tous les impis-hérétiques ou nous casserait les tablettes de la loi sur la tronche 😎

    Répondre
  83. Swâmi Petaramesh
    Swâmi Petaramesh dit :

    @Minium : eh bien il y a des guirlandes lumineuses dans les vitrines de déambulateurs, pansements, bouteilles à oxygène…

    Rhaà, cet été, je me suis baladé dans quelques petites villes sympatoches du Périgord… Un magasin de matériel médical qui fait le coin, mitoyen avec une pharmacie voisine d’un "pompes funèbres" lequel est situé à coté d’un magasin orthopédique jouxtant un magasin de fauteuils de vioques et matelas anti-escarres tout proche d’un fleuriste "couronnes et articles funéraires" situé en face d’une autre pharmacie…

    Avec un rayon de soleil, les vieilles pierres sont jolies et les enfants des touristes hollandais écladerirent dans les rues de leurs grandes dents du mileu écartées une glace à la fraise à la main qui dégouline sur le bitume par 34°, mais tu te dis que fin novembre, le bled doit être à se mettre une balle, sinon tout le chargeur.

    @Fin De Partie : la naissance du Christ l’homme-dieu qui s’est parait il sacrifié pour sauver les hommes.

    Oh oui, fais-moi rire encore ! Une bonne rigolade comme ça, ça vaut presque un orgasme 😀

    Répondre
  84. chris
    chris dit :

    Mouai croyez en un vieux conseil d’ancien forain , la foule ne fait pas le bizness ,bien au contraire ,trop de treppe empeche la vente ……mais bon le blaireau y croit lui …..

    Paradoxalement en ce moment , c’est dans les petits clients de la crise qu’on gagne notre vie niveau centre d’appels en ce moment …les fraichements licencies ou les desesperes de fin de droit ou de la radiation frenetique ……tout ce monde qui cree sa petite boite ,son centre d’appel subventionné ….

    Et avec ceux la ,nous autres les petites boites de la crise ,on parle le meme language …..ca squizze les gros editeurs qui font figure de voleurs du coup .

    Ca rejoint le dernier Ken Loach en sommes !!!

    On s’en fout de Sarkozy nous autres , c’est deja un has been avec ses talonnettes et sa tronche de beauf …….on est deja rentre en ultra liberalisme brutal ….

    On attend plus que ceux de l’est pour pouvoir bouffer du Medefien en toute inpunite ……a force d’avoir attendu la gauche ,hein …

    Répondre
  85. chris
    chris dit :

    Mouai croyez en un vieux conseil d’ancien forain , la foule ne fait pas le bizness ,bien au contraire ,trop de treppe empeche la vente ……mais bon le blaireau y croit lui …..

    Paradoxalement en ce moment , c’est dans les petits clients de la crise qu’on gagne notre vie niveau centre d’appels en ce moment …les fraichements licencies ou les desesperes de fin de droit ou de la radiation frenetique ……tout ce monde qui cree sa petite boite ,son centre d’appel subventionné ….

    Et avec ceux la ,nous autres les petites boites de la crise ,on parle le meme language …..ca squizze les gros editeurs qui font figure de voleurs du coup .

    Ca rejoint le dernier Ken Loach en sommes !!!

    On s’en fout de Sarkozy nous autres , c’est deja un has been avec ses talonnettes et sa tronche de beauf …….on est deja rentre en ultra liberalisme brutal ….

    On attend plus que ceux de l’est pour pouvoir bouffer du Medefien en toute inpunite ……a force d’avoir attendu la gauche ,hein …

    Répondre
  86. areuh
    areuh dit :

    le père noël n’est pas une ordure, ce n’est qu’un r’miste, un chômeur, un intermitant, payé au smig par un patron menteur qui aime bien que les n’enfants croient à ses mensonges.
    Noël, c’est la fête des enfants du patron qui se fait un max de tunes…
    Il m’étonne que ces patrons n’aient pas pensé à faire la même chose à pâques, des œufs énormes avec deux pieds…
    Je rentre en dépression de fêtes de fin d’années, merde.

    Répondre
  87. areuh
    areuh dit :

    le père noël n’est pas une ordure, ce n’est qu’un r’miste, un chômeur, un intermitant, payé au smig par un patron menteur qui aime bien que les n’enfants croient à ses mensonges.
    Noël, c’est la fête des enfants du patron qui se fait un max de tunes…
    Il m’étonne que ces patrons n’aient pas pensé à faire la même chose à pâques, des œufs énormes avec deux pieds…
    Je rentre en dépression de fêtes de fin d’années, merde.

    Répondre
  88. manu25
    manu25 dit :

    Comme il enfume son monde le pantin a talonnettes, le voilà qu’il nous fait le jogger fou au pied des pyramides, 53 % de nos con-temporains ont voté pour ce mégalo même pas drôle, dire qu’il va falloir ce le taper 15 où 20 ans, ce nain de jardin, avec ses frasques, ses poufs, et l’argent des bollore and co et le notre, tout ça pour l’entendre nous dire que les privilégiés sont ceux qui gagnent 1500 euros et prennent leurs retraites à 55 ans…
    Allez je me casse de cette France de merde… Bom dia Brazil!!!

    Répondre
  89. chris
    chris dit :

    Mouai ,d’autant plus que la fin du sarkozysme risque de sonner bien avant l’heure prevue …..a la vitesse supersonique ou y grille ses dernieres munitions …

    Un escroquerie ,une carambouille , y a des phases precises et la on est deja a la conclusion…..

    Pensez que si je pensais que le sarko nanard avait vocation a pas s’user rapidos ,j’aurais deja migre vu ma double nationalite avec un enfer ultraliberal ,un vrai ……au moins les choses sont claires la bas ,faut juste une tres longue cuillere pour pouvoir manger …

    Non ici ,c’est l’apres Sarko qui risque d’etre interessant …..un vide absolu bien prometteur .

    Et pis pour ceux que ca tente ,effectivement pour gouter a l’ultraliberalie sous forme de gazon ,Agnes a raison , pas besoin d’aller loin ……passez juste une frontiere hexagonale et vous y serez .

    Répondre
  90. chris
    chris dit :

    Mouai ,d’autant plus que la fin du sarkozysme risque de sonner bien avant l’heure prevue …..a la vitesse supersonique ou y grille ses dernieres munitions …

    Un escroquerie ,une carambouille , y a des phases precises et la on est deja a la conclusion…..

    Pensez que si je pensais que le sarko nanard avait vocation a pas s’user rapidos ,j’aurais deja migre vu ma double nationalite avec un enfer ultraliberal ,un vrai ……au moins les choses sont claires la bas ,faut juste une tres longue cuillere pour pouvoir manger …

    Non ici ,c’est l’apres Sarko qui risque d’etre interessant …..un vide absolu bien prometteur .

    Et pis pour ceux que ca tente ,effectivement pour gouter a l’ultraliberalie sous forme de gazon ,Agnes a raison , pas besoin d’aller loin ……passez juste une frontiere hexagonale et vous y serez .

    Répondre
  91. manu25
    manu25 dit :

    A la grande différence que si l’herbe ailleurs n’est, certes pas plus verte, les autochtones ont moins à perde que dans ce pays de semi-propriétaires arcboutés sur leurs crédits à la propriété dans leurs fulgurances "laisser un patrimoine aux n’enfants afin qu’il n’est pas la vie de cons et de veaux qu’on a eu". Ha ha ha… A part la revente de la bicoque pour s’installer dans un coin moins perdus, qu’est ce qu’ils ont à taper les n’enfants du patrimoine familiale…
    Il n’y a pas si longtemps je regardais une photo de mon grand père datant de 1936 en grève à la sortie de l’usine, que liaient ces personnes si différentes : des jeunes des vieux… Rien sinon qu’ils n’avaient rien à perdre sinon améliorer le quotidien.
    A l’époque tous étaient locataires, pas où peu de voitures etc…
    Donc pas de gros fil à la patte qui puisse entraver leurs désirs d’améliorations de conditions de vie… Pensaient ils engendrer des sur endettés et des inconditionnels de la conso sans entraves ???
    Le rêve d’une vie meilleure a fini le jour où la propriété est devenue religion. Alors l’autre nain sur ses ergots il a beau jeu de nous prendre pour des buzes de première et de nous promettre la guerre (du fric) à la moindre rébellion.

    Répondre
  92. manu25
    manu25 dit :

    A la grande différence que si l’herbe ailleurs n’est, certes pas plus verte, les autochtones ont moins à perde que dans ce pays de semi-propriétaires arcboutés sur leurs crédits à la propriété dans leurs fulgurances "laisser un patrimoine aux n’enfants afin qu’il n’est pas la vie de cons et de veaux qu’on a eu". Ha ha ha… A part la revente de la bicoque pour s’installer dans un coin moins perdus, qu’est ce qu’ils ont à taper les n’enfants du patrimoine familiale…
    Il n’y a pas si longtemps je regardais une photo de mon grand père datant de 1936 en grève à la sortie de l’usine, que liaient ces personnes si différentes : des jeunes des vieux… Rien sinon qu’ils n’avaient rien à perdre sinon améliorer le quotidien.
    A l’époque tous étaient locataires, pas où peu de voitures etc…
    Donc pas de gros fil à la patte qui puisse entraver leurs désirs d’améliorations de conditions de vie… Pensaient ils engendrer des sur endettés et des inconditionnels de la conso sans entraves ???
    Le rêve d’une vie meilleure a fini le jour où la propriété est devenue religion. Alors l’autre nain sur ses ergots il a beau jeu de nous prendre pour des buzes de première et de nous promettre la guerre (du fric) à la moindre rébellion.

    Répondre
  93. monsieur Poireau
    monsieur Poireau dit :

    C’est comme si les gens croyaient que les choses sont intangibles.
    La France sera toujours le pays des droits de l’homme et de la couverture sociale. C’est une données aussi fiable que le drapeau tricolore.
    Jamais ça ne pourra changer, c’est comme ça…

    Ça va leur faire drole quand ils vont rouvrir les yeux et qu’on leur aura piquer non seulement les chaussures mais aussi le sapin sous lequel elles étaient !
    🙂

    Répondre
  94. monsieur Poireau
    monsieur Poireau dit :

    C’est comme si les gens croyaient que les choses sont intangibles.
    La France sera toujours le pays des droits de l’homme et de la couverture sociale. C’est une données aussi fiable que le drapeau tricolore.
    Jamais ça ne pourra changer, c’est comme ça…

    Ça va leur faire drole quand ils vont rouvrir les yeux et qu’on leur aura piquer non seulement les chaussures mais aussi le sapin sous lequel elles étaient !
    🙂

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *