Silence

En ce moment, je me tais.

Non pas que je n’ai rien à dire. Mais parce que j’ai la sensation d’être arrivée au bout des mots.

Plus je vois la tournure que prennent les événements, plus je lis les réactions de part et d’autre, et plus j’ai envie de me tirer dans une baraque au fin fond de l’Islande.

Je crois bien que c’est le flot de haine autour de cette histoire de polygamie qui m’a coupé la chique. Que dire devant ça? "La France va mal, c’est la faute aux polygames". Si le bon peuple marche dans la combine, ce n’est plus la peine d’écrire, ce n’est plus la peine d’expliquer, de comprendre, de commenter. On croirait une loterie pour bas du Front :

  • "Et pour le chômage, c’est la faute à qui?"

Tournez petites boules du rejet ordinaire

  • "c’est les feignasses!"

Merde, celle-là, j’aurais pu la trouver toute seule!

Du coup, il n’y a plus rien à dire. Sarko triomphe. Dans les sondages. Dont une société est tenue par madame MEDEF.

Pour meubler mon silence, j’ai regardé un film. Enfin, plutôt un documentaire. Memoria del Saqueo, mémoire d’un saccage. Retour sur 25 ans d’ultralibéralisme en Argentine. D’intéressants parallèles se dessinent entre l’histoire des Argentins et la nôtre. Ils ont juste un peu d’avance sur nous. Mais si peu. Pendant que certains se félicitent de la vente d’EDF, de l’état d’urgence, de la chasse aux chômeurs et de ce genre de choses, il convient de se taire et de regarder ce film. En silence.

25 réponses
  1. je pleure en silence
    je pleure en silence dit :

    pleurons, en silence! et alors revivifiés nous recommencerons le combat. Contre? je ne sais trop qui, quoi, … je connais mes rèves, mes espoirs, mais comme dit la maxime de rezo, espérer ce n’est pas vouloir (Alain). J’ai peur. Je pleure en silence. Je ne sais que faire. Je ne fais rien. J’attend que cela passe et cela ne passe pas : ce n’est même pas un cauchemar!

    Répondre
  2. Pietro
    Pietro dit :
                                                    Chère Agnès Je comprends ton désarroi, je comprends ta colère. Ce silence assourdissant face à l'arrogance et la stupidité de l'Etat UMP, cette absence de réaction, devant des mesures qui ouvrent la porte à toutes sortes d'abus (l'état d'urgence) et des "opinions",ça et là égrénées, que l'on croyait désuètes (ah, la polygamie!) ont de quoi faire peur. Sache en tout que tu n'es pas seule à être révoltée par tout ça.                                               A+
    Répondre
  3. Don juan
    Don juan dit :

    Hélas c’est devenu la norme – je viens de me fâcher à ce sujet sur un forum – pour être dans la norme, il faut être :

    • antisyndicaliste,
    • sarkozyste,
    • contre ces faignasses de chômeurs,
    • contre ces nantis de fonctionnaire, sauf la BAC qui fait un travail remarquab’ ma bonne dame.

    Je dois avouer que j’en ai aussi un peu ras la casquette, heureusement que le futur candidat PS me fait rêver aux lendemains qui chantent … snif.

    Répondre
  4. el ryu
    el ryu dit :

    Je partage ton désaroi, ca me coupe la chique tout ça. Mais ne crois pas trop aux sondages/ Rien de plus facile à manipuler… N’oublie pas les dèrnières élections. Le décalage reste important entre les discours des politiques et l’opinion générale.

    Répondre
  5. Frédéric
    Frédéric dit :

    On se remonte le moral ? Allez :

    http://www.pcinpact.com/actu/newsg/24925.htm

    « Professionnels, trouvez gratuitement vos nouveaux salariés ! Particuliers, trouvez gratuitement votre future nounou, profs à domicile, etc. et consultez l’opinion des personnes ayant déjà fait appel à leur service .» Voilà comment est introduit JobDealer, ce nouveau site sur le marché de l’emploi. Le visiteur découvrira là que « le chômage n’est pas une fatalité. Vous avez maintenant accès à toutes nos offres d’emploi et de services sous forme d’enchères inversées ».

    Répondre
  6. Tomek
    Tomek dit :

    c’est d’un triste…. même constat par chez moi, et encore plus désolant de voir des proches qui tiennent des discours effrayants. C’est à ce moment qu’on se dit que plus rien ne peut arrêter le nabochef de l’ump, qu’il est déjà trop tard (tout le monde sur écoute ?), qu’il a déjà trop bien manoeuvré…
    et que l’Islande ça a l’air joli, non ? pffff…..

    Répondre
  7. lecailloudansla chaussure
    lecailloudansla chaussure dit :

    Un coup de blues… c’est l’automne qui arrive, le froid, le ciel gris,… car enfin, rien n’a vraiment changé. Tout au plus une certaine parole se libère-t-elle. Et je ne suis pas certain que ça profitera à Sarkozy, d’ailleurs. Et puis qu’il soit élu ou pas, est-ce que ça va vraiment changer quelque chose ? Lui ou Villepin ou Chirac ou… (je vais essayer de ne pas être trop méchant avec les socialistes, mais je dois prendre sur moi). C’est pas les élections qui changent la vie. Par contre ton travail, Agnès, tous ces articles, tous ces lecteurs, oui ça aide. Ca participe d’une prise de conscience qui se généralise grâce à des médias « décalés » même s’ils ne sont pas parfaits. Et toute cette conscience qui prend forme, qui se documente, qui crie, qui râle, qui se plaint, qui grogne, qui pleure, qui est triste mais aussi qui croît, qui espère, qui cherche, qui réfléchit, peut-être un jour finira-t-elle par dénicher une voie, par trouver un moyen d’action, un levier sur lequel jouer. On nous construit un monde de haine et d’égoïsme alors de toutes nos forces luttons et commençons déjà par ne pas baisser les bras, par ne pas se replier sur soi-même, sur son petit univers familial/amical où, parfois, les choses sont rassurantes. Gardons les yeux ouverts et les sens en alerte. Communiquons. Infatigablement. Eclairons. Décryptons. Montrons. Apprenons. Partageons.

    Répondre
  8. hobo
    hobo dit :

    bjr, egoistement, j’espere que non, que vous continuerez, parce que j’ai (nous?) besoin de vous , comme j’espere un petit peu que vous avez besoin de nous! c’est comme dans les cités, si les ceusses qui reussissent, savent parler, savent rire, se tirent, qu’est-ce qu’il reste? les « glandus » qui coulent, glandus au potentiel enorme, mais qui ont besoin de certains talents, (ils en ont d’autres!). Tres pompeusement, j’ai l’impression qu’il y a des Justes dans cette bataille (re-tres pompeusement!) des gens comme vous, comme Etienne Chouard, comme le prof du blog : http://cdh.typepad.com/cdh/2005/11/des_choses_sans.html#comment-11443207

    ça fait du bien (meme si c’est egoiste de ma part!) euh…bon courage, de toute façon, quoique vous fassiez vous resterez une juste!(meme en Islande!)

    Répondre
  9. Sarkoboy
    Sarkoboy dit :

    Allez les gars et les loulouttes ! On arrete de chouinotter ! Elle est pas belle la vie ? Ce CAC qui prend près de 20% depuis le 1er janvier, mes impots sur le revenus qui baissent, … c’est pas beau tout ca ? Alors on arrete la sinistrose, on adopte la positive attitude, et on va vite se ballader sur le site de l’espoir:

    Répondre
  10. didou
    didou dit :

    bonjour, Je partage tout à fait ton état d’esprit, mais il ne faut pas se décourager. J’ai l’impression qu’il y a deux mondes : le monde virtuel des statistiques, des médias actuels qui reflète une pensée que nous ne patageons pas, qui fait peur, qui nous rejette et qui nous rend moroses. Cependant, je reprends espoir avec des personnes comme toi, tout se passe par le net maintenant, alors continue ton combat, nous en avons besoin. Et n’oublie pas que le monde du silence, c’est à dire les gens qui nous entourent, que l’on n’entend pas pour le moment car plus ou moins endormis par les berceuses médiatiques, car plus ou moins dans le doute, un jour se réveilleront. Courage. mais l’islande c’est pas mal non plus ;))

    Répondre
  11. Merome
    Merome dit :

    Je suis moi-même en proie aux pires doutes, ça doit être la saison…
    Dès lors, deux alternatives possibles :
    – On attend la catastrophe. Qu’elle soit écologique, sociale, politique, nucléaire, n’a que peu d’importance, on y va tout droit, et ça sera l’occasion d’une vraie prise de conscience générale, et d’un rebond.
    – On passe la vitesse supérieure pour faire passer des idées. Comment, ça j’en sais rien, mais je suis intimement persuadé que la solution ne viendra pas d’en haut. C’est bien à nous qu’incombe cette tâche. Donc, sus aux forums, sus aux blogs, sus aux commentaires, diffusons les idées, les bonnes, diffusons les infos, celles qui font mal, et profitons de ce formidable média qu’est internet pour le faire. J’ai remarqué que la plupart de mes articles de blogs sont formidablement bien indexés par Google. Même sur des sujets où je suis parfaitement ignare. Je suis sûr que Le Monolecte est dans le même cas (tapez donc « hauts murs » dans Google, Agnès ne travaille pourtant pas dans le bâtiment !). Bref, on a un réel pouvoir. Trackbackons à mort. Google-bombons jusqu’à l’écoeurement. Il en restera forcément quelque chose.

    Le forum francophone le plus fréquenté est celui de HFR (http://forum.hardware.fr), il s’y déroule nombre de débats politiques, écologiques, où toutes les idées s’affrontent. Il est possible, si on est suffisamment nombreux et motivés, de renverser là-bas la tendance au sarkozisme rampant. Il faut beaucoup de patience, un peu de talent, mais la force du nombre de témoignages fera le reste. Viendez !

    Répondre
  12. leon
    leon dit :

    Vous en voulez de l’action ? En voilà.

    Destroyaferrari.com

    Ca n’existe pas mais ça serait amusant. L’idée est d’acheter une Ferrari avec 200 000 personnes.
    Puis de la détruire.
    La réduire en limaille de fer.
    La mettre dans un grand bocal en verre.
    Et l’exposer dans un musée de la lutte contre la vitesse et la violence routière…

    Vous détestez les bagnoles de luxe synonymes de la vitesse frééénééétique de ce monde de con?

    Rassurez-vous c’est normal et vous n’êtes pas seul (e).

    Faisons-nous plaisir !

    Utilisons le net et nos réseaux pour rassembler le pognon ( une euros, une livre, un dollar par personne….! Compte bloqué chez le notaire, garanti sans arnaque ! )

    On en achete une d’occase et après on la passe à la meuleuse électrique dans une immense fête relayée par toutes les webcams du monde….!

    QUI veut bien écrire le site? je paye l’hébergement.

    Allez !!!! Action !!!!!!!

    Basta blabla.

    Peut-être que vous jugerez ça inutile, adolescent et que ça ne fait rien avancer mais dans l’intervalle, on avance, on fait des choses, c’est drôle surréaliste, provocant. C’est actif…!

    De quoi faire enrager tous les beaufs de la Terre!

    Vous avez dit prise de conscience? Il reste bien deux cent miles déconneurs sur terre quand même ??!

    Si ça se trouve en deux semaines ca fait le tour de la planète…. Dans trois mois on la limaille entourés de quatre cents caméras. Comment? donner de la visibilité ?

    Action !!!!

    Léon

    Et comme disait un surréaliste (je ne sais plus lequel): « Tout ce qui dit non à l’immense bétise de cette machine lancée à toute allure, je l’appelle mon espoir, ma jeunesse, mon souffle ».

    Répondre
  13. Aska
    Aska dit :

    Amusant. Acheter une ferrari et la détruire tout de suite, c’est vraiment le stade ultime de la société de consommation… La portée artistique/culturelle est intéressante, essayez d’obtenir une subvention de l’état.

    Répondre
  14. michel974
    michel974 dit :

    on doit se peler en islande, même autour des geysers, on doit se peler. je préfère mon caillou de l’océan indien. à défaut de geyser, on a un volcan, pas de racisme, quelques cons (si si, je m’occupe du recensement, mais des cons tres sains, qui dépassent pas la ligne front). et puis de l’espoir. à défaut de croire en sarko, croire en l’âme en humaine, c’est déjà une belle utopie. quand je lis certains d’entre vous, je me dis que rien n’est perdu, qu’il y a plein de raison d’espérer. tient, je vais aller saluer le caillou dans la godasse, el ryu (pas de torpédo…où en est-il). en attendant le retour en périgord de notre islandaise favorite.

    Répondre
  15. Natacha
    Natacha dit :

    C’est marrant moi aussi devant tant de haine ou plutôt de réflexion et raisonnement du type « la société marche sur la tête et ça choque pas », j’ai comme envie de me retirer dans un trou dans le Larzac, le desert, loin, loin de toutes ces agitations stériles…. a quoi bon s’égosiller dans une foule qui ne rêve que de consommer, qui a oublier de penser.

    Une minute de silence….

    Répondre
  16. nathalie
    nathalie dit :

    michel> Oui, mais notre caillou, si loin qu’il paraisse, est quand même bien ancré dans ce monde, et n’échappe malheureusement pas au gang sarko… Même s’il est vrai que la connerie y est bien moins grave !

    Aggie, ma poule, l’inertie serait-elle la solution ? Rhm… Non, j’ai rien dit. 😉

    Natacha, le malheur de l’homme… c’est l’homme ! Alors finalement, je me dis parfois que nous arrivons peut-être au bout de notre brève et flamboyante histoire, et que les fourmis et les rats se démerderons beaucoup mieux sans nous…

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *