Articles

Le dimanche, on fait rien comme des gros manches

Déjà que le débat reste musclé ici autour de l'histoire de l'ouverture des commerces le dimanche, ce même billet sur AgoraVox a déclenché des réactions... que je ne saurais trop qualifier, de peur de me faire lyncher à coup de figues molles et brûlée vive devant la foule en furie.
Le sujet avait l'air plutôt superficiel, le ton était volontairement incisif avec plein de petites gouttelettes putrides de provocation, mais au final, j'ai dû passer à côté de mon objectif premier : ouvrir le deuxième niveau de lecture de la problématique de l'ouverture des commerces le dimanche, à savoir la banalisation tout au long de la semaine.

Au sujet de l'ouverture des commerces le dimanche

Certes, je bosse le dimanche. Mais c'est moi qui le décide, parce que j'organise mon travail comme je l'entends.
Donc, je bosse le dimanche, ce qui fait que j'ai peu de temps pour écrire au sujet du travail le dimanche.
Heureusement, je prend toujours le temps de papoter avec mes potes actuchômistes sur les forums et voici ma modeste contribution à ce qui devrait être un grand débat de société : la place relative du travail dans notre organisation sociale (je ferai mieux un peu plus tard, promis!).

Happiness

Je crois que la plus grande arnaque de tous les temps, c'est d'avoir faire croire au maximum de gens qu'il était nécessaire de rechercher le bonheur, que c'était un droit, voire un devoir.

La valeur de la vie humaine

... ou les marchandages obscènes des petits boutiquiers de l'existence.

Je dis, argent, trop cher
trop grand
La vie n'a pas de prix
Ainsi chantait dans les années 80 Jean-Louis Aubert du Groupe Téléphone.
"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits", mais pour la valeur monétaire... c'est le marché qui décide!

Ikéa family

Le petit dernier a fait une poussée de croissance? Vous avez brûlé la table en formica héritée de votre grande tante? Vous en avez marre de manger par terre?
Heureusement, Ikéa est là!