Articles

Le grand silence

Dans moins de deux mois, nous sommes censés voter. Ça a l'air bête, mais plus ça va et plus j'ai l'impression que le vote est un truc bien trop sérieux pour être laissé au peuple.

Black out général contre Hadopi

« Cet appel est un hommage rendu aux citoyens néo-zélandais qui ont pu faire entendre la raison à leur gouvernement. Il s'agit d'un remix, d'une réappropriation d'une idée qui, comme la culture, n'existe que pour être partagée. Ce sont ceux qui traitent leurs clients de " pirates " et les députés qui votent leurs lois qu'il faudrait déconnecter !»
« Le Net s'est fait pour et par ses utilisateurs. Quelques entreprises archaïques et les politiciens qui tentent de le contrôler n'ont toujours pas compris comment fonctionnait le Net. Tous ensemble nous sommes infiniment plus intelligents et puissants qu'eux et devons le leur montrer, agir pour protéger nos libertés et l'architecture ouverte du réseau. »

Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net

Notification de licenciement pour causes réelles et sérieuses

M. Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA,

Au cours de la mobilisation préalable du 29 janvier 2009, vous avez été informé que le peuple français envisageait une mesure de licenciement à votre égard.

Les absents ont toujours tort

Hier, c'était manif au bled en chef, malgré la tempête Klaus qui n'en finit plus de perturber la vie quotidienne des Gascons.

Nos valeurs communes : égalité

Cher petit Papa Noël,
Je ne suis pas sûre que tu as ouvert un service après-vente, mais vu ce qui nous est arrivé, avec mon petit frère, ce serait une bonne idée.

L'illusion démocratique au service du capitalisme

La démocratie est généralement considérée comme le moins pire des systèmes politiques. Ce terme générique, car recouvrant une vaste déclinaison d'expressions du pouvoir exercé au nom du peuple, jouit toujours d'un préjugé plus que favorable. Le problème, c'est qu'entre l'Agora antique et l'Amérique d'Obama, l'idée même de démocratie est devenue un vaste fourre-tout hétéroclite.

À gauche toute!

Soyons clairs : je suis dans une grande période de doute quant à la validité de notre modèle politique et à la légitimité même de la démocratie représentative et de ses rituels, néanmoins, ce matin, un petit communiqué au coin d'un blog m'a fait un immense plaisir.

Le jour où rien ne changea

En plein cœur de la tourmente financière mondiale, les élections américaines suscitent une attente bien au-delà de leur portée réelle.

Prends-en de la graine!

Le premier des droits de l'homme, c'est celui de se nourrir correctement.
Sans accès à la nourriture, tout le reste n'est que tartufferie.

Ceci n'est pas une crise

Depuis quelques jours, il y a un concert de tamtam dans la volière et c'est la panique à bord. Il n'est plus possible d'avoir la moindre petite connexion médiatique (journaux, radio, TV, web) sans se retrouver littéralement submergé par un tsunami de hurlements échevelés : c'est la crise, c'est la crise, c'est la crise !
Ça a l'air de franchement chier dans le ventilo, vu comme cela...

Miniver report

En vérité, je vous le dis : celui qui croit en Ma Parole sera sauvé, mais le mécréant qui refuse de regarder en face la lumière de Ma vérité, celui-là, il va en chier des ronds de chapeaux.

La tentation du pire

Indignations, frustrations, colère et impuissance : un bien mauvais cocktail d'émotions nous étreint face à la grande récession sociale alimentée chaque jour un peu plus par les coups bas de nos dirigeants, à peu près partout dans le monde.

Bienvenue au bled

Et bien oui, toujours là, comme une vieille tique féroce qui aurait planté ses crochets dans le cul d'un chien galeux. Mais voilà, il faut bien vivre, et l'essentiel de mon effort de guerre se focalise aujourd'hui à travailler toujours plus (doit être l'heureux, l'autre jean-foutre !) pour juste faire face aux dépenses quotidiennes, comme le fuel, qui a pris 20 % depuis que nous sommes arrivés, il y a 6 mois, au seuil de l'hiver... qui n'en finit pas, en plus !

La concurrence, c'est bon pour ton poil!

Ne jamais perdre de vue que la construction européenne actuelle se fait essentiellement sur ce socle, c'est à dire sur l'idée que la concurrence libre et non faussée est le modèle grâce auquel nous allons cavaler cheveux au vent vers un avenir radieux sur fond de soleil levant.

Le blues des bleds

Alors que la course à l'échalote des municipales est sur le point d'être lancée à couilles rabattues, petit tour dans un des ces microbleds qui font le charme des paysages de France.

La posture du râleur debout

Il y a des microcosmes où le retour d'ascenseur est un art qui ferait pâlir d'envie les héritiers de monsieur Otis.
Il y en a d'autres où on se renvoie le monte-charge, non pas qu'il y a quoi que ce soit à y gagner, mais juste parce qu'on en a envie, parce qu'on veut partager une petite joie discrète et flamboyante.

Le crépuscule des baltringues

Ils sont beaux, ils sont beaux, mes socialos! Pour un d'acheté, quatre offerts... jusqu'à liquidation du stock!