Sélectionner une page

Les objecteurs

On vit dans un monde de petits soldats. C’est juste qu’on ne s’en rend pas trop compte. Mais c’est exactement ça qu’on nous apprend dès le plus jeune âge : marche ou crève. En plus enrobé, mais c’est l’idée. Si tu veux comprendre dans quel monde tu vis, tu regardes jouer les petits en maternelle. Ceux qui parlent avec une voix d’écureuils sous acide et qui ont encore des gestes à la fois patauds...

Les objecteurs

Les objecteurs

On vit dans un monde de petits soldats. C’est juste qu’on ne s’en rend pas trop compte. Mais c’est exactement ça qu’on nous apprend dès le plus jeune âge : marche ou crève. En plus enrobé, mais c’est l’idée. Si tu veux comprendre dans quel monde tu vis, tu regardes...

Les objecteurs

On vit dans un monde de petits soldats. C’est juste qu’on ne s’en rend pas trop compte. Mais c’est exactement ça qu’on nous apprend dès le plus jeune âge : marche ou crève. En plus enrobé, mais c’est l’idée. Si tu veux comprendre dans quel monde tu vis, tu regardes jouer les petits en maternelle. Ceux qui parlent avec une voix d’écureuils sous acide et qui ont encore des gestes à la fois patauds...

Les objecteurs

On vit dans un monde de petits soldats. C’est juste qu’on ne s’en rend pas trop compte. Mais c’est exactement ça qu’on nous apprend dès le plus jeune âge : marche ou crève. En plus enrobé, mais c’est l’idée. Si tu veux comprendre dans quel monde tu vis, tu regardes jouer les petits en maternelle. Ceux qui parlent avec une voix d’écureuils sous acide et qui ont encore des gestes à la fois patauds...

Les objecteurs

On vit dans un monde de petits soldats. C’est juste qu’on ne s’en rend pas trop compte. Mais c’est exactement ça qu’on nous apprend dès le plus jeune âge : marche ou crève. En plus enrobé, mais c’est l’idée. Si tu veux comprendre dans quel monde tu vis, tu regardes jouer les petits en maternelle. Ceux qui parlent avec une voix d’écureuils sous acide et qui ont encore des gestes à la fois patauds...

Les objecteurs

On vit dans un monde de petits soldats. C’est juste qu’on ne s’en rend pas trop compte. Mais c’est exactement ça qu’on nous apprend dès le plus jeune âge : marche ou crève. En plus enrobé, mais c’est l’idée. Si tu veux comprendre dans quel monde tu vis, tu regardes jouer les petits en maternelle. Ceux qui parlent avec une voix d’écureuils sous acide et qui ont encore des gestes à la fois patauds...

lire plus

Flops en stock

L’industrie du DVD est en plein essor, c’est maintenant devenu la seconde vie d’un film, voire même sa seule espérance. Détour par deux films qui se sont vautrés en salles, l’un à juste raison, l’autre de manière nettement plus inexplicable.

Chroniques de la violence ordinaire

La plupart du temps, je l’ai un peu mauvaise de payer la redevance TV, moi qui ne capte aucune chaîne en hertzien et qui doit donc payer un abonnement au satellite pour avoir la télé. Un peu comme une double peine : tu ne captes rien, donc tu paies 2 fois!
Mais il arrive des fois où France 2 est à la hauteur de sa mission de service public et nous offre, comme un vrai cadeau, des programmes de qualité.

La guerre blanche

Branle-bas de combat au Ministère de la Santé! Les petits soldats en blanc sont sur le pont. Les épidémies de l’hiver n’ont qu’à bien se tenir!

Un moral d’acier

C’est exactement ce qu’il fallait pour participer au concours d’attaché territorial jusqu’au bout. C’est ce qu’il faut aussi quand au retour, on s’aperçoit que nos sites ont été victimes d’un hacker : maintenant, qu’on a bétonné les failles de sécurité, on pense que Le Monolecte ne sera plus débranchable… non, mais!

Bête de concours

Internet est comme un aimant, mon blog comme un boulet (si, si!), je ne m'en éloigne jamais vraiment. Même quand je voyage, même quand je sors, je me demande ce que je pourrais bien en rapporter pour nourrir Le Monolecte et pour distraire les quelques égarés de la...

Le goût du travail

Le goût du travail

A l’occasion de la mobilisation du samedi 5 février 2005, je publie un des mes anciens textes, d’il y a deux ans, mais qui reste malheureusement toujours d’actualité.
En fin de billet, vous trouverez les liens vers le récit de mon samedi de manifestation, le texte précédent illustrant une partie des raisons qui m’ont poussée à y aller.

Merci de votre soutien

Soutenir Le Monolecte, concrètement!

Mon dernier livre

Comprendre l'antisémitisme
Version papier : 13€HT

Crédit photo couverture : ©Beth Jusino

Version numérique

Livre numérique Comprendre l'antisémitisme
Agnès Maillard
Le Monolecte
6,49 €

Commentaires récents

Mes réseaux sociaux

  • Mastodon
  • Seenthis
  • Sens Critique
  • Diaspora
  • Flickr
  • Instagram
  • LinkedIn
  • Page Facebook
  • Profil Facebook
  • Twitter
  • Viadéo

Catégories

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930