La vie du Monolecte

Le Monolecte prend le stylo au vol

Parce qu'il n'y a pas que la politique, la crise, les nazes, les mauvaises nouvelles, un monde qui marche à l'envers et le plus grand braquage de tous les temps qui n'en finit pas de tous nous ruiner, je me suis laissé entraîner par de drôles de fréquentations bloguesques dans une petite aventure d'écriture collective.
Pour se changer les idées, le début de mon cadavreski, rien que pour vous. Et si ça vous a plu, vous pouvez vous goinfrer tout le bouquin.

Stand by

Là, pour cause de déménagement, je perds ma connexion Internet et je ne sais quand je la retrouverai. Ce billet pour prévenir que les rétroliens sont suspendus sur tout le blog et que les commentaires passent en mode modérés à priori.…

Mise au point

En ayant eu son quart d'heure de célébrité sur le réseau, ce blog a attiré des lecteurs de tous horizons, avec des avis tranchants et bien marqués. C'est une bonne chose que de ne pas ronronner entre soi. Mais quand ça tourne au pugilat à longueur de commentaire, ça finit par lasser.