Milles milliards de petits pas

Comme le rappelait l’ami CSP, si aujourd’hui c’était l’anniversaire du princident, demain, ça va être sa fête. Face aux milliers de milliards de jetons dilapidés en pure perte dans la soi-disant économie réelle, aux milliers de milliards d’heures de travail et de revenus arrachés aux salariés de la planète, face à tous les coups de canif, voire de hache, que prend la démocratie, jour après jour, aller battre le pavé en cadence est bien le moins que nous puissions faire pour nous exprimer.

Exprimer notre refus de payer la facture des errements d’un système qui nous écrase, nous méprise, nous utilise pour mieux nous jeter après usage. Exprimer notre refus de voir l’avenir de nos enfants sacrifié pour le profit de quelques-uns, notre refus d’une santé au rabais, d’une justice de classe, d’une école en vrac, de services publics indigents, d’une vieillesse de misère après une vie de larbins. Notre refus d’un monde injuste et inhumain.

Demain, partout en France nous allons unir nos milliers de milliards de petits pas pour leur coller un magistral coup de pied au cul.


Points de rendez-vous.

Powered by ScribeFire.

4 réponses
  1. Lionel
    Lionel dit :

    Respect à mes voisins français, éternels râleurs et rouspéteurs, graine de révolte toujours prête à éclore et à ouvrir les yeux de leurs voisins. De la part d’un voisin belge dont le peuple ne se soulève plus que pour des faits divers et dont la capacité de révolte a été noyée dans une tradition concensuelle menant à l’immobilisme.

    Répondre
  2. Chompitiarve
    Chompitiarve dit :

    @Lionel

    "Respect à mes voisins français, éternels râleurs et rouspéteurs, graine de révolte toujours prête à éclore et à ouvrir les yeux de leurs voisins"

    Heu……

    Sans doute, sans doute, mais tu sais, dans le genre comateux, notre beau pays vachement universel et toussa a pas mal approfondi depuis quelques années …
    Et notre pittoresque rouspétance, bien canalisée par TF1, ça peut devenir une infecte chasse à l’employé des chemins de fer, et franchement, pas de quoi être fier …

    Il me semble que si j’avais un chouïa de fibre patriotique, je me sentirais supplémentairement con, ces temps-ci …
    Je demanderas bien mon rattachement à la Belgique, mais y serai-je moins schizophrène qu’ici ?…
    😉

    Alors avant de manifester outre-raison tant de déférence à notre belle nation qui ronfle sur ses lauriers depuis si longtemps qu’elle semble avoir à peine noté le passage de l’huissier et la razzia générale sur ses meubles, voyons ensemble dans les jours qui viennent, s’il nous reste encore une goutte de verte énergie
    "à la grecque", disons, ah,
    le berceau de la civilisation …

    Et pourquoi pas ?

    🙂

    @Agnès
    A propos du climat, private joke …
    T’ imagine sans doute encore mieux aujourd’hui la bobine du "réfugié climatique" qui doit mendier son passage aux horteusbires avant de commencer à pouvoir espérer se trouver un début de hâvre ? …

    D’la b(r)ise …
    🙂

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *