La vie rêvée des tanches

Dimanche, je n’ai eu qu’une seule et unique pensée : ne pas mourir aujourd’hui!

Le sage dit que l’on doit vivre chaque journée comme si c’était la dernière.
Il a parfaitement raison.
Le problème, c’est qu’il y a des journées dont on ne peut concevoir qu’elles constituent notre dernière action sur cette terre.

Dimanche dernier, j’ai donc enquillé plus de 10 heures de ménage, norme 2 étoiles. Récurage du sol au plafond de l’ancienne maison, tout est passé sous les fourches caudines de mon éponge imbibée de Saint-Marc Lessive.

Nettoyer une maison à fond, c’est dans les 50 heures de boulot en tout. Dans des positions pas forcément très confortables. Avec force d’huile de coude. Mais dimanche, c’était le dernier jour avant la remise des clés. La touche finale. La chasse aux nids à crasse les plus inaccessibles. Les finitions. Le dernier coup de wassingue avant fermeture définitive. C’est d’ailleurs à ce moment que tout a manqué basculé définitivement. Ce qui m’a sauvée, c’est un changement de tête et une bonne dose d’épuisement. La vieille serpillière à franges montrant d’évidents signes de faiblesse, je l’ai retirée de son manche métal afin d’en visser une autre de compétition que je suis allée chercher dans une autre pièce. Mais au retour, je ne trouve plus le manche en métal. Finalement, je me rabats sur un vieux manche en bois tout patiné et vlaffff, me voilà à passer le savon noir avec abondance d’eau sur les carrelages.
10 heures de nettoyage dans les pattes. Quiconque me connaît trouve l’image risible.
La nuit est tombée. J’en ai plein le dos. J’ai le cerveau qui tourne en mode routine. De temps à autre, je pense aux Chinois pour lesquels ceci constitue une journée ordinaire. Avant la suivante. Identique. Tu m’étonnes que certains travailleurs aient des espérances de vie réduites. J’ai les poumons douloureux à force de respirer des vapeurs de tout et n’importe quoi.
Il me faut juste en finir.

Arrivée dans les chiottes, extinction des feux abrupte. J’appelle monsieur Monolecte : Tu peux rebrancher le général, je n’y vois plus rien, mais j’ai bientôt fini? – Ben, non, je n’ai rien fait. – Ben rebranche. – J’y vois rien!

Heureusement, j’ai toujours une lampe torche sur moi. Je descends au tableau électrique de la cave : impossible de relancer le jus. Ha, on dirait qu’il y a un court-jus. C’est bien notre veine. Le dernier jour, un dimanche soir à 20h00. J’en ai plein le cul. Je finis à la lampe torche et on se casse. On verra demain à la lumière du jour.

En fait, c’est moi qui ai déclenché le court-circuit. Car le radiateur des toilettes a toujours eu un fil qui pendouille dessous, monté n’importe comment avec un domino. On s’en fout, on ne chauffe pas les toilettes. Mais en nettoyant derrière le radiateur, j’ai déplacé le fil dénudé et j’ai fait contact avec la serpillière imbibée d’eau. Bien sûr, je n’ai rien senti : par le plus grand des hasards, j’ai monté la serpillière sur un manche en bois.
J’ai manqué quitter ce monde non pas sur un bon mot, mais sur un dernier coup de wassingue : on meurt toujours par là où on a pêché, me balance monsieur Monolecte en ricanant.

En attendant ma dernière heure de gloire, je déballe des cartons dans  la nouvelle casbah perdue au fond de la cambrousse profonde, en houspillant chaque jour France Telecom pour qu’ils nous établissent une ligne compatible avec l’ADSL.

Pour l’instant, quand je décroche, c’est radiofriture : Ben oui, mais vous êtes les derniers sur cette ligne, vous avez le dernier emplacement, et bien sûr, c’est le plus pourri. Pour les deux maisons après qui se construisent, il va falloir que les proprios soient patients : nous allons devoir tirer une nouvelle ligne depuis le répartiteur qui est de l’autre côté de la colline.

Il faut dire ce qui est : je vois pratiquement un technicien télécom chaque jour de la semaine, y compris le samedi. Et à chaque fois, il découvre que la section de câble changée par le collègue de la veille n’était toujours pas la bonne. Bientôt, ils auront recâblé la moitié de mon nouveau bled.

Et alors, je reviendrai!

38 réponses
  1. mc
    mc dit :

    Un grand merci pour ce cours ménager. Faut dire que mon ignarderie (ou ignardise, ou peut-être ignarditude?) en ce domaine n’a d’égale que ma mauvaise volonté. Je rajoute une bonne dose de mauvaise foi depuis que je sais à quel point on peut polluer l’air de sa maison en prétendant la nettoyer.

    Donc, les sites merveilleux sur lesquels tu nous a orienté(e)s m’ont (presque) donné envie de devenir une bonne ménagère écolo. Vinaigre, bicarbonate de soude, wassingue et savon noir quel merveilleux quarté-plus.

    L’incident du court circuit m’a rappelé à temps que faire le ménage, en plus d’être fatigant et polluant est DANGEREUX!

    Et bonne chance pour ton ADSL, peur que tu sois pas encore sortie de l’auberge…

    Répondre
  2. mc
    mc dit :

    Un grand merci pour ce cours ménager. Faut dire que mon ignarderie (ou ignardise, ou peut-être ignarditude?) en ce domaine n’a d’égale que ma mauvaise volonté. Je rajoute une bonne dose de mauvaise foi depuis que je sais à quel point on peut polluer l’air de sa maison en prétendant la nettoyer.

    Donc, les sites merveilleux sur lesquels tu nous a orienté(e)s m’ont (presque) donné envie de devenir une bonne ménagère écolo. Vinaigre, bicarbonate de soude, wassingue et savon noir quel merveilleux quarté-plus.

    L’incident du court circuit m’a rappelé à temps que faire le ménage, en plus d’être fatigant et polluant est DANGEREUX!

    Et bonne chance pour ton ADSL, peur que tu sois pas encore sortie de l’auberge…

    Répondre
  3. ko
    ko dit :

    Au début, j’ai eu un peu honte, mais on s’y fait : chez moi, c’est une aide-ménagère qui s’occupe des gros travaux de ménage..

    Nan, pas sur la tête ! Il se trouve que je suis en coloc, avec deux hommes, et une petite fille (pas mienne) à temps partiel : alors l’aide ménagère, pour les gros trucs une fois par semaine, c’est la seule solution pour ne pas se coltiner de sérieux problèmes de coloc ! (t’as pas fait les chiottes… tu nettoies jamais la cuisine… la salle de bains est crade… on voit rien à travers les vitres…).

    Par contre, c’est super difficile de lui faire adopter des techniques écolo. J’y vais pas à pas, mais elle a ses propres réflexes. Après tout, c’est elle la pro ! Mais c’est moi qui achète les produits… gnark-gnark-gnark…

    Sinon, pour dire quelque chose de plus intéressant, tu nous manques, M’âme Monolecte ! On pense bien à toi, avec tes cartons, les nouvelles habitudes à prendre, les lieux à s’approprier, et les câbles et les techniciens à amadouer.
    Allez, un petit mantra pour que l’ADSL te soit accordée au plus vite, pour les siècles des siècles, Hugh ! OÔÔÔM-ôôôm-ÔÔÔÔMMMMM…

    Répondre
  4. ko
    ko dit :

    Au début, j’ai eu un peu honte, mais on s’y fait : chez moi, c’est une aide-ménagère qui s’occupe des gros travaux de ménage..

    Nan, pas sur la tête ! Il se trouve que je suis en coloc, avec deux hommes, et une petite fille (pas mienne) à temps partiel : alors l’aide ménagère, pour les gros trucs une fois par semaine, c’est la seule solution pour ne pas se coltiner de sérieux problèmes de coloc ! (t’as pas fait les chiottes… tu nettoies jamais la cuisine… la salle de bains est crade… on voit rien à travers les vitres…).

    Par contre, c’est super difficile de lui faire adopter des techniques écolo. J’y vais pas à pas, mais elle a ses propres réflexes. Après tout, c’est elle la pro ! Mais c’est moi qui achète les produits… gnark-gnark-gnark…

    Sinon, pour dire quelque chose de plus intéressant, tu nous manques, M’âme Monolecte ! On pense bien à toi, avec tes cartons, les nouvelles habitudes à prendre, les lieux à s’approprier, et les câbles et les techniciens à amadouer.
    Allez, un petit mantra pour que l’ADSL te soit accordée au plus vite, pour les siècles des siècles, Hugh ! OÔÔÔM-ôôôm-ÔÔÔÔMMMMM…

    Répondre
  5. les marques
    les marques dit :

    euh, agnés, fais gaffe coté FT… ils ont une tendance à facturer chaque intervention inefficace, depuis qu’ils ont adopté les méthodes du marché …

    sinon, pour te rassurer coté électricité , j’ai y a peu découvert pourquoi une prise marchait pô depuis longtemps … euh, faut s’intéresser à son installation électrique, moi je dis …. pasque on a tendance à vivre dangereusement sans le savoir …

    Répondre
  6. les marques
    les marques dit :

    euh, agnés, fais gaffe coté FT… ils ont une tendance à facturer chaque intervention inefficace, depuis qu’ils ont adopté les méthodes du marché …

    sinon, pour te rassurer coté électricité , j’ai y a peu découvert pourquoi une prise marchait pô depuis longtemps … euh, faut s’intéresser à son installation électrique, moi je dis …. pasque on a tendance à vivre dangereusement sans le savoir …

    Répondre
  7. mc
    mc dit :

    "tendance à facturer chaque intervention inefficace"

    Oui, je me suis fait avoir une fois, il a graboté dans mes prises téléphoniques, décrété que c’était humide, ça a marché une semaine et ça m’a coûté 80 euros.

    La fois suivante, mon fils a pris les devants, affirmé qu’il avait tout vérifié (liste adhoc que je serais bien incapable de reproduire) que ça venait pas de chez nous, qu’on avait déjà été arnaqués et qu’en aucun cas il ne rentrerait dans la maison.

    Résultat, le gars s’est payé en ma compagnie toutes les boîtes de connexion des environs (fallait voit la gueule des raccords à l’intérieur, oulala!) sans trop savoir lesquelles correspondaient à notre connexion, et depuis ça marche (presque) en permanence.

    Il a été hyper sympa et plein de bonne volonté.

    Répondre
  8. Rilo
    Rilo dit :

    Oh ! Tu connais « wassingue » ? T’es du Nord ?

    Et pour le fil qui pendouille avec un domino… Oh, c’est pas sérieux ! Faut pas… C’est pas bien… (Ça aurait pu être un enfant) ! C’est pas bien, il ne faut pas recommencer…

    Et pour le technicien France Telecom… si tu dit que c’est toi « Le Monolecte », peut-être qu’il t’installera la fibre optique (à l’œil) ? Peut-être… on ne sait jamais ?

    Répondre
  9. Rilo
    Rilo dit :

    Oh ! Tu connais « wassingue » ? T’es du Nord ?

    Et pour le fil qui pendouille avec un domino… Oh, c’est pas sérieux ! Faut pas… C’est pas bien… (Ça aurait pu être un enfant) ! C’est pas bien, il ne faut pas recommencer…

    Et pour le technicien France Telecom… si tu dit que c’est toi « Le Monolecte », peut-être qu’il t’installera la fibre optique (à l’œil) ? Peut-être… on ne sait jamais ?

    Répondre
  10. Le Yéti
    Le Yéti dit :

    Re-bonjour Agnès,

    Si tu as un moment, passe donner ton coup de main désormais averti à la maison. Parce que moi aussi je déménage (et pas seulement du ciboulot) !

    PS : installation électrique certifiée conforme aux normes européennes.

    Répondre
  11. Le Yéti
    Le Yéti dit :

    Autre chose, je me permets, un peu hors-sujet, de relayer ici un massage urgent de la Ligue des Droits de l’Homme, repris par RESF.

    Le message :

    message <<< extrêmement urgent >>> pour les sans papiers

    Chers amis,
    Des sources sérieuses prévoient pour aujourd’hui, vendredi 19 octobre
    une rafle d’une ampleur sans précédent, à la faveur des difficultés de communication et de la mobilisation sur d’autres enjeux d’un certain nombre de citoyens actifs.
    Si vous avez la possibilité de joindre des sans papiers autour de vous, conseillez-leur vivement, dans toute la mesure du possible, de ne pas sortir de chez eux aujourd’hui.

    Amicalement,
    Jean-Pierre Dubois.
    http://www.ldh-france.org

    Répondre
  12. Le Yéti
    Le Yéti dit :

    Autre chose, je me permets, un peu hors-sujet, de relayer ici un massage urgent de la Ligue des Droits de l’Homme, repris par RESF.

    Le message :

    message <<< extrêmement urgent >>> pour les sans papiers

    Chers amis,
    Des sources sérieuses prévoient pour aujourd’hui, vendredi 19 octobre
    une rafle d’une ampleur sans précédent, à la faveur des difficultés de communication et de la mobilisation sur d’autres enjeux d’un certain nombre de citoyens actifs.
    Si vous avez la possibilité de joindre des sans papiers autour de vous, conseillez-leur vivement, dans toute la mesure du possible, de ne pas sortir de chez eux aujourd’hui.

    Amicalement,
    Jean-Pierre Dubois.
    http://www.ldh-france.org

    Répondre
  13. nattfodd
    nattfodd dit :

    Ca me rappelle mon appart parisien et les prises qui sortaient littéralement des murs avec des fils qui ne m’inspiraient que peu confiance… J’avais bien flippé la fois où ma chasse d’eau avait décidé de faire une journée vannes ouvertes et avait mis de l’eau partout !

    Sinon, bonne fin de déménagement, essaie de ne pas mourir et reviens-nous vite !

    Répondre
  14. fao
    fao dit :

    Pour le ménage, un truc pas mal pour décrasser à donf et plutôt écolo c’est le balai vapeur. Pas besoin de produits détergents, la vapeur suffit même si il faut de l’électricité et un peu d’eau. Il y a la marque karcher( aie ! ) et ça se loue.

    Répondre
  15. fao
    fao dit :

    Pour le ménage, un truc pas mal pour décrasser à donf et plutôt écolo c’est le balai vapeur. Pas besoin de produits détergents, la vapeur suffit même si il faut de l’électricité et un peu d’eau. Il y a la marque karcher( aie ! ) et ça se loue.

    Répondre
  16. philhippe57
    philhippe57 dit :

    Ce fil si opportunément placé n’est-il pas en fait une borne de rechargement, qui permet au valeureux -à la valeureuse, pardon- wassingueuse ou faubertine de se requinquer un petit coup quand elle commence à sentir le coup de pompe? Ca pourrait être normalisé dans les logements, et éviterait peut-être de coûteux transferts en CHU: les cardiaques convenablement instruits du fonctionnement pourraient s’en servir de défibrillateur, et de plus, gratos. Cool!
    Sans compter le bénéfice secondaire des belle-mères à qui on ferait le coup du traitement anti-Parkinson….

    Répondre
  17. philhippe57
    philhippe57 dit :

    Ce fil si opportunément placé n’est-il pas en fait une borne de rechargement, qui permet au valeureux -à la valeureuse, pardon- wassingueuse ou faubertine de se requinquer un petit coup quand elle commence à sentir le coup de pompe? Ca pourrait être normalisé dans les logements, et éviterait peut-être de coûteux transferts en CHU: les cardiaques convenablement instruits du fonctionnement pourraient s’en servir de défibrillateur, et de plus, gratos. Cool!
    Sans compter le bénéfice secondaire des belle-mères à qui on ferait le coup du traitement anti-Parkinson….

    Répondre
  18. swing65
    swing65 dit :

    T’es de ch’nord, Mme Wassingue Faut être de ch’nord pour être ch’quinquin à la wassingue !
    Merci pour ta bonne humeur, je tâcherai de temps à autre, d’y apporter la mienne, en ces temps moroses…

    Répondre
  19. bakedbeans
    bakedbeans dit :

    Revenez vite, ou pas vite.
    Si c’est pas vite vous aurez peut-être encore encore plus de recul sur la blogosphère et ça peut être utile, un regard frais…
    Bon déménagement.

    Répondre
  20. bakedbeans
    bakedbeans dit :

    Revenez vite, ou pas vite.
    Si c’est pas vite vous aurez peut-être encore encore plus de recul sur la blogosphère et ça peut être utile, un regard frais…
    Bon déménagement.

    Répondre
  21. St-D
    St-D dit :

    J’voudrais pas "casser" l’ambiance
    "rescapée des wassingues electriques".
    mais si le compteur a "sauté" c’est qu’il a fait son boulot et que tu risquais seulement d’être un peu secouée.
    D’autant qu’il ne se remetait pas en circuit,
    c’est donc qu’il y avait probablement un "différentiel 40 mA" comme la norme l’exige, à moins que ce ne soit le "dijoncteur différentiel" du circuit qui a fonctionné.

    Bonne leçon quand même ! faudrait savoir maintenant si le nouveau logement est aussi bien équipé ….
    🙂 surtout que les mômes ça touche à tout !
    et que même avec un circuit protégé ils peuvent quand même se brûler
    avec des cicatrices irréparables, à la bouche notement !.
    Moi, je trouve qu’il faut être bien bête pour risquer de regrettter toute sa vie de n’avoir pas pris 5 minutes pour brancher un fil correctement.

    🙂 Mais bien sur c’est ta fille
    et tu joue avec sa vie comme tu veux . :-))

    Répondre
  22. St-D
    St-D dit :

    J’voudrais pas "casser" l’ambiance
    "rescapée des wassingues electriques".
    mais si le compteur a "sauté" c’est qu’il a fait son boulot et que tu risquais seulement d’être un peu secouée.
    D’autant qu’il ne se remetait pas en circuit,
    c’est donc qu’il y avait probablement un "différentiel 40 mA" comme la norme l’exige, à moins que ce ne soit le "dijoncteur différentiel" du circuit qui a fonctionné.

    Bonne leçon quand même ! faudrait savoir maintenant si le nouveau logement est aussi bien équipé ….
    🙂 surtout que les mômes ça touche à tout !
    et que même avec un circuit protégé ils peuvent quand même se brûler
    avec des cicatrices irréparables, à la bouche notement !.
    Moi, je trouve qu’il faut être bien bête pour risquer de regrettter toute sa vie de n’avoir pas pris 5 minutes pour brancher un fil correctement.

    🙂 Mais bien sur c’est ta fille
    et tu joue avec sa vie comme tu veux . :-))

    Répondre
  23. jc
    jc dit :

    Je me cogne un gros ménage toutes les nuits au boulot et je dois avouer que j’en retire une sorte de satisfaction bizarre (que mon boss ne lise jamais ces propos).

    C’est propre, ça sent le propre… J’aime bien.

    Répondre
  24. jc
    jc dit :

    Je me cogne un gros ménage toutes les nuits au boulot et je dois avouer que j’en retire une sorte de satisfaction bizarre (que mon boss ne lise jamais ces propos).

    C’est propre, ça sent le propre… J’aime bien.

    Répondre
  25. spamy
    spamy dit :

    bonjour,
    Voilà une bonne nouvelle, dès que l’ADSL sera au point, il sera facile de distribuer le signal par Courant Porteur en Ligne, et recevoir les dernières vidéos d’Oasis depuis…

    … les toilettes

    Répondre
  26. spamy
    spamy dit :

    bonjour,
    Voilà une bonne nouvelle, dès que l’ADSL sera au point, il sera facile de distribuer le signal par Courant Porteur en Ligne, et recevoir les dernières vidéos d’Oasis depuis…

    … les toilettes

    Répondre
  27. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Non, je ne suis pas ch’ti… du tout. Mon père est Picard. Il vit depuis plus de 15 ans en Septimanie, mais il continue à fermer ses "o" et ses "a".
    Je suis née en Champagne et j’ai été élevée en Savoie et Gascogne.
    Par contre, j’ai eu un super ami, Alain, un ch’timi pur jus, qui m’a ch’timisé la tête.

    Sinon, c’est vrai, être coupée du monde pendant une longue période est très bon pour le recul est l’esprit critique : pas de net, pas de télé, juste France Cul’ pour s’occuper les oreilles et le ciel immense qui tourne autour de mon nombril (car je n’ai pas de meilleur point de vue possible, en fait).

    La semaine dernière, nous avons vu les migrateurs partir à tire d’ailes vers le sud. Et dans le silence de la cambrousse nocturne, le cris des oies sauvages nous ont appris que nous habitions à présent sous l’autoroute du sud…

    J’ai l’impression d’être une nouvelle personne. Finalement, nous n’aménageons pas dans une maison, ce sont les demeures qui nous habitent.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *