C'est suite à ma brève d'hier que notre ami de Soumission Sociale s'est fendu d'un réquisitoire en règle contre la publicité en ligne. Je relance donc la partie de ping pong bloguesque!

'>

Bris de glace

Choisir Les marques comme pseudo et appeler au filtrage systématique de la pub, c’est un peu gonflé quand même!
C’est suite à ma brève d’hier que notre ami de Soumission Sociale s’est fendu d’un réquisitoire en règle contre la publicité en ligne. Je relance donc la partie de ping pong bloguesque!

Résister n’est pas se cacher la tête dans le sable avec le cul qui ressort!

Si tu camoufles un objet social[1] (la pub est un objet social) comment veux-tu ensuite en observer les stratégies? J’ai viré les popup de Firefox, mais je laisse la pub incrustée. Ce qui me permet de relever l’absurdité de la chose. L’essentiel, pour moi, n’est pas de bloquer toutes les pubs, de jeter la télé par la fenêtre et de brûler les journaux à la solde du grand Kapital, mais c’est, au contraire, de cultiver, travailler notre esprit critique pour ne pas se retrouver dépendants des filtres. Le meilleur filtre contre la médiocrité ambiante, c’est encore l’esprit critique, non?
Et l’esprit critique est comme tous les autres muscles, faut le faire bosser.

Cela me rappelle l’un des mes contradicteurs les plus fidèles, dans le premier forum que j’ai fréquenté assidument. Le monsieur était un fasciste assumé[2]. Et il venait presque tous les jours dans notre nid de gauchistes débattre avec nous. Je dis bien débattre et non invectiver. Un jour, je suis allée lire plusieurs de ses articles dans son site/journal (ben oui, aurais-je dû me crever les yeux pour ne pas voir sa prose?) et je tombe sur un court passage qui parlait justement de ses visites régulières chez nous dont il disait en substance qu’elles étaient un entrainement de sa réthorique comme le sportif va tous les jours faire ses longueurs en piscine. Nous étions ses coaches en réthorique fasciste, nous l’entrainions à affiner ses propos pour parvenir à les adpater à des esprits gauchistes.
Heureusement pour nous, tous ces potes ne sont pas comme lui, mais ce gaillard était foutrement intelligent, non?

L’enfer, c’est les autres

C’est dans ce même esprit que je regarde la pub, là où elle raccole le consommateur qui s’ignorerait encore un peu.
Car, comme je le décris dans mon billet appelé happiness, la pub ne fait pas que de nous programmer à consommer des produits, elle nous impose un modèle de société, un cortège de valeurs que nous sommes sommés d’intérioriser sous peine d’exclusion par nos pairs.
J’ai remarqué ces derniers temps que la pub glorifie radicalement les comportements égoïstes. L’une des récurrences de ce discours, c’est une opposition générationnelle marquée, entre des parents qui s’assument comme totalement indignes et des enfants/adolescents dégoûtés de se faire spolier par leurs géniteurs. En gros, on y voit des parents se taper en douce plusieurs produits alimentaires dont ils s’empiffrent pour ne pas en laisser une miette aux enfants. En plus, les produits ne sont pas anodins : frites, crèmes dessert, pâtes, il s’agit d’aliments particulièrement prisés par les nains. Il y a même une pub où un père déguste langoureusement une part de fromage crémeux sous le regard rond de ses jeunes enfants qui ne sont pas de la partie.
On peut trouver chaque pub un peu amusante, en ce qu’elle prend à contrepied le modèle comportemental standard qui consiste à protéger et favoriser sa progéniture dans l’accès aux ressources. Mais quand le message devient tellement habituel, on sort manifestement du clin d’œil pour entrer dans une nouvelle norme comportementale : profite, fais ce qu’il te plaît, après toi, la fin du monde et il n’y a pas à se sacrifier pour tes gosses, ils pourront bien se démerder tous seuls, ces petits ingrats empêcheurs de jouir en rond!

De la même manière, pour rien au monde, je n’aurais raté l’arrivée en télévision de la pub de distributeurs. Là aussi, c’est un nouveau monde en marche.
Dans l’une des deux pubs qui ont retenu mon attention, sont mis en scène des gens divers et variés[3] qui traversent le parking du supermarché en poussant leur caddie (a)vide. Ils y sont assaillis par les fantômes de ce qu’il semble être leur vie quotidienne : enfants bruyants, patron haceleur, parents indignes. Lorsque les clients passent les portes automatiques, les fantômes se font dissoudre par le verre et le client, enfin heureux et libéré, peut langoureusement pousser son caddie dans un monde suave et accueillant. Même si en vrai faire ses courses, c’est pile poil l’inverse : du bruit et de la fureur!
Dans l’autre pub, on démarre dans la vie quotidienne du héro, laquelle se revèle insupportable : appart de merde, copine de merde, voisins de merde, parents de merde, boulot de merde. Là, on se demande si l’on n’assiste pas à la première pub pour un armurier qui vanterait les joies du suicide. Mais que nenni, le brave petit gars cavale sur ses petites pattes (oui, il a aussi une voiture de merde!) jusqu’à l’hyper du coin où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, et où, accrochez-vous bien à votre canapé, bande de nazes, il a le choix entre plus de 20 sortes de pains! On oublie juste de préciser que dans la vraie vie, il aurait aussi un salaire de merde et qu’un niveau de vie de RMIste ne permet pas de surcompenser sa détresse dans le pain aux noix, mais juste d’accumuler toujours plus de frustrations quand s’étale avec autant d’indécence tout le superflux, alors qu’on n’a même plus de quoi satisfaire ses besoins essentiels!

Elle est pas belle, la vie?

Et c’est à ce moment que l’on se rend compte que le modèle de société qui est si absent de cette campagne électorale qui ne ressemble pas à grand chose, que ce modèle de société nous est asséné à longueur de temps par le monde merveilleux de la publicité. Voilà comment on nous présente une norme sociale où l’enfer, c’est les autres et où la rédemption est dans l’achat solitaire, comme une bonne grosse branlette consumériste qui permet de se vider les couilles de l’humiliation sociale redondante que la vie réelle et quotidienne inflige à tant d’entre nous.

Bien sûr, Les Marques ne manquera pas de me faire remarquer qu’il n’a pas besoin de se polluer la vue et l’esprit par ce genre de merdouille pour avoir connaissance de l’obsession consumériste de notre temps. Mais il est bon de ne pas se voiler la face et de voir de quelle manière se pratique la réelle contamination des esprits, comment on peut distordre les comportements sociaux les plus élémentaires jusqu’à les vider de leur substance.
Nous cherchons une société plus juste, plus fraternelle, plus solidaire? Foutaises! nous disent-ils. Car le royaume des Caprice des Dieux ne s’ouvre qu’aux enfoirés qui méprisent leurs gosses, détestent leurs voisins et leurs conjoints et savent que tout est dans le moi, ici et maintenant!
Et c’est comme cela que le rejet de l’autre, la surestime de soi et la jouissance aveugle de l’animal désocialisé, déshumanisé, sans consience ni substance deviennent les valeurs fondamentales sur lesquelles s’effondre la civilisation du gâchis et du mépris planétaire.

Tu vois, Les Marques, l’usage modéré et critique de la publicité est bon pour notre poil![4]

Notes

[1] Selon la méthode d’objectivation d’Émile Durkheim, le fondateur de la sociologie française.

[2] Si, si, le fasciste assumé, qui se présente et vit en tant que tel existe dans notre pays, de nos jours. Manière, nous avons bien 30% de charmants concitoyens qui s’assument racistes (selon les sondages à la con!), non?

[3] Des gens aussi divers et variés que le peuple qu’ils sont censés représenter, c’est à dire des gens plutôt blancs et plutôt classe moyenne égocentrique assumée : la pub, en plus de tous ses autres maux, renvoie une bien drôle de photographie de la société française!

[4] Petit coup de coude appuyé en passant à Raph, que je ne lis pas assez, et qui vient de se faire piquer un billet par un journal pas gratuit du tout, puisque totalement subordonné à la pub!

48 réponses
  1. eva_bien
    eva_bien dit :

    bah, moi, je dois avoir un filtre intégré dans mes pôv tites neurones, parce que, si je vois bien les pubs, si je bondis aux messages véhiculés, je ne sais jamais à quelles marques se rattachent les spots, je fais un blocage.( j’ai d’ailleurs épuisé une gentille enquêtrice de je sais plus quel institut de sondage, j’ai pas été fichu de reconnaitre un seul logo de marque!!!)

    Répondre
  2. eva_bien
    eva_bien dit :

    bah, moi, je dois avoir un filtre intégré dans mes pôv tites neurones, parce que, si je vois bien les pubs, si je bondis aux messages véhiculés, je ne sais jamais à quelles marques se rattachent les spots, je fais un blocage.( j’ai d’ailleurs épuisé une gentille enquêtrice de je sais plus quel institut de sondage, j’ai pas été fichu de reconnaitre un seul logo de marque!!!)

    Répondre
  3. les marques
    les marques dit :

    euh … d’abord, j’aime pô les poils … LOL
    Bon, le truc, c’est que la pub sur le web, en tant que telle, est largement du domaine de la légende urbaine … du truc dont on ne "voit" l’existence que comme un "trouble de jouissance" … dont on ne voit que rarement "l’objet", habitués que nous sommes à trier l’essentiel dans la page …
    pas pour rien que l’essentiel des pubs que propose notre ami gogol 1er à ses sites partenaires commerciaux sont de bêtes modules "texte" de ceux que notre autoprotection ne "gomme" pas …
    pas pour rien que sur le site de notre vénéré gogol 1er, les liens sponsorisés sont présentés sans aucune "fioriture graphique" … comme les vrais réponses à la requète …
    … les pubs en ligne n’existent que parceque les publicitaires savent vendre des légendes urbaines … et l’efficacité de la pub en ligne est l’une de ces légendes urbaines … ( je met de coté les sites de cul … la psychologie de la bite sur patte moyenne étant hors de mon rayon d’étude actuel ) …
    une fois intégré ABP, si tu veux voir la dimension de "l’objet social" pub, tu vas voir la liste des trucs bloqués … LOL
    La vraie pub outil de transformation de l’homme, elle est ailleurs, pas tant dans sa capacité à vendre un produit que comme outil pour "vendre"un mode "d’être" … c’est celle là qui est le vrai terrain d’étude …

    mais tu oublies une chose capitale à mes yeux, sur la pub wébienne … :
    c’est la seule que nous pouvons zapper … et donc sur l’économie de laquelle nous pouvons agir ….
    la majorité des contrats passés par les régies publicitaires pour le web comprennent un mix de 2 modes de rémunération
    – "on click " qui rémunére à chaque fois qu’un internaute suit le lien
    – "per view" qui rémunère à la vue …
    la rémunération à la vue n’est effectuée que si la pub est réellement vue , c’est à dire affichée sur l’écran de la cible …
    refuser ce mode de "marchandisation" d’un petit bout de nos cerveaux, c’est déjà un petit bout de résistance ….

    pour l’esprit critique, je te conseille la dernière campagne de VW … trés bel exercice …

    Répondre
  4. chris
    chris dit :

    oui ,j’aime bien la new pub du X5 de BMW !

    elle me sidere ,jamais j’aurais cru qu’ils oseraient un truc pareil …une vraie provoc due sans conteste aux errements et a l’incompetence de marketeurs ignorant tout de par leur anglo’saxonnisme forcené ..tout de notre village gaulois grand bouteur de 4X4 devant l’eternel ecologiste .

    cette ode moralement interdite ,je m’en repais parfois avec delectation ,le stupre et le vice d’un monde de confort et de silence ,de puissance ….j’imagine parfois dans un futur proche , des bulgares debarquant ainsi equipés contemplant avec curiosité les nouveaux travailleurs volontaires du don social de soi a Segolene attendant un tram collectiviste bondé et malodorant .

    decidement ,la pub est devenue bien obscene en ces temps difficiles .

    AH si ,a Caracas ,nouveau record des ventes des …..ah merde !!!!

    Répondre
  5. Fanette
    Fanette dit :

    Entièrement d’accord avec toi sur ce sujet. moi, je pousse un peu plus en dénonçant les publicités dites "porno chic"dont il faut se méfier sûrement plus que des pubs Carrouf et des alimentaires.

    Car elles visent à changer les mentalités, et curieusement les premiers ciblés ne sont pas ceux que l’ont croit : Dolce Gabana a sorti plusieurs pubs outrancières dégradantes, pour la femme certes mais aussi, mettant en danger les comportements homme / femme, et ça on ne l’a pas trop souligné (hélas), et malheureusement ce sont les jeunes les plus touchés.

    Je ne suis pas une féministe rigoriste, loin de là, mais admettez que depuis que le porno se vend sur tous supports, et la pub qui exploite le filon à toutes les sauces, certains Djeuns immatures croient en cette réalité qui n’en est pas une.

    une autre pub aussi grave, celle d’Armani qui jette en patûre les enfants aux pédophiles, deux ont été retirées, je n’en ai qu’une, je vais faire trop là, j’ai un billet en espagnol, ici : http://fanette316.typepad.fr/absolu

    Mais il faut se rebeller contre toute cette publicité mensongère qui ne vise que les gros profits et qui modifie les comportements. Sûr, il faut en rire, il y en a de bonnes tout de même, mais, comme dit Agnès, il faut garder un regard critique et ne pas hésiter à commenter avec les enfants pour leur apprendre, très tôt à discerner les messages.

    Répondre
  6. Fanette
    Fanette dit :

    Entièrement d’accord avec toi sur ce sujet. moi, je pousse un peu plus en dénonçant les publicités dites "porno chic"dont il faut se méfier sûrement plus que des pubs Carrouf et des alimentaires.

    Car elles visent à changer les mentalités, et curieusement les premiers ciblés ne sont pas ceux que l’ont croit : Dolce Gabana a sorti plusieurs pubs outrancières dégradantes, pour la femme certes mais aussi, mettant en danger les comportements homme / femme, et ça on ne l’a pas trop souligné (hélas), et malheureusement ce sont les jeunes les plus touchés.

    Je ne suis pas une féministe rigoriste, loin de là, mais admettez que depuis que le porno se vend sur tous supports, et la pub qui exploite le filon à toutes les sauces, certains Djeuns immatures croient en cette réalité qui n’en est pas une.

    une autre pub aussi grave, celle d’Armani qui jette en patûre les enfants aux pédophiles, deux ont été retirées, je n’en ai qu’une, je vais faire trop là, j’ai un billet en espagnol, ici : http://fanette316.typepad.fr/absolu

    Mais il faut se rebeller contre toute cette publicité mensongère qui ne vise que les gros profits et qui modifie les comportements. Sûr, il faut en rire, il y en a de bonnes tout de même, mais, comme dit Agnès, il faut garder un regard critique et ne pas hésiter à commenter avec les enfants pour leur apprendre, très tôt à discerner les messages.

    Répondre
  7. Swâmi Petaramesh
    Swâmi Petaramesh dit :

    @Le Monolecte : Le meilleur filtre contre la médiocrité ambiante, c’est encore l’esprit critique, non? Et l’esprit critique est comme tous les autres muscles, faut le faire bosser.

    Il est rare que je te contredise, mais, bien que je partage nombre des considérations que tu exprimes dans cet article, il y en a d’autres que je nuancerais fortement.

    Personnellement, je n’éprouve aucun scrupule à dépolluer mon surf, et d’autant plus que ce n’est pas cela qui me permettra hélas de "camoufler l’objet social" que constitue la pub… Tu ne peux allumer ni ta télé ni ta radio sans en être inondé, ni sortir de chez toi sans être exposé aux affiches 4×3 tous les 50 mètres et aux arrêts de bus publicitaires et autre "mobilier urbain"… Sauf à habiter sur le plateau du Larzac… Tu ne peux pas suivre un bus sans contempler la publicité qui orne son cul
    Alors, tenter de diminuer un peu notre exposition, dépolluer un peu, ça ne peut nous faire que du bien, tout en manifestant notre refus de l’omniprésence publicitaire imposée jusque dans nos navigateurs, et du sytème économique qui lui correspond, la nourrit, s’en nourrit…

    Et puis, quelle que soit notre conscience, notre lucidité et notre vigilance à propos de la pub, nous avons un inconscient, notre vigilance n’est pas auguisée à 100% 100% du temps, et notre inconscient finit par s’imprégner quoi qu’on en pense par ailleurs, et même si on s’en rend compte dans une certaine mesure des modèles sociétaux et comportementaux véhiculés par la pub, et que tu évoques à très bon escient. C’est une remarque que je me faisais justement hier soir…

    Il te suffit de siffler quelques notes de milliers de jingles ou de prononcer tel slogan pour reconnaître aussitôt une pub, un produit… "C’est fouuuu, non ?"

    Nous sommes intoxiqués. Même le paranoïaque que je suis 😉 dans les rayons d’un supermarché, fera inconsciemment la différence entre "la marque connue", donc celle qui fait de la pub’ dont on bouffe à chaque repas, qui a pignon sur rue, que l’on présumera "sérieuse et de qualité", et "la marque inconnue" (probablement de la merde !). Non ?

    Cet objet social-là, on en a assez vu pour pouvoir en débattre dix vies durant… Alors place aux filtres, quand on peut, on ne va pas se priver !

    Répondre
  8. bruno
    bruno dit :

    Bonjour

    "L’essentiel, pour moi, n’est pas de bloquer toutes les pubs, de jeter la télé par la fenêtre et de brûler les journaux à la solde du grand Kapital mais c’est, au contraire, de cultiver, travailler notre esprit critique"

    Pourquoi l’ironie avec cette expression "grand Kapital" ? Ce serait faux ? Les journaux, télés, radios ne sont pas possédés par des capitalistes (ou un État au service du capital) ?

    Brûler les journaux ? Non, tout simplement ne plus acheter de journaux financés par la pub. C’est simple, non ? Ils s’écrouleront alors d’eux-mêmes (utopie bien sûr, mais satisfaction profonde de ne pas donner son argent à des menteurs). Des journaux indépendants existent : le plan B, CQFD…

    Jeter la télé par la fenêtre ? Si cela veut dire ne pas en avoir, mille fois oui. La redevance payée par le possesseur du poste servira à enrichir des producteurs millionnaires et à servir de complément au financement de chaînes de télévision commerciales (privées et publiques).

    Travailler notre esprit critique contre la pub ? Pour quoi faire ? Il existerait des bonnes et des mauvaises publicités ? Ce travail a déjà été fait (François Brune, Paul Ariès), que vas-tu découvrir de plus ?

    Perte de temps et d’argent.

    Répondre
  9. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Ha oui, tiens, CustomizeGoogle : ça fait tellement longtemps que je l’ai que j’ai oublié que je n’ai plus de pub sur google. 😀
    Et sans me contredire aucunement, je vais installer le addblock trucmuche plus 😉

    Répondre
  10. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Ben, je vais garder les pubs, on dirait. Adblock Plus refuse de s’installer chez moi : Echec du chargement d’un composant d’Adblock Plus, il a peut-être été mal installé.
    Veut rien savoir, le machin. Ça m’apprendra à écouter la propagande 😀

    Répondre
  11. Incanus
    Incanus dit :

    Ceci dit les marques, sache qu’avec Firefox, ce navigateur si pratique, eh bien tu peux AUSSI bloquer les googles ads et ses liens promotionnels, bloquer en fait toute la pub google et te retrouver avec un google propre.

    Ca s’appelle CustomizeGoogle, c’est un add on pour Firefox, et ca se trouve facilement sur les sites de mods pour le renard de feu qui surfe si bien sur le net.

    Sinon, billet intéressant, il est sur que se couper du monde "tel qu’il est" ne permet en aucun cas de mieux résister à ses pires travers. Le problème étant qu’au bout d’un moment, la pub en particulier, me semble t(il nous "use". Elle nous énerve, elle nous aliene, elle nous fatigue et nous rend con. Alors moi, meme pour entretenir l’esprit critique, et aiguiser ses capacités d’observation, c’est a petite dose ;).

    Mais ca dépend surement de l’état dans lequel tu es: je suppose que plus tu vas relativement bien, plus tu peux te permettre d’encaisser la pub sans que ca te pollue trop ta journée. Moi en tout cas, je peux de moins en moins lol!

    Répondre
  12. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Théoriquement un compatible : FF 1.5.0.10. C’est la version de ma distribution, Ubuntu Dapper, vu que j’ai remisé le passage à la version suivante pour Festy fawn en raison de problèmes possibles lors de la Maj vers Edgy Eft.

    Répondre
  13. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Théoriquement un compatible : FF 1.5.0.10. C’est la version de ma distribution, Ubuntu Dapper, vu que j’ai remisé le passage à la version suivante pour Festy fawn en raison de problèmes possibles lors de la Maj vers Edgy Eft.

    Répondre
  14. Grabuge
    Grabuge dit :

    @ Agnès

    Tu oublies que "Les Marques" est un diminutif de "Les Marques du plaisir", ce qui est tout de même nettement plus festif…

    Quant à la pub en ligne, utilisant le renard pyromane et ses additifs, j’avoue que cela fait belle lurette que je ne suis plus concernée par la chose…
    La pub télé, elle, est nettement plus enquiquinante : aucun additif sur la zapette pour supprimer par exemple, la pub "Champion" qui vous montre une jeune femme lisse, mince, belle, mariée, pourvue de nains, bossant comme cadre sup, courant les antiquaires; les salles gym et les esthéticiennes… et finissant sa journée dans un grand feu d’artifice jouissif qui l’a voit rentrer au bord de l’orgasme dans sa maison hype, retrouver les nains qui jouent en tout propres, le mari vautré sur la canapé… ET DE GRANDS SACS DE COURSES "CHAMPION" AU BOUT DES BRAS, un sourire triomphant aux lèvres comme si elle avait enfin trouvé son point G !
    Apparemment, une femme accomplie ne peut l’être qu’en se tapant Champion avant de se faire troncher par son mari couch potatoe qui, n’ayant fait ni les courses ni le ménage, lui, est en pleine forme !

    Répondre
  15. Grabuge
    Grabuge dit :

    @ Agnès

    Tu oublies que "Les Marques" est un diminutif de "Les Marques du plaisir", ce qui est tout de même nettement plus festif…

    Quant à la pub en ligne, utilisant le renard pyromane et ses additifs, j’avoue que cela fait belle lurette que je ne suis plus concernée par la chose…
    La pub télé, elle, est nettement plus enquiquinante : aucun additif sur la zapette pour supprimer par exemple, la pub "Champion" qui vous montre une jeune femme lisse, mince, belle, mariée, pourvue de nains, bossant comme cadre sup, courant les antiquaires; les salles gym et les esthéticiennes… et finissant sa journée dans un grand feu d’artifice jouissif qui l’a voit rentrer au bord de l’orgasme dans sa maison hype, retrouver les nains qui jouent en tout propres, le mari vautré sur la canapé… ET DE GRANDS SACS DE COURSES "CHAMPION" AU BOUT DES BRAS, un sourire triomphant aux lèvres comme si elle avait enfin trouvé son point G !
    Apparemment, une femme accomplie ne peut l’être qu’en se tapant Champion avant de se faire troncher par son mari couch potatoe qui, n’ayant fait ni les courses ni le ménage, lui, est en pleine forme !

    Répondre
  16. Swâmi Petaramesh
    Swâmi Petaramesh dit :

    Dans l’Ubuntu 6.machin "Edgy eft" de mon portable FireFox 2.0, AdBlock Plus marche très bien.

    Sur ma Mandriva, j’ai actuellement un Firefox 1.5.0.10 avec dedans un AdBlock (pas-plus) v.5 d3 * nightly 43 qui marche parfaitement…

    Répondre
  17. Swâmi Petaramesh
    Swâmi Petaramesh dit :

    Dans l’Ubuntu 6.machin "Edgy eft" de mon portable FireFox 2.0, AdBlock Plus marche très bien.

    Sur ma Mandriva, j’ai actuellement un Firefox 1.5.0.10 avec dedans un AdBlock (pas-plus) v.5 d3 * nightly 43 qui marche parfaitement…

    Répondre
  18. les marques
    les marques dit :

    @ grabuge …
    en plus t’as rien compris à cte pub ….
    elle est pour les mecs comme moi qui font les courses, trouvent ça chiant … mode venez chez nous, nos ménagères de moins de 50ans sont plus girondes que chez carrouf … chez inter, y a que des vioques ….
    pitaing, ou nous améne la critique sociale …
    @ swami …
    moi je cherche toujours les marques inconnues mais chuis un sale con … si un jour je me noie, ils trouveront le cadacre purulent à la source 🙂

    Répondre
  19. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Doit être en conflit avec une autre extension…

    Edit : Et oui, j’ai  viré 2 ou 3 extensions dont je n’avais plus l’usage et hop, c’est installé. Du coup, c’est vrai qu’il y a plus de place pour l’info!

    Répondre
  20. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Je dirais qu’Adblock aurait aussi tendance à serrer le kiki à nos outils de statistique. S’il faut, j’ai encore plus de visiteurs que ce que je vois dans les comptes-rendus… effrayant.
    Sinon, outil vraiment très malin et c’est vrai qu’un net sans pub est nettement plus reposant! 😀

    Répondre
  21. Vincent
    Vincent dit :

    bruno > Brûler les journaux ? Non, tout simplement ne plus acheter de journaux financés par la pub. C’est simple, non ? Ils s’écrouleront alors d’eux-mêmes (utopie bien sûr, mais satisfaction profonde de ne pas donner son argent à des menteurs). Des journaux indépendants existent : le plan B, CQFD…

    Je parie plus sur la survie des "gratuits" que sur celles des derniers cités, voire même de Libé…

    Répondre
  22. Fanette
    Fanette dit :

    "Brûler les journaux ? Non, tout simplement ne plus acheter de journaux financés par la pub. C’est simple, non ? Ils s’écrouleront alors d’eux-mêmes (utopie bien sûr, mais satisfaction profonde de ne pas donner son argent à des menteurs). Des journaux indépendants existent : le plan B, CQFD…"

    @ Bruno > c’est pour cela que je ne lis que les journaux sans pub et la blogosphère, un anti pop up, anti pub, et tu peux surfer tranquille et avoir tes propres infos…
    Au diable les féminins que tu achètes qui ont un article toutes les 6 pages de pub (j’exagère mais c’est presque ça), au diable Le Point, et le Nouvel Obs.

    la blogosphère tu la zappes quand tu veux, et beaucoup comme ici, n’ont pas de buzz ni de pubs et c’est .. agréable !

    Répondre
  23. Mouick
    Mouick dit :

    Ha moi, qui suis un bon citoyen, j’utilise adblock+ pour éviter de commettre à l’insu de mon plein gré des crimes contre la propriété intellectuelle d’autrui.

    Autrefois, je craignais à chaque instant, en ouvrant une page Web, de me retrouvé confronté à quelque horrible contrefaçon s’imposant devant mes yeux ébahis de citoyen naïf et cotisant. Maintenant, plus aucun risque.

    Merci, Adblock+ de me permettre de rester un citoyen honnête.

    Répondre
  24. Ubu
    Ubu dit :

    Il est effectivement très difficile aujourd’hui d’échapper à la pollution visuelle et mentale de la publicité – d’autant que celle-ci a envahi de nombreux domaines, par son vocabulaire et ses méthodes notamment (voir les dircom omniprésents dans les campagnes politiques).
    Maintenant je ne crois pas nécessaire de "connaître l’ennemi". On ne peut pas y échapper, mais on peut s’y rendre allergique. Je prends quelques exemples.
    Je n’ai plus la télé depuis bientôt 5 ans. Un des effets les plus remarquables de cette abstinence, c’est que la moindre publicité m’ennuie à mourir quand par hasard j’ai accès à un poste de télévision.
    En regardant des publicités en provenance d’Inde, une fois, il y a longtemps, à cause d’un ami qui revenait de ce pays, je me suis surpris à les trouver "ridicules". Cette pensée a aussitôt été corrigée par l’idée que NOS publicités ne l’étaient pas moins. Bref, en regardant nos affiches publicitaires comme si c’était des affiches étrangères à mon monde, je les trouve maintenant systématiquement ridicules (en particulier les sourires à 64 dents exhibés).
    Enfin, en vieillissant, je me suis aperçu que plein de femmes photographiées pour les pubs étaient anorexiques et mineures. J’y ai vu un encouragement objectif à la pédophilie et ça a encore accentué mon allergie.
    Ce serait intéressant d’échanger nos différentes façons de ne pas prendre en compte la pub ou de la discréditer.

    Répondre
  25. mat
    mat dit :

    Là, j’avoue que je ne comprend pas trop le point de vue.
    Les domaines sont apriori différents pourtant :
    – Est-ce qu’on va libéraliser la vente d’arme à feu sous prétexte de comprendre et d’étudier comment s’en prémunir ?
    – Est-ce qu’on va laisser polluer notre environnement juste pour développer nos outils de survie à la pollution ?
    – Est-ce qu’on peut laisser des dictatures en place sous prétexte d’essayer de comprendre comment s’en prémunir ?

    Enfin, sache que même si un certain nombre de personnes "conservent" la pub pour l’analyser et s’en prémunir, il y en a tout un bataillon d’autres qui la mette en place pour analyser le comportement des refractaires et l’améliorer. C’est une guerre stérile et sans fin.

    Je ne suis pas nécessairement pour l’interdiction totale de la pub, mais pour la diminution de la pollution et de la propagande permanente que nous subissons à chaque coin de rue et dans le métro, à la télé. Pourquoi ne pas cantonné la pub à certains endroits et/ou media et/ou horaire ?

    Quelque part, ça me rappelle une relexion introspective que j’avais eu il y quelques années : si tout allait bien dans le monde, je n’aurais plus rien contre quoi me révolter, plus de raison de lutter, que ferais à ce moment là?
    Peut-être faisons-nous intuitivement tout pour conserver nos combats et nos luttes, même soutenir l’adversaire.

    a+.
    Mat

    Répondre
  26. mat
    mat dit :

    Là, j’avoue que je ne comprend pas trop le point de vue.
    Les domaines sont apriori différents pourtant :
    – Est-ce qu’on va libéraliser la vente d’arme à feu sous prétexte de comprendre et d’étudier comment s’en prémunir ?
    – Est-ce qu’on va laisser polluer notre environnement juste pour développer nos outils de survie à la pollution ?
    – Est-ce qu’on peut laisser des dictatures en place sous prétexte d’essayer de comprendre comment s’en prémunir ?

    Enfin, sache que même si un certain nombre de personnes "conservent" la pub pour l’analyser et s’en prémunir, il y en a tout un bataillon d’autres qui la mette en place pour analyser le comportement des refractaires et l’améliorer. C’est une guerre stérile et sans fin.

    Je ne suis pas nécessairement pour l’interdiction totale de la pub, mais pour la diminution de la pollution et de la propagande permanente que nous subissons à chaque coin de rue et dans le métro, à la télé. Pourquoi ne pas cantonné la pub à certains endroits et/ou media et/ou horaire ?

    Quelque part, ça me rappelle une relexion introspective que j’avais eu il y quelques années : si tout allait bien dans le monde, je n’aurais plus rien contre quoi me révolter, plus de raison de lutter, que ferais à ce moment là?
    Peut-être faisons-nous intuitivement tout pour conserver nos combats et nos luttes, même soutenir l’adversaire.

    a+.
    Mat

    Répondre
  27. Patrick
    Patrick dit :

    @mat : "…même soutenir l’adversaire". Mais non, voyons, la pub est ton amie :o)

    La position qui consiste à tenter de "cantonner la pub" ne me parait pas plus tenable que celle qui viserait à son interdiction de séjour pure et simple dans l’espace public.

    Des marchandages incessants sur le "où/quand/comment ?" finiront par user le législateur le mieux disposé, alors qu’un "non !" franc et massif aurait l’avantage de poser les choses à l’endroit : l’espace public, c’est le nôtre, les acheteurs, c’est nous (les fabricants aussi, d’ailleurs, très souvent). Alors soyez gentils de dégager. Merci.

    Mais je rêve tout haut, là :o)

    Répondre
  28. Patrick
    Patrick dit :

    @mat : "…même soutenir l’adversaire". Mais non, voyons, la pub est ton amie :o)

    La position qui consiste à tenter de "cantonner la pub" ne me parait pas plus tenable que celle qui viserait à son interdiction de séjour pure et simple dans l’espace public.

    Des marchandages incessants sur le "où/quand/comment ?" finiront par user le législateur le mieux disposé, alors qu’un "non !" franc et massif aurait l’avantage de poser les choses à l’endroit : l’espace public, c’est le nôtre, les acheteurs, c’est nous (les fabricants aussi, d’ailleurs, très souvent). Alors soyez gentils de dégager. Merci.

    Mais je rêve tout haut, là :o)

    Répondre
  29. gyhelle
    gyhelle dit :

    Le commentaire de swâmi petaramesh est très pertinant. J’ajouterai que lorsque le besoin de voir des pubs pour les analyser se fait sentir, il suffit de mettre en pause adblock.

    Répondre
  30. gyhelle
    gyhelle dit :

    Le commentaire de swâmi petaramesh est très pertinant. J’ajouterai que lorsque le besoin de voir des pubs pour les analyser se fait sentir, il suffit de mettre en pause adblock.

    Répondre
  31. mc
    mc dit :

    Celui qui a inventé les sondages (Gallup, vers 1920) était un publicitaire qui voulait savoir si les gens étaient sensibles aux affiches publicitaires.

    Le premier lien avec la politique date de l’élection de Roosevelt. Avec 4000 questionnaires envoyé à des gens soigneusement choisis, Gallup a annoncé la vistoire de Roosevelt. Premier triomphe!

    Politique, sondages, publicité, tout était déjà en place pour l’émergence de la société virtuelle.

    Répondre
  32. mc
    mc dit :

    Celui qui a inventé les sondages (Gallup, vers 1920) était un publicitaire qui voulait savoir si les gens étaient sensibles aux affiches publicitaires.

    Le premier lien avec la politique date de l’élection de Roosevelt. Avec 4000 questionnaires envoyé à des gens soigneusement choisis, Gallup a annoncé la vistoire de Roosevelt. Premier triomphe!

    Politique, sondages, publicité, tout était déjà en place pour l’émergence de la société virtuelle.

    Répondre
  33. Ashram de Swâmi Petaramesh
    Ashram de Swâmi Petaramesh dit :

    Faire grandir la confiance, c’est donner des ailes à chacun

    Eh bien ce n’est pas grave, puisqu’ils aiment la pub institutionnelle, à La Poste, faisons-leur de la pub ! Franchement, ils ont tort de dépenser du pognon pour ça, puisque la pub, on peut la leur faire gratos… Une "petite page", pour la…

    Répondre
  34. les marques
    les marques dit :

    bon … sur la télé, perso je consomme un peu, mais comme je fais mes courses … dans une forme de rébellion épidermique aux prescriptions …
    et des fois, quand la machine à lisser le monde dérape un peu, tu aperçois l’envers du miroir … comme ces 59 » que je cherchais sur le web depuis quelques jours … 59" de la vérité du pouvoir … post du jour … http://soumission.sociale.over-blog
    c’est vrai que parfois , l’objet social se fissure … et que ça vaut le coup d’oeil … 🙂

    Répondre
  35. Guillermo
    Guillermo dit :

    Excellent post, très juste et bien argumenté, un résumé aussi valable pour le point de vue que tu défends justement (ne pas se voiler la face) que pour les crétins, certainement plus nombreux, qui défendent l’innocuité de la pub (ho fo pas s’prendre la teuté, c’est sympa rien de plus). Certes, chacune de ces pubs gavées de second degré se défend d’avance d’etre prise au sérieux (puisqu’on vous dit qu’on rigole) mais l’accumulation des comportements égoïste (j’adore la notion de "branlette consumériste") finit par peser.

    Répondre
  36. Guillermo
    Guillermo dit :

    Excellent post, très juste et bien argumenté, un résumé aussi valable pour le point de vue que tu défends justement (ne pas se voiler la face) que pour les crétins, certainement plus nombreux, qui défendent l’innocuité de la pub (ho fo pas s’prendre la teuté, c’est sympa rien de plus). Certes, chacune de ces pubs gavées de second degré se défend d’avance d’etre prise au sérieux (puisqu’on vous dit qu’on rigole) mais l’accumulation des comportements égoïste (j’adore la notion de "branlette consumériste") finit par peser.

    Répondre
  37. berneq
    berneq dit :

    "la surestime de soi" c’est bien trouvé. Car il ne suffit pas d’être pour intéresser. C’est parce qu’ils l’ignorent que des nigauds s’humilient dans les émissions de TV réalité et autres "chaînon manquant" : pour faire la pub de soi alors qu’il n’y a pas d’acheteur.

    Il est difficile d’assumer sa propre insignifiance sous la dictature de la réalisation personnelle. "Il faut me prendre comme je suis" ne suffit pas… Le plus souvent, on te laissera comme tu es.

    Répondre
  38. mc
    mc dit :

    @ les marques:

    Merci pour le lien (allez y tous)

    "Et en contrepartie, on vous renverra la balle je vous l’assure"
    Ah, qu’en termes galants ces choses-là sont dites…
    Et ya l’image aussi, ces échanges de sourires amicalement complices.
    Quelques secondes de vidéo plus fortes qu’un long discours.

    Et il a l’audace de penser que, puisqu’il paie des impôts, il a le droit de veto sur leur utilisation!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *