Orange, Ô désespoir...

Comme certain le savent, le 15 février était un grand jour : je quittais définitivement le giron de mon opérateur de téléphonie mobile pour basculer chez Débitel, après près de 8 ans de bons et loyaux sévices!