Articles

Recherche fondamentale

En ce moment tout me fait chier. Mais vraiment tout!
Du coup, j'ai une humeur de pitbull chikungugné que je préfère garder pour moi.
Jusqu'à ce que ça explose...

Perspective du monde

Plus le brouhaha médiatique autour de la présidentielle ressemble à une annexe du PMU et moins je m'intéresse à la question de savoir quel bourrin va franchir la ligne d'arrivé le premier. De toute manière, ils viennent tous de la même écurie...

Le dimanche, on fait rien comme des gros manches

Déjà que le débat reste musclé ici autour de l'histoire de l'ouverture des commerces le dimanche, ce même billet sur AgoraVox a déclenché des réactions... que je ne saurais trop qualifier, de peur de me faire lyncher à coup de figues molles et brûlée vive devant la foule en furie.
Le sujet avait l'air plutôt superficiel, le ton était volontairement incisif avec plein de petites gouttelettes putrides de provocation, mais au final, j'ai dû passer à côté de mon objectif premier : ouvrir le deuxième niveau de lecture de la problématique de l'ouverture des commerces le dimanche, à savoir la banalisation tout au long de la semaine.

Au sujet de l'ouverture des commerces le dimanche

Certes, je bosse le dimanche. Mais c'est moi qui le décide, parce que j'organise mon travail comme je l'entends.
Donc, je bosse le dimanche, ce qui fait que j'ai peu de temps pour écrire au sujet du travail le dimanche.
Heureusement, je prend toujours le temps de papoter avec mes potes actuchômistes sur les forums et voici ma modeste contribution à ce qui devrait être un grand débat de société : la place relative du travail dans notre organisation sociale (je ferai mieux un peu plus tard, promis!).

Joyeux fucking Noël

Pour tous les pisse-froid qui pourraient croire que je suis allergique à l'hystérie orgiaque collective

Des marques

Quand j'étais gosse, acheter de la bouffe de marque, c'était forcément opter pour la qualité! Enfin, ma grand-mère en était convaincue. Ensuite, c'est devenu un acte de consumérisme imposé par l'habitude.

Egoïstes!

Hier, ballade au bled-en-chef... ou comment ma misanthropie naturelle revient au galop.

Happiness

Je crois que la plus grande arnaque de tous les temps, c'est d'avoir faire croire au maximum de gens qu'il était nécessaire de rechercher le bonheur, que c'était un droit, voire un devoir.

Orange, Ô désespoir...

Comme certain le savent, le 15 février était un grand jour : je quittais définitivement le giron de mon opérateur de téléphonie mobile pour basculer chez Débitel, après près de 8 ans de bons et loyaux sévices!

Orange qui rend vert

Parce qu'il y a des fois où on peut se retrouver à piailler avec la voix de Gérard Jugnot dans "Les Bronzés", façon goret stressé.

Le marketing des pauvres

«Les pauvres n'ont presque pas d'argent.
Nous, c'est le "presque" qui nous intéresse!»
M. Sylvestre, World Company

Numéros spéciaux

Au commencement, il y avait les PTT, qui distribuaient indifféremment le courrier et les appels téléphoniques pour tous : c'était l'aménagement du territoire.
Aujourd'hui, il y a La Poste qui externalise les process rentables et France Telecom, l'ex entreprise publique avec des méthodes commerciales et manageriales qui n'ont rien à envier au privé. Au milieu, il y a l'usager, devenu client, seul dans le marigot concurrentiel des télécommunications.

De corps et d'esprit

Terri Schiavo est morte hier. Plongée dans un coma dit "végétatif" depuis 15 ans, cette américaine de 41 ans a été débranchée de son cathéter d'alimentation par décision de justice, 13 jours auparavant. Une polémique pour un vrai problème de société.

Le client délinquant

L'époque du client-roi est révolue. Plus les entreprises ont des pratiques discutables, plus elles renforcent les actions anti-clients.

Merci pour le chocolat

Longtemps, je n'ai eu aucune inclinaison pour le chocolat. Je préférais la vanille, pour les filles.
Puis, j'ai découvert l'âpreté, l'amertume et la puissance du chocolat noir de qualité... Trop tard ou presque!