Ma vie cachée

Ou comment je viens de découvrir que j’ai une double vie.

Finalement, j’ai reçu notre première déclaration préremplie commune de revenus. C’est assez épatant : il y a son salaire, mes reliquats ASSEDIC de l’année dernière, c’est propre, c’est bien fait, ça tombe juste. Vive la modernité administrative.

Case QB

Le truc, c’est que sur le formulaire 2042 K de l’administration fiscale, j’ai eu beau scrupter, chercher, fouiller lire et relire, pas de case QB à renseigner. Et c’est bien dommage, puisque ma petite entreprise vagissante m’a rapporté un bénéfice faramineux de 1074,00€ net, non imposable de surcroît et que cette somme qui ne compte pas et qui apparaît dans le bloc 3 du formulaire 2035 K doit être reportée dans la case QB du 2042 K. Laquelle existe bien. Mais pas dans la version simplifiée.

Qu’à cela ne tienne, je vais commander un certificat électronique et déclarer les revenus du couple sur le net, ce qui devrait me permettre d’accéder à un formulaire amélioré et donc à la fameuse case QB. En plus j’aurai le droit à 20€ de cadeaux fiscal. Mais comme je ne paie pas d’impôts sur le revenu, je reste quelque peu dubitative sur ce point précis.
Me voilà donc en ligne, avec la satisfaction immense de voir que l’administration fiscale met un point d’honneur à être accessible à tous, y compris aux énergumènes qui surfent sous Linux. Je récupère mon certificat, je valide, je me connecte et là… c’est le drame!

Bonjour Madame!

Ma cession s’ouvre sur un joyeux Bonjour Madame Machin, sachant que Machin est le nom de famille de monsieur Monolecte avec lequel je suis pacsée depuis 2002 et que je suis donc Mademoiselle Monolecte. Je vérifie sur la version papier où je suis bien Mademoiselle Monolecte, pacsée et dotée d’une naine depuis 2003.
Je passe à la page suivante qui m’affirme sans ambage que je suis marié et sans enfant. Ma progéniture est donc soluble dans le cyberspace. Dans l’expectative, je persévère dans l’erreur, découvre plus loin que la case QB existe bien mais comme je suis le conjoint, il me faut en remplir une autre, puis confirmation : couple marié sans enfant = 2 parts. Et pas de possibilité de corriger. On ne peut que déclarer un changement de situation. Je ne vais pas divorcer que quelqu’un que je n’ai pas épousé. J’arrête la procédure et téléphone à mon centre des impôts :

  • Bonjour, je ne comprend pas, mais ma déclaration 2042 en ligne est totalement fausse et en contradiction avec la déclaration papier et je ne peux pas corriger.
  • Ben je ne peux pas vous aider. La déclaration en ligne, je n’y comprend rien et en plus, je n’ai pas d’ordinateur.

La cyber-administration, ce n’est pas encore gagné. La dame me passe le numéro direct de quelqu’un qui s’y connait.

  • Bonjour, je ne comprend pas, mais ma déclaration 2042 en ligne est totalement fausse et en contradiction avec la déclaration papier et je ne peux pas corriger.
  • Comment ça? Attendez, j’ai une copie de votre dossier fiscal… oui, pour nous vous êtes pacsée avec un enfant…
  • Oui, mais en ligne, je suis mariée sans enfant. Ça n’a pas de sens. Je pensais que l’administration fiscale n’avait qu’une base de données contribuables et que celle-ci générait les déclarations en ligne et celles sur papier à partir des mêmes informations.
  • Oui, vous avez raison, c’est bien le cas, c’est pour cela que je ne comprend pas votre histoire! Je vais chercher…. Ha oui, vous vous êtes mariée l’année dernière!
  • Ben, ça, ça m’étonnerait, ou alors, c’était à l’insu de mon plein gré.
  • … (rire)
  • Et ça n’explique pas la disparition de ma fille.
  • Non, absolument pas. Je vais transmettre votre dossier sur Paris. On va chercher ce que l’on peut faire.

Échange très sympa et promesse d’une solution prochaine… bref, je suis impatiente de voir comment va tourner cette ténébreuse affaire.

14 réponses
  1. Paul TOTH
    Paul TOTH dit :

    Ahaha, elle est drôle ton histoire 🙂

    Je connaissais les incohérences des sites clients de Orange et Bouygues Telecom (c’est mieux chez Debitel ?), mais je ne savais pas que les impôts s’y mettaient 🙂

    Maintenant ils ont réussit à faire un site qui fonctionne sous Firefox/Linux avec certificat, c’est pas mal tout de même. Et c’est assez propre; chaque année on t’en demande un peu plus (tient au fait, c’est quoi le nom de vos enfants, et votre appart il a combien de pièces ?).

    Pour ma part – homme célibataire avec deux enfants à charge – ils ont tout compris…et vont me réclamer 500 des quelques euros que j’ai gagnés – ça m’apprendra à déclarer mes droits d’auteur qu’ils n’avaient pourtant pas relevés 🙂

    Répondre
  2. Fugitive
    Fugitive dit :

    Bah… tu vois… pas ce genre de problèmes… Des pires à venir, certes. Je ne crois pas avoir ouvert un seul courrier administratif depuis plus de deux ans… Je sais… gros ennuis à venir.

    En fait, à te lire, j’en viendrai presque à regretter ma sociophobie, ne serait-ce que parce qu’elle me prive d’échanges aussi croquignolets que tu les décris et qui valent bien les dialogues des Tontons Flingueurs. Point sur lequel je te fais une confiance absolue !

    Toutes mes pensées vont vers toi mais je doute que, vu leur nature, elles ne te soient de quelque valeur au niveau ténacité…

    PS : Tu n’arrives toujours pas à me lire ? Parce qu’après enquête auprès de mes « aficionados », aucun n’a de problèmes pour visionner mon carnet à spirale….

    Répondre
  3. Regis
    Regis dit :

    En plus j’aurait le droit à 20€ de cadeaux fiscal. Mais comme je ne paie pas d’impôts sur le revenu, je reste quelque peu dubitative sur ce point précis.

    Tu as raison de douter Agnès, j’ai farfouillé le code des impôts et si j’ai bien tout compris, les 20€ sont une réduction fiscale et non un avoir (fiscal), dès lors ceux qui ne paient pas d’impôts ne reçoivent pas 20€, mais peuvent toutefois passer par la case départ 🙂

    Répondre
  4. marzi
    marzi dit :

    Ah, l’administration à la francaise, la compétence, le service, les horaires d’ouvertures… oups, pour le dernier point en effet, grâce à la déclaration en ligne dont j’ai pu profité, voila un problème résolu…. quand tout se passe bien evidemment, ce qui n’est visiblement pas ton cas!

    Répondre
  5. Merome
    Merome dit :

    Le plus simple serait encore de te marier pour être en conformité avec ta déclaration. Ce serait une démarche citoyenne et tu ne prendrais pas le risque de planter la base de données des impôts, et du coup de nous empêcher, nous, honnêtes couples mariés, de déclarer en ligne 🙂

    Répondre
  6. Swâmi Petaramesh
    Swâmi Petaramesh dit :

    @Agnès : Et ma fille, je la vaporise […] ?

    Pas besoin. Si le fisc te dit que tu n’en as pas, c’est que tu n’en as pas. Il ne peut donc s’agir que d’une erreur de ta part. Sinon, prépare-toi à prouver le contraire :-}

    Répondre
  7. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    hihihihihi! Si je fais un lâcher de naine à la DGI, ils vont tellement en baver qu’ils vont m’imputer au moins 3 moufflets pour l’année prochaine!

    Répondre
  8. coco_des_bois
    coco_des_bois dit :

    Oui, je crois qu’on a tous une petite histoire perso avec les impots, ou plutôt… avec des gens des impots, qui sont sans doute pour certains d’une espèce bien particulière, une espèce de gens totalement parfaits, qui ont le devoir de donner des leçons aux minables contribuables que nous sommes, un peu comme les trous de balle qui se permettent de donner des leçons d’esprit commerçant à une vendeuse de Quick (qui si elle appliquait les siens de principes commerciaux, balancerait volontiers des burgers dans des tronches).

    Pour ton enfant, laisse couler, l’année prochaine tu en auras 3 de plus sur ta déclaration, normal vu que tu es mariée maintenant !

    Répondre
  9. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Ceci dit, je tiens à signaler que la personne qui s’occupe de ce hiatus informatique est totalement charmante et civilisée, voire pourvue d’un solide sens de l’humour. Pour quelqu’un qui, comme moi, a subi pendant des années les services de la CAF, de l’ANPE et de l’UNEDIC réunis, le personnel des impôts est totalement agréable à frénquenter et toute visite à la DGI s’apparente à une excursion au jardin des délices…

    Répondre
  10. monde guerrier
    monde guerrier dit :

    Je pense qu’il y a aussi un léger problème (mais qui en se cumulant fait des sous), c’est la transmission par l’employeur du cumul des salaires nets imposables : j’ai remarqué que l’employeur (ou le trésor public à la finale) avait simplifié à l’unité supérieure (exemple : 999, 51, égale 1000), ils n’ont pas à le faire, pour deux raisons : 1/ si j’ai plusieurs employeurs, les cents deviennent des euros ; 2/ il est bien dit dans les textes que le total final est simplifié à l’euro, par à l’euro supérieur (dans l’exemple, le total devient 999 et pas 1000). Perso, pour moi le salaire d’un CDD a été arrondi à l’euro supérieur, et un autre employeur (encore un CDD) a été oublié.

    Répondre
  11. marzi
    marzi dit :

    Ben c’est qd meme normal : le fonctionnaire qui récolte des ronds est un peu plus gentil et serviable que celui qui en distribue… manquerait plus qu’on se plaigne que le mec qui nous file de la thune à rien faire ne sourit pas assez !

    🙂

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *