Le grand saut

Ca y est! C’est pour demain! Je passe au monde libre.

10 ans déjà!

Il y a 10 ans, je me saisissais subrepticement de la souris d’un ordinateur en démonstration à la FNAC pour tenter d’interagir avec la machine. Le temps de le dire, je me retrouvais presque à plat ventre sur le plan de travail, incapable de maîtriser ce foutu mulot.
Quelques jour plus tard, nous déballions, émus comme des gosses, notre premier ordinateur équipé de Windows 95, la première interface qui ne donnait pas envie de vomir, avec une petite flèche en bas qui nous invitait à démarrer. Dans l’élan, nous nous abonnions chez Club Internet, à la vitesse phénoménale de 9 6000 bps/s. Nous étions des pionniers. Nous venions d’entrer dans un monde nouveau .

Ensuite, l’informatique a pris de la place dans notre vie. Grâce à elle, j’ai pu finir à temps mes mémoires de DEA. Puis décrocher mon premier vrai boulot, un de ceux où un autodidacte pouvait devenir un expert Internet!

Logiquement, demain, je passe au libre, je rentre dans un monde joyeux peuplé de pingouins sympathiques et rieurs, je largue Windows pour Linux. J’avais commencé depuis un moment à remplacer mes programmes joyeusement crackés[1] par des logiciels GPL, souvent aussi bien et parfois bien mieux encore. Par exemple, un logiciel de dessin vectoriel comme Illustrator coûte aux honnêtes gens pas loin de 800€. Mais Inkscape, que pour ma part je préfère nettement, est diffusé gratuitement (libre à vous de participer au développement par la suite, en fonction de vos possibilités). Peut-on démarrer sa petite entreprise sans Microsoft Office (600€)? Bien sûr que si, avec Open Office, outil non seulement Open Source[2] mais en plus très performant.

Ma petite entreprise (infographiste) ne va être possible que parce que le Libre existe, avec ses centaines de milliers de développeurs bénévoles qui ont offert à tous la possibilité de s’exprimer, de travailler, même sans mise de départ. L’offre de logiciels grossit sans cesse et permet de faire tourner une PME sans commencer par des investissement immatériels lourds.

Ce billet est donc ma très modeste participation à l’expansion du monde du Libre et mon remerciement à tous ceux sans qui rien de tout cela ne serait possible.

Notes

[1] C’est pas beau de pirater les logiciels super chers de la Word Company. C’est pas beau du tout. Alors arrêtez de pirater et passez sous Linux!

[2] Gratuit et totalement modifiable!

21 réponses
  1. kalooni
    kalooni dit :

    Salut Agnès,

    Comme çà tu va devenir infographiste indépendante ? Je suis moi même chômeur, et je suis tes pérégrinations depuis peu, je partage tes galères et tes points de vue. A l’heure qu’il est j’envisage de me mettre à mon compte également … Je te contacte par email pour te faire une proposition de partenariat.

    A tout de suite, Kalooni

    Répondre
  2. pirouli
    pirouli dit :

    Si en plus on peut utiliser « inkscape », « GeekTools », « The Gimp » avec un « Logiciel Système » génial, on prend son pied comme pas un.
    Bon je suis un peu macmaniak, mais pourquoi pas qund de puis 1987 je n’ai jamais vu l’ombre d’un virus (?)
    Aller, je fais de la Pub !

    Répondre
  3. PADH
    PADH dit :

    L’infographie, c’est comme le graphisme: tout ce qui concerne le design, les logos, les typos , les traitements d’images fixes, mais réalisé à travers ou au moyen EXCLUSIF d’un ordinateur.

    On peut dessiner sur un ordinateur en « bitmap » (l’image est faite de carrés colorés: les pixels) ou en vectoriel. Presque tout le temps, il s’agit de logiciels complètement différents avec des manières de travailler différente.

    Le dessin vectoriel, c’est une forme de dessin informatique qui au lieu d’être réalisé par des micro-points colorés est réalisé de manière informatique par des tracés de courbes mathématiques qui déterminent des contours, des lignes, des courbes, des formes. Ces tracés apparaissent comme des traits ouverts de la forme que l’on veut (une ligne, une courbe, une spirale, une ondulation…) ou des traits fermés (un rond, un nuage, un …) qui délimitent un intérieur et un extérieur: en général, les programmes vectoriels permettent de remplir l’intérieur d’une couleur, ou d’un dégradé, lui aussi défini mathématiquement. L’intérêt de tout cela est que si on change la taille de l’image vectorielle l’épaisseur du trait reste semblable. Et aussi précise. Une ligne vectorielle hyper-grossie reste à l’écran une ligne. Une ligne « bitmap » devient elle, dans les mêmes conditions d’agrandissement, un gros escalier vilain-pas-beau… A l’impression, surtout sur affiche de 12 m2 cela se voit aussi !

    Bref le vectoriel, c’est comme la peinture à l’huile, plus difficile mais bien plus beau …etc

    Revers de médaille, le vectoriel ne s’applique pas aux objet graphiques impossibles à réduire en une équation mathématique ce qui est le cas des photos. Les photos , c’est donc toujours du bitmap!

    Répondre
  4. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Autant pour moi, il fallait bien lire 9 600 bps, soit 9,6 kbps!
    Actuellement, mon ordi est en pleine phase de toilettage et bien sûr, rien ne se passe comme prévu. Rien que pour faire fonctionner le réseau, 3 heures avec le super grand pingouin et une Debian unstable. En gros, ça va charcler jusqu’à au moins demain soir : me voilà avec de petites vacances forcées. Si vous n’êtes pas de très grands linuxeurs, rabattez vous plutôt sur la Mandriva pour l’install sans souffrance!
    A bientôt… j’espère…

    Répondre
  5. Fred
    Fred dit :

    Agnès > Rien que pour faire fonctionner le réseau, 3 heures avec le super grand pingouin et une Debian unstable.

    C’est en partie pour ça que Linux a à peine 2-3% de part de marché sur le desktop… Et encore, les installs se passent bien en général aujourd’hui avec des distributions grand public genre Mandriva/Mandrake ou Ubuntu, mais c’est encore souvent la galère pour les finitions, le paramétrage, etc., surtout sur les portables.

    Tu buttes sur quoi?

    Répondre
  6. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Merci Fred, mais comme je ne suis pas vraiment un manchot (justement), je suis depuis hier chez un ami (un vrai, qui flingue son WE pour bidouiller le portable des amis) qui vient à bout de tout.
    Ce matin, la bécane est opérationnelle, le soucis, c’est la récupération de l’image de mon ancien C: (j’ai changé de disque dur pour faire bonne mesure!), histoire d’avoir le double boot avec windaube! En fait, le gros de nos ennuis vient du fait que mon portable n’est plus de première jeunesse et que ce cochon passe en off régulièrement. On a flashé le Bios hier soir en tremblant qu’il plante en plein milieu. Sinon, ce serait déjà fini.
    En fait, je vais lancer une grande souscription : un portable pour le Monolecte!

    Répondre
  7. Fred
    Fred dit :

    Agnès > le soucis, c’est la récupération de l’image de mon ancien C: (j’ai changé de disque dur pour faire bonne mesure!), histoire d’avoir le double boot avec windaube! En fait, le gros de nos ennuis vient du fait que mon portable n’est plus de première jeunesse et que ce cochon passe en off régulièrement.

    Si ça continue à le faire malgré un flashage de BIOS, c’est sans doute un truc dans Windows. Dans ce cas, perso, je ne m’embêterais pas à copier la partition Win de ton ancien DD vers le nouveau; à la place, install Windows proprement sur le nouveau DD en double-boot avec ton boot loader préféré, connecte les deux DD et copie simplement les données de ton ancienne partition Win vers la nouvelle… et installe tous les patches Win qui vont bien.

    Je sais bien que c’est pénible de réinstaller toutes les applis, mais ça règlera sans doute le problème. Et s’il y a la place dans ton portable, je pousserais jusqu’à formater l’ancien DD, le connecter comme disque secondaire, et j’installerais des utilitaires dans Linux et Windows pour qu’ils y copient les données importantes automatiquement tous les jours (SecondCopy, etc.). C’est ce que j’ai sur ma bécane en prévision d’un crash de DD. Hope that helps.

    Répondre
  8. Leon
    Leon dit :

    Mac Forever.

    Un ecran 17 ou 20 pouces pour le confort. N’importe quel G4 d’ocaz ou neuf et vous voila parti pour deux ou trois ans sans galere. Tous les libres et utilitaires utiles existent pour Mac ou presque (au passage The Gimp est un peu bordelique… achetez plutot un photoshop d’ocaz sur ebay).

    J’ai fait un essai chez Wintel, un chez Linux et le verdict est: echec et Mac. Ca ne plante quasi jamais. PAs de menage a faire sauf une fois tous les deux ans (comme pour n’importe quel micro). Installer et desinstaller est un jeu d’enfant. Quoi d’autre? quasi pas de maintenace quotidienne, c’est integre dans l’OS X.

    Ca prend pas de place. C’est beau a l’oeil. Ca supporte a peu pres n’importe quel bidouillage. Y a pas de jeux? Qu’est-ce qu’on en a f…? Les jeux c’est une perte de temps, il y a mieux a faire, c’ets comme la tele.

    Dans un an avec les puces intel, l’OS X de mac (ecrit en Unix: une pure merveille de stabilite et de confort « user friendly » comme y disent) va depoter comme jamais.

    Et puis ca fait chier Bill et c’est deja bien suffisant comme raison.

    Bien a vous

    Répondre
  9. bof
    bof dit :

    réponse à Léon : depis quand Mac ferait ch. Bill? Bill est un gros actionnaire de Mac! Mac est l’un des arguments pour que Windows ne puisse être en total monopole! alors Bill il est content que Mac résiste si bien! Ceci dit Mac doît être super : mais j’ai toujours l’idée qu’il est plus cher? quand on paye tout ? est-ce vrai? je parle à puissance égale : tps d’ouverture d’une grosse image identique par exemple!

    Répondre
  10. leon
    leon dit :

    T’as raison, bof.

    Bill a meme contribue a sauver Apple lorsque Jobs est revenu aux affaires. Evidemment que ca l’arrange. Mea culpa la phrase etait trop rapidement ecrite. (Esclave de la pub, je suis. Houmpf ).

    Cela dit je confirme que Mac est great… Plus tellement du cote processeur (mais l’an prochain la vitesse va tripler quasi avec l’adoption des puces Intel et la, Mac reprendra l’avantage parce que c’est mieux ecrit en Unix). La grosse grosse difference c’est l’OS X (le 10.3 pour moi). C’est difficile a decrire mais le confort d’utilisation est incomparable. Tu peux laisser huit applications ouvertes sans gros probleme (dont Photoshop).

    En fait ca s’utilise differemment. Avec Mac tu laisses les softs ouverts toute la journee et tu jongles entre applications. Ex: je snappe un ecran, je le glisse dans un doc word, je tape un brouillon sur un notepad (textedit), je copie dans Firefox pendant que ca imprime, et ainsi de suite. La conception de l’interface est ainsi faite que c’est facile. Ca a un cote reposant. Windaube ca me fatigue les yeux, c’est pas clean visuellement, Il y en a partout. Et je n’aime pas son look pseudo professionnel pour comptables.

    Alors par exemple les temps d’ouverture (je bosse sur des images de 40 meg) comptent assez peu dans l’addition finale. Appliquer un filtre me semble rapide et je n’ai pas le plus rapide, loin s’en faut. La plupart des graphistes que je connais sont sur Mac, moitie par heritage, moitie par praticite (passer d’une app a l’autre avec le dock c’est reposant presque…)

    Oui c’est un peu plus cher. (Quoi que le nouveau mini me parait excellent pour 500 $…) mais considere: je n’ai achete aucun logiciel depuis quatre ans (tout en freeware). Aucune reparation. Aucune perte de documents ( je suis prudent quand meme). Ca pourrait me servir de lecteur DVD/CD zique. Et un mac dure plus longtemps parce que le hard est costaud: il est obsolete moins vite. Ca vieillit mieux aussi visuellement: les plastiques employes (blanc et transparent sur l’iMac) n’ont pas jauni, pas grise. (il faudrait voir cote recyclage, j’avoue que j’en sais rien). C’est si-len-cieux……… Ca disparait dans une piece: c’est e-le-gant….
    Ca marche tout seul. Tu branches. T’allumes: ca marche. T’installes: ca marche. Tu desinstalles: ca marche. Tu bidouilles: ca marche. Une fois j’ai reussi a le bloquer (une fois une seule en trois ans:ca vous fait rever les wintel, pas vrai?), j’ai reboote et: ca marche…….

    J’ai claque 2000 euros (pour autant que je me souvienne) mais le PC va durer encore pas mal d’annees… divise par cinq ans sans frais particulier, ca devient rentable.

    Et au moins je n’ai pas l’air trop blaireau avec mes copains zicos ou graphistes (motivation ridicule et mineure mais bon vanitas vanitatis comme disait Dave…).

    Je crois que j’ai fait assez de pub comme ca. Desole.

    Bien a vous

    Répondre
  11. jack
    jack dit :

    Arf, le plus fameux troll du web…l‘OS…os’cour

    No comment.

    >c’est quoi le dessin vectoriel et l’infographie? merci d’avance

    très bonne réponse de PADH ; je rajouterais : quelqu’un qui fait de l’infographie c’est un faux graphiste 😉
    — j’aime bien ce blog

    Répondre
  12. Droop
    Droop dit :

    En tout cas, moi qui n’aie testé que la mandriva et la suse, la première est plus facile à l’install et à l’utilisation pour un débutant comme moi ! Bah, je garde quand même le vieil XP sur un autre disque, pour les jeux vidéos… c’est, je crois, le seul truc qu’il manque encore à linux pour percer chez monsieur tout-le-monde : une offre aussi large de jeux que chez Bill. Maintenant, si on peut se passer des jeux…

    Répondre
  13. Ysengrin
    Ysengrin dit :

    inkscape… mouais… j’utilise ici au boulot la version 0.41 window$ et les « layers » sont inutilisables… ou alors je ne réussis pas à m’en servir ? quelqu’un peut m’en dire plus, SVP ?

    (Bon, l’hõtesse va me snober pasqu’elle utilise la version nunux, j’imagine, la bienheureuse ? 😉 Perso sur ma mandrake domestique je préfère Sketch, mais chacun ses goûts, hein…

    Répondre
  14. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    J’ai découvert Inkscape 0.41 sous Win XP et je n’ai eu qu’un soucis de polices, pas avec les calques. Il faudrait effectivement que tu en dises plus pour que je comprenne.
    Sketch, je ne peux pas dire, je ne connais pas. Là aussi, tu peux en dire plus?

    Ps : j’aime bien les petits jeux de bureau que le grand maître manchot a installé sous le Gnome : bien foutus et suffisant pour l’usage ludique que j’ai d’une bécane!

    Répondre
  15. Ysengrin
    Ysengrin dit :

    Q U O I ? ? ? Tu ne connais pas Sketch ? Ciel ! Mais télécharge-le donc vite, malheureuse ! (D’ailleurs, il ne s’appelle plus Sketch, mais Skencil…)

    Un vrai bon programme de dessin vectoriel… avec une vrai bonne gestion des couches par une boîte de dialogue… au contraire de ce que propose Inkscape, sur lequel je n’ai rien trouvé d’autre que le menu « Layer » qui ne permet que des « Switch to Next Layer » / « Switch to Previous Layer »… un peu maigre, mais je suis un garçon conciliant, donc je m’exécute : Je « New Layer », que j’appelle, mettons, NouvelleCouche, comme c’est original, et je « Switch to Next Layer » une courbe préalablement dessinée à cet effet -> rien, la courbe préalablement dessinée à cet effet reste sur la couche par défaut, Layer1, et j’en suis réduit à déplacer les éléments par les boutons de la barre d’outils « Lower selection to bottom », « Lower selection one step » … etc… C’est à dire que dès que le dessin est un peu complexe, je m’arrache vite les cheveux ! Et maintenant tu me dis que ça marche ! ? ! ? Bigre ! Help !

    P.S. Tu veux des jeux ? Je te recommande The Battle for Wesnoth, « a turn-based strategy game with a fantasy theme ». C’est typiquement le genre de jeux sur lequel je peux passer des heures… si tu es comme moi, ce lien est la ruine de ta petite entreprise, danger ! 😉 (Boh, bien, sûr, les accros de console de jeux sourriront devant la pauvreté des animations et des graphismes, mais sous Linux, des bons jeux haletants, yen a pas tant !)

    Répondre
  16. Duster
    Duster dit :

    Qu’on soit pro-ci, pro ça (ce que je ne suis pas) il y a à mon avis place pour plusieurs joueurs dans le monde du PC (oups! PC c’est pas Mac ça! Disons plutot dans le monde des micro ordinateurs!) et des OS. On aime ceci d’un, celà de l’autre. Un nous fait enrager pour telles raisons et l’autre pour d’autres. Chacun sa place et chacun ses gouts (gouts souvents dictés par le besoin et l’utilisation qu’on a/fait du dit ordinateur).

    Perso, je suis sous PC Windows (hey oui! lancez pas trop de pierres svp!). Mais c’est par besoin (compatibilité vs le boulot, jeux, bla bla bla. Je suis technicien réseau, il faut le dire. On doit donc travailler avec le meme genre de système que la majorité) et peut-etre aussi par paresse. Mais ça ne veut pas dire que je trouve inutiles les Mac ou Linux dans toutes ses distribution. Et surtout ça ne veut aucunement dire que je ne reconnais pas la grande force de Unix de qui découle ces OS. Ça ne veut aussi pas dire que je ne respecte pas les efforts louables et souvent concluant du monde « Open Source ». J’ai déjà taté Linux mais bon, pas le temps et pas le besoin dans l’immédiat. Faut quand même dire que côté Linux, on a du chemin à faire pour ce qui est de la simplicité d’utilisation et surtout de l’installation. Pour moi ça va mais pour monsieur tout le monde…c’est souvent assez pour en décourager plus d’un. Mais côté serveur, Apache est fort! C’est ce qui aide le code linuxien à rester populaire.

    Mais bon, je ne venais pas ici pour dire celà (je suis meme pas venu ici exprès…tombé sur cette page par hasard! Mais je ne suis pas déçu de ce résultat). Tout ce que je voulais vous dire c’est que je trouve rafraichissant (pour une fois…) de voir des gens parler des Mac, de l’Open et de Linux de façon si intelligente sans trop tomber dans le « windows c’est d’la merde, Les PC c’est nul, etc. ». Bravo à vous tous pour votre différence mais surtout pour votre respect et votre intelligence à comprendre qu’il y en a pour tous les gouts et que chaque solution a sa place. On ne voit que trop souvent des gens campés dans leurs positions, dénigrant « l’autre » à chaque détour et pensant qu’eux seul ont LA solution parfaite.

    Donc, bravo encore à votre groupe et bonne chance à Agnès dans sa « nouvelle vie »!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *