Articles

Une saison de bruits et de fureur

Finalement, j'aime bien ce printemps, imprévisible, violent, anachronique, qui s'harmonise parfaitement avec mon humeur.

Mama fiesta

L'indigence de mes écrits, pour ne pas dire leur quasi disparition, entre bien en résonance avec la vacuité de notre époque.

Des transports peu communs

Les éditions Filaplomb remettent la nouvelle au goût du jour, vous savez, ces petits textes courts, concis, ces petits diamants de littérature que l'on pouvait débusquer dans les revues littéraires.

Pour 35 euros, t'as plus rien!

Éventuellement un shampooing-coupe-brushing au salon du bled. Ou un bon repas pour deux au Tajmahal à Marmande. Peut-être un froc, en solde, dont la fermeture éclair te lâchera avant la fin de la saison. Ou un DVD pas trop miteux d'un blockbuster…

Quelques jours avec toi

Entre le chômage, la création de ma petite entreprise, puis son fonctionnement par la suite, mon activité sur ce blog, mes papiers de correspondante de presse du bled et tout le reste de la vie quotidienne, cela faisait en fait plus de deux ans que j'étais sur le pont sept jours sur sept.

Happiness

Je crois que la plus grande arnaque de tous les temps, c'est d'avoir faire croire au maximum de gens qu'il était nécessaire de rechercher le bonheur, que c'était un droit, voire un devoir.

Filmo culte

Je profite d'un billet de Bonbon Piment pour exhumer ma filmo culte du Wiki CineFil que j'avais lancé, il y a longtemps, au Village...

Etre comme l'oiseau sur la branche

J'ai déjà dit, et je me répéterai encore, que je suis devenue fan de l'émission Charivari de Frédéric Bonnaud sur France Inter.
Et par dessus tout, ce que je préfère, ce sont les quelques trop rares minutes qui sont accordées à mon chroniqueur préféré, l'inénarrable Philippe Collin.