,

Bye bye Britain

Le prolétaire britannique est bête. Si, si! Comme son homologue gaulois, il croit que quand on lui pose une question, c'est pour avoir son avis. Alors que l'on s'en tamponne de son avis. Ce que l'on attend de lui, c'est une certaine réponse.…