L'attrape-rêve

La plupart du temps, ça m'arrive en voiture. Même quand j'étais gosse et que j'étais reléguée à l'arrière, là où les roulis de la route projetaient mon cœur au bord des lèvres, il me suffisait de laisser mon regard se perdre sur le paysage qui défilait derrière les vitres pour décoller dans un autre monde.