Notification de licenciement pour causes réelles et sérieuses

M. Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA,

Au cours de la mobilisation préalable du 29 janvier 2009, vous avez été informé que le peuple français envisageait une mesure de licenciement à votre égard.

Sans équivoqueVotre réponse télévisuelle du 5 février 2009 ne nous ayant apporté aucun élément nouveau et satisfaisant quant à votre action au sein de la République française, nous avons la joie indiscutable de vous notifier votre licenciement pour les raisons suivantes :

Insuffisance professionnelle : vous avez été élu comme Président du pouvoir d’achat et face à la crise majeure que traverse notre pays, vous persistez à ne pas tenir cet objectif fondamental.
Manque de compétence : votre incompétence économique lancinante vous amène à répondre à une crise de la demande et des inégalités par une politique de relance insuffisante pour ne pas dire profondément affligeante axée sur l’offre. Plus grave encore, vous vous entêtez dans une vision économique qui est en train de faire la preuve de sa totale inefficacité à permettre un développement harmonieux des sociétés humaines et annoncez la poursuite des réformes qui nous ont pourtant conduits à l’impasse dans laquelle nous sommes actuellement.
Absences répétées ou prolongées : votre goût prononcé pour les voyages répétés et dispendieux s’étend bien au-delà des stricts besoins de votre charge.
Comportement : Votre manque de tenue récurrent lors des rencontres avec vos homologues étrangers nuit gravement à l’image de notre pays au niveau international. Votre manie de vous mêler des affaires intérieures de pays tiers tout en cherchant à tirer la couverture médiatique à vous-mêmes focalise les mécontentements autour de notre pays.
Manque de loyauté : votre mandat vous donne obligation de gouverner la République dans l’intérêt général, à savoir pour le bénéfice de l’ensemble du peuple. Les mesures appliquées jusqu’ici démontrent que votre loyauté ne va pas au peuple qui vous a élu et qu’elles manquent pour le moins d’équité.
Critiques de la société : vous tenez régulièrement et en public, des propos désobligeants sur le peuple dont vous avez la charge.
Faute professionnelle : vous avez outrepassé vos fonctions en vidant de toute substance le poste de Premier ministre, seul chef de l’exécutif qui détermine et conduit la politique de la nation. Vous avez également failli en tant que gardien des Institutions en les réformant jusqu’à compromettre leur rôle de gardiennes de la démocratie.
Insuffisance de résultats : Contrairement à ce que vous annonciez dans votre campagne d’embauche, les résultats actuels ne sont pas à la hauteur de votre programme. Vous n’avez pas réduit durablement le chômage endémique qui nuit gravement à notre pays, vous n’avez pas amélioré les conditions de vie de nos compatriotes laborieux, le pouvoir d’achat des Français se réduit comme peau de chagrin, vous n’avez pas amélioré l’accès au logement de millions d’entre nous.
Perte de confiance : La dissonance cognitive profonde entre vos paroles et vos actes nous conduit à penser que vous souffrez d’une forme étonnante de mythomanie. Cette capacité à faire le contraire de ce que vous promettez a abouti à notre totale perte de confiance dans votre aptitude à exercer correctement votre mandat de Président de la République française.

Comme indiqué lors de notre entretien, votre état de santé ne vous permet pas de travailler pendant une durée couvrant celle du préavis qui, en conséquence, ne donnera pas lieu à une indemnité compensatrice de préavis

Vous disposez à ce jour d’un crédit de 20 heures de formation au titre du droit individuel à la formation. Vous pouvez demander, avant la fin de votre préavis que nous vous dispensons d’effectuer, à bénéficier à ce titre d’une action de bilan de compétences, de validation des acquis de l’expérience ou de formation.

Au terme de votre contrat, la DRH vous remettra votre solde de tout compte ainsi que votre certificat de travail et l’attestation ASSEDIC.

Veuillez agréer, M. Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA, nos salutations distinguées.

Le peuple souverain.

Powered by ScribeFire.

70 réponses
  1. KesJenDi
    KesJenDi dit :

    Dans notre grande mansuétude, et afin que vous puissiez dès à présent mettre en œuvre des actions de recherche d’un nouvel emploi ou de reclassement, veuillez trouver ci-après les coordonnées du Pôle Emploi situé le plus proche de votre domicile actuel (moins de 500 mètres à pied) :

    Pôle emploi PARIS GRAND PALAIS
    Accueil : 4 IMPASSE D’ANTIN
    75008 PARIS, FRANCE
    Service(s) :
    RECHERCHE D’EMPLOI / RECRUTEMENTS
    Fax : 01 49 53 91 46

    Répondre
  2. Swâmi Petaramesh
    Swâmi Petaramesh dit :

    S’agissant de fonction au détriment du public, c’est la révocation et non pas le licenciement. Mais pour montrer que le peuple n’est pas chien, par souci d’humanité et tenant compte de son handicap et de ses capacités, il conviendrait peut-être de lui proposer une promotion-mutation à un poste de garde-barrière à Sail-les-bains ? Ou un outplacement dans le privé, à un poste de bosco sur le yacht de M. Bolloré ?

    Répondre
  3. Romane
    Romane dit :

    Excellent ! Néanmoins, j’aurais inscrit dans cette liste qu’il s’attaque aux droits des femmes (suppression du secrétariat aux droits des femmes et des subventions allouées au planning familial). Prochaine étape, la suppression du droit à l’avortement ?

    Répondre
  4. doudou Mariolo clown pas clone ! ! !
    doudou Mariolo clown pas clone ! ! ! dit :

    latcho dives
    bin çà c’est bin vré dirait la Mère denis en son temps !! ceci dit ai vu il y a deux jour repportage sur "les palaces et l’insertion" vous avez bien lu ! et horrifié ai entendu le discours des "chasseurs…..de tête" une pouffe survitaminée aux stage com on the com !! et un bêêêlatre au moins avec un deug de spy volant ! ! ils chassaient non pas le DAU mais le DE ! ! ! !
    pour en faire des employés ultra disciplinés , bien docile sachant porter gants blancs pour balayer ! ! ! et souvent les gants blancs cachent des mains noires prêtent à tout pour se maintenir au pays des toubabs ! ! ! ! !

    Répondre
  5. doudou Mariolo clown pas clone ! ! !
    doudou Mariolo clown pas clone ! ! ! dit :

    et pour finir me suis dit la chasse est ouverte et c’est bien dans l’air du temps "chasse aux sans papiers" chasse aux dangereux anarchistes" chasse aux rebelles" et en plus ils on appelé la nouvelle usine à gase anpe+assedic >>>pole emploi hors je me souviens enfant mon pépé qui s’est fait des cendres depuis !! criait au balle trapp "poooool! !" et le pigeon aux pieds d’argiles se faisait dégommé par une cartouche de 12 ! ! ! !
    je vous laisse méditer

    Répondre
  6. speedy
    speedy dit :

    Il y a aussi des fautes graves qui sont des motifs de licenciement :
    – piochage dans la caisse (augmentation indue de salaire)
    – clientélisme éhonté
    – copinage abusif
    – autoritarisme suspect
    – privationnisme de libertés individuelles
    – complicité d’empapaoutage de citoyen avec les banquiers
    – etc.

    Répondre
  7. samson
    samson dit :

    Licenciement ? Révocation ?

    Nos descendants du XXIème siècle seraient-ils des NAINS, à l’image de leur monarque ?
    C’est la roue qu’il mérite pour s’être à ce point parjuré.

    A la lanterne !

    Répondre
  8. Sylvie
    Sylvie dit :

    Bonjour,
    Je passe par ici régulièrement, depuis quelques jours, sans jamais laisser de "traces". Mais là, je ne peux m’empêcher de réagir… BRAVO ! ! ! Votre texte m’a fait sourire, alors que la situation actuelle me déprime au plus haut point. Merci !
    ; )

    Répondre
  9. Raoul
    Raoul dit :

    Bonjour Mame Monolecte

    oui et cent fois oui pour ce " courrier type " merci,
    j’en ai rêver vous l’avez fait, bravo !

    Pour aller dans votre sens, quelques petits rappels :

    – Sarko a déclaré le 16 janvier 2009 devant la représentation diplomatique étrangère lors de la présentation des voeux de la Présidence à cette dernière :
    " Nous irons ensemble vers le nouvel ordre mondial et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer "
    A n’en point douter voici clairement exposé sa réelle ambition, son manque de respect pour la démocratie, son autoritarisme ( menaçes ?), son mépris des citoyens, l’annonce claire d’un motif de haute trahison.

    A aucun moment même le plus obscur des citoyens n’a donné mandat à cet individu en votant pour qu’on lui impose ce qu’il décrit dans sa déclaration.

    – Selon certaines sources à vérifier, l’actuel " président " c’est présenté à l’élection avec un patronyme (M. Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY ) ne correspondant pas à son état civil complet : M. Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA.
    Ce qui serait un motif pour invalider l’actuel résultat du scrutin.

    – Je rappelle que cet individu dans le cadre de sa fonction ministérielle à l’intérieur a mis en place la procédure de vote électronique ( aléatoire et non fiable selon de nombreuses sources à travers le monde) dont il a bénéficié ainsi que 1 750 000 inscrits lors du dernier scrutin présidentiel.

    Sachant que cette procédure avec le même type de matériel a permis à G. W. Bush de voler la présidence au peuple américain à deux reprises. De surcroît sachant que le l’ex premier ministre Villepin a signé un " décret d’application " qui précise concernant la procédure de vote que les supports informatiques utilisés durant le scrutin ( disque dur, mémoire ) seraient effacés dans un délais très court ne permettant pas de vérifier matériellement la bonne tenue du scrutin et l’absence de fraude (si ma mémoire est bonne effacement des supports après tout juste 2 semaines ). Tout en gardant à l’esprit que l’élection présidentielle se gagne traditionnellement en France avec un écart de voix de l’ordre de plus ou moins 450 000 votes).
    Fraude ou pas fraude on ne le saura jamais à moins que des complices passent à table, on peut toujours rêver.

    Et pour finir regardez ce qui se passe en France depuis 2002 ( avec cette formation politique l’Ump ) et posez vous la simple question : Au regard de la politique de Sarkozy, qu’es ce que le leader d’extrême droite Lepen aurait fait de pire ? Bonne réflexion.

    La personne qui répond épouser un " taupe modèle " a néanmoins droit à toute ma considération…
    Quant à ce gars la, il n’est pas digne d’occuper la Présidence !

    Salutations.

    Répondre
  10. Totoche
    Totoche dit :

    Pas mal, cette idée de licenciement d’un chef d’état. Vu la dérive libérale qui semble être la norme partout, je me demande si quelque obscur pays n’a pas déjà tenté cette aventure (un paradis fiscal, peut-être). Après tout, ce pourrait être une forme de démocratie, chaque élément du "peuple" vu comme un actionnaire. Bien sûr, ça pousserait pas mal à la gestion à très court terme, mais serait-ce vraiment pire ?

    Répondre
  11. Claudia
    Claudia dit :

    Mortelle classe ! 🙂
    Envoyez donc votre lettre de licenciement au Canard Enchainé , Mme Monolecte .
    Ils vont se pisser dessus de rire et peut-être même qu’ils la publieront .

    Répondre
  12. Jacques PYRAT
    Jacques PYRAT dit :

    @Romane : en France, la loi Veil n’a pas donné un "droit à l’avortement", elle a dépénalisé l’avortement. C’est donc toujours un délit (au même titre que le divorce), mais ce délit n’entraine plus de condamnation.

    Répondre
  13. damien
    damien dit :

    Salut,

    http://www.assemblee-nationale.fr/c

    Article 68 (marrant 68 :p )

    ]Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

    La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.

    La Haute Cour est présidée par le Président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.

    Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

    Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article.

    @ Agnès,

    un site, avec une pétition-signature de la lettre, à envoyer au Parlement …. ça aurait de la gueule :p

    Répondre
  14. clive
    clive dit :

    Malheureusement cet employé bénéficie de fait d’un CDD de 5 ans, d’une protection et d’un statut qui le rendent impossible à licencier, et nous, les employeurs, devons nous élever contre le maintien de ces privilèges archaïques qui entrave la création de richesses…

    Répondre
  15. Jean Claude goujat
    Jean Claude goujat dit :

    Penchons pour le contrat de mission,il a fini,signifions lui sa fin de mission,c’est moins compliqué que le CDD,il risque d’y avoir appel!

    Serait fichu de faire appel aux prud’hommes ce couillon!

    Répondre
  16. liane
    liane dit :

    Chere Agnes,
    Ce billet est délectable. C’est toujours un bonheur que de vous lire et d’imaginer la jubilation contagieuse avec laquelle vous ecrivez .
    Merci de nous la faire partager !

    Répondre
  17. John
    John dit :

    "- Votre solde de tout compte est accompagné d’un bon pour dix séances de psychothérapie afin de vous aider à supporter votre changement de situation.

    – Un taxi va vous ramener à votre domicile. Inutile de repasser par votre bureau, vos affaires personnelles vous seront livrées dans les jours qui viennent."

    [C’est ainsi qu’on pratique chez Philips aux Pays-Bas, ailleurs aussi peut-être ?]

    Répondre
  18. alsospracht
    alsospracht dit :

    Moi, Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA, Président des Français, acceptant les griefs qui me sont faits par Mme Parisot, Présidente du Medef, en me demandant fermement de ne pas intervenir dans les affaires du grand patronat, des banques, des assureurs et des opérateurs de Bourse au nom de l’Etat, j’accède à sa requête. Je décide donc qu’à partir du lundi 09 février de l’an 2009, et cela jusqu’à la fin de ce même mois, l’Etat Français n’interviendra pas dans les affaires du grand patronat et autres ci-dessus cités. En conséquence de quoi, j’ordonne à toutes les polices, les armées, les compagnies de sécurité de ne pas intervenir pour tout ce qui concerne les conflits à caractère privé relatif au travail salarié et à l’Harmonie.
    M. Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA, Président des Français.

    Répondre
  19. Café-Croissant
    Café-Croissant dit :

    Revue de blogs, et autres liens

    L’actualité fut très chargée ces trois derniers jours et plutôt que de m’exprimer sur chaque sujet, il sera plus pertinent de survoler ces quelques sujet au travers d’une sélection de liens à ne pas rater. Je vous rappelle par a……

    Répondre
  20. Mélina
    Mélina dit :

    J’arrive ici via le canard du coin.
    Je ne suis pas déçue de ce que je lis.
    Je suis convaincue que la loi du travail devrait être applicable aux mandats.
    Enfin, cette lettre au moins 😉

    Répondre
  21. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Même si ma lettre de licenciement a l’air d’une grosse boutade avec le coude dans les côtes, elle n’en est pas une du tout. Elle vise à rappeler quelques fondamentaux démocratiques depuis longtemps refoulés au rang des accessoires sans importance.

    Nous sommes le peuple

    La seule source de pouvoir légitime dans ce pays, c’est nous! Dans une démocratie représentative, nous, le peuple, nous déléguons une partie de notre souveraineté à des personnes qui doivent l’exercer dans un mandat. Le problème, c’est qu’il n’y a pas vraiment de contrat signé entre les représentants et nous, pas d’engagements à tenir, en dehors des programmes aussi mensongers que de la pub de catalogue. C’est donc, comme si, une fois braqué au fond des isoloirs, le pouvoir devenait la propriété exclusive d’un petit groupe, très occupé à défendre ses intérêts particuliers et n’ayant plus de comptes à rendre au peuple.

    À l’heure où beaucoup d’entre nous sont menacés justement de recevoir ce genre de courrier, quand bien même nous avons toujours été loyaux, travailleurs, consciencieux, alors que nous sommes menacés jusque dans nos moyens de subsistance et que les quelques filets de sécurité sociaux qu’avaient tissé nos grand-parents ont été méthodiquement détricotés, nous laissant face à la perspective non plus de la pauvreté, mais de la misère entropique, il me semble juste, évident et normal de rappeler que ceux qui ne font pas le boulot pour lequel ils ont reçu bien des avantages sonnants et trébuchants, que ceux-là aussi devraient pouvoir être congédiés comme n’importe lequel d’entre nous.

    Répondre
  22. Françoise Boulanger
    Françoise Boulanger dit :

    Chère Agnès,

    Vous avez écrit ici la lettre dont une bonne partie des français rêve d’envoyer effectivement.

    Il me semble que vous pourriez y ajouter un petit post-scritum : Demander après le licenciement une mise sous tutelle, avec obligation de soins malgré tout, s’il s’avérait que ce soit possible 😉

    Amitiés.
    Françoise

    Répondre
  23. Paganel
    Paganel dit :

    Le problème est en effet qu’un élu n’est pas pour le moment pénalement responsable du non-respect de ses promesses (à l’inverse de n’importe quelle PME, pourtant). Entendons-nous bien : le futur est une chose par définition incertaine et on ne saurait CONDAMNER AUTOMATIQUEMENT un élu pour n’avoir pas tenu ses promesses. En revanche, il devrait bel et bien être *jugé* , et l’issue de ce jugement, après examen des circonstances atténuantes serait une condamnation ou non.

    Aussi longtemps que cela n’existe pas, qu’on ne vienne par prétendre que les hommes politiques ont des responsabilités. ILs n’en ont justement AUCUNE, et c’est précisément là le problème.

    Répondre
  24. Dagrouik
    Dagrouik dit :

    Et en plus , il a foiré ses objectifs : 5% après 2 ans. Donc non seulement il dissone mais en plus il est NUL. Cela rajoute donc une raison de plus de licencier pour faute, sans indemnités.

    http://www.intox2007.info/index.php

    Et sinon pour ceux qui remarquent que 15 millions de gens l’ont regardé. je l’ai regardé avec des potes blogueurs ou pas, et nous nous sommes dit "quel con" à plusieurs reprises, voire même tout le temps. Donc tous ces 15 millions de gens n’étaient sans doute pas d’accord avec ses conneries débitées pendant 90 minutes.

    Répondre
  25. jameswest
    jameswest dit :

    Très belle lettre évidemment, mais en attendant désolé de constater que 15 millions de péquins ont encore trouvé le moyen de le regarder et de l’écouter balancer ses conneries devant des "journalistes" à la botte. Quand est-ce que le citoyen de base comprendra qu’il se fout de nous et qu’il faut cesser de lui accorder le moindre crédit ? Très peu ont boycotté son discours devant Duhamel et consorts, oui, c’est vraiment à désespérer de l’intelligence de ce peuple, un audimat plat aurait été la plus grosse gifle mais non, ils ont regardé…

    Répondre
  26. chris
    chris dit :

    C’est ma pensée Celinienne du jour, mais à mon sens, le peuple n’existe pas.

    On peut rassembler des gens sur des slogans, des peurs, à un moment pour une grande manif comme celle de l’autre jour, mais ça n’en fait pas pour autant une entité.

    Ne pas regarder Sarkozy à la téloche , c’est juste faire preuve d’un mépris futile et puéril pour l’histoire de son pays et d’un peuple justement.

    Pour combattre, il faut comprendre, analyser, et ne point se contenter de mépriser

    Quant au mot ""mythomane" ..on nage en plein point Goldwin forumique de chez les beaufs de droite ou de gauche.

    On est tous le mythomane de quelqu’un à moins d’étre parfaitement médiocre soi même. Les gens banalement ordinaires n’aimant pas ce qui est extraordinaire chez l’autre.

    C’est un peu la métamorphose des cloportes en ce moment , quand même.

    Répondre
  27. Willy Nuttz
    Willy Nuttz dit :

    bonjour,
    Je vous invite à voir la suite donnée (à la lettre) sur ce forum :

    http://www.forum-politique.org/view

    _________________________
    (avec l’autorisation de l’auteur)

    Devant les prudhommes vous ne tenez pas!

    Citer:
    Insuffisance professionnelle : vous avez été élu comme Président du pouvoir d’achat et face à la crise majeure que traverse notre pays, vous persistez à ne pas tenir cet objectif fondamental.

    Le pouvoir d’achat moyen des français a progressé en 2007 et les prévisions de l’Insee donnent une progression en 2008.
    malgré la crise, de nombreuses mesures ont été prises en faveur du pouvoir d’achats:
    – la facilitation des heures supp
    – le quasi abandon des 35h
    – le chômage partiel mieux indemnisé
    – les allocations de chômage plus faciles à obtenir (4 mois au lieu de 6 mois)
    – la création du RSA
    – le plan de relance qui donnera du travail à plusieurs dizaines de milliers de travailleurs qui sans cela auraient pointé au chômage.

    CE MOTIF EST DONC REJETE!

    Citer:
    Manque de compétence : votre incompétence économique lancinante vous amène à répondre à une crise de la demande et des inégalités par une politique de relance insuffisante pour ne pas dire profondément affligeante axée sur l’offre. Plus grave encore, vous vous entêtez dans une vision économique qui est en train de faire la preuve de sa totale inefficacité à permettre un développement harmonieux des sociétés humaines et annoncez la poursuite des réformes qui nous ont pourtant conduits à l’impasse dans laquelle nous sommes actuellement.

    La relance comprend une partie liée à la demande voir plus haut. Elle a de plus l’avantage de conditionner le supplément de revenu à une création de richesse et non pas à un transfert d’une catégorie à une autre.

    La vision économique défendue par M. NS est celle des pays les plus prospères de la planète. Aucune autre vision n’a jamais démontré une efficacité meilleure. A l’impossible, nul n’est tenu
    CE MOTIF EST DONC REJETE!

    Citer:
    Absences répétées ou prolongées : votre goût prononcé pour les voyages répétés et dispendieux s’étend bien au-delà des stricts besoins de votre charge.

    Accusation apportée sans preuves!
    Par contre, on pourra voir que certains voyages ont permis l’atteinte d’objectifs assez inespérés:
    le cessez le feu en Géorgie, le voyage au Tchad qui a permis à l’ensemble des étrangers prisonniers dans l’affaire des zozos de revenir chez eux, le voyage à Washington pour le G20 où c’est la proposition française qui a été adoptée, les différents voyages pour les sommets européens où plusieurs textes importants ont été adoptés etc…

    CE MOTIF EST DONC REJETE!

    Citer:
    Comportement : Votre manque de tenue récurrent lors des rencontres avec vos homologues étrangers nuit gravement à l’image de notre pays au niveau international. Votre manie de vous mêler des affaires intérieures de pays tiers tout en cherchant à tirer la couverture médiatique à vous-mêmes focalise les mécontentements autour de notre pays.

    Témoignage de TIME qui a fait le 3ème personnage de l’année (et le premier non américain). Voir le point précédent pour constater que les positions françaises ont souvent été suivies.
    La constitution française ne prévoit pas que le président soit jugé sur le plaisir qu’il fait aux autres gouvernements!

    CE MOTIF EST DONC REJETE!

    Citer:
    Manque de loyauté : votre mandat vous donne obligation de gouverner la République dans l’intérêt général, à savoir pour le bénéfice de l’ensemble du peuple. Les mesures appliquées jusqu’ici démontrent que votre loyauté ne va pas au peuple qui vous a élu et qu’elles manquent pour le moins d’équité.

    Une nouvelle fois, où sont les preuves? Où sont les éléments concrets?
    Quelle mesure appliquée montre une quelconque déloyauté?
    CE MOTIF EST DONC REJETE!

    Citer:
    Critiques de la société : vous tenez régulièrement et en public, des propos désobligeants sur le peuple dont vous avez la charge.

    Aucun élément de preuve!
    Le président a le droit de critiquer les comportements qui ne sont pas corrects. Il a le droit d’appeler voyoux des voyoux et profiteurs des profiteurs. il a le droit de rappeler à leurs devoirs les agents de l’Etat français et au respect de la loi tous les français.
    CE MOTIF EST DONC REJETE!
    Citer:
    Faute professionnelle : vous avez outrepassé vos fonctions en vidant de toute substance le poste de Premier ministre, seul chef de l’exécutif qui "détermine et conduit la politique de la nation".

    Aucun abus de pouvoir par rapport à la constitution n’a été observé.
    CE MOTIF EST DONC REJETE!

    Citer:
    Vous avez également failli en tant que gardien des Institutions en les réformant jusqu’à compromettre leur rôle de gardiennes de la démocratie.

    Les institutions ont été modifiées selon les règles prévues. De plus, les règles adoptées vont dans le sens du renforcement des pouvoirs de l’assemblée élue au suffrage universel.
    CE MOTIF EST DONC REJETE!
    Citer:
    Insuffisance de résultats : Contrairement à ce que vous annonciez dans votre campagne d’embauche, les résultats actuels ne sont pas à la hauteur de votre programme. Vous n’avez pas réduit durablement le chômage endémique qui nuit gravement à notre pays, vous n’avez pas amélioré les conditions de vie de nos compatriotes laborieux, le pouvoir d’achat des Français se réduit comme peau de chagrin, vous n’avez pas amélioré l’accès au logement de millions d’entre nous.

    1) les résultats annoncés dans l’acte de candidature doivent être examinés à l’issue d’une période de 5 ans.
    2) Ces résultats sont à examiner par rapoirt à l’environnement et par rapport à des pays comparables.
    3) Contrairement à votre affirmation, le pouvoir d’achat des français a augmenté!
    CE MOTIF EST DONC REJETE!
    Citer:
    Perte de confiance : La dissonance cognitive profonde entre vos paroles et vos actes nous conduit à penser que vous souffrez d’une forme étonnante de mythomanie. Cette capacité à faire le contraire de ce que vous promettez a abouti à notre totale perte de confiance dans votre aptitude à exercer correctement votre mandat de Président de la République française.

    Motif flou et complètement subjectif, énoncé de manière péremptoire!
    CE MOTIF EST DONC REJETE!

    Désolé, il faudra trouver d’autres motifs!

    _________________

    étonnant, non ? lol 😉

    Répondre
  28. jardin
    jardin dit :

    @ John V. Doe:

    Quoiqu’il soit hasardeux (et peu déontologique) de faire un diagnostic dans de telles conditions et sans l’accord du patient, je crois pouvoir affirmer qu’il cumule plusieurs pathologies toutes plus préoccupantes les unes que les autres.

    Je pense d’ailleurs qu’un avocat pourrait sans peine plaider l’irresponsabilité dans un procès pénal. A condition qu’il n’ait pas réussi, d’ici là, à faire disparaître complètement cette notion ringarde.

    Répondre
  29. Claudia
    Claudia dit :

    Il faudrait songer à chiffrer les indemnités pour le préjudice subi par l’entreprise France .
    Le préjudice est réel et peut être mesuré selon des critères objectifs : fermeture d’entreprises en cascades , augmentation exponentielle du nombre des chômeurs .
    Le fauteur du préjudice est connu . Ce fauteur est la politique d’un seul homme .
    Un simple licenciement pour faute ne me parait pas être suffisant pour compenser l’ampleur du préjudice subi .

    Répondre
  30. John V. Doe
    John V. Doe dit :

    Pour renforcer les arguments du Monolecte, voici un article intitulé "Sarkozy roi fainéant shadock" qui calcule le taux de réalisation des promesses de Sakro (3% par an) et qui en tire les conclusions suivantes: "en général dans n’importe quelle entreprise en faisant que 5% des objectifs fixé on est viré illico et sans indemnités … "
    http://www.intox2007.info/index.php… .

    Même si on projette le réalisé actuel sur l’ensemble de son règne, le calcul de l’auteur n’arrive qu’à 14%, ce qui est à peine moins loin des objectifs et entrainerait immanquablement la même sanction.

    Répondre
  31. turandot
    turandot dit :

    Il doit bien y avoir un moyen de le faire partir?????

    Ou alors ,c’est là que nous nous apercevons que nous n’avons pas de contre -pouvoir .
    Parce que s’il fait les 5 ans le pays va être exangue: il dilapide à tort et à travers . n’agit en aucun cas pour le peuple.

    Répondre
  32. ceriselibertaire
    ceriselibertaire dit :

    @Turandot : art 68 de la constitution
    Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

    Répondre
  33. Corto69
    Corto69 dit :

    Bonsoir Agnès,

    Je viens de lire cette lettre de licenciement. Ce fut un pur moment jubilatoire.
    Merci de tout cœur

    Cordialement

    Né libre, j’entends vivre librement
    C’est dur en ce moment

    Répondre
  34. Françoise Boulanger
    Françoise Boulanger dit :

    Bonjour Agnès,

    Appréciant beaucoup ta façon de dénoncer les agissements de notre gouvernance actuelle, considérant que l’analyse lucide des faits n’est pas l’apanage d’un seul parti, je te mets en lien un billet que j’avais écrit sur les pervers narcissiques.

    Cela pourrait expliquer à mon avis bien des dérives lamentables. C’est en comprenant que l’on peut mieux réagir… A nous de passer à l’action.

    Amitiés.
    Françoise

    http://lecanardalorangedeslandes.ov

    Répondre
  35. Jean Claude Goujat
    Jean Claude Goujat dit :

    Moi qui me réjouissais de cet évènement qui allait nous soulager!
    Mais va falloir attendre une dizaine d’années,le NPA vient d’opposer une fin de non recevoir au "front de gauche"!
    Désolé mais le PDG va rester encore quelques temps histoire de nous enfoncer un peu plus.
    A moins que ce soit les citoyens qui prennent en main leur avenir et l’alternative!

    Répondre
  36. Lundi
    Lundi dit :

    J’ajouterais un dernier élément : l’article 5 de la Constitution fait de vous le garant de l’indépendance nationale. En faisant de la France le laquais des États-Unis, vous avez violé cet engagement et manqué gravement à vos devoirs (art. 68) ; nous nous réservons donc le droit de vous citer devant la Haute Cour, comme le prévoit la Constitution.

    Répondre
  37. alsospracht
    alsospracht dit :

    Souvenez-vous de l’Argentine 2001/2002 et de la Martinique et Guadeloupe 2009,
    Voilà qui est/était causé… le reste ma foi : boutade ou pas boutade, c’est toujours les mêmes qui se poilent : banquiers, boursicoteurs, profiteurs de toutes sortes dont on ne parle même pas ! Vous vous rendez compte s’il fallait réellement licencier tous fonctionnaires/salariés pour incompétence, faute, non respect de la déontologie, etc… Ha,ha ben mon vieux !

    Répondre
  38. roiubu77
    roiubu77 dit :

    Franchement, il mérite vraiment d’être viré comme un malpropre, ce marmot agité qui joue au Président de la Ripouxblic alors que les habits de la fonction sont bien trop grands pour lui…

    Reste plus qu’à lui adresser : Présidence de la République, 55 Boulevard Saint-Honoré, 75008 Paris

    Répondre
  39. démocrite
    démocrite dit :

    Découverte par hasard du site, lien depuis Marianne, apprécié écrits sur les suites de Klaus et dégusté cette notification méritée de licenciement.
    C’est par un travail de tous les instants de mépris, mensonges, trucages, insultes que le premier président playmobil français gagne cette distinction.

    Merci

    Répondre
  40. willis
    willis dit :

    onne peut être que d’accord avec vous mais il faudra que le peuple prenne les choses en main pour faire évoluer la situation positivement dans l’ intérêt de tous

    Répondre
  41. Adamantane
    Adamantane dit :

    Un des aspects du problème, comme on dit dans les sphères policées du système social, est que le peuple n’est, de fait, pas souverain.
    Il aurait peut-être les moyens de l’être un peu plus,s’il utilisait un droit de vote – certes insuffisant, mais absolument nécessaire – acquis dans la peine, la sueur et le sang par nos parents.
    Dans la commune où je réside, qui compte tout de même plus de 100 000 habitants, le maire actuel, un sarkophile réac et de plus inapte au management, a été élu maire pour avoir conduit une liste qui a obtenu 1/5 des voix…Pourquoi ? 50 % des électeurs ne se sont pas "dérangés"…
    Pour ce qui est de notre président actuel, il a quand même été élu…Comment faire pour que l’élu représente le peuple souverain ?
    Faut-il faire ce que les militaires portugais ont fait après la révolution des œillets : apprendre au peuple le mode d’emploi de la démocratie ?
    Faut-il en arriver à priver de droits civiques les abstentionnistes irresponsables, qui confondent liberté de vote et laxisme républicain ?
    J’avoue être perplexe…

    Répondre
  42. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Merci pour le signalement. Je refuse d’être sur Facebook et bien sûr, même une petite licence CC, c’est trop pour eux. Donc, ceux qui ont un compte peuvent signaler que la moindre des politesses, c’est de sourcer le texte et de ne pas faire semblant d’être l’auteur. Voilà, voilou!

    Répondre
  43. François Granger
    François Granger dit :

    J’ai posé ce message dans le fil des commentaires :

    > Ce texte a été intégralement copié depuis le blog Le monolecte voir ce billet:
    > http://bit.ly/6sED6

    Fabien Becker m’a répondu en perso :

    > A François Granger
    >je n’ai jamais nié que ce texte a été repris, la source est disponible comme il est indiqué en bas du texte sur facebook via mon blog, je ne vois rien de mal à ceci vu que je mets en ligne un texte signé en toutes lettre par …
    >Le Peuple Souverain,

    >je redonne les éléments : http://socialistes.canalblog.com/ar

    >Alors François, tu me prends pour un voleur ? Est il possible de reprendre ton texte sur le groupe après ce contact ?

    Je lui ai répondu :

    > Dans sa présentation, il n’est pas évident que ce texte ai été pompé ailleurs. Un petit lien "source : " au bas du texte semblerait un minimum bienvenu.

    Je ne pense pas avoir parlé de vol, d’ailleurs ce n’est pas le mot qui convient pour qualifier des faits dans le domaine de la propriété intellectuelle et des droits d’auteur.

    Ce texte n’est ni de moi, ni à moi.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *