Sauvons Actu>chômage

Le militantisme souffre ces derniers temps. Surtout celui qui a vocation à défendre les plus faibles d'entre nous, à lutter contre la machine à écraser les crevards, à ne pas nous laisser nous pondre dans la tête. Les appels de détresse (financière et participative) se suivent et se ressemblent. Au bout d'un moment, on peut être tenté de détourner la tête, de se dire qu'on ne pourra pas sauver tout le monde. Pourtant, c'est moins le moment que jamais de lâcher la rampe.