Très chère TNT gratuite

Soyons triviaux comme seul sait l'être le vacancier désœuvré à l'heure où sonne le retour à l'écurie et au joug qui l'accompagne si bien. Le problème est simplissime : comment recevoir les chaînes de l'audiovisuel public que nous finançons collectivement par la redevance télévisuelle?