5 réponses
  1. Natacha
    Natacha dit :

    La définition du totalitarisme économique pourrait être la suivante (un essai..) :

    • * *

    Le totalitarisme économique désigne un systéme dans laquel l’économie et la société sont considérées comme un tout indissociable. Le pouvoir économique a donc toute légitimité pour intervenir dans les relations sociales, c’est-à-dire en pratique contrôler la vie des individus, ne leur laissant qu’une illusion de liberté individuelle ou en cherchant à les contrôler, et surtout une illusion de liberté d’expression et par conséquent de pensée ou qui cherche à influencer sur ces dernières.

    Répondre
  2. louis siffert
    louis siffert dit :

    Un état d’urgence alors qu’on sait depuis le rapport des RG que la réalité a été quelque peu déformée…
    C’est toujours un peu les mêmes structures scénaristiques qui se produisent :

    1. problèmes avec des « jeunes » (de préférence avec une couleur de peau)
    2. déferlement médiatique sur la base d’informations (surtout policières) non vérifiées, changées (lorque les incohérences apparaissent trop flagrantes) ou passées sous silence au besoin.
    3. réactions et mesures politiques allant dans le sens du plus sécuritaire et stigmatisant. On élude ainsi les problèmes de fond d’injustice pour mieux s’en défausser et instaurer de l’autoritarisme.
    4. on découvre plus tard que la situation n’était pas aussi simple qu’elle n’y paraissait et on s’aperçoit que les médias « officiels » qui s’emballent si facilement sur des faits de violences sont frappés d’amnésie pour relater à posteriori ces faits. Mais c’est trop tard l’inconscient collectif est marqué.

    A lire c’est très intéressant :
    http://lmsi.net/article.php3?id_article=488
    http://www.acrimed.org/article2207.html

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *