Conjonction politique

Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l’une ni l’autre.
Thomas Jefferson

Les mailles du filet régalien se resserrent lentement autour de nous comme la corde autour du cou du pendu.

Toujours sous prétexte de lutter contre la délinquance, De Villepin annonce la mise en place plutôt rapide d’une CNI [1] biométrique (avec photo, puce, empreinte digitale et pour quoi pas, iris de l’œil).
Cette fameuse carte identité, rendue gratuite par Jospin en son temps, redeviendra payante, puisqu’il incombe à l’usager de payer le surcoût sécuritaire d’une décision qui ne lui appartient pas. Le dispositif sera étendu à tous les papiers : passeports, permis de conduire, carte de séjour et même la carte vitale. En fait de lutte contre la délinquance, c’est plutôt la lutte contre le peuple qui semble se mettre en place.

Dans le même élan et le même jour, Perben, lui, annonce "la mise en place de la vente des biens des criminels en cours de procédure". il s’agit de confisquer les biens d’une personne, même pendant l’enquête préliminaire. Il semble que cette démarche ne soit pas compatible avec ce que l’on appelle couramment la présomption d’innocence. Surtout que le Garde des sots se garde bien, justement, d’expliciter ce qu’il met dans le panier des grands criminels. Sachant que des syndicalistes pointent déjà au fichier génétique [2], il y a des Bové qui risquent de se faire piquer leur ferme au Larzac fissa !

Et ce déploiement de mesures sécuritaires tombe quand ? Je vous le donne en mille ! Au moment-même où Raffarin annonce que ses objectifs incantatoires de baisse du chômage sont remis sine die. Il parait même que c’est de la faute au pétrole !

Et pendant ce temps, l’Etat régalien, celui-là même qui prétend protéger les honnêtes citoyens des sales délinquants et des méchants terroristes, cet État de sécurité pour tous, tape sur nos enfants !


A l’attention de monsieur Raffarin !

Tout comme vous, mes objectifs de retrouver un emploi marquent le pas. Malgré toute mon énergie déployée sur le terrain plutôt qu’en conférences de presse, dans un contexte économique morose et sûrement à cause du pétrole et autres petites contrariétés, je pense que le retour à l’emploi devra attendre encore un peu pour vous, comme pour moi.
Puisque vous en appelez à l’indulgence des Français sur ce point particulier (et sachez qu’elle vous est toute acquise !!!), j’espère un renvoie d’ascenseur dans ce sens et donc le report de l’arrêt de mes indemnités chômage à des temps plus rieurs, disons, la reprise d’une activité salariée !

En vous remerciant de cette tentative de mutuelle et légitime compréhension !

Notes

[1] carte nationale d’identité

[2] mais si, souvenez-vous un peu, celui qui avait été mis en place uniquement pour les délinquants sexuels !

11 réponses
  1. jdor
    jdor dit :

    On savait que l’Etat n’a plus rien au fond de sa caisse ! Diable, lorsqu’on ne fait plus payer des impôts par ceux qui en ont les moyens, forcément, ça coince. Mais en arriver à voler de présumés voleurs, forcément innocents tant que le tribunal n’a pas jugé l’affaire, montre combien nos politiciens, Perben en l’occurrence, s’angoissent pour finir leurs fins de mois…

    Et pour mieux nous coincer, quoi de mieux qu’une puce vicieuse qui permettra de tout savoir sur nous et de toujours nous localiser, même dans les coins les plus perdus… Bon, on peut toujours refuser : Perben nous payera un séjour dans ses hôtels « moins trois étoiles » que même l’Europe ne nous envie pas encore…

    On peut aussi, ce serait mieux, leur donner, comme Astérix et Obélix, de grosses baffes à commencer par une gigantesque le 29 mai ! Et ensuite, deux ans plus tard, renvoyer le petit Sarko et le vilain UMP à leurs études.

    Cours obligatoire : L’esprit des lois de Montesquieu et quelque traité sur la démocratie, puisque dans les travaux appliqués, aujourd’hui, c’est zéro pointé !

    Répondre
  2. Droop
    Droop dit :

    Je rappelle à toutes fins utiles que la possession d’une carte d’identité n’est pas obligatoire sur le territoire français. Libre à vous, si vous restez en France, de trainer un peu pour renouveller cette carte… Moi, ma carte était périmée depuis 2000 (et j’en étais fier, quand un agent de Police me signalait de la renouveler, je répondais, cranement : « Mais Monsieur l’Agent ce n’est pas obligatoire ! ») et j’ai malheureusement été obligé de la faire refaire ce mois-ci car mon travail en exige une valide… pfffff ! Pour la peine j’ai fais la gueule sur la photo, tiens !

    Répondre
  3. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Faut bien tout lire en suivant les liens proposés : la nouvelle CNI sera payante, biométrique et obligatoire.
    A comparer avec l’actuelle, gratuite (pour que tout le monde puisse en avoir une!) et facultative!

    Répondre
  4. Nath
    Nath dit :

    Eh, ça veut dire que chichi, s’il n’est pas réélu et mis en examen, verra tous ses biens saisis ? Pareil pour tout politicard pourri qui se fera serrer ? J’attend de voir ça… mais ça m’étonnerais que ces salauds se considèrent comme les « grands criminels » qu’ils sont pourtant…

    Répondre
  5. Claudius
    Claudius dit :

    Rendre quelque chose obligatoire, puis le faire payer, moi, je trouve ça grand !

    Ce gouvernement m’épate de jour en jour et , je le crains, m’épatera jusqu’à son dernier jour.

    Répondre
  6. yenayer
    yenayer dit :

    Giogio Agambien, philosophe italien refuse d’aller aux Etats Unis à cause du Patriot Act. Je pense qu’il est intéressant de lire les idées de ce philosophe sur la biopolitique, que pour ma part j’ai découvert récement, et pas dans le numéro spécial du Nouvel Obs 🙂

    Répondre
  7. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Je trouve mes infos dans les dépêches d’agences, denrée hautement périssable. Quand j’ai besoin de lien sur un sujet, j’utilise des canards que je ne lis pas forcément, mais ne me feront pas accuser d’avoir des sources douteuses comme ce fut un jour le cas avec un article de l’Huma (que je lis pourtant bien plus abondamment!)

    Répondre
  8. PAPYSTACHE
    PAPYSTACHE dit :
     Les temps changent...  Le Pape nous avait habitué a davantage de

    discrétion, lorsqu’Il sortait en boite.. un très vieil enfant de choeur.

    Répondre
  9. Droop
    Droop dit :

    Effectivement, j’avais pas bien lu. Si on avait encore un conseil constitutionnel valide, l’obligation d’avoir une carte d’identité et la biométrie devraient être des choses qui ne passent pas…

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *