Sélectionner une page

Et encore un Blog!

Par Agnès Maillard
15 novembre 2004

De l’inintérêt de créer un Blog de plus

Des fois, on dirait qu’il y existe plus de Blogs que d’étoiles dans le ciel… ce qui est faux, bien sûr, d’autant que la plupart d’entre eux ne risquent pas de briller dans les ténèbres du Web.
Pire encore, tel un incontrôlable virus, de plus en plus de Blogs naissent chaque jour sur le web. Tout le monde lance son blog, pour parler de tout et de rien, de soi, le plus souvent.

Parfois, dans la masse informe, un bijou, souvent, rien.

Pourquoi en créer donc un de plus?

Pour rien, bien sûr, si ce n’est ajouter un rade de plus, une escale pour les navigateurs du Web, un petit coin qui ne paie pas de mine et où on peut s’arrêter un peu, pour passer le temps, écluser une bière et philosopher sur la vacuité de l’existence.

J’me comprends, moi, m’sieur, dames’!

Ceci est l’esprit du monolecte, c’est l’essence du blog : des tas de personnes qui se mettent à écrire dans un langage qu’elles seules connaissent.

Le monolecte est une invention d’Etienne, mon vieil ami. Il a remarqué que son fils de 5 ans parlait une langue que lui seul comprend et maîtrise, une forme de dialecte, sauf qu’il ne peut parler avec personne, ce qui en fait un monolecte. Il pense aussi que le monolecte de son fils est une langue en voie de disparition, vue que dans quelques mois, le gamin sera totalement acculturé et ne parlera plus que les langues officielles, celles de ses parents.
Un blog, ce n’est rien d’autre qu’un monologue exprimé dans un monolecte, celui de son auteur. En fait, dans un monde soit-disant de communication, nous parlons tous un monolecte, un langage que les autres ne perçoivent pas.

Alors, amis ethnologues de la toile, navigateurs des cyber-océans du vide, voici mon monolecte!

7 Commentaires

  1. Chic, un blog de plus !!! Mais où va-t-on trouver le temps de tout lire !!!

    Cela dit, puisqu’il s’agit d’Agnès, le détours régulier s’impose, surtout qu’à partir de maintenant, nous pouvons même mettre nos commentaires !!!

    On n’arrête pas le progrès !

    Merci Agnès !

    Réponse
  2. Ethnologue ou Ethologue ?

    Réponse
  3. Amis éthnologues de la Toile
    Mais ethologue myself

    Réponse
  4. Il était une fois Internet

    Je me suis déjà expliquée sur ce qui a motivé la création du Monolecte, mais je n’ai pas parlé de la manière dont j’ai choisi la technologie qui m’a permis de le faire. Le petit monde de Dotclear

    Réponse
  5. J’aime les mots explicites exemple, inventé par Pierre Desproges –

    « Madame, j’ai très envie de vous slipôter »

    Réponse
  6. je tenais à te faire unnpetit mot pour te dite que ton blog est très agréable 🙂

    Réponse
  7. C’est en écoutant l’émission de Ruquier sur Europe 1 que j’ai découvert la définition du mot "monolecte" et l’existence de ton blog et curieux de nature je me suis connecté et bien entendu je n’ai qu’une lecture en diagonale car les archives sont impressionnantes et j’ai bien aimé…
    Je vais donc le conseillé à mes lecteurs car certains pourraient y trouver beaucoup d’intérêt.
    Pour ma part je ne suis qu’un petit blogger qui est beaucoup plus léger que toi… mais il faut detout pour nourrir la toile.
    Amitiés de Michel.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de votre soutien

Soutenir Le Monolecte, concrètement!

Mon dernier livre

Comprendre l'antisémitisme
Version papier : 13€HT

Crédit photo couverture : ©Beth Jusino

Version numérique

Livre numérique Comprendre l'antisémitisme
Agnès Maillard
Le Monolecte
6,49 €

Mes réseaux sociaux

  • Mastodon
  • Seenthis
  • Sens Critique
  • Framasphère
  • Flickr
  • Instagram
  • LinkedIn
  • Page Facebook
  • Profil Facebook
  • Twitter
  • Viadéo

Catégories

Archives

novembre 2004
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930