Pas vraiment un fourretout, mais plutôt une corne d’abondance

Croisée

Il marche, il marche sans y penser. À peine est-il conscient de la légère caresse du printemps naissant sur son visage, à peine sent-il un soleil timide lui chauffer doucement les épaules à travers le coton noir de sa chemise. Il marche…

Au sujet des dons

Parce que finalement, tout travail mérite salaire et surtout, parce qu'il faut encore de l'argent pour vivre, j'ai lancé depuis le 5 juin 2009 un appel aux dons sur Le Monolecte. Tout comme le salaire entretient la force de travail, le don peut aider à maintenir la force d'écriture.