L'année commence bien

Je ne suis pas d'un optimisme débridé quant à nos chances de voir 2008 devenir l'an 1 de l'après barbarie, mais il y a des petites nouvelles qui font plaisir au milieu de toutes les autres qui font sortir la bassine de dessous le bureau!