Desperates hours

Il existe des films dont même la distribution éclatante ne peut faire oublier l'austérité du sujet et que, du coup, nous allons voir à reculons.
Dommage pour nous!