Sélectionner une page

Extension du domaine de la disparition

L'autre jour, un ami a mis à jour un de ses albums photo privés. Privés non pas parce qu'il collectionne les photos pédonazies, privés parce qu'avec des photos qui ne se montrent plus, ne s'exposent plus : des photos avec des gens dessus. Cet ami fait vraiment de très bonnes photos, non seulement d'un point de vue artistique, mais aussi d'un point de vue documentaire. Quelque chose que l'on...

Extension du domaine de la disparition

Extension du domaine de la disparition

L'autre jour, un ami a mis à jour un de ses albums photo privés. Privés non pas parce qu'il collectionne les photos pédonazies, privés parce qu'avec des photos qui ne se montrent plus, ne s'exposent plus : des photos avec des gens dessus. Cet ami fait vraiment de très...

Extension du domaine de la disparition

L'autre jour, un ami a mis à jour un de ses albums photo privés. Privés non pas parce qu'il collectionne les photos pédonazies, privés parce qu'avec des photos qui ne se montrent plus, ne s'exposent plus : des photos avec des gens dessus. Cet ami fait vraiment de très bonnes photos, non seulement d'un point de vue artistique, mais aussi d'un point de vue documentaire. Quelque chose que l'on...

Extension du domaine de la disparition

L'autre jour, un ami a mis à jour un de ses albums photo privés. Privés non pas parce qu'il collectionne les photos pédonazies, privés parce qu'avec des photos qui ne se montrent plus, ne s'exposent plus : des photos avec des gens dessus. Cet ami fait vraiment de très bonnes photos, non seulement d'un point de vue artistique, mais aussi d'un point de vue documentaire. Quelque chose que l'on...

Extension du domaine de la disparition

L'autre jour, un ami a mis à jour un de ses albums photo privés. Privés non pas parce qu'il collectionne les photos pédonazies, privés parce qu'avec des photos qui ne se montrent plus, ne s'exposent plus : des photos avec des gens dessus. Cet ami fait vraiment de très bonnes photos, non seulement d'un point de vue artistique, mais aussi d'un point de vue documentaire. Quelque chose que l'on...

Extension du domaine de la disparition

L'autre jour, un ami a mis à jour un de ses albums photo privés. Privés non pas parce qu'il collectionne les photos pédonazies, privés parce qu'avec des photos qui ne se montrent plus, ne s'exposent plus : des photos avec des gens dessus. Cet ami fait vraiment de très bonnes photos, non seulement d'un point de vue artistique, mais aussi d'un point de vue documentaire. Quelque chose que l'on...

lire plus
Message in a bottle…

Message in a bottle…

Quand j’étais gosse, comme beaucoup de gosses, d’ailleurs, j’aimais les lancés de ballons rouges avec des cartes postales attachées dessous. J’aimais l’idée d’envoyer un message à un autre gamin du bout du monde, à tisser un lien fragile entre les peuples, même si, en vérité, mes mots ont surtout dû ensemencer le champ du voisin.

Régurgitations

Faut que je pense à débrancher Google Reader et à migrer sur Mars, là, vraiment…

Les nouveaux décroissants

D’un côté il y a le futur Grenelle de l’environnement qui, juré, craché, va sérieusement se pencher sur les questions des OGM, du climat et tout ça.
De l’autre, il y la bataille de chiffre autour du pouvoir d’achat des Français et de la courbe de la croissance qui bande mou.
Et au milieu, il y a nous, les pauvres cloches à qui l’on promet tout dans un monde de joyeux Bisounours.

Lectures du bout du monde

Lectures du bout du monde

Pendant que tout le petit gotha autoproclamé de l’édition parisienne fait ses gorges chaudes du pensum obligatoire de la rentrée (qu’importe si c’est médiocre, ce qui compte, c’est d’en parler au moins autant que les autres!), de petits éditeurs cherchent à sortir des sentiers battus et (les fous!) à découvrir de nouvelles plumes, de nouveaux talents, à nous entraîner vers de nouveaux rivages littéraires.

Résurgence des vieux démons

Résurgence des vieux démons

J’étais gosse quand j’ai découvert la réalité de la Shoah. C’est quelque chose qui m’a marqué au-delà de toute expression, qui a probablement guidé nombre de mes choix et a conditionné en partie mon regard sur le monde.
Deux choses en sont sorties immédiatement : l’incompréhension totale (comment mes semblables ont-ils pu commettre cela?) et le soulagement (heureusement, c’était il y a longtemps, ces horreurs sont révolues!).

Merci de votre soutien

Soutenir Le Monolecte, concrètement!

Mon dernier livre

Comprendre l'antisémitisme
Version papier : 13€HT

Crédit photo couverture : ©Beth Jusino

Version numérique

Livre numérique Comprendre l'antisémitisme
Agnès Maillard
Le Monolecte
6,49 €

Commentaires récents

Mes réseaux sociaux

  • Mastodon
  • Seenthis
  • Sens Critique
  • Diaspora
  • Flickr
  • Instagram
  • LinkedIn
  • Page Facebook
  • Profil Facebook
  • Twitter
  • Viadéo

Catégories

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930