Sélectionner une page

Retour à l’anormal

On ne va pas se raconter d’histoires : l’annonce du confinement a été un immense soulagement pour moi. Cela faisait des jours, voire des semaines que l’on regardait le bousin prendre de l’ampleur, déborder, s’approcher et lentement échapper à tout contrôle pendant que médias et politiques se collaient violemment la tête dans le sable et lénifiaient sur l’air de la joie sauvage de préserver notre...

Retour à l’anormal

Retour à l’anormal

On ne va pas se raconter d’histoires : l’annonce du confinement a été un immense soulagement pour moi. Cela faisait des jours, voire des semaines que l’on regardait le bousin prendre de l’ampleur, déborder, s’approcher et lentement échapper à tout contrôle pendant que...

Retour à l’anormal

On ne va pas se raconter d’histoires : l’annonce du confinement a été un immense soulagement pour moi. Cela faisait des jours, voire des semaines que l’on regardait le bousin prendre de l’ampleur, déborder, s’approcher et lentement échapper à tout contrôle pendant que médias et politiques se collaient violemment la tête dans le sable et lénifiaient sur l’air de la joie sauvage de préserver notre...

Retour à l’anormal

On ne va pas se raconter d’histoires : l’annonce du confinement a été un immense soulagement pour moi. Cela faisait des jours, voire des semaines que l’on regardait le bousin prendre de l’ampleur, déborder, s’approcher et lentement échapper à tout contrôle pendant que médias et politiques se collaient violemment la tête dans le sable et lénifiaient sur l’air de la joie sauvage de préserver notre...

Retour à l’anormal

On ne va pas se raconter d’histoires : l’annonce du confinement a été un immense soulagement pour moi. Cela faisait des jours, voire des semaines que l’on regardait le bousin prendre de l’ampleur, déborder, s’approcher et lentement échapper à tout contrôle pendant que médias et politiques se collaient violemment la tête dans le sable et lénifiaient sur l’air de la joie sauvage de préserver notre...

Retour à l’anormal

On ne va pas se raconter d’histoires : l’annonce du confinement a été un immense soulagement pour moi. Cela faisait des jours, voire des semaines que l’on regardait le bousin prendre de l’ampleur, déborder, s’approcher et lentement échapper à tout contrôle pendant que médias et politiques se collaient violemment la tête dans le sable et lénifiaient sur l’air de la joie sauvage de préserver notre...

lire plus
La fin du salariat ou le renouveau de l’exploitation

La fin du salariat ou le renouveau de l’exploitation

Pendant que tout le monde fait mine de s'esbaudir devant les habits neufs de l'empereur, la vie politique se vide de toute substance et se limite au seul combat des chefs, spectacle non seulement fort peu intéressant, mais également manœuvre de diversion qui nous...

L’unité à gauche ou le néant

L’unité à gauche ou le néant

Notre système électoral échoue à sélectionner le personnel le plus apte à gouverner. Il est — au contraire et structuralement — le tremplin des ambitieux, des sans scrupules et surtout des arrogants qui s’estiment supérieurs à tous les autres en général et au peuple...

Trump et l’Ogre Génialement Monstrueux

Trump et l’Ogre Génialement Monstrueux

Pourquoi ne pas admettre que l'Amérique du Nord ne pouvait espérer meilleur président que Donald Trump ? Pour quoi ne pas admettre qu'elle s'est choisi un président à son image, conforme à sa réalité socioéconomique et non à son storytelling qui s'avoue lui-même bâti...

Le régime de l’arbitraire

Le régime de l’arbitraire

Je dois voir la police entre 20 et 30 fois… par an. Et quand je dis voir, je devrais dire croiser. Parce que l'essentiel du temps, je suis dans ma voiture, en train de m'acheminer du point A au point B et la maréchaussée est dans son propre véhicule, se déplaçant...

Hors ligne

Hors ligne

Finalement, ça a du bon, une coupure Internet. Bien sûr, tu ne peux pratiquement plus assumer aucune des activités modernes normales, surtout si ton travail est entièrement numérique, bien sûr tu es coupé de tout et de tout le monde, bien sûr, ça devient extrêmement...

Chronique des jours courts

Chronique des jours courts

C'est un peu comme si le froid avait figé le temps. Alors, on bricole un peu en attendant la suite. J'aurais voulu commencer en écrivant que l'odeur de brulé m'a arraché du sommeil, mais en fait, rien du tout, c'est comme si avoir le flair d'un chien de chasse ne me...

Merci de votre soutien

Soutenir Le Monolecte, concrètement!

Mon dernier livre

Comprendre l'antisémitisme
Version papier : 13€HT

Crédit photo couverture : ©Beth Jusino

Version numérique

Livre numérique Comprendre l'antisémitisme
Agnès Maillard
Le Monolecte
6,49 €

Commentaires récents

Mes réseaux sociaux

  • Mastodon
  • Seenthis
  • Sens Critique
  • Diaspora
  • Flickr
  • Instagram
  • LinkedIn
  • Page Facebook
  • Profil Facebook
  • Twitter
  • Viadéo

Catégories

Archives

septembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930