Petit coup d’État entre amis

Aujourd’hui, à l’ordre du jour en procédure accélérée, la fin de notre souveraineté budgétaire.

MARDI 21 FÉVRIER 2012

À 15 heures
1re SEANCE PUBLIQUE

1. Questions au Gouvernement.

2. Explications de vote et vote, par scrutin public, sur le projet de loi de finances rectificative pour 2012 (no 4332). – voir le dossier

3. Discussion, après engagement de la procédure accélérée, du projet de loi autorisant la ratification de la décision du Conseil européen modifiant l’article 136 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne en ce qui concerne un mécanisme de stabilité pour les Etats membres dont la monnaie est l’euro (no 4337). – voir le dossier

  • Rapport (no 4347) de M. Henri Plagnol, au nom de la commission des affaires étrangères.

4. Discussion, après engagement de la procédure accélérée, du projet de loi autorisant la ratification du traité instituant le mécanisme européen de stabilité (no 4336). – voir le dossier

  • Rapport (no 4348) de M. Henri Plagnol, au nom de la commission des affaires étrangères.

      (Ces deux textes faisant l’objet d’une discussion générale commune)

5. Discussion, après engagement de la procédure accélérée, du projet de loi relatif à la majoration des droits à construire (no 4335). – voir le dossier

  • Rapport (no 4351) de M. Bernard Gérard, au nom de la commission des affaires économiques.

À 21 h 30
2e SEANCE PUBLIQUE

Suite de l’ordre du jour de la première séance.

Je ne saurais trop vous recommander de profiter des différents outils mis à notre disposition pour suivre les débats et les votes de cette journée pas si ordinaire que cela : chaîne parlementaire, compte-rendus en ligne, etc.

Ce qui se joue tranquillement dans notre dos, c’est notre indépendance budgétaire et le fait que demain, la Troïka pourra nous saucer à la Grecque si cela lui chante sans que nous ne puissions (en principe) nous y opposer. Ce qui est intéressant, c’est de noter ce que NOS représentants vont dire et choisir et en tirer les conséquences qui s’imposent pour la suite, y compris et surtout la salve électorale à venir.

Car, à quoi bon nous jouer le théâtre démocratique si, juste avant, nos élus décident de s’aliéner toute marge de manœuvre et toute possibilité de gouverner en fonction de nos intérêts supérieurs, à nous, le peuple?

Quelques lectures édifiantes avant de vous la souhaiter bien longue, cette journée :

67 réponses
  1. RiGeL
    RiGeL dit :

    Ceux qui trahissent, c’est ceux qui votent pour cette abrration hallucinante, dont le seul but possible, pour peu qu’on ne soit pas totalement aveugle, ou payé par les institutions bancaires, est d’automatiser et d’accélérer la socialisation de la dette de l’europe.
    Est-ce qu’il est envisageable que le peuple dans son ensemble se rebelle avant d’être complètement tondu ?

    Répondre
  2. RiGeL
    RiGeL dit :

    Ceux qui trahissent, c’est ceux qui votent pour cette abrration hallucinante, dont le seul but possible, pour peu qu’on ne soit pas totalement aveugle, ou payé par les institutions bancaires, est d’automatiser et d’accélérer la socialisation de la dette de l’europe.
    Est-ce qu’il est envisageable que le peuple dans son ensemble se rebelle avant d’être complètement tondu ?

    Répondre
  3. pupuce
    pupuce dit :

    @RiGeL: non

    la partie tondue pour le moment (je suis dedans) n’intéresse personne. et tous les autres moutons se croient suffisamment méritants pour être à l’abri.
    j’en veux pour preuve leur époustouflante solidarité avec les plus démunis qui n’a d’égale que leur empathie.
    ils se prennent pour des crocodiles, ils ne voient pas pourquoi on les tondrait eux aussi.
    le jour où ils pigeront que leur cuir est tout aussi recherché que ma laine, il sera trop tard.
    Tout l’art de la manoeuvre consiste à épuiser les classes sociales une par une de sorte qu’à chaque fois qu’on en attaque une nouvelle, la précédente est laissée bien trop exsangue pour pouvoir avoir le moindre mouvement de révolte.

    Répondre
  4. pupuce
    pupuce dit :

    @RiGeL: non

    la partie tondue pour le moment (je suis dedans) n’intéresse personne. et tous les autres moutons se croient suffisamment méritants pour être à l’abri.
    j’en veux pour preuve leur époustouflante solidarité avec les plus démunis qui n’a d’égale que leur empathie.
    ils se prennent pour des crocodiles, ils ne voient pas pourquoi on les tondrait eux aussi.
    le jour où ils pigeront que leur cuir est tout aussi recherché que ma laine, il sera trop tard.
    Tout l’art de la manoeuvre consiste à épuiser les classes sociales une par une de sorte qu’à chaque fois qu’on en attaque une nouvelle, la précédente est laissée bien trop exsangue pour pouvoir avoir le moindre mouvement de révolte.

    Répondre
  5. smolski
    smolski dit :

    Extrait du lien post8 :
    "Pour ma part, cette attitude de la majorité libérale-socialiste¹ ne fait que confirmer ma volonté de plus en plus déterminée de ne pas cautionner par mon vote une vision européenne austéritaire que je réfute tant elle va à l’encontre des intérêts populaires. Au deuxième tour, moi,aussi, je m’abstiendrai, puisque c’est donc, selon ces gens là, faire preuve de courage…"
    Le plus difficile avec les cons, c’est de ne pas faire comme eux, justement ! 🙂

    Répondre
  6. herve_02
    herve_02 dit :

    @smolsky
    donc au deuxième tour vous proposeriez quoi ?

    un truc que je trouverais excessivement drôle, c’est d’avoir un deuxième tour melenchon lepen. Ca aurait de la gueule et on verrait bien comment le nabot appellerait à voter…

    Répondre
  7. RiGeL
    RiGeL dit :

    6. Le mercredi 22 février 2012, 10:32 par pupuce

    Merci de ton optimisme (j’te déteste !)
    En fait, ce qui m’emmerde le plus, c’est que j’ai très peur que tu aies raison sur toute la ligne.

    10. Le mercredi 22 février 2012, 15:59 par herve_02 : on verrait bien comment le nabot appellerait à voter…*

    C’est vraiment une incertitude selon toi ? Je pense que la question est totalement réthorique, tant sa réponse est évidente : tout sauf les cocos…. eh oui, ça ose vraiment tout. Il resterait à espérer que ses électeurs soient un peu moins cons que lui.

    Répondre
  8. RiGeL
    RiGeL dit :

    6. Le mercredi 22 février 2012, 10:32 par pupuce

    Merci de ton optimisme (j’te déteste !)
    En fait, ce qui m’emmerde le plus, c’est que j’ai très peur que tu aies raison sur toute la ligne.

    10. Le mercredi 22 février 2012, 15:59 par herve_02 : on verrait bien comment le nabot appellerait à voter…*

    C’est vraiment une incertitude selon toi ? Je pense que la question est totalement réthorique, tant sa réponse est évidente : tout sauf les cocos…. eh oui, ça ose vraiment tout. Il resterait à espérer que ses électeurs soient un peu moins cons que lui.

    Répondre
  9. smolski
    smolski dit :

    10. Le mercredi 22 février 2012, 15:59 par herve_02

    @smolsky
    donc au deuxième tour vous proposeriez quoi ?

    Je vote non pour des idées, mais pour exprimer mon opinion dans le cadre qui m’est proposé pour le faire, aussi biaisé qu’il soit .
    Au premier je vote vert, au second je vote vers le moins éloigné des verts.
    Et comme les verts se définissent par nécessité de cohérence dans leur projet écologique à gauche, je vote le plus à gauche possible ou le moins à droite si c’est nécessaire au second tour.

    Répondre
  10. herve_02
    herve_02 dit :

    @smolsky

    Donc vous trouvez que voter pour la peste ou le choléra ca fait avancer le débat ?

    Nous sommes bien d’accord qu’à un moment on ne trouve pas un candidat qui répond à toutes ses demandes. Maintenant est-ce que vous ne trouvez pas que continuer à voter dans un système qui décide à l’avance qui va avoir le droit d’arriver au pouvoir c’est cautionner ce système ?

    Imaginons un monde impossible ou on vous demanderais de voter entre décapiter un innocent présenté comme tel et le tuer par injection létale, vous pourriez voter pour le moyen le plus proche (ou le moins loin) de votre conviction ?

    Vous ne vous abstiendriez pas de voter le temps qu’on (quel on et comment n’est pas le soucis) décide de ne pas tuer d’innocent ?

    Tant que les gens votent le système peut affirmer qu’il marche en disant : regardez les taux de participation.

    Répondre
  11. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Je rappelle à tout le monde que les attaques personnelles sont prohibées ici. La charte du Monolecte, c’est dans la colonne de droite et ça tient en 3 paragraphes. Vous êtes largement invités à argumenter quand vous désapprouvez une opinion, mais cela ne se fait pas en dézinguant celui qui l’énonce.
    Perso, je ne souscris pas à tout ce qui est dit dans les commentaires, mais je considère que l’on peut exprimer une opinion tant qu’elle n’est pas haineuse ou hors-sujet et surtout, tant qu’on ne s’en prend pas à quelqu’un d’autre ici.
    Quant aux commentateurs qui vous déplaisent, rien ne vous oblige à les lire.

    Charte du Monolecte

    Pour commenter ici :

    •     Pas d’attaques personnelles
    •     Pas de hors-sujet (type troll)
    •     Pas de comportements agressifs

    La diversité des opinions est la bienvenue tant qu’elle respecte ces 3 petites règles simples et faciles à comprendre et retenir.
    Et don’t feed the troll!

    Répondre
  12. Agnès Maillard
    Agnès Maillard dit :

    Je rappelle à tout le monde que les attaques personnelles sont prohibées ici. La charte du Monolecte, c’est dans la colonne de droite et ça tient en 3 paragraphes. Vous êtes largement invités à argumenter quand vous désapprouvez une opinion, mais cela ne se fait pas en dézinguant celui qui l’énonce.
    Perso, je ne souscris pas à tout ce qui est dit dans les commentaires, mais je considère que l’on peut exprimer une opinion tant qu’elle n’est pas haineuse ou hors-sujet et surtout, tant qu’on ne s’en prend pas à quelqu’un d’autre ici.
    Quant aux commentateurs qui vous déplaisent, rien ne vous oblige à les lire.

    Charte du Monolecte

    Pour commenter ici :

    •     Pas d’attaques personnelles
    •     Pas de hors-sujet (type troll)
    •     Pas de comportements agressifs

    La diversité des opinions est la bienvenue tant qu’elle respecte ces 3 petites règles simples et faciles à comprendre et retenir.
    Et don’t feed the troll!

    Répondre
  13. smolski
    smolski dit :

    14. Le mercredi 22 février 2012, 19:26 par herve_02
    "Tant que les gens votent le système peut affirmer qu’il marche"

    Le système, c’est notre quotidien social.
    Il n’importe pas de le définir comme ci ou comme ça, car il est l’agrégation de nos individualités.
    C’est à chacun de remplir ses engagements à l’intérieur de celui-ci comme chacun l’entend mais au possible des règles établies.

    En reniant le système, quel qu’il soit, on en sort irrémédiablement par contradiction avec soi d’y vivre et on affaibli son combat pour en modifier le sens.
    En choisissant d’habiter le système, en se comportant dans le sens des obligations que ce système instaure, on peut en prendre toutes les marges possibles afin que ce système évolue vers le maximum d’équité dans l’instant et non dans les rêves dont on veut se/nous nourrir.

    Vis ta vie, ne la rêve pas.

    "Vous ne vous abstiendriez pas de voter le temps qu’on (quel on et comment n’est pas le soucis) décide de ne pas tuer d’innocent ?"
    Mais ce n’est qu’une question de circonstance et non un projet à mettre en œuvre avec des idées personnelles.
    Sans me dérober, je vous réponds ceci :
    Je ferai exactement ce que je pense devoir faire dans l’instant tel qu’il m’apparaît et non selon mes idées ou mes convictions, et j’affronterai ensuite la nécessité d’avoir à y répondre devant chacun comme devant moi-même.
    Mauvaise réponse ?
    Peut-être pas.

    Maintenant, si je le peux, afin d’illustrer la réponse précédente, je vous propose d’imaginer si vous, vous n’ôteriez pas la vie, même à l’être qui vous est le plus cher, selon la circonstance où vous vous trouvez réellement d’avoir à le faire, puis d’en répondre à jamais de la même manière ?

    Répondre
  14. waou
    waou dit :

    nan nan hervé
    z’avez parfaitement raison de faire une vraie réponse
    mais z’avez pas compris comment fonctione le gars là
    faut toujours qu’il ménage la chêvre et le chou et se montre vachement correcte, amical, gentil avec tout le monde
    y’a même des moments on se demande pas si son voeux le plus cher, ça serait qu’on lui demande carrément de nous lècher. hein.
    son truc c’est z’avez vu comment que je suis cultivé et connaissant toutes les idéologies battantes et libérales libertaires libres et gentilles avec tout le monde, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. faut participer au monde sinon c’est que vous aimez pas le monde et alors vous plaignez pas que le monde vous aime pas.
    alors forcément hein quand il dit qu’il est anarchiste depuis toujours et qu’il va voter, déjà on est écroulée de rire. mais quand il dit en plus qu’il va voter EELV, là on a du mal à ne pas s’étouffer de rire…

    tiens, si vous vous y connaissez un peu en configuration de système unix, allez voir comment il répond sur le site qu’il indique dans son identité, la langue veloutée et inutile, aux gens qui posent des questions qui ne se résolvent pas avec un clicodrôme. c’est écroulant de rire aussi ça.

    Répondre
  15. waou
    waou dit :

    nan nan hervé
    z’avez parfaitement raison de faire une vraie réponse
    mais z’avez pas compris comment fonctione le gars là
    faut toujours qu’il ménage la chêvre et le chou et se montre vachement correcte, amical, gentil avec tout le monde
    y’a même des moments on se demande pas si son voeux le plus cher, ça serait qu’on lui demande carrément de nous lècher. hein.
    son truc c’est z’avez vu comment que je suis cultivé et connaissant toutes les idéologies battantes et libérales libertaires libres et gentilles avec tout le monde, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. faut participer au monde sinon c’est que vous aimez pas le monde et alors vous plaignez pas que le monde vous aime pas.
    alors forcément hein quand il dit qu’il est anarchiste depuis toujours et qu’il va voter, déjà on est écroulée de rire. mais quand il dit en plus qu’il va voter EELV, là on a du mal à ne pas s’étouffer de rire…

    tiens, si vous vous y connaissez un peu en configuration de système unix, allez voir comment il répond sur le site qu’il indique dans son identité, la langue veloutée et inutile, aux gens qui posent des questions qui ne se résolvent pas avec un clicodrôme. c’est écroulant de rire aussi ça.

    Répondre
  16. smolski
    smolski dit :

    @waou
    "allez voir comment il répond sur le site qu’il indique dans son identité"

    Et oui, venez-y, le logiciel libre possède sa forme de combat d’équité.
    De plus, comme il est indiqué, je ne suis pas aussi capable que tous les membres inscrits de ce forum, on fait chacun comme on peut et comme on peut savoir.

    Merci de ce coup de pousse waou, j’espère te voir bientôt parmis les membres et me reprendre sur les approximations, ce ne serait qu’un bénéfice pour tous de partager ainsi tes connaissances, pour moi compris.
    Et comme on dit là-bas, Yep ! 🙂

    Répondre
  17. smolski
    smolski dit :

    @waou
    "allez voir comment il répond sur le site qu’il indique dans son identité"

    Et oui, venez-y, le logiciel libre possède sa forme de combat d’équité.
    De plus, comme il est indiqué, je ne suis pas aussi capable que tous les membres inscrits de ce forum, on fait chacun comme on peut et comme on peut savoir.

    Merci de ce coup de pousse waou, j’espère te voir bientôt parmis les membres et me reprendre sur les approximations, ce ne serait qu’un bénéfice pour tous de partager ainsi tes connaissances, pour moi compris.
    Et comme on dit là-bas, Yep ! 🙂

    Répondre
  18. herve_02
    herve_02 dit :

    @waoou

    je ne pourrais jamais dire du mal d’un utilisateur debian per se.

    Maintenant c’est une vraie question, moi j’ai résolu : je ne vote plus depuis 1990 environs (et je ne suis plus inscrit sur les listes électorales)… Je me réinscrirais sur les listes le jour ou nous auront une nouvelle constitution avec de nouvelles institutions.

    MAIS si il faut aller au tas à un moment, j’irais. Le vote pour défendre ses idées, c’est un truc de PD (:-) rien ne vaut le vrai combat 🙂

    Répondre
  19. herve_02
    herve_02 dit :

    @waoou

    je ne pourrais jamais dire du mal d’un utilisateur debian per se.

    Maintenant c’est une vraie question, moi j’ai résolu : je ne vote plus depuis 1990 environs (et je ne suis plus inscrit sur les listes électorales)… Je me réinscrirais sur les listes le jour ou nous auront une nouvelle constitution avec de nouvelles institutions.

    MAIS si il faut aller au tas à un moment, j’irais. Le vote pour défendre ses idées, c’est un truc de PD (:-) rien ne vaut le vrai combat 🙂

    Répondre
  20. smolski
    smolski dit :

    @herve_02
    "Et c’est un début, bien plus que de voter flamby contre nabot. bonnet blanc ou blanc bonnet."

    Il n’y a pas de contradiction entre l’exemple que tu donnes des circonstances de ta vie et ce que je propose ici pour tous.

    Tout ce que tu indiques est bien plus que voter, je le partage avec toi et beaucoup sur ce blog également, mais en quoi cela empêche-t’il en plus de voter dans les conditions auxquelles je m’attache ici à débattre ?
    Non pour une idée, ni une personne, ni rien d’autre que d’utiliser la seule tribune (encore) disponible pour donner un sens, si ténu qu’il soit, à l’expression directe de notre opinion devant tous.

    Je vote parce qu’un guitariste, les doigts coupés, a chanté la liberté avant que d’être abattu dans la cour d’une prison d’argentine.
    Je vote parce qu’il y a des idées qu’il faut abattre, qu’il faut combattre par tous les moyens, tous, tous les moyens que nous pouvons encore utiliser pour le faire, jusqu’au bout de nos ongles raclant la pénombre d’un wagon plombé en partance vers l’oubli.

    Répondre
  21. youppie
    youppie dit :

    mais oui mais oui
    c’est ça…
    on va argumenter et participer au jeu de la politique pour les nuls
    mais bien sûr

    pis il adore se faire dézinguer le mec
    ça lui permet de faire encore plus le gentil tout beau tout plein

    et vous de vous montrer démocrate

    Répondre
  22. youppie
    youppie dit :

    mais oui mais oui
    c’est ça…
    on va argumenter et participer au jeu de la politique pour les nuls
    mais bien sûr

    pis il adore se faire dézinguer le mec
    ça lui permet de faire encore plus le gentil tout beau tout plein

    et vous de vous montrer démocrate

    Répondre
  23. herve_02
    herve_02 dit :

    @smolsky

    Que répondre à la dernière question… pour quelqu’un qui affirme qu’il faut vivre sa vie et pas la rêver c’est intéressant.

    Disons que je ne me vois pas enlever la vie à … peut importe les circonstances. La perdre (tous les deux) en se défendant, oui, abdiquer en tuant : non.

    quelles circonstances ? c’est intéressant de savoir quelles sont les moments qui vous donneraient cette nécessité de choisir ? Car dans l’absolu c’est une mauvaise question. il n’y a pas de contexte, on ne peut pas répondre.

    Comment peut-on devoir faire … non selon ses idées ou ses convictions ? Quel est l’impératif "divin?" qui nous oblige à faire contre nos principes ? Comme un tortionnaire d’état ou un bourreau contre la peine de mort (c’est mon travail) ?

    La société pose comme principe que l’on est responsable de ses actes, même sous des "ordres" hiérarchiques directs. Puisqu’elle institue le droit de retrait, et même pour l’armée le droit de désobéir à un ordre s’il est illégal. Attention, on dit bien illégal. Mais rien ne vous empêche de ne pas obéir à un ordre que votre morale réprouve, il faut juste avoir le courage de le faire et d’assumer les conséquences. C’est cela être JUSTE.

    Militer cela veut dire cela aussi. Chacun ses manières et méthodes.

    Par exemple, MA méthode de lutte, à mon niveau, c’est l’entraide et le partage.

    J’ai la chance d’habiter à la cambrousse, d’avoir des poules et des oies. je DONNE des oeufs à des amis. J’ai bien conscience que ca ne change pas leur quotidien : c’est pas 6 oeufs (ou 4 ou 10 suivant la famille) qui va changer leur vie, mais ca montre que l’on PEUT le faire, qu’il existe des gens qui partagent sans attendre de retour.

    J’installe GRATUITEMENT sur des machines de récup des debian(suis exclusivement sous linux depuis 2000) "sur mesure" pour leur utilisation à ceux qui le veulent bien : ca leur permet de bénéficier d’un ordi pour pas trop chère avec les logiciels pour travailler/s’amuser/se divertir. Et je fais le support technique GRATOS. Là aussi ca change pas trop leur vie : une machine neuve aujourd’hui c’est à partir de 350 euros. Mais ca montre qu’avec un vieux truc (les vieux se satisfont d’un P3 avec 512 Mo de RAM) on peut tout de même avoir une vie numérique et informatique.

    Lorsque j’ai des clients, j’essaye, au maximum, de les rendre autonomes (et je le paie en crevant la dalle : pas besoin de support car tout fonctionne, pas besoin de licence…) mais je considère que je fais du bien autour de moi.

    C’est ma manière de lutter : par l’exemple. ca change peut être rien, mais je suis en accord avec moi, et j’assume toutes les conséquences : j’ai une vie de décroissant, sous le seuil de pauvreté et j’y arrive avec quelques gros coup de temps en temps (une grosse formation pour le greta, la mise en oeuvre d’erp pour un esat,…) et en faisant attention à ce que nous dépensons.

    Alors si certains se moque de moi(nous), le plus important c’est que mes enfants (qui vivent chez leur maman et que j’ai pendant les vacances) voient ce qu’est la société actuelle et comment on peut lutter par l’exemple. J’ai la faiblesse de croire que je tente de construire, autour de moi, un monde meilleur. Et que l’exemple que je donne PEUT peut être faire tache d’huile. Et si plus de personne faisait cela, la tache d’huile serait tellement grosse que le système déraperait dessus.

    Plus de sous : plus de système, plus de air nabo one. Pour raréfier les sous, faut s’entraider gratos et utiliser le rebut que les gens jettent. Le système marche à cause de la consommation et SURTOUT à cause de la destruction. Si tu réutilises ce que les gens jettent, il commence à se gripper.
    Et c’est un début, bien plus que de voter flamby contre nabot. bonnet blanc ou blanc bonnet.

    Répondre
  24. herve_02
    herve_02 dit :

    @smolsky

    Que répondre à la dernière question… pour quelqu’un qui affirme qu’il faut vivre sa vie et pas la rêver c’est intéressant.

    Disons que je ne me vois pas enlever la vie à … peut importe les circonstances. La perdre (tous les deux) en se défendant, oui, abdiquer en tuant : non.

    quelles circonstances ? c’est intéressant de savoir quelles sont les moments qui vous donneraient cette nécessité de choisir ? Car dans l’absolu c’est une mauvaise question. il n’y a pas de contexte, on ne peut pas répondre.

    Comment peut-on devoir faire … non selon ses idées ou ses convictions ? Quel est l’impératif "divin?" qui nous oblige à faire contre nos principes ? Comme un tortionnaire d’état ou un bourreau contre la peine de mort (c’est mon travail) ?

    La société pose comme principe que l’on est responsable de ses actes, même sous des "ordres" hiérarchiques directs. Puisqu’elle institue le droit de retrait, et même pour l’armée le droit de désobéir à un ordre s’il est illégal. Attention, on dit bien illégal. Mais rien ne vous empêche de ne pas obéir à un ordre que votre morale réprouve, il faut juste avoir le courage de le faire et d’assumer les conséquences. C’est cela être JUSTE.

    Militer cela veut dire cela aussi. Chacun ses manières et méthodes.

    Par exemple, MA méthode de lutte, à mon niveau, c’est l’entraide et le partage.

    J’ai la chance d’habiter à la cambrousse, d’avoir des poules et des oies. je DONNE des oeufs à des amis. J’ai bien conscience que ca ne change pas leur quotidien : c’est pas 6 oeufs (ou 4 ou 10 suivant la famille) qui va changer leur vie, mais ca montre que l’on PEUT le faire, qu’il existe des gens qui partagent sans attendre de retour.

    J’installe GRATUITEMENT sur des machines de récup des debian(suis exclusivement sous linux depuis 2000) "sur mesure" pour leur utilisation à ceux qui le veulent bien : ca leur permet de bénéficier d’un ordi pour pas trop chère avec les logiciels pour travailler/s’amuser/se divertir. Et je fais le support technique GRATOS. Là aussi ca change pas trop leur vie : une machine neuve aujourd’hui c’est à partir de 350 euros. Mais ca montre qu’avec un vieux truc (les vieux se satisfont d’un P3 avec 512 Mo de RAM) on peut tout de même avoir une vie numérique et informatique.

    Lorsque j’ai des clients, j’essaye, au maximum, de les rendre autonomes (et je le paie en crevant la dalle : pas besoin de support car tout fonctionne, pas besoin de licence…) mais je considère que je fais du bien autour de moi.

    C’est ma manière de lutter : par l’exemple. ca change peut être rien, mais je suis en accord avec moi, et j’assume toutes les conséquences : j’ai une vie de décroissant, sous le seuil de pauvreté et j’y arrive avec quelques gros coup de temps en temps (une grosse formation pour le greta, la mise en oeuvre d’erp pour un esat,…) et en faisant attention à ce que nous dépensons.

    Alors si certains se moque de moi(nous), le plus important c’est que mes enfants (qui vivent chez leur maman et que j’ai pendant les vacances) voient ce qu’est la société actuelle et comment on peut lutter par l’exemple. J’ai la faiblesse de croire que je tente de construire, autour de moi, un monde meilleur. Et que l’exemple que je donne PEUT peut être faire tache d’huile. Et si plus de personne faisait cela, la tache d’huile serait tellement grosse que le système déraperait dessus.

    Plus de sous : plus de système, plus de air nabo one. Pour raréfier les sous, faut s’entraider gratos et utiliser le rebut que les gens jettent. Le système marche à cause de la consommation et SURTOUT à cause de la destruction. Si tu réutilises ce que les gens jettent, il commence à se gripper.
    Et c’est un début, bien plus que de voter flamby contre nabot. bonnet blanc ou blanc bonnet.

    Répondre
  25. herve_02
    herve_02 dit :

    @smolski

    Tu veux dire que tu votes parce que tu en as le droit ? Tu as le droit de pisser contre le vent aussi, le fais tu ? Tu as le droit de bouffer de la merde, le fais tu ?

    Tu crois que voter flamby c’est un moyen de lutter pour tes idées ? (non puisque tu expliques que tu votes pas pour des idées) Ce que tu es en train de dire, c’est lorsque tu votes pour flamby, tu exprimes "directe de notre opinion devant tous" : tu exprimes ton opinion devant tous.

    Parce qu’il faut bien se rendre compte d’un chose, le nabot, c’est le mal, mais comment tu décris ceux qui ont voté avec lui un certain 4 février alors que le peuple ne voulait pas. Comment décrire aujourd’hui ceux qui ont permis, avec sarko, que le MES soit adopté. Ce sont tes idées ? celles que tu défends "devant tous" ?

    Ce que tu ne te rends pas compte, c’est que tu es en train de graver avec tes ongles un "merci de m’avoir laissé choisir ma place" dans ton wagon plombé en partance pour l’oubli.

    C’est ton choix, il est respectable en soi, mais moi je ne m’allonge pas pour essayer de gagner 5 minutes de plus d’une vie de merde. Fier comme un corse, droit dans mes bottes, le regard posé sur les mires.

    Jamais on ne prendra pour un con à donner mon avis entre "la rigueur pour nous le fric pour les autres" et "le fric pour les autres et la rigueur pour nous".

    Répondre
  26. smolski
    smolski dit :

    "Tu veux dire que tu votes parce que tu en as le droit ?"
    Oui.

    Voter n’est pas le combat, voter est un des bouts encore accessible du combat à mener contre l’iniquité sociale.
    Par exemple, si je poste les mêmes propos en faveur de la participation au vote sur un blog ump-iste, tous répondront :
    – Hourra smolski !
    – smol – ski – président !

    Parce que ceux-là de l’ump, avec le même privilège que nous ici d’avoir un droit de vote, s’en servent significativement, à l’opposé de nos abandons individuels, chez nous, de ce même privilège quelqu’en soit la traîtrise.

    Je partage quotidiennement tous les combats que je vois se mener sur ce blog, je propose seulement à tous ici, sans retrancher quoique ce soit de ses propres idées, de ses luttes, de ses convictions, d’y ajouter en plus le droit de vote de la manière la moins faussée qu’il lui soit possible d’accepter.
    Comme rome acceptant d’abord de payer tribut aux huns menaçant :

    – Mais votre balance pour peser l’or versé est faussée !
    – Malheur aux vaincus !

    Et au bout du bout, c’est qui qui furent les vaincus ?
    C’est nous qui gagnerons parce que c’est nous les plus forts ! (Fakir – si c’était nécessaire de le dire…)

    PS : À ceux qui se gaussent de mes réponses sans alarme et sans cri, je me permets d’indiquer qu’il n’est pas pareil de répondre de ses convictions sur le vif, dans la réalité vraie de la vie, que d’en proposer sciemment le débat sur un blog public.
    Je pense là à cette invective qu’un journaliste de la voie public (et non de la vox populi…) a lancé dernièrement contre eva et la réponse qui lui fut donnée ton sur ton :

    – c lepage dit que vous ête une démissionnaire de l’écologie !
    – Je l’emmerde.
    🙂

    Répondre
  27. smolski
    smolski dit :

    "Tu veux dire que tu votes parce que tu en as le droit ?"
    Oui.

    Voter n’est pas le combat, voter est un des bouts encore accessible du combat à mener contre l’iniquité sociale.
    Par exemple, si je poste les mêmes propos en faveur de la participation au vote sur un blog ump-iste, tous répondront :
    – Hourra smolski !
    – smol – ski – président !

    Parce que ceux-là de l’ump, avec le même privilège que nous ici d’avoir un droit de vote, s’en servent significativement, à l’opposé de nos abandons individuels, chez nous, de ce même privilège quelqu’en soit la traîtrise.

    Je partage quotidiennement tous les combats que je vois se mener sur ce blog, je propose seulement à tous ici, sans retrancher quoique ce soit de ses propres idées, de ses luttes, de ses convictions, d’y ajouter en plus le droit de vote de la manière la moins faussée qu’il lui soit possible d’accepter.
    Comme rome acceptant d’abord de payer tribut aux huns menaçant :

    – Mais votre balance pour peser l’or versé est faussée !
    – Malheur aux vaincus !

    Et au bout du bout, c’est qui qui furent les vaincus ?
    C’est nous qui gagnerons parce que c’est nous les plus forts ! (Fakir – si c’était nécessaire de le dire…)

    PS : À ceux qui se gaussent de mes réponses sans alarme et sans cri, je me permets d’indiquer qu’il n’est pas pareil de répondre de ses convictions sur le vif, dans la réalité vraie de la vie, que d’en proposer sciemment le débat sur un blog public.
    Je pense là à cette invective qu’un journaliste de la voie public (et non de la vox populi…) a lancé dernièrement contre eva et la réponse qui lui fut donnée ton sur ton :

    – c lepage dit que vous ête une démissionnaire de l’écologie !
    – Je l’emmerde.
    🙂

    Répondre
  28. smolski
    smolski dit :

    "Si ceux qui ne sont pas d’accord ne votent pas, il pérorera moins avec 9 567 876 voix. Tu vois ?"
    Oui je vois, je t’avoue que je me contrefiche de ce que pense la personne qui s’attribue ma voix pour sa légitimisation.

    Par contre, que la décrue des voix les moins droitistes viennent à manquer m’importe dans le résultat obtenu, car de l’autre côté il n’y aura pas cette décrue.
    En m’abstenant, je porte directement la responsabilité d’un manque de renouvellement possible, à défaut de changement, et d’un manque à attribuer au vote la plus petite parcelle d’influence qu’il lui est encore possible d’obtenir aujourd’hui.

    Répondre
  29. smolski
    smolski dit :

    "Si ceux qui ne sont pas d’accord ne votent pas, il pérorera moins avec 9 567 876 voix. Tu vois ?"
    Oui je vois, je t’avoue que je me contrefiche de ce que pense la personne qui s’attribue ma voix pour sa légitimisation.

    Par contre, que la décrue des voix les moins droitistes viennent à manquer m’importe dans le résultat obtenu, car de l’autre côté il n’y aura pas cette décrue.
    En m’abstenant, je porte directement la responsabilité d’un manque de renouvellement possible, à défaut de changement, et d’un manque à attribuer au vote la plus petite parcelle d’influence qu’il lui est encore possible d’obtenir aujourd’hui.

    Répondre
  30. herve_02
    herve_02 dit :

    @smolsky

    je sais que je me répète, mais lorsque tu donne ta voix au flamby, il se dit qu’il a une voix de plus de légitimité.

    tu le vois du coté : je vote donc je m’exprime (en plus du reste) LUI le voit (et c’est important) comme un plébiscite de son discours et de son action. Il peut dire j’ai 18 983 408 français qui sont d’accord avec mon programme. Si ceux qui ne sont pas d’accord ne votent pas, il pérorera moins avec 9 567 876 voix. Tu vois ? c’est ma voie.

    Répondre
  31. herve_02
    herve_02 dit :

    @smolsky

    je sais que je me répète, mais lorsque tu donne ta voix au flamby, il se dit qu’il a une voix de plus de légitimité.

    tu le vois du coté : je vote donc je m’exprime (en plus du reste) LUI le voit (et c’est important) comme un plébiscite de son discours et de son action. Il peut dire j’ai 18 983 408 français qui sont d’accord avec mon programme. Si ceux qui ne sont pas d’accord ne votent pas, il pérorera moins avec 9 567 876 voix. Tu vois ? c’est ma voie.

    Répondre
  32. herve_02
    herve_02 dit :

    putain, on tourne en rond.

    En lui donnant ta voix, tu le confortes dans son choix de faire une politique de droite. Il n’y aura aucune différence entre sarko et flamby, __aucune__ c’est assez simple à comprendre non ? c’est la troika qui va décider du budget et des politiques économiques, même avec 500 élus méluche, les textes donneront à la troika la haute main sur le budget.

    Tu veux quoi ? que ce soit flamby plutôt que nabo qui décide du programme de tf one .? si tu as l’impression que ca change quelque chose, va voter mon ami, ca coûte rien, sauf à donner raison au ps de faire un programme de droite.

    Répondre
  33. smolski
    smolski dit :

    Et oui, comme toi, je suis constant dans le même principe, quel que soit la circonstance qui arrive.
    Et comme toi encore, sans cette constance, j’aurai le sentiment de plastronner davantage que de ne montrer de courage « face à moi-même » dans l’application sincère de mes convictions.
    🙂
    Nous savons bien tous deux que le vote n’est pas le pouvoir offert avec confiance aux mêmes professionnels de la même caste formés à l’identique dans les mêmes instituts.
    Ce qui tourne en rond entre nous, c’est que nous ne portons pas à ce vote le même raisonnement.

    Nous pouvons être d’accord (peut-être ?) sur le fait que ce vote d’aujourd’hui est différent des précédents parce qu’il est le plus précaire qu’il soit face à la mondialisation.
    Aussi, je propose que par un vote commun populaire exemplaire, il porte un étendart mondial évident pour la lutte vers la liberté de tous les peuples de la Terre.
    Pour cela, nous ne pouvons pas être un peuple démissionnaire en commun.
    De plus, comme l’a indiqué une intervention précédente : « on va pas se laisser endormir une nouvelle fois comme en 81. ».
    De fait, ajoutons aux fruits de l’expérience celui de notre volonté commune, c’est là pour moi notre faveur individuelle, bien au-delà des partis en présence dans ce scrutin.

    C’est nous qui vaincrons parce que c’est nous les plus forts.

    Répondre
  34. Floréale
    Floréale dit :

    Smolski (ce n’est pas une attaque personnelle mais une constatation), tient un raisonnement de curé, en l’occurrence de curé vert (je l’ai déjà dit mais je persévère).

    En substance, il nous dit ceci:

    "Et le Christ ajoute en faisant le signe de la main qui l’a rendu célèbre dans le monde entier : « Les femmes doivent apprendre à partager entre elles le peu que nous sommes prêts à leur céder »" (Christine Delphy).

    il suffit de mette "gens sous le seuil de la pauvreté" à la place de "femmes" (mais les femmes représentent déjà 80% des personnes sous ce seuil, donc c’est dire si la comparaison tient la route).

    Voilà. Lui, en vertu d’on ne sait quel insondable mystère dont il se prévaut et que nous ne pouvons pas comprendre, simples humains ordinaires que nous sommes, il "sait" ce qui est bon pour nous.

    Et si notre bonheur passe à ces yeux à nous contraindre avec de bonnes paroles à bouffer des rutabagas le midi et des topinambours le soir tous les jours, (avec un panneau solaire par famille pour nous chauffer en plein hiver, comme ça tout le monde vivra équitablement à la même température de 10°) et à nous les partager gentiment pour aller vers les rivages lointains, merveilleux autant qu’hypothétiques, de la mondialisation heureuse, et bien il le fera.

    Mais quand même les cureton-nes verts vivront avec 18°, du beurre à mettre dans leur ration de rutabagas et de topinambours, des pots de miel et des confitures bio en supplément, qu’on sera priés de ne pas prétendre vouloir partager, ça serait arrogant de notre part.

    Répondre
  35. Floréale
    Floréale dit :

    Smolski (ce n’est pas une attaque personnelle mais une constatation), tient un raisonnement de curé, en l’occurrence de curé vert (je l’ai déjà dit mais je persévère).

    En substance, il nous dit ceci:

    "Et le Christ ajoute en faisant le signe de la main qui l’a rendu célèbre dans le monde entier : « Les femmes doivent apprendre à partager entre elles le peu que nous sommes prêts à leur céder »" (Christine Delphy).

    il suffit de mette "gens sous le seuil de la pauvreté" à la place de "femmes" (mais les femmes représentent déjà 80% des personnes sous ce seuil, donc c’est dire si la comparaison tient la route).

    Voilà. Lui, en vertu d’on ne sait quel insondable mystère dont il se prévaut et que nous ne pouvons pas comprendre, simples humains ordinaires que nous sommes, il "sait" ce qui est bon pour nous.

    Et si notre bonheur passe à ces yeux à nous contraindre avec de bonnes paroles à bouffer des rutabagas le midi et des topinambours le soir tous les jours, (avec un panneau solaire par famille pour nous chauffer en plein hiver, comme ça tout le monde vivra équitablement à la même température de 10°) et à nous les partager gentiment pour aller vers les rivages lointains, merveilleux autant qu’hypothétiques, de la mondialisation heureuse, et bien il le fera.

    Mais quand même les cureton-nes verts vivront avec 18°, du beurre à mettre dans leur ration de rutabagas et de topinambours, des pots de miel et des confitures bio en supplément, qu’on sera priés de ne pas prétendre vouloir partager, ça serait arrogant de notre part.

    Répondre
  36. chose
    chose dit :

    mais non floréale, smolsky, et c’est une exécution à distance de snipeuse, c’est un mec de droite qu’arrive plus à draguer à droite. donc il vient sur des sites de bobo de gauche pour draguer en se faisant passer pour une bite de gauche
    c’est comme pétar à mèche d’ailleurs

    Répondre
  37. chose
    chose dit :

    mais non floréale, smolsky, et c’est une exécution à distance de snipeuse, c’est un mec de droite qu’arrive plus à draguer à droite. donc il vient sur des sites de bobo de gauche pour draguer en se faisant passer pour une bite de gauche
    c’est comme pétar à mèche d’ailleurs

    Répondre
  38. smolski
    smolski dit :

    "il "sait" ce qui est bon pour nous."
    ah ah ah !
    Quand je parle de peuple ici, avec les mots que j’emploie, on m’en exclu derechef.

    Je parle pourtant depuis la même classe et je suis de la même lutte d’équité que vous.
    Je ne propose pas de me suivre d’un seul trait point à point mais d’accepter de débattre d’idées.
    Rien dans mes propos ne prévaut, tous s’ajoutent aux vôtres, hormis le nucléaire, hormis la vente d’arme, hormis l’absentéïsme du vote au second tour.
    Je ne vois pas là une attaque équivalente pour le moins aux contestations que vous m’opposez ?
    Est-ce que 3 points de désaccords sont déjà trop à débattre avec des arguments plutôt qu’avec des pré-supposés obscurantistes ?

    Répondre
  39. Floréale
    Floréale dit :

    Et puis avec toute sa fulgurante lumière, chose, ça lui va bien de parler de pré-supposés obscurantistes chez les autres, c’est tellement éclairant qu’on voit bien en lui le manipulateur.

    Pétar à mèche, il a une grande lumière intérieure qui réverbère son mâle kharma supérieur.

    Répondre
  40. smolski
    smolski dit :

    30. Le vendredi 24 février 2012, 09:06 par Floréale
    "Et le Christ ajoute en faisant le signe de la main qui l’a rendu célèbre dans le monde entier : « Les femmes doivent apprendre à partager entre elles le peu que nous sommes prêts à leur céder »" (Christine Delphy).

    Bon, prenons l’argument présenté :
    « hormis la vente d’arme »
    Ok, donc la femme pendant une guerre va tamponner délicatement la tempe égratignée du combattant souriant bravement des sollicitudes prodiguées à son égard.

    « hormis le nucléaire »
    Ok, le fait que l’augmentation significatives des cancers chez les enfants vivant à proximité des centrales françaises en activité ne sont que des chiffres statistiques impies parfaitement éloignés des promesses d’avenir.

    « hormis l’absentéïsme du vote au second tour «
    Bah, c’est couru que les femmes vont rester affalées, en sirotant une bière épaisse, débraillées au creux d’un canapé en faisant : « chuttt… chuttt… » à l’homme qui passe benoîtement l’aspirateur pendant la divulgation de la participation de chaque camp partisan.

    Euh… l’ai-je bien éclairé votre propos post 33, Floreale ?

    Répondre
  41. Floréale
    Floréale dit :

    @ smolski

    Il me semble avoir été claire sur mon opposition au nucléaire, quoi que je tienne pour impossible la transition énergétique faisable du jour au lendemain, dans le fil d’un autre article et je ne vais pas y revenir.

    La vente d’armes n’est pas davantage quelque chose qui recueille ma faveur.

    Pour l’absentéisme au second tour je ne suis pas d’accord avec vous et je n’irai pas "voter utile" cette fois-ci.

    Pour le reste, je pense que Chose a raison, même si je ne qualifierais pas pour ma part le blog de Madame Monolecte de "blog bobo", mais de "blog de gauche authentique": vous êtes un écolo-libéral à la recherche d’une nurse pour vieux croutons du 3ème âge, mais je ne crois pas que vous la trouverez ici, vous devriez aller sur un "blog bobo", il doit y avoir de jeunes chômeuses en recherche d’emploi…

    Répondre
  42. smolski
    smolski dit :

    vous devriez aller sur un "blog bobo"

    Je vous remercie de cette invitation, mais voyez-vous, je ne me suis jamais tenu à l’écart de quoi que ce soit, je me tiens de moi-même dans des lieux fascistes, ump-istes, centristes, socialistes, gauchistes, révolutionnaires et anarchistes à ma guise et, s’il m’en vient l’occasion raisonnable, j’y tiens dans chacun exactement les mêmes propos qu’ici.
    Il serait sage de ne fréquenter dans mon quotidien que des milieux dont la concordance d’opinion est la plus proche avec ce que je débat ici.
    Toutou à la maison par exemple.

    Il serait sage de ne pas répondre aux provocations pré-formatées, il serait sage de passer, penser et ne rien dire, il serait sage de décamper devant un certain chœur unanime à m’éjecter du lieu où ils siègent et tribunent entres eux de misères, d’injustices, d’exclusions sociales…
    Il serait sage d’obéïr ou de subir silencieux les invectives, en baissant mesquinement le front, en tenant bas mon chapeau haut de forme luisant d’opulence, serré entre mes mains grasses, pressé sur mon bedon pourvu d’ors et de pouvoirs contrits, tel que vous me prétendez être Floréale et quelques-uns avec vous.

    Désolé, je ne suis pas ainsi et depuis bien plus loin que mon enfance, libre et solidaire avec tous, quoi et qui qu’ils fussent. Je suis de la rue.

    Ce blog contradictoire est pour moi, parfois, lorsque les cris cessent et y ménagent un certain respect, un lieu d’échange et d’enrichissement mutuel, j’y entends des arguments valeureux et sincères, en même temps que je les fais miens, je tente d’y apporter fraternellement un éclairage personnel tout aussi sincère.

    Si cela vous importune, Agnès vous l’a présenté : ne lisez pas les posts de smolski, ne répondez pas aux posts de smolski, n’intervenez pas sur les posts de smolski si vous n’avez rien à y répondre dignement.

    J’ajouterai à ses recommandations, que vous savez parfaitement qu’en m’excluant de vos entretiens par le silence ou la provocation (moi et d’autres qui passent sans rien dire ?), vous posez sur vous-mêmes le puéril baillon des bien-pensants en conscience, que vous trouvez ainsi éclairée sur votre propre face la face immonde que vous prétendez combattre chez autrui, et ça, ça ne vous est pas supportable, ni pour quiconque, ni pour quiconque de sincère.

    Joël.

    Répondre
  43. JB
    JB dit :

    @ Floréale 35:
    Trollski en "écolo-libéral"? Bien vu!
    Quant à vos judicieux conseils, je crains que vous ne les prodiguiez qu’ à toutes fins inutiles.
    Quant il m’arrive encore de parcourir quelques unes de ses logorrhées, je me demande quelle est la langue d’origine et le logiciel -à défaut de l’esprit?- mis en oeuvre pour la traduction: il y a bien plus que la syntaxe qui est chaotique.

    Répondre
  44. JB
    JB dit :

    @ Floréale 35:
    Trollski en "écolo-libéral"? Bien vu!
    Quant à vos judicieux conseils, je crains que vous ne les prodiguiez qu’ à toutes fins inutiles.
    Quant il m’arrive encore de parcourir quelques unes de ses logorrhées, je me demande quelle est la langue d’origine et le logiciel -à défaut de l’esprit?- mis en oeuvre pour la traduction: il y a bien plus que la syntaxe qui est chaotique.

    Répondre
  45. smolski
    smolski dit :

    Saint Matthieu 10, 34 à 11, 1
    je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison.

    Et cela l’entendez-vous ? Est-ce suffisamment bien écrit pour vous ?
    le curé vert… 😀

    Répondre
  46. smolski
    smolski dit :

    Saint Matthieu 10, 34 à 11, 1
    je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison.

    Et cela l’entendez-vous ? Est-ce suffisamment bien écrit pour vous ?
    le curé vert… 😀

    Répondre
  47. Ursuless Androi
    Ursuless Androi dit :

    Vous me faites tous bien marrer avec vos discussions, mais pendant ce temps, elle est votée, la loi qui majore de 30 % les règles de constructibilité pour l’agrandissement et la construction de bâtiments à usage d’habitation. Et je vois toujours pas où est le problème.
    Vous pouvez être fiers de vous.

    Répondre
  48. smolski
    smolski dit :

    40. Le dimanche 26 février 2012, 22:19 par Ursuless Androi
    "elle est votée, la loi qui majore de 30 % les règles de constructibilité pour l’agrandissement et la construction de bâtiments à usage d’habitation. Et je vois toujours pas où est le problème."

    Il apparaît que cette loi est, pour le futur, la préservation d’édifices inadéquates aux économies d’énergies pourtant nécessaires afin de sauvegarder la vie, oui, la vie de chacun des enfants dont nous empruntons l’espace vital et le rendons davantage chaque jour en épave.

    Le fait de ces 30% à construire par-dessus un bâtiment en place favorise uniquement ceux qui possèdent déjà le fruit vénéneux de leurs spéculations boursières sur nos habitats.
    Cette loi va à l’encontre de toute raison sur la gestion des énergies en france.
    Cette loi va à l’encontre de la création d’un nouveau patrimoine responsable pour les plus démunis.

    Cette loi ne doit pas se perpétrer après l’élection d’un gouvernement le plus social possible, élection que j’éspère partagée avec le plus grand nombre de votants possible dans ma lutte contre l’absentéïsme électoral au premier tour des présidentielles comme au second.

    Répondre
  49. smolski
    smolski dit :

    40. Le dimanche 26 février 2012, 22:19 par Ursuless Androi
    "elle est votée, la loi qui majore de 30 % les règles de constructibilité pour l’agrandissement et la construction de bâtiments à usage d’habitation. Et je vois toujours pas où est le problème."

    Il apparaît que cette loi est, pour le futur, la préservation d’édifices inadéquates aux économies d’énergies pourtant nécessaires afin de sauvegarder la vie, oui, la vie de chacun des enfants dont nous empruntons l’espace vital et le rendons davantage chaque jour en épave.

    Le fait de ces 30% à construire par-dessus un bâtiment en place favorise uniquement ceux qui possèdent déjà le fruit vénéneux de leurs spéculations boursières sur nos habitats.
    Cette loi va à l’encontre de toute raison sur la gestion des énergies en france.
    Cette loi va à l’encontre de la création d’un nouveau patrimoine responsable pour les plus démunis.

    Cette loi ne doit pas se perpétrer après l’élection d’un gouvernement le plus social possible, élection que j’éspère partagée avec le plus grand nombre de votants possible dans ma lutte contre l’absentéïsme électoral au premier tour des présidentielles comme au second.

    Répondre
  50. ti_cyrano
    ti_cyrano dit :

    "Si cela vous importune, Agnès vous l’a présenté : ne lisez pas les posts de smolski, ne répondez pas aux posts de smolski, n’intervenez pas sur les posts de smolski si vous n’avez rien à y répondre dignement." (#36)

    Ce serait avec plaisir, mais il se trouve que ledit smolski s’étale si complaisamment sur tous les billets de ce blog que cela devient difficile d’éviter sa logorrhée. Plus d’un tiers des posts rien que sur ce fil.

    Je n’ai rien à répondre "dignement" à ce genre de cuistrerie et n’ai aucune envie d’échanger avec l’auteur compulsif desdits propos. Sa conception de la dignité ne m’intéresse aucunement mais certains trouveraient peut-être avantage à ce lui s’attarde sur la notion de décence.

    PS : Ce post n’est en aucune façon une invitation au dialogue.

    Répondre
  51. ti_cyrano
    ti_cyrano dit :

    "Si cela vous importune, Agnès vous l’a présenté : ne lisez pas les posts de smolski, ne répondez pas aux posts de smolski, n’intervenez pas sur les posts de smolski si vous n’avez rien à y répondre dignement." (#36)

    Ce serait avec plaisir, mais il se trouve que ledit smolski s’étale si complaisamment sur tous les billets de ce blog que cela devient difficile d’éviter sa logorrhée. Plus d’un tiers des posts rien que sur ce fil.

    Je n’ai rien à répondre "dignement" à ce genre de cuistrerie et n’ai aucune envie d’échanger avec l’auteur compulsif desdits propos. Sa conception de la dignité ne m’intéresse aucunement mais certains trouveraient peut-être avantage à ce lui s’attarde sur la notion de décence.

    PS : Ce post n’est en aucune façon une invitation au dialogue.

    Répondre
  52. smolski
    smolski dit :

    Une loi qui prône 30% d’ajout sur des bâtiments existant ne sert pas l’écologie car elle ne modifie pas les mauvaises constructions actuelles qui sont elles énergivores en tout-électrique et mal isolées.
    Il faut savoir que le marché des constructions nouvelles en france est de 2% environ par rapport au parc établi, ne pas favoriser le parc existant mais contribuer au développement de logements neufs est le premier pas à franchir.

    Cette loi écarte le besoin de constructions nouvelles (abattre le parc actuel et reconstruire) avec des normes écologiques drastiques (sévères, contraignantes) à destination du peuple des sans abris (des maisons pour pour les sdf). Elle devra donc être supprimée ou contre-carrée (empêchée de se s’appliquée au possible) par le nouveau gouvernement (le président) que nous aurons élu ou laissé élire, il n’y a pas de vote :« je m’en fous » à ma connaissance encore.

    Je ne réponds donc pas à qui m’interpelle sans demander son autorisation et là, je ne demande rien, cool man !

    Répondre
  53. smolski
    smolski dit :

    Une loi qui prône 30% d’ajout sur des bâtiments existant ne sert pas l’écologie car elle ne modifie pas les mauvaises constructions actuelles qui sont elles énergivores en tout-électrique et mal isolées.
    Il faut savoir que le marché des constructions nouvelles en france est de 2% environ par rapport au parc établi, ne pas favoriser le parc existant mais contribuer au développement de logements neufs est le premier pas à franchir.

    Cette loi écarte le besoin de constructions nouvelles (abattre le parc actuel et reconstruire) avec des normes écologiques drastiques (sévères, contraignantes) à destination du peuple des sans abris (des maisons pour pour les sdf). Elle devra donc être supprimée ou contre-carrée (empêchée de se s’appliquée au possible) par le nouveau gouvernement (le président) que nous aurons élu ou laissé élire, il n’y a pas de vote :« je m’en fous » à ma connaissance encore.

    Je ne réponds donc pas à qui m’interpelle sans demander son autorisation et là, je ne demande rien, cool man !

    Répondre
  54. Ilana Mipartou
    Ilana Mipartou dit :

    "Il apparaît que cette loi est, pour le futur, la préservation d’édifices inadéquates aux économies d’énergies pourtant nécessaires afin de sauvegarder la vie, oui, la vie de chacun des enfants dont nous empruntons l’espace vital et le rendons davantage chaque jour en épave."

    Je n’ai toujours pas compris.

    "Cette loi ne doit pas se perpétrer après l’élection d’un gouvernement le plus social possible, élection que j’éspère partagée avec le plus grand nombre de votants possible dans ma lutte contre l’absentéïsme électoral au premier tour des présidentielles comme au second."

    Comment faites vous pour rester en apnée aussi longtemps?

    Mais bon, toujours est-il qu’elle est votée, la loi, et maintenant? On attend la prochaine? Je joindrais alors ma révolte écrite à la votre, et ensemble, cote à cote et nous épaulant, nous pourrons joindre nos efforts pour que main dans la main, bras dessus bras dessous, nous puissions cheminer d’un pied assuré sur les chemins escarpés qui mènent à un monde meilleur dans lequel enfin, la juste colère que nous aurons exprimé par écrit se traduira en actes concrets aux fins d’établir pour l’avenir les bases saines et profondes issues de la réflexion que nous n’aurons pas manqué de mettre en place du fait de l’efficacité jamais démentie de la conjugaison de notre bulletin de vote et de notre juste courroux (coucou) (paloma).

    Aucun dieu, pas trop de maîtres!

    Et vive la sociale! Si.

    Répondre
  55. Ilana Mipartou
    Ilana Mipartou dit :

    "Il apparaît que cette loi est, pour le futur, la préservation d’édifices inadéquates aux économies d’énergies pourtant nécessaires afin de sauvegarder la vie, oui, la vie de chacun des enfants dont nous empruntons l’espace vital et le rendons davantage chaque jour en épave."

    Je n’ai toujours pas compris.

    "Cette loi ne doit pas se perpétrer après l’élection d’un gouvernement le plus social possible, élection que j’éspère partagée avec le plus grand nombre de votants possible dans ma lutte contre l’absentéïsme électoral au premier tour des présidentielles comme au second."

    Comment faites vous pour rester en apnée aussi longtemps?

    Mais bon, toujours est-il qu’elle est votée, la loi, et maintenant? On attend la prochaine? Je joindrais alors ma révolte écrite à la votre, et ensemble, cote à cote et nous épaulant, nous pourrons joindre nos efforts pour que main dans la main, bras dessus bras dessous, nous puissions cheminer d’un pied assuré sur les chemins escarpés qui mènent à un monde meilleur dans lequel enfin, la juste colère que nous aurons exprimé par écrit se traduira en actes concrets aux fins d’établir pour l’avenir les bases saines et profondes issues de la réflexion que nous n’aurons pas manqué de mettre en place du fait de l’efficacité jamais démentie de la conjugaison de notre bulletin de vote et de notre juste courroux (coucou) (paloma).

    Aucun dieu, pas trop de maîtres!

    Et vive la sociale! Si.

    Répondre
  56. smolski
    smolski dit :

    Ajout :
    43. Le lundi 27 février 2012, 16:13 par Ilana Mipartou
    "un monde meilleur dans lequel enfin, la juste colère que nous aurons exprimé par écrit se traduira en actes concrets"

    Je ne dis jamais que voter résoud tout, je dis que tous les outils sont à utiliser pour modifier le système, le vote exprimé en est un.
    Par contre, je peux dire que vous vous ne lisez bien, comme tout bons censeurs d’étable… pardon établi, que ce que vous voulez bien lire, et ça, c’est pas cool.

    Dieu m’tripote !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Répondre à ti_cyrano Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *