Je sais, j’ai eu un mois un peu fainéant par ici, mais je suis contente d’avoir publié ce reportage chez Basta!

Vue générale de la terrasse

Photo exclusive sur le grand chantier de la terrasse!

Une chouette histoire qui colle la banane plus que les boules, par les temps qui courent, ça n’a pas de prix. Et ça se défend!

Un projet pas forcément facile à raconter, ni à vendre, mais qui a bénéficié de l’implication active de pas mal de gens de Basta! dont un dev » sous SPIP qui a bossé comme un fou pour rendre tout cela encore plus beau en grand format.

Raconter des histoires et les mettre en images, finalement, je ne sais pas faire grand-chose d’autre. J’ai proposé un premier reportage à Basta! un peu à la gueule en début d’année et ils ont dit « oui », à mon étonnement général. J’avais pensé à eux en premier parce qu’ils ont une ligne éditoriale qui ne racole pas dans les caniveaux et qu’un ami journaliste avec un caractère de pitbull les a qualifiés comme faisant partie des journaux les plus sérieux sur le marché… et on peut dire qu’en terme de publicité comparative de canards, mon pote est une foutue référence.

Après, comme tous les canards indépendants exigeants, il leur faut faire la manche pour rémunérer correctement les gens comme moi. C’est bien dommage, quand tant d’autres bien mieux arrosés ressemblent bien plus à des stations d’épurations qu’à des médias dignes d’intérêt.

Habitat partagé :

un collectif rénove un lieu hors du commun
pour vivre autrement

Habiter autrement les centres des petites villes, accéder à la propriété quand on n’a pas de très gros moyens, vivre sans voiture et partager les problèmes : c’est l’aventure dans laquelle s’est lancé un collectif à Auch (Gers). Avec un projet de réhabilitation hors du commun : un important corps de bâtiments de 5 étages sur 3000 m² de terrain, réparti sur 7 niveaux de pente, enclavé en plein centre-ville, accessible essentiellement par des escaliers sinueux.

Ici on partage beaucoup – travaux, réflexions, espaces communs à rénover. La topographie particulière du terrain, le choix d’un fonctionnement démocratique, la mixité sociale, en font une expérience assez unique, qui tâtonne encore, mais veut s’inscrire dans la durée. Et qui, pour l’instant, essuie les plâtres, au propre comme au figuré. Rencontre.

Source : Habitat partagé : un collectif rénove un lieu hors du commun pour vivre autrement – Basta !