Qui va croire que Sarkozy est sérieusement menacé par la justice ?

La bulle médiatique apprend avec émoi que Nicolas Sarkozy est mis en examen pour abus de faiblesse. Youpi, la justice est juste et elle touche tout le monde; devant elle, il n’y a ni faibles ni puissants.

Maintenant, tu réfléchis deux secondes de plus : il est mis en examen et non inculpé, il y a bien des chance que l’instruction débouche directement sur un non-lieu. Et pour abus de faiblesse. On admet donc qu’il a palpé du dessous de table, qu’il a été corrompu, mais on retient de tout cela que c’était d’une vieille dame un peu gaga. Elle aurait été plus jeune, il aurait pu lui tirer tout le blé qu’il voulait…

Comme le dit plus bas Camille Bou Dicca, on est strictement dans le cadre du théâtre politique : il s’agit de mettre en scène l’opération de blanchiment de Sarko pour préparer son retour au barnum politique. Cela va donner l’impression que la justice n’est pas une justice de caste, que les politiques ne sont pas intouchables, mais dans les faits, l’essentiel du débat va être escamoté et il sera soit totalement innocenté, soit condamné à une peine symbolique pour n’avoir pas utilisé une taille d’enveloppes réglementaire.

Je vous laisse méditer cette phrase du vieux Sénèque : La vie, c’est une pièce de théâtre : ce qui compte ce n’est pas qu’elle soit longue, mais qu’elle soit bien jouée .
Version Shakespearienne (ma préf.) du Merchant of Venice : Je tiens ce monde pour ce qu’il est : un théâtre où chacun doit jouer son rôle .