Comme le rappelait l’ami CSP, si aujourd’hui c’était l’anniversaire du princident, demain, ça va être sa fête. Face aux milliers de milliards de jetons dilapidés en pure perte dans la soi-disant économie réelle, aux milliers de milliards d’heures de travail et de revenus arrachés aux salariés de la planète, face à tous les coups de canif, voire de hache, que prend la démocratie, jour après jour, aller battre le pavé en cadence est bien le moins que nous puissions faire pour nous exprimer.

Exprimer notre refus de payer la facture des errements d’un système qui nous écrase, nous méprise, nous utilise pour mieux nous jeter après usage. Exprimer notre refus de voir l’avenir de nos enfants sacrifié pour le profit de quelques-uns, notre refus d’une santé au rabais, d’une justice de classe, d’une école en vrac, de services publics indigents, d’une vieillesse de misère après une vie de larbins. Notre refus d’un monde injuste et inhumain.

Demain, partout en France nous allons unir nos milliers de milliards de petits pas pour leur coller un magistral coup de pied au cul.


Points de rendez-vous.

Powered by ScribeFire.