Éventuellement un shampooing-coupe-brushing au salon du bled. Ou un bon repas pour deux au Tajmahal à Marmande. Peut-être un froc, en solde, dont la fermeture éclair te lâchera avant la fin de la saison. Ou un DVD pas trop miteux d’un blockbuster qui recycle toujours la même guimauve cinéphagique. Un demi-plein d’essence. En serrant les fesses pour ça dure tout le mois.

Ou alors, on peut se payer un Tigre pour un an.

Ce n’est pas mal, un Tigre pour un an.
Ça défrise.
Ça nourrit l’esprit.
Ça habille les idées.
Ça distrait en fin de soirée.
Ça fait voyager la tête.

Et en plus, ça peut vous accompagner aux chiottes! Indispensable pour repeupler les grands moments de solitude!