Il y avait comme un vent de morosité qui soufflait sur mon âme…

Faut dire qu’avec toutes les bonnes nouvelles qu’on se prend dans la face chaque jour, on n’a même plus le temps de râler. Les plus pugnaces d’entre nous parvenaient encore à se marrer férocement en pastichant des couv’ de Martine à la truelle, mais Casterman a jugé nécessaire de mettre fin à ce dérivatif iconoclaste. Il est probable que ce ne soit pas leur meilleure idée marketing, vu que le déferlement de Martine sur les blogs m’avait rappelé les dessins délicieusement naïfs et doux de Marcel Marlier et que du coup, j’en ai acheté pour ma naine. Est-ce  d’ailleurs un hasard si le site de Casterman est en ce moment en rade?

Quoi qu’il en soit, il devient vraiment dur de se marrer au SΔrkΘhstan™ et toute occasion de se payer la fiole du princident et ses roitelets est bonne à prendre. C’est pour cela que je remercie Irène de cette bonne nouvelle qui m’offre de nouveaux horizons en retroussages de babines sur fond d’explosion de glotte!

En plus, c’était tellement évident!