Éric Mainville, de Crise dans les médias, vient de lancer un nouveau blog collectif, dédié à la précarité dans le travail.

Bâti autour d’une petite dizaine de rédacteurs pour démarrer, Équilibre précaire a commencé à émettre le 12 septembre dernier et espère attirer de nouveaux contributeurs sur ce sujet d’actualité aigu qu’est la précarité.

Même si je n’ai pas de temps à revendre en ce moment, je fais partie du voyage et profite de l’occasion pour exhumer de l’oubli bloguesque quelques analyses et récits tirés de ma propre expérience de précaire dont j’ai déjà abondamment parlé ici.

Ce n’est pas parce que la blogobulle est dotée d’une mémoire de poisson rouge qu’il faut se résigner à laisser nos idées et nos débats tomber dans l’oubli à peine avons-nous fini d’en parler. Ceci dit, j’espère, entre deux remontées d’archives, offrir quelques autres réflexions inédites sur le sujet.

Quoiqu’il en soit, la précarité est, hélas, un sujet inépuisable de discussion et tout ce que nous pouvons souhaiter à Équilibre précaire, c’est une existence brève et intense dont l’utilité, à l’instar des Restos du Cœur, déclinerait en proportion de la diminution du public concerné.

Hélas, on sait aujourd’hui que les Restos sont voués à durer… longtemps!