C’est le propre du sondage que de focaliser sur la réponse tout en éludant soigneusement le caractère souvent très implicite de la question.

Soit la même question, posée de deux manières différentes :

"Seriez d’accord pour partir du jour au lendemain à 500 km de chez vous pour faire le même travail qu’aujourd’hui, mais payé 30 à 40% moins cher?"

Je vous laisse deviner la réponse.

"Doit-on sanctionner un chômeur qui refuse un emploi à 500 km de chez lui avec une perte de rémunération de 30 à 40%?"

On se doute de la réponse.

L’abus de sondages nuit gravement à la démocratie